Weah, Eto’o Drogba… Les joueurs africains les plus nommés au Ballon d'Or !

Weah - Eto'o - Drogba Copyright -OFC
Alors que le 64e Ballon d'Or de l'histoire sera remis ce lundi 2 décembre par France Football, Orange Football Club vous propose de découvrir l’identité des dignes ambassadeurs de l’Afrique qui ont eu l’honneur de faire partie au moins une fois de la liste des nommés pour la plus prestigieuse des récompenses individuelles.



A lire aussi >> Ballon d'Or 2019 : Un quintet africain à l’affût du Graal !

Légendes vivantes du Continent-mère, ils sont 19 valeureux chevaliers à représenter l’Afrique dans l’histoire du Ballon d’or. Et c’est le mythique Didier Drogba qui détient le record de nominations avec huit participations (en 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, et 2012). Il partage cette prouesse avec son éternel rival Samuel Eto’o fils (2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011). Les deux joueurs n'ont néanmoins jamais réussi à grimper sur le podium.

Il convient de rappeler également que l’unique joueur africain à se parer d’or est l’inimitable Mister George Weah. C’était déjà il y a 24 ans ! (1995)

Ci-après la liste de tous les nommés africains dans l'histoire du Ballon d’Or :

Huit nominations:

Samuel Eto’o (Cameroun) : 15e en 2004, 10e en 2005, 6e en 2006, 30e en 2007, 17e en 2008, 5e en 2009, 12e en 2010, 8e en 2011.

Didier Drogba (Côte d’Ivoire) : 17e en 2004, 14e en 2005, 8e en 2006, 4e en 2007, 21e en 2008, 9e en 2009, 9e en 2010, 8e en 2012.

 

Cinq nominations:

Yaya Touré (Côte d’Ivoire) : 28e en 2009, 12e en 2012, 12e en 2013, 14e en 2014, 12e en 2015.

 

Trois nominations :

Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon) : 11e en 2016, 21e en 2017 et nommé en 2019.

Sadio Mané (Sénégal) : 23e en 2017, 22e en 2018 et nommé en 2019.

 

Deux nominations :

George Weah (Liberia) : 1er en 1995, 12e en 1996.

Nwankwo Kanu (Nigeria) : 11e en 1996, 23e en 1999.

Michael Essien (Ghana) : 22e en 2005, 24e en 2007.

Riyad Mahrez (Algérie) : 7e en 2016 et nommé en 2019.

Mohamed Salah (Egypte) : 6e en 2018 et nommé en 2019.

 

Une seule nomination :

Anthony Yeboah (Ghana) : 23e en 1995

George Finidi (Nigeria) :21e en 1995

Victor Ikpeba (Nigeria) : 32e en 1997.

Papa Bouba Diop (Sénégal) : 21e en 2002.

El-Hadji Diouf (Sénégal) : 21e en 2002.

Fred Kanouté (Mali) : 11e en 2007.

Emmanuel Adebayor (Togo) : 12e en 2008.

Asamoah Gyan (Ghana) : 18e en 2010.

Kalidou Koulibaly (Sénégal) : première nomination en 2019.
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Liga (4e J): Real Madrid - Valladolid en direct

Real Madrid - Valladolid Copyright -AFP
Suivez en direct sur notre portail le choc opposant le Real Madrid (6e avec 4 points) à Valladolid (17e avec 2 unités), disputé dans le cadre de la 4ème journée de la Liga. Coup d’envoi mercredi à 19h30 GMT. >> Liga: calendrier et résultats de la 4e journée

La Supercoupe d’Allemagne pour le Bayern

Les champions d'Europe bavarois ont remporté mercredi leur premier trophée de la saison, en dominant le Borussia Dortmund en Supercoupe d’Allemagne.
Une grande équipe ne perd jamais deux fois de suite, parait-il. Le Bayern a prouvé qu’il en était une en dominant ce mercredi le Borussia Dortmund en Supercoupe d’Allemagne, trois jours après sa déroute contre Hoffenheim en Bundesliga (1-4). Face à leur ennemi juré, les hommes de Hansi Flick ont eu fort à faire mais ils font fini par remporter la mise.

Et de cinq pour le Bayern !


C’est le 8e succès du Bayern dans cette Supercoupe d’Allemagne, et aussi le 5e titre majeur en cette année 2020 exceptionnelle. La razzia des Munichois se poursuit, et ils pourraient parachever le grand chelem en décembre prochain en allant conquérir la Coupe du Monde des clubs.



Chacune des deux équipes a eu sa mi-temps, mais le Borussia n’a pas su bien exploiter la sienne. L’équipe de Lucien Favre a, certes, remonté deux buts à son rival, mais elle a craqué vers la fin sur une réalisation de Joshua Kimmich. A la 82e minute, l’international allemand a donné la victoire aux siens en battant Hitz d’une reprise plein axe et en deux temps. A l’origine, c’est un ballon perdu près du rond central qui a lancé l’action des Bavarois. Une erreur qui a donc gâché tous les efforts effectués auparavant par Reus et ses coéquipiers.

Haaland a raté la balle de match


Corentin Tolisso, d’une reprise en force suite à un centre de Robert Lewandowski (18e), puis Thomas Muller, d’un coup de casque victorieux à la réception d’un service d’Alphonso Davies (32e), ont donné un avantage de deux buts aux Bavarois. On voyait alors mal le BVB revenir, mais les « Schwarzgelben » ont puisé dans leurs ressources pour se relancer. Erling Haaland a signé deux gestes décisifs pour permettre aux siens de revenir le match. D’abord une passe pour Brandt (39e), puis un but à la 54e. Le Norvégien aurait ensuite pu marquer le 3e but de son équipe, mais il a buté sur Manuel Neuer (60e). C’était le tournant de la partie. Au coup de sifflet final, le Scandinave a dû amèrement regretter cette occasion manquée.

Officiel - Sénégal: Keita Baldé quitte l’AS Monaco pour la Sampdoria

Keita Baldé - Sampdoria Copyright -AFP
Nouveau point de chute pour Keita Baldé. Laissé de côté par son coach Niko Kovac, l’attaquant sénégalais quitte l’AS Monaco et retrouve la Serie A avec un prêt avec option d’achat à la Sampdoria. Keita Baldé Diao quitte l'AS Monaco. Alors qu’il ne faisait plus partie des plans de son entraîneur Niko Kovac, le fantasque ailier des Lions de la Téranga (25 ans, 30 sélections, 5 buts) a rallié comme attendu les rangs de la Sampdoria, et ce, dans le cadre d'un prêt d'une saison avec option d'achat. Recruté pour la coquette somme de 30 millions d'euros par l’écurie princière en 2017, l’ancien pensionnaire du FC Barcelone va découvrir son troisième club italien, après la Lazio Rome (2013-2017) et l'Inter Milan (prêt en 2018-2019). La saison écoulée, Keita Baldé avait fait parler la poudre à 8 reprises en 26 apparitions toutes compétitions confondues sous les couleurs de l’ASM. A lire aussi >> Mercato - Sénégal: Wagué quitte le FC Barcelone pour… la Grèce !

Keita Baldé, Youssouf Koné, Troost-Ekong... toutes les infos mercato du 30 septembre

K. Baldé - Y. Koné - W. Troost-Ekong Copyright -AFP
La superstar sénégalaise Keita Baldé Diao retrouve la Serie A italienne, le latéral gauche des Aigles du Mali Youssouf Koné débarque en Liga, l'international nigérian William Troost-Ekong s’engage avec Watford... Voici notre bulletin mercato du jour:

Keita Baldé quitte l’AS Monaco pour la Sampdoria

Keita Baldé Diao quitte l'AS Monaco. Alors qu’il ne faisait plus partie des plans de son entraîneur Niko Kovac, le fantasque ailier des Lions de la Téranga (25 ans, 30 sélections, 5 buts) a rallié comme attendu les rangs de la Sampdoria, et ce, dans le cadre d'un prêt d'une saison avec option d'achat. Recruté pour la coquette somme de 30 millions d'euros par l’écurie princière en 2017, l’ancien pensionnaire du FC Barcelone va découvrir son troisième club italien, après la Lazio Rome (2013-2017) et l'Inter Milan (prêt en 2018-2019). La saison écoulée, Baldé Diao avait fait parler la poudre à 8 reprises en 26 apparitions toutes compétitions confondues sous les couleurs de l’ASM. A lire aussi >> Mercato - Sénégal: Wagué quitte le FC Barcelone pour… la Grèce !

Youssouf Koné débarque en Liga

Un an après son arrivée à l'OL, le latéral gauche des Aigles du Mali Youssouf Koné quitte déjà le club rhodanien. Le joueur de 25 ans a été prêté sans option d’achat à Elche. Le club promu en Liga a officialisé la nouvelle ce mercredi. Passé par Reims et le LOSC, l'ancien pensionnaire de l’Académie Jean-Marc Guillou de Bamako avait disputé 16 matchs toutes compétitions confondues avec les Gones la saison dernière. A lire aussi >> Mercato - Mali: Adama Noss Traoré file en Turquie

Troost-Ekong retrouve l'Angleterre

William Troost-Ekong revient aux sources. Formé à Tottenham, le défenseur international nigérian quitte l’Udinese pour Watford, où il s’est engagé ce mercredi. Descendus en Championship, les Hornets seront le septième club professionnel du Super Eagle. Le joueur de 27 ans reste ainsi dans la galaxie Pozzo: Watford et l’Udinese étant tous deux possédés par des membres de la riche famille italienne, qui n’a pas dévoilé le montant du transfert. A lire aussi >> Mercato : Edinson Cavani vers l'Angleterre ?

Libre, Belaïli ouvre la porte à un retour en Ligue 1 !

Passé sans succès par Angers il y a trois saisons, Youcef Belaïli a depuis relancé sa carrière à l’Espérance de Tunis, puis à Al-Ahli. Désormais libéré de son contrat par la FIFA, le milieu de terrain offensif international algérien n’écarte pas l’idée de revenir en France. « C’est très simple : j’ai envie de goûter au haut niveau et ma priorité va vers un retour en Europe, déclare le champion d’Afrique à France Football. L’idée de revenir en Ligue 1 m’intéresse. C’est un championnat que j’apprécie, je sais qu’il est de qualités. J’ai envie de prendre une revanche et de montrer mes qualités. » Dernièrement, le nom du joueur de 28 ans a circulé du côté d’Al-Ahly, en Egypte. >> Mercato: Belaili courtisé par Al-Ahly

L'international camerounais Jeando Fuchs attendu en Ecosse

Jeando Fuchs n’aura pas fait long feu à Alaves. Arrivé au mois de juin 2019 en provenance de Sochaux, son club formateur, le milieu de terrain international camerounais quitte déjà le club espagnol. Le jouer de 22 ans qui avait déjà été prêté la saison passée au Maccabi Haïfa (7 matchs joués) va cette fois être transféré à Dundee United qui a officialisé son arrivée ce mercredi. Même si le joueur était sous contrat avec Alaves jusqu’en juin 2023, la transaction se ferait sans indemnité, mais avec un pourcentage à la revente pour la formation basque.

PSG-OM : Neymar et Alvaro échappent aux sanctions

Soupçonnés d’avoir tenu des propos racistes lors du dernier PSG-OM, Neymar et Alvaro Gonzalez n'ont finalement pas été sanctionné par la commission de discipline de la LFP.
Alvaro Gonzalez et Neymar peuvent souffler ! Alors qu’ils risquaient dix matches de suspension chacun, les deux joueurs ont été « acquittés » par la commission de discipline de la Ligue. Ils n’ont écopé d’aucune sanction après que leur cas a été jugé et étudié par les instances dirigeantes. Les insultes à caractère raciste qu’on leur prêtait lors du dernier Classique n’ont pas pu être prouvées.

Alvaro Gonzalez était accusé d’avoir traité Neymar de « singe », quant à l’international brésilien il lui était reproché une insulte de même type à l’encontre de Hiroki Sakai. Même si certains médias étrangers ont affirmé tenir les preuves des propos condamnables en question, en ayant fait appel à des spécialistes de lecture labiale, la LFP, elle, n’a rien pu déceler. C’était aussi le cas du diffuseur officiel du championnat.

« Le doute doit profiter juridiquement aux joueurs »


"A la suite de ces deux constats, rapport d’expertise et d’instruction avec un l’aide d’un expert labial. Là encore, constat que les conclusions étaient trop aléatoire. Pas d’élément suffisamment tangible, a fait savoir la Commission dans son rapport. Il y a une doute, donc ce doute juridiquement doit profiter aux joueurs, résume le rapport. Après instruction du dossier, audition des joueurs et des représentants des clubs, la Commission constate qu’elle ne dispose pas d’éléments suffisamment probants lui permettant d’établir la matérialité des faits de propos à caractère discriminatoire du joueur Alvaro Gonzalez à l’encontre de Neymar durant la rencontre, ni de Neymar à l'encontre d'Alvaro Gonzalez. En conséquence, la Commission décide qu’il n’y a pas lieu à sanction."

Les deux joueurs seront donc opérationnels pour les prochains matches de leurs équipes respectives en Ligue 1. Au-delà de ce que cette nouvelle a de positif sur le plan sportif pour Paris et l'OM, c’est surtout l’honneur des intéressés qui est sauvé. Alvaro Gonzalez avait été notamment victime de menaces de mort aussitôt que les soupçons d’injures racistes étaient apparus le concernant. Neymar non plus n’avait pas été épargné par les attaques extérieures, lui qui avait déjà dû purger deux matches de suspension pour une tape sur la tête de… Gonzalez.