Tunisie : Abdennour forfait contre la Guinée Equatoriale

Aymen Abdennour avec Valence Copyright -Compte Twitter Valence CF
L'équipe de Tunisie veut engranger ce soir (19h GMT) sa seconde victoire aux éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations "Cameroun-2021", à Malabo contre la Guinée Equatoriale.

Les hommes de Mondher Kebaier ont effectué lundi durant une cinquantaine de minutes leur unique séance d'entrainement sur la pelouse du Nouveau stade de Malabo.

Une absence quasi-certaine ce soir contre le Nzalang Nacional: le défenseur axial Aymen Abdennour qui a ressenti des douleurs. Taha Yassine Khenissi pourrait effectuer sa rentrée dans le onze de départ.

L'équipe rentrante ne devrait pas subir d'autres remaniements, les vainqueurs de la Libye, vendredi dernier devant être confirmés.

Elle se compose comme suit:
Ben Mustapha- Drager, Maâloul, Meriah, Ben Aziza (Abdennour)- Skhiri, Sassi, Ben Mohamed, Khaoui (ou Khenissi), Msakni, Khazri.

Un arbitre comorien


Le taux d'humidité est très fort à Malabo où il fait 31 degrés. L'équipe a élu domicile au Sofitel dans un hôtel 5 étoiles situé à un quart d'heure du stade qui ressemble à l'enceinte Chedly Zouiten.

Quant à la réunion technique, elle se déroulera ce mardi à 09h GMT. C'est le Comorien Mohamed Othmani qui dirigera les débats.

On parle de revanche contre la Guinée Equatoriale, classée 134e mondial et qui avait éliminé la Tunisie en quart de finale de la coupe d'Afrique des nations 2015 (2-1 AP). Ce match-là s'était déroulé au stade de Bata, et non de Malabo.

L'autre match du groupe "J" se jouera au stade Ben Jannet de Monastir, et opposera à 20h la Libye et la Tanzanie. Les Chevaliers de la Méditerranée joueront déjà à quitte ou double face au vainqueur de la Guinée Equatoriale (2-1) lors de la première journée.

A lire aussi >> CAN 2021 - Éliminatoires (J1) : La Tunisie se balade, le Maroc tenu en échec
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Liga (36e J): Valladolid - FC Barcelone en direct

Valladolid - FC-Barcelone Copyright -AFP
Vivez en direct sur Orange Football Club la rencontre opposant Valladolid (14e avec 39 points) au FC Barcelone (2e avec 76 unités), disputée dans le cadre de la 36ème journée de la Liga. Coup d’envoi à 17h30 GMT. >> Liga: calendrier et résultats de la 36e journée

Brentford : Said Benrahma régale (vidéo)

Saïd Benrahma - Brentford Copyright -AFP
Intenable depuis la reprise, Saïd Benrahma enchaîne les prestations de très haute. L'Algérien a trouvé le chemin des filets à deux reprises face à Derby County 3-1. L'international Algérien a été le grand artisan de la victoire de Brentford contre Derby County à l'occasion de la 43e journée de Championship. Le Fennec a inscrit un doublé dont une magnifique frappe. Benrahma a envoyé un superbe tir enroulé de l'extérieur de la surface sous la lucarne... Un pur régal Le jeune joueur porte ainsi son total à 17 réalisations, en plus de 9 passes décisives, en 40 rencontres en championnat cette saison A lire aussi >> Liga : Un nouveau penalty pour le Real Madrid qui fait jaser (vidéo)

Real-Barça : Le classement de la Liga sans les erreurs de la VAR !

Liga Copyright -AFP
Qui du Real Madrid ou du FC Barcelone est favorisé par les erreurs d’arbitrages causées par la VAR ? Au pays de la Roja, la question est lancinante. Le président barcelonais, Josep Bartomeu, a récemment affirmé que l’assistance vidéo favorisait une seule équipe: le Real ! Sans la VAR, le classement de la Liga serait-il différent ? >> Barcelone - Bartomeu : «La VAR avantage toujours le Real» Alors que le débat autour de l’arbitrage fait rage en Espagne et surtout en Catalogne suite à des décisions de la VAR jugées favorables au Real Madrid ces dernières semaines, le quotidien madrilène AS a eu la bien bonne idée d’alimenter de nouveau la polémique. Le journal espagnol a en effet publié le classement du prestigieux championnat espagnol sans les erreurs d'arbitrage causées par la VAR, censées privilégier les protégés de Zinédine Zidane. A lire aussi >> Liga: Tebas avoue l'existence d'un coup de fil du Real Madrid aux arbitres ! Si le classement virtuel obtenu par AS ne peut être considéré comme exact, d’après les calculs du quotidien pro-Real Madrid, aucun des deux clubs n’a gagné ou perdu le moindre point au classement actuel de la Liga à cause des erreurs de l’assistance vidéo. Dans le détail, la "Casa Blanca" a bien décroché 4 points grâce aux interventions de la VAR mais en a perdu tout autant. Le FCB de son côté a glané deux unités mais en a perdu deux également à la suite des interventions de l’assistance vidéo. Sans la VAR, le classement de la Liga demeurerait ainsi inchangé concernant les quatre premières places. Ce n’est qu’à partir de la 5ème place que les rangs des équipes se retrouvent quelque peu chamboulés. Ci-après le classement de la Liga sans les décisions "controversées" de la VAR selon AS (calculé jusqu'à la 34e journée): 1) Real Madrid: 77 points (23v/ 8n/ 3d - 62 buts marqués/21 buts encaissés) >> Sans la VAR : 77 points (23v/ 8n/ 3d - 63 buts marqués/23 buts encaissés) 2) FC Barcelone: 73 points (22v/ 7n/ 5d - 78 buts marqués/36 buts encaissés) >> Sans la VAR : 73 points (22v/ 7n/ 5d - 79 buts marqués/33 buts encaissés) >> Liga: calendrier et résultats

Liga : Un nouveau penalty pour le Real Madrid qui fait jaser (vidéo)

Le débat autour de l’arbitrage fait rage en Espagne et surtout en Catalogne suite à des décisions jugées favorables au Real Madrid ces dernières semaines. Les dernières victoires du Real Madrid ont déclenché une nouvelle polémique autour de l’arbitrage. En effet, la presse catalane évoque plusieurs décisions arbitrales controversées, estimant que le club merengue est clairement favorisé pour le titre de champion ! Hier, la Casa Blanca l'a emporté contre Alavés (2-0) à l’occasion de la 35e journée. Le club de la capitale espagnole a ouvert le score sur... penalty. Il s'agit du quatrième penalty accordé aux Madrilènes depuis la reprise de la Liga Un penalty très litigieux, à la limite de la surface qui anime les débats sur les réseaux sociaux. A lire aussi >> Real-Barça : Le classement de la Liga sans les erreurs de la VAR !

Parme : Un membre du staff testé positif

Un membre de l’encadrement de l’équipe de Parme, classée 12eme en Serie A, a été testé positif au Covid-19. C’est le premier cas positif au coronavirus en Italie depuis la reprise.


Avant sa rencontre contre Bologne, programmée dimanche à 19h30 dans le cadre de la 32eme journée de Serie A, Parme a appris une mauvaise nouvelle. Le club italien a en effet vu un membre de l’encadrement être testé positif au Covid-19. La presse transalpine a révélé la nouvelle dans la journée de samedi puis le club a communiqué. Il ne s’agit cependant pas d’un joueur, mais d’un salarié du club parmesan. Un cas asymptomatique d’après Roberto d’Aversa, l’entraîneur de l’équipe de Parme.

Premier cas positif en Italie depuis la reprise


Après ces faits, l’intégralité de l’effectif a été testé. Le club d’Emilie-Romagne a appliqué le protocole prévu par la Fédération italienne de football et le gouvernement. Résultat : que des résultats négatifs. Aucun joueur n’aurait donc été touché, mais en attendant le match contre Bologne de dimanche soir, tous les éléments parmesans sont restés à l’isolement au centre d’entraînement. En Italie, depuis la reprise de la Serie A il y a un mois, c’est le premier cas positif au coronavirus.


Parme reste sur quatre revers


Après 31 matchs de championnat italien, Parme est 12eme du classement. L’équipe a signé 11 victoires, 6 nuls et 14 défaites durant l’exercice 2019-2020. Depuis la reprise après l’interruption due à la pandémie de coronavirus, le club qui a remporté deux Ligues Europa en 1995 et 1999 n’a gagné qu’une fois. C’était le 23 juin sur le terrain du Genoa (4-1). Après avoir pris un point sur la pelouse du Torino (1-1) trois jours auparavant lors de ses retrouvailles avec la Serie A, Parme a perdu quatre fois consécutivement. Avant de recevoir Bologne, Parme a été dominé par l’Inter Milan (1-2), le Hellas Vérone (2-3), la Fiorentina (1-2) et la Roma (1-2).

A son palmarès, l’ancien club de Lilian Thuram, Alain Boghossian, Daniel Bravo, Gianluigi Buffon, Fabio Cannavaro et Hernan Crespo, affiche aussi une Coupe des Coupes (1993), une Supercoupe d’Europe (1993), trois Coupes d’Italie (1992, 1999, 2002) et une Supercoupe d’Italie (1999).