Une CAN, un but: 1968, Kalala écrit l'Histoire des Léopards

1968, le Congo Kinshasa sur le toit de l’Afrique Copyright -@fecofa_cd
Depuis sa création en 1957, la Coupe d'Afrique des Nations s’est imposée au fil des éditions comme étant le rendez-vous phare des amateurs du ballon rond et de l’ensemble du sport africain.

Avec ses héros, ses buts mémorables, ses surprises, ses revers inattendus, ses succès tant espérés, la grande messe africaine nous a offert des moments inoubliables à l’image de sa 6ème édition de 1968 en Éthiopie qui a vu les Léopards de la République Démocratique du Congo inscrire pour la première fois de leur histoire le nom de leur pays au palmarès de la plus prestigieuse des compétitions africaines.

En effet, l’épreuve de 1968 qui accueillait huit nations, a été marquée par une génération exceptionnelle de Léopards. Ceux-ci ont à cette occasion gravé en lettres d’or leur nom dans le grand livre de la coupe africaine en s’adjugeant pour la première fois le sacre grâce notamment à un but mémorable signé par l’illustre buteur congolais Pierre Kalala Mukendi alias «Le Bombardier».



C’était un dimanche 21 janvier 1968, devant 35.000 supporters en transe au Stade Haïlé-Sélassié d’Addis-Abeba (aujourd’hui Addis Abeba Stadium) lorsque Kalala a fait parler la poudre, délivrant les siens lors de la grande finale face au tenant du titre ghanéen signant ainsi l’unique but de la rencontre (1-0).

Une réalisation historique qui a permis au «Congo Kinshasa» d’intégrer pour la première fois le palmarès de la CAN mettant ainsi un terme à la domination des Black Stars sur le continent africain.

Véritable phénomène du football congolais des années 60, le regretté Kalala qui nous a quitté le 30 juin 2015, a indéniablement marqué toute une génération tant au Congo qu’à travers le continent africain. Son sens du but, sa technique et ses exploits hors normes ont fait du mythique attaquant du Tout Puissant Englebert (devenu le Tout Puissant Mazembe), une légende.

Ce n’est d’ailleurs pas par hasard si beaucoup de jeunes Africains se donnent à ce jour pour surnom « Kalala ». Un joueur qui n’est pas seulement l’un des plus grands de l’histoire des Léopards, mais sans doute le plus grand de tous !

Tout en espérant voir un autre joueur de la sélection congolaise le rejoindre sur son piédestal, nous vous proposons de revivre ce but historique en vidéo :

Trophées OFC : Elisez le meilleur sélectionneur de la CAN 2019

A. Cissé - D.Belmadi - A.Giresse - N.Dupuis Copyright -OFC
Orange Football Club vous invite à primer les acteurs de la CAN 2019. A cet effet, vous êtes conviés à désigner, dans le cadre des Trophées OFC, le meilleur sélectionneur de la grande messe du football africain en Egypte. A vous de jouer ! Si la Coupe d’Afrique des Nations 2019 a été riche en surprises, émotions et rebondissements, on le doit en grande partie aux vedettes du banc de touche. En effet, les sélectionneurs de l’élite africaine ont su proposer un jeu séduisant et des tactiques ambitieuses pour mener leurs protégés à atteindre les sommets au pays des Pharaons. Les prouesses prodiguées par ces techniciens hors pair mériteraient d’être soulignées à l’heure de décerner le Trophée OFC du "meilleur sélectionneur de la CAN 2019". Pour vous aider à voter, la rédaction d’OFC a sélectionné pour vous cinq illustres techniciens qui ont obtenu des résultats probants à la compétition suprême du football africain. A vous de voter :
Rendez-vous le mardi 16 juillet sur notre page Facebook Orange Football Club pour découvrir l’heureux élu.

OM : Concurrence pour Valentin Rongier (Nantes)

A en croire certains échos de la presse portugaise (O Jogo), le milieu de terrain nantais Valentin Rongier intéresserait fortement le FC Porto. Mise à prix : au moins quinze millions d'euros.
Dans le viseur de l’OM, le milieu de terrain nantais Valentin Rongier (24 ans) aurait également la cote au Portugal. Selon O Jogo, le capitaine des Canaris figurerait dans les petits papiers du FC Porto. Après avoir enregistré le départ d’Olivier Torres au FC Séville, les Dragons pourraient miser sur le natif de Mâcon. Lié jusqu’en juin 2022 avec le club du président Waldemar Kita, le numéro 28 intéresserait fortement Sergio Conceição, qui apprécierait particulièrement le profil de son ancien protégé au FCN. Il ne s’agirait pas de la seule piste du technicien portugais, mais une prise de renseignements aurait été effectuée afin de connaître les tarifs en vigueur (de l’ordre de 15 M€). Suite aux arrivées de Shoya Nakajima, Luis Diaz, Zé Luis, Renzo Saravia, Ivan Marcano et Loum, le vice-champion pourrait poursuivre son marché en Ligue 1, le Rennais Tomas Koubek ayant été approché pour prendre la succession d’Iker Casillas.

Leicester met 18 M€ sur Dennis Praet (Sampdoria)

Selon La Gazzetta dello Sport, Leicester City aurait proposé 18 M€ pour le transfert du milieu de terrain belge de la Sampdoria Gênes, Dennis Praet.
Après avoir bouclé les transferts de Youri Tielemans (Monaco) et Ayoze Pérez (Newcastle), Leicester City souhaiterait enchaîner avec celui du milieu de terrain international belge Dennis Praet (25 ans). Lié jusqu’en juin 2021 avec la Sampdoria Gênes, l’ancien joueur d’Anderlecht aurait fait l’objet d’une offre de dix-huit millions d’euros, plus des bonus, de la part des Foxes, mais la barre aurait été fixée à 25 M€, selon La Gazzetta dello Sport. Au cours des dernières semaines, Arsenal et Milan seraient aussi venus aux nouvelles, mais sans la moindre suite pour le moment.

Bordeaux insiste pour Milan Badelj (Lazio Rome)

Selon Sky Sport Italia, Bordeaux resterait positionné pour recruter Milan Badelj, le milieu de terrain récupérateur de la Lazio Rome.
Lié jusqu’en juin 2022 avec la Lazio Rome, le milieu de terrain récupérateur international croate Milan Badelj (30 ans) resterait dans le viseur de Bordeaux. Selon les informations de Sky Sport Italia, des contacts auraient été noués entre les dirigeants des deux clubs, et le natif de Zagreb pourrait retrouver Paulo Sousa, son ancien entraîneur du côté de la Fiorentina. Il s’agirait d’une piste chaude pour celui qui est aussi passé par Hambourg.

Monaco annonce Benjamin Lecomte (Montpellier)

C'est désormais officiel, le gardien montpelliérain Benjamin Lecomte a été transféré à Monaco. Le deal a été confirmé ce lundi par les deux écuries.


Malgré un engagement de longue durée avec Montpellier, Benjamin Lecomte (28 ans) prend la direction de Monaco. Le club de la Principauté a officialisé ce lundi la venue du gardien héraultais. Désireux de rejoindre une formation plus huppée, l’ancien joueur de Lorient a paraphé un bail de cinq ans avec les Rouge et Blanc. « Je suis fier de m’engager avec l’AS Monaco, un grand club du Championnat de France, explique le natif de Paris sur le site officiel de son nouvel employeur. C’est un nouveau challenge dans ma carrière. J’arrive avec beaucoup de motivation et l’envie d’apporter le plus possible au groupe. J’espère que nous ferons tous ensemble une très bonne saison. J’ai maintenant hâte de rejoindre mes nouveaux coéquipiers en stage et débuter cette nouvelle aventure. »

Pour succéder au Croate Subasic


Malgré la présence de Danijel Subasic, de Diego Benaglio, de Paul Nardi et de Seydou Sy, les dirigeants monégasques ont décidé de sortir leur carnet de chèques pour recruter Benjamin Lecomte, l'opération étant estimée aux alentours de 13 M€. « Nous sommes très heureux d’accueillir Benjamin Lecomte à l’AS Monaco, indique le vice-président/directeur général Oleg Petrov. Par la qualité et la régularité de ses performances, Benjamin s’est imposé comme un élément majeur de la réussite de Montpellier ces deux dernières saisons. Son arrivée vient renforcer cette position de notre effectif. »