Portrait: Youssoufa Moukoko, le nouvel enfant prodige du football camerounais

Youssoufa Moukoko - Borussia Dortmund Copyright -@BlackYellow
La star du moment en Allemagne c’est bien lui. A seulement 14 printemps, le jeune prodige germano-camerounais du Borussia Dortmund, Youssoufa Moukoko, ne cesse d'affoler la planète foot par son exceptionnelle précocité et ses statistiques impressionnantes.

A lire aussi >> Karamoko Dembélé : le jeune phénomène ivoirien qui affole l'Europe

En effet, évoluant au sein des U17 du club allemand depuis ses… 13 ans, le natif de Yaoundé a achevé l'exercice 2018/2019 avec l'incroyable total de 46 buts en seulement 25 apparitions dans son escarcelle, soit l’impressionnante moyenne d'un but toutes les 42 minutes !


Né à Yaoundé mais courtisé par… l’Allemagne !


Né à Yaoundé en 2004, Moukoko a été recruté par le Borussia Dortmund en juillet 2017, où il a intégré directement les U17 du club, vu sa corpulence (1,78 m et 75 kg à 14 ans), et son talent hors-norme.

Depuis qu'il a débarqué chez le club de la Ruhr, le surdoué germano-camerounais a fait trembler les filets à 86 reprises en seulement 59 apparitions. Il n’en fallait pas plus pour enflammer les tabloïds allemands qui affirment cette semaine que l'actuel international allemand U16, éligible également avec le Cameroun, pourrait bien vêtir dans quelques années le maillot de la Nationalmannschaft

En effet, le joyau africain ne laisse pas indifférent la Fédération allemande qui étudierait sérieusement la possibilité d’en faire un international A à l’horizon de la Coupe du Monde 2022. Les instances dirigeantes du football allemand, suivent attentivement de nombreux jeunes talents susceptibles de représenter la Mannschaft et Moukoko en fait partie.


Moukoko vise la C1 et le Ballon d'Or !


La FECAFOOT (Fédération Camerounaise de Football) se doit ainsi de réagir rapidement afin de couper court à toutes ces spéculations et amener ainsi le jeune Moukoko à opter pour la nation de ses parents.

En attendant, le crack du Borussia affiche déjà de grandes ambitions pour son avenir: «Mon objectif est de devenir un professionnel avec Dortmund, de décrocher la Ligue des Champions avec Borussia et de remporter le Ballon d'Or» , a-t-il lâché à SportBild.

Talent et ambition peuvent emmener au sommet. S'il poursuit sur cette voie, nul doute que l'enfant de Yaoundé aura toutes les chances d’atteindre ses objectifs à l’avenir !


Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Lille : le Nigérian Victor Osimhen élu Dogue de l'année !

Victor Osimhen Copyright -AFP
Arrivé à Lille pour remplacer Nicolas Pépé, parti à Arsenal, Victor Osimhen a été à la hauteur des attentes. Le Nigérian a été récompensé pour sa belle saison en étant élu, meilleur joueur de l'année. Auteur de 18 buts en 31 matches pour sa première saison sous le maillot du LOSC, le Super Eagles a marqué son territoire. Le joueur de 21 ans a été élu Dogue de l'Année par les supporters, sans grosse surprise. Arrivé l'été dernier en provenance du Sporting Charleroi (Belgique), Osimhen pourrait bien être l'une des attractions du prochain mercato. A lire aussi >> Lille : le départ de Victor Osimhen se précise

Jamie Carragher conseille à Arsenal de garder Aubameyang

En fin de contrat en juin 2021 avec Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang a de fortes chances de quitter la formation anglaise lors du prochain mercato estival. Le club londonien pourrait être contraint de vendre le capitaine des "Panthères" du Gabon, à un an de la fin de son bail sous peine de la voir partir gratuitement l’été prochain. Performant cette saison (20 buts en 32 matches toutes compétitions confondues) l'international Gabonais serait sur les tablettes de plusieurs cadors européens. Désireux de joueur la Ligue des Champions et gagner des trophées, PEA pourrait céder aux sirènes de ses courtisans. Interrogé sur l'avenir d'Aubameyang, Jamie Carragher, ancien défenseur de Liverpool, a conseillé aux Gunners de le garder. "C'est à eux de prendre une décision. C'est facile de dire que s'il ne veut pas être là, il faut le laisser partir. J'entends tout cela, mais ce n'est pas facile lorsque vous êtes dans ce club et que vous avez un joueur d'une telle qualité (...) Ce n'est pas facile de trouver des buteurs. Je garderais Aubameyang et je verrais ce que vous pourriez faire" a indiqué l'ancien joueur du club de la Mersey. A lire aussi sur Orange Football Club >>Portugal : difficile reprise pour Aboubakar et Porto

CAN 2021 : la Tunisie, première nation africaine à reprendre !

Tunisie Copyright -OFC
Le sélectionneur national Mondher Kebaier a annoncé mercredi sur le site facebook de la fédération tunisienne de football le programme de la reprise de la préparation durant ce mois de juin 2020, en attendant la reprogrammation par la confédération africaine du reste des rencontres éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations. Deux rassemblements sont prévus: du 8 au 13 juin, et du 16 au 21 de ce mois-ci, toujours à Tunis. Un groupe de 13 joueurs seulement prendra part au premier stage: Farouk Ben Mustapha et Moez Ben Chérifia (GB), Wajdi Kechrida, Saddem Ben Aziza, Nessim Hnid, Mortadha Ben Ouannès, Ferjani Sassi, Mohamed Amine Ben Amor, Mohamed Ali Ben Romdhane, Naïm Sliti, Fakhreddine Ben Youssef, Saâd Beguir et Bassem Srarfi 26 joueurs participeront au second, à savoir les 13 du rassemblement précédent auxquels il faudra ajouter les noms suivants: Atef Dkhili et Aymen Dahmane (GB), Hamza Mathlouthi, Zied Boughattas, Hani Amamou, Skander Laâbidi, Houssem Dagdoug, Mohamed Methnani, Ahmed Khelil, Taha Yassine Khenissi, Mohamed Ali Ben Hamouda, Yassine Chamakhi et Firas Belarbi. Programme des rassemblements Le programme des entraînements durant les deux stages est le suivant: *Premier stage : Lundi 8 juin : 17h30 Mardi 9 juin : 17h30 Mercredi 10 juin : 17h30 Jeudi 11 juin : Deux séances, la première à 9h30 et la deuxième à 17h30. Vendredi 12 juin : 17h30 Samedi 13 juin : 9h30 *Second stage : Mardi 16 juin : 17h30 Mercredi 17 juin : Deux séances, la première à 9h30 et la deuxième à 17h30. Jeudi 18 juin : Deux séances, la première à 9h30 et la deuxième à 17h30. Vendredi 19 juin : 17h30 Samedi 20 juin : 17h30 Dimanche 21 juin : 9h30. La Tunisie occupe la tête de son groupe "J" suite à ses deux victoires: (4-1) devant la Libye, et (1-0) en déplacement en Guinée Equatoriale. Dès la reprise des éliminatoires, elle recevra la Tanzanie, puis ira à Dar Essalam, avant de se déplacer chez la Libye, pour conclure par la réception de la Guinée Equatoriale.

Faouzi Benzarti: "Je n'ai subi aucune menace lors de la finale africaine 2019"

Faouzi Benzarti Copyright -OFC
Commentant les incidents de la finale retour de la Ligue des champions de la CAF, le 31 mai 2019 à Radès entre l'Espérance Sportive de Tunis et le Wydad Athletic Club de Casa, Faouzi Benzarti, qui entrainait alors le club marocain a nié avoir fait l'objet de menaces de la part du clan sang et or. "Comment pourrais-je recevoir des menaces, moi qui ai réussi plusieurs titres à la tête de l'Espérance ?, s'est-il demandé lundi en intervenant par téléphone dans l'émission "Jomhour Athalitha", sur On Sports 2. "Je n'ai pas non plus constaté de menaces de la part du président de l'EST, M.Hamdi Meddeb à l'adresse du président de la CAF, M.Ahmad Ahmad en marge de cette même finale", soutient l'ancien entraineur du club de Bab Souika à six reprises: en 1993-1994, 2003, 2007, 2009, 2010 et 2017. Sur un autre plan, le doyen des entraineurs tunisiens âgé de 70 ans a révélé qu'il a été la saison précédente à deux doigts d'entrainer Zamalek du Caire, mais le président du club égyptien, M.Mortadha Mansour a changé d'avis au tout dernier moment. "J'ai même obtenu le visa et me préparais à partir pour le Caire, ajoute-t-il. A vrai dire, je ne possède pas d'imprésario (ou agent). Les négociations se déroulent directement avec moi. Cet été, je n'ai pas reçu de proposition officielle de la part des dirigeants d'Al Ahly ou Zamalek, ni de ceux de la sélection de Libye pour continuer l'aventure avec cette dernière équipe".

Litige gagné contre le club de Casablanca

Après avoir gagné son litige avec la fédération tunisienne de football, Faouzi Benzarti a remporté un autre litige juridico-sportif contre son ancien club, le Wydad Athletic Casa (D1, Maroc). En effet, la chambre de résolution des litiges relevant de la fédération internationale de football (FIFA) a condamné le WAC à verser un montant de 180 mille euros (environ 600 mille dinars) au doyen des entraineurs tunisiens, âgé de 70 ans. Le club casablancais avait porté plainte contre Benzarti pour résiliation unilatérale du contrat. L'enfant de Monastir avait conduit le WAC en 2018-2019, remportant avec lui le titre de champion du Maroc.

Mercato : Ben Youssef dispose de trois offres, dont une en Tunisie

Tunisie Copyright -OFC
L'avant-centre international tunisien Fakhreddine Ben Youssef a reçu des offres d'un club tunisien qualifiée de très juteuse, d'une autre du Golfe et d'un club égyptien qui n'est pas Zamalek du Caire. C'est ce que rapporte lundi le journal égyptien Al Youm Essabaâ qui assure que des différends, d'ordre financier essentiellement empêchent aujourd'hui Ben Youssef de prolonger son contrat à Al Ismaily (D1, Egypte) comme celui-ci le lui demande. M.Ibrahim Othmane, président d'Al Ismaily a indiqué dernièrement qu'il a eu un entretien téléphonique avec l'attaquant international qui se trouve actuellement en Tunisie. "Ben Youssef m'a assuré qu'il ne voit aucun inconvénient pour rester avec nous. Dès son retour de son pays, nous allons nous réunir avec lui pour finaliser la prolongation de contrat", a-t-il affirmé. L'ancien pensionnaire du CSS, EST et FC Metz (France) âgé de 29 ans a participé la saison dernière à 21 matches avec Al Ittifaq saoudien, réussissant 3 buts et donnant 3 passes décisives. Avec l'équipe de Tunisie, il a disputé 47 matches, inscrivant 6 buts. A lire aussi >> Tunisie : F.Ben Youssef rappelé en sélection dès le 8 juin