Un autre grand club européen sur Giroud ?

Copyright : Panoramic
Déjà ciblé par l’Inter Milan, Olivier Giroud serait également dans le viseur du Borussia Dortmund, auteur d’un début de saison mi-figue, mi-raisin.
Il est difficile de savoir si la prestation d’Olivier Giroud face à la Moldavie lui a ouvert de nouvelles portes. Brouillon mais encore buteur précieux avec l’équipe de France, le troisième meilleur buteur de l’histoire des Bleus a démontré qu’il pouvait encore rendre service. Alors qu’il va probablement tout faire pour quitter Chelsea, où Frank Lampard ne compte pas sur lui, dès le Mercato d’hiver, l’attaquant a peut-être trouvé une nouvelle piste.

Son prix est connu


Selon les informations du Mirror, le Borussia Dortmund serait en effet prêt à se positionner dès l’ouverture du prochain marché. Une bonne nouvelle pour lui, mais une moins bonne pour l’Inter, qui tient la corde depuis plusieurs semaines. Ces derniers jours, la presse italienne a révélé que le club londonien ne réclamerait pas beaucoup plus de sept millions d’euros pour céder son joueur, dont le contrat expirera de toute façon en juin prochain.

Dortmund se cherche un buteur


Le Borussia est à la recherche d’un buteur pour dynamiser son secteur offensif. Le BVB ne dispose que de la quatrième attaque de Bundesliga (23 buts) derrière celle du Bayern, de Leipzig et de Mönchengladbach. Surtout, Paco Alcacer ne semble pas évoluer sur les mêmes bases. Auteur de 18 réalisations en 26 matchs la saison dernière, l’international espagnol n’a scoré qu’à cinq reprises depuis l’entame de la saison. Malgré cela, il est encore le meilleur buteur du club de la Ruhr, à égalité avec Marco Reus. Giroud, lui, n’a inscrit qu’un petit but avec Chelsea cette saison, lors de la Supercoupe de l’UEFA, mais il a trouvé le chemin des filets quatre fois avec les Bleus.
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Brentford : Said Benrahma régale (vidéo)

Saïd Benrahma - Brentford Copyright -AFP
Intenable depuis la reprise, Saïd Benrahma enchaîne les prestations de très haute. L'Algérien a trouvé le chemin des filets à deux reprises face à Derby County 3-1. L'international Algérien a été le grand artisan de la victoire de Brentford contre Derby County à l'occasion de la 43e journée de Championship. Le Fennec a inscrit un doublé dont une magnifique frappe. Benrahma a envoyé un superbe tir enroulé de l'extérieur de la surface sous la lucarne... Un pur régal Le jeune joueur porte ainsi son total à 17 réalisations, en plus de 9 passes décisives, en 40 rencontres en championnat cette saison A lire aussi >> Liga : Un nouveau penalty pour le Real Madrid qui fait jaser (vidéo)

Real-Barça : Le classement de la Liga sans les erreurs de la VAR !

Liga Copyright -AFP
Qui du Real Madrid ou du FC Barcelone est favorisé par les erreurs d’arbitrages causées par la VAR ? Au pays de la Roja, la question est lancinante. Le président barcelonais, Josep Bartomeu, a récemment affirmé que l’assistance vidéo favorisait une seule équipe: le Real ! Sans la VAR, le classement de la Liga serait-il différent ? >> Barcelone - Bartomeu : «La VAR avantage toujours le Real» Alors que le débat autour de l’arbitrage fait rage en Espagne et surtout en Catalogne suite à des décisions de la VAR jugées favorables au Real Madrid ces dernières semaines, le quotidien madrilène AS a eu la bien bonne idée d’alimenter de nouveau la polémique. Le journal espagnol a en effet publié le classement du prestigieux championnat espagnol sans les erreurs d'arbitrage causées par la VAR, censées privilégier les protégés de Zinédine Zidane. A lire aussi >> Liga: Tebas avoue l'existence d'un coup de fil du Real Madrid aux arbitres ! Si le classement virtuel obtenu par AS ne peut être considéré comme exact, d’après les calculs du quotidien pro-Real Madrid, aucun des deux clubs n’a gagné ou perdu le moindre point au classement actuel de la Liga à cause des erreurs de l’assistance vidéo. Dans le détail, la "Casa Blanca" a bien décroché 4 points grâce aux interventions de la VAR mais en a perdu tout autant. Le FCB de son côté a glané deux unités mais en a perdu deux également à la suite des interventions de l’assistance vidéo. Sans la VAR, le classement de la Liga demeurerait ainsi inchangé concernant les quatre premières places. Ce n’est qu’à partir de la 5ème place que les rangs des équipes se retrouvent quelque peu chamboulés. Ci-après le classement de la Liga sans les décisions "controversées" de la VAR selon AS (calculé jusqu'à la 34e journée): 1) Real Madrid: 77 points (23v/ 8n/ 3d - 62 buts marqués/21 buts encaissés) >> Sans la VAR : 77 points (23v/ 8n/ 3d - 63 buts marqués/23 buts encaissés) 2) FC Barcelone: 73 points (22v/ 7n/ 5d - 78 buts marqués/36 buts encaissés) >> Sans la VAR : 73 points (22v/ 7n/ 5d - 79 buts marqués/33 buts encaissés) >> Liga: calendrier et résultats

Liga : Un nouveau penalty pour le Real Madrid qui fait jaser (vidéo)

Le débat autour de l’arbitrage fait rage en Espagne et surtout en Catalogne suite à des décisions jugées favorables au Real Madrid ces dernières semaines. Les dernières victoires du Real Madrid ont déclenché une nouvelle polémique autour de l’arbitrage. En effet, la presse catalane évoque plusieurs décisions arbitrales controversées, estimant que le club merengue est clairement favorisé pour le titre de champion ! Hier, la Casa Blanca l'a emporté contre Alavés (2-0) à l’occasion de la 35e journée. Le club de la capitale espagnole a ouvert le score sur... penalty. Il s'agit du quatrième penalty accordé aux Madrilènes depuis la reprise de la Liga Un penalty très litigieux, à la limite de la surface qui anime les débats sur les réseaux sociaux. A lire aussi >> Real-Barça : Le classement de la Liga sans les erreurs de la VAR !

Liga (36e J): Valladolid - FC Barcelone en direct

Valladolid - FC-Barcelone Copyright -AFP
Vivez en direct sur Orange Football Club la rencontre opposant Valladolid (14e avec 39 points) au FC Barcelone (2e avec 76 unités), disputée dans le cadre de la 36ème journée de la Liga. Coup d’envoi à 17h30 GMT. >> Liga: calendrier et résultats de la 36e journée

Niort : Un joueur interpellé par la police durant l’entraînement

Un joueur des Chamois Niortais, 18eme de Ligue 2, a été arrêté par les forces de l’ordre, samedi matin à l’entrainement.
A la différence des quatre autres grands championnats d’Europe, la France n’a pas repris ses championnats durant l’épidémie de coronavirus. La Ligue 1 et la Ligue 2 n’ont notamment pas poursuivi alors qu’on a rejoué en Allemagne, Angleterre, Espagne et en Italie. Et c’est donc ainsi que Niort a terminé à la 18eme place du classement de Ligue 2, figé après 28 matchs. Le club niortais a conclu l’exercice 2019-2020 avec 26 points (6 victoires, 8 nuls et 14 défaites). Niort apparait samedi dans l’actualité mais davantage dans la rubrique « faits divers »…

Interpellé sur la pelouse puis menotté et emmené par les policiers


Une scène très inhabituelle s’est nouée en début de week-end. Un joueur du club a ainsi été arrêté samedi en fin de matinée par la police alors que la formation était à l’entraînement, sous les ordres de Sébastien Desabre, nouvel entraîneur qui a pris la suite de Franck Passi. Un événement intervenu avant 11 heures d’après France Bleu Poitou qui a appris l’information de source policière. Interpellé sur la pelouse, ce joueur des Chamois aurait été menotté puis emmené par les policiers présents ce samedi matin.


Des faits de violences conjugales


D’après les informations de L’Equipe, le joueur en question serait Ibrahima Conté. Défenseur central de Niort depuis 2018 après avoir été formé à Lorient, il aurait été interpellé après un dépôt de plainte de sa compagne selon France 3 Nouvelle Aquitaine. La jeune femme en question aurait dénoncé des faits de violences conjugales. Agé de 24 ans, Ibrahima Conté a été placé en garde à vue au commissariat de Niort et devrait être entendu dans les prochaines heures. Le défenseur n’a pas joué cette saison en raison d’une double opération du genou gauche.

Dans un communiqué, la direction du club de Niort a confirmé « l'arrestation d'un de ses joueurs samedi matin par la police dans le cadre d'une affaire privée ». « Aucun commentaire ne sera fait pour le moment », a ajouté le club des Deux-Sèvres.