Trésor Mputu : le Top 5 des pires dérapages de "Magic Touré" !

Trésor Mputu Copyright -AFP
L'attaquant du TP Mazembe, Trésor Mputu, est très aimé par les congolais pour son style de jeu et sa technique hors norme. Il aurait pu monter au sommet du football africain sans certaines bêtises qui ont plus ou moins ruiné sa carrière.

Son carton rouge contre l'Angola durant la CAN 2006


Sélectionné par Claude Le Roy pour sa première Coupe d'Afrique des Nations en 2006, Mputu a impressionné lors du premier match en marquant face au Togo. Tout le monde attendait alors ce jeune pour le reste de la compétition mais il se prend un rouge un peu bête face à l'Angola lors de la 2e journée. Il était coupable d'un jeu dangereux sur Kali qui était en train de couvrir le ballon jusqu'en sortie de but. Son forfait pour le reste de l'épreuve l'a peut être fait perdre une occasion de grandir et se faire un grand nom !

Il a refusé l'Europe malgré son grand talent


Suivi par plusieurs clubs européens en 2006 dont l'Olympique de Marseille, le Standard de Liège, Lille et Arsenal, le Léopard a préféré rester au TP Mazembe. Un joueur bourré de talent comme lui aurait pu faire une grande carrière en Europe mais il a raté l'occasion quand elle s'est présentée pour lui.

Il agresse un arbitre  lors de la Kagamé Cup en 2010


Trésor Mputu a tabassé un arbitre lors d'un match amical et sans enjeu dans un tournoi disputé à Kigali. Une dérive qui lui a coûté très cher puisqu'il a été suspendu par la FIFA pour 13 mois. Le TP Mazembe remporte la Ligue des Champions et joue la finale de la Coupe du Monde des Clubs face à l'Inter Milan, alors que Mputu se contente de la regarder à partir de son écran tv.

Son transfert à Kaburscop en 2014


Alors que l'Europe le voulait à nouveau, il fait un choix assez étonnant en quittant les Corbeaux vers Kaburscop en Angola. Le joueur a privilégié l'argent au détriment de sa carrière. Un choix qui s'est avéré mauvais puisqu'il n'a pas été payé et a quitté avant la fin de son contrat. Il a alors été éloigné deux ans des terrains suite à une affaire qui a traîné dans les coulisses de la FIFA.

Une annonce de fin de carrière internationale en 2015


Quelques jours après la CAN 2015, Trésor Mputu a annoncé la fin de sa carrière internationale à TopCongoFm : "pour le moment, je me consacre entièrement au club, nous jouons la ligue des champions et je vais donner le maximum pour revenir à mon meilleur niveau, amener mon équipe le plus loin possible dans la compétition. Je mets donc une parenthèse à l’équipe nationale. La priorité c’est Kabuscorp." Des propos peut être mal interprétés puisque le joueur est revenu endosser le maillot des Léopards avec lesquels il jouera la CAN 2019 en Egypte.

A lire aussi >> Top 100 des joueurs africains de l'histoire: 32e - Trésor Mputu
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Le CS Sfaxien doit verser 60 mille euros à Nebojsa Jovovic

Tunisie - CS Sfaxien Copyright -OFC
La chambre de résolution des litiges au sein de la fédération internationale de football a écrit ce vendredi au CS Sfaxien lui demandant de verser un montant de 60 mille euros (près de 200 mille dinars) en faveur de son ancien entraineur, le Monténégrin Nebojsa Jovovic. Ce montant correspond à deux salaires non versés, en plus des pénalités de résiliation unilatérale du contrat. Estimant qu'il a versé tout l'argent de Jovovic, le CSS a annoncé qu'il allait poursuivre cette décision devant le tribunal arbitral du sport, à Lausanne. Nommé le 15 juillet 2019, le technicien monténégrin a entrainé le CSS au début de cette saison, remportant avec lui la coupe de Tunisie aux penalties devant l'Etoile Sportive du Sahel. Il a été limogé le 5 octobre dernier.

Campagne "Winou Estade"

Les supporters du Club Sportif Sfaxien ont entamé une campagne baptisée "Winou Estade" pour réclamer le droit de la ville de Sfax à une extension de la capacité d'accueil du stade Taieb Mhiri, et à l'édification d'un complexe sportif dans la capitale du Sud. Jeudi, une réunion du conseil municipal de Sfax s'est réunie pour accélérer l'étude de ces deux projets.

Gheram signe un contrat de 5 ans

Après Abdallah Amri et Achraf Habassi, c'est au tour du défenseur axial international juniors Alaâ Gheram de signer un premier contrat professionnel au profit du Club Sportif Sfaxien. Ce contrat va jusqu'au 30 juin 2025.

Marzouki et Oueslati absents

Quatre joueurs étaient absents jeudi à la réunion consacrée à la reprise des activités au Club Sportif Sfaxien: l'Algérien Mohamed Islam Bakir et l'Egyptien Houcine Essayed, retenus toujours dans leurs pays, et Alaâ Marzouki et Habib Oueslati, toujours en conflit avec le club et qui réclament le versement de leurs arriérés de salaires et primes, demandant la résiliation de leur contrat, du moins dans le cas de Marzouki. Le CSS compte s'adresser à la Fédération pour se plaindre de Marzouki dont les absences se sont multipliés. La première séance d'entrainement aura lieu ce vendredi sous la conduite de l'entraineur Fethi Jebal. A lire aussi >> CS Sfaxien : Bakir et Essayed absents lors de la reprise

Thomas Müller choisit entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi

Thomas Müller choisit entre Ronaldo et Messi Copyright -AFP
L'attaquant du Bayern Munich, Thomas Müller, a été invité à donner son avis sur le débat éternel "Qui est le meilleur entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi ?", et la réponse de l'international Allemand peut choquer plus qu'un. Le Bavarois a répondu qu'il préfère jouer avec ... Robert Lewandowski, son  coéquipier Polonais en club mais a tout de même reconnu la suprématie des deux stars. « J’ai joué contre les deux, j’ai gagné contre les deux, j’ai perdu contre les deux. Ils sont très, très bons, ils sont spéciaux, ils ne sont pas comme de très bons joueurs normaux dans le monde du football. Ils sont exceptionnels. Toujours, tout au long de leurs 10 ans, ils marquent 50 buts chaque année. C’est fou », a lancé le trentenaire. « Avant on me mettait le ballon dans la surface et j’essayais de marquer. En ce moment, dans ma très bonne forme, j’aide plus à marquer des buts », a-t-il précisé. A lire aussi >> Bayern Munich: la saison de Thomas Müller en chiffres (vidéo)

Racisme : le coup de gueule de Kevin-Prince Boateng

Kevin Prince Boatang Copyright -AFP
L'attaquant Ghanéen, Kevin-Prince Boateng, qui évolue actuellement à Besiktas, a dénoncé le mutisme des stars du football face au racisme, poussant un grand coup de gueule. "Pourquoi avons-nous peur de parler quand le racisme prend de l’ampleur année après année et est un cancer qui ronge le monde du sport", s'est interrogé l'ancien attaquant du Barça et de l'AC Milan. "Au fur des années, nous avons vu des joueurs de couleur, moi inclus, abusé par des fans mais les joueurs blancs étaient incapable de sortir pour soutenir les victimes. Les gens ont si peur de perdre des followers ?", a ajouté le Black Stars. Le joueur avait posé son genou à terre, avec ses coéquipiers de Besiktas, en hommage à George Floyd, et en soutien aux protestations contre le racisme, aux Etats-Unis. A lire aussi >> Ghana : Kevin-Prince Boateng pourrait faire son retour

OM : Le repreneur saoudien, c'était de l'intox !

L’homme d’affaires saoudien Al Walid Ben-Talal n’envisage pas du tout de racheter l’OM, contrairement aux rumeurs qui ont longtemps circulé....
Cette fois, les rumeurs ont de bonnes chances de se tasser définitivement. Alors qu’il était longtemps question qu’un richissime saoudien s’installe à la tête de l’OM en rachetant le club à Franck McCourt, il s’avère qu’il n’y a pas une once de vérité dans ce qui a été avancé par les médias. Al-Walid Ben Talal, à qui on prêtait un intérêt croissant envers le prestigieux club phocéen, ne pense pas et n’a jamais pensé débarquer du côté du Vélodrome. Le quotidien La Provence a pu se renseigner auprès de ses proches et ces derniers se sont montré catégoriques sur le fait qu’il n’existe aucune manœuvre de ce type en cours.

« Il n'aime pas le football ! Frank McCourt ne veut pas vendre le club et, si c'était le cas, Al-Walid ne l'achèterait pas. Je vous le répète : Al-Walid est une rumeur infondée », affirme-t-on fermement dans l’entourage de l’homme d’affaires. Ce n’est donc pas demain la veille que Marseille passera sous pavillon saoudien et se calquera sur le modèle du rival parisien. D’autant que le prince hériter Mohamed Ben Salman n’a, lui non plus, aucune intention de se lancer dans un tel projet. « Il a suffisamment d'emmerdes pour ne pas se mettre dans le foot », a indiqué un expert de la région au quotidien provençal.

Barcelone : Griezmann veut finir sa carrière aux Etats-Unis

Antoine Griezmann (29 ans) a fait part il y a quelques heures dans le Los Angeles Time de son souhait de terminer sa carrière aux Etats-Unis, en MLS.
La Major League Soccer Americaine n’est peut-être pas le championnat le plus relevé au monde, mais elle a vu passer en son sein de très nombreuses stars de ballon rond, telles qu'Ibrahimovic, Beckham, Pirlo, Lampard, etc… La liste est longue et il se peut bien qu’un nom français vienne s’y ajouter dans le futur. Antoine Griezmann vient d’indiquer qu’un passage Outre-Atlantique ne lui déplairait pas. Grand fan de la culture américaine et féru de la NBA, l’international tricolore a fait savoir qu’il se verrait bien boucler sa carrière dans le championnat de l’oncle Sam.

Griezmann se donne encore deux ans au Barça


Le Mâconnais avait déjà étalé son faible pour la MLS par le passé. Il vient de le réitérer dans un entretien accordé à Los Angeles Times. Tout en assurant qu’il n’est pas question pour l’instant de quitter Barcelone, où il a encore des choses à accomplir, il a affirmé qu’un passage Outre-Atlantique faisait partie des buts qu’il s’est fixé. « Gagner la Liga et la Ligue des Champions avec le Barça serait un rêve, et aussi mon objectif. Il y a aussi une autre Coupe du Monde à jouer avec l’Equipe de France au Qatar. Et après il y a la MLS, a-t-il confié. Je ne sais pas avec quelle équipe, mais je veux vraiment y jouer. Pour moi, c'est un objectif de terminer ma carrière aux États-Unis, en étant performant et en bataillant pour le titre dans ce championnat ». Les franchises intéressées peuvent dès maintenant mettre en place un plan pour l’enrôler.