TP Mazembe : les supporteurs se préparent pour le retour du Chairman

Le Tout Puissant Mazembe va enfin retrouver son Chairman, Moïse Katambu, ce lundi 20 mai, trois ans après qu’il ait été contraint de quitter le pays.

Le président des Corbeaux a annoncé son retour au pays dans une interview exclusive à France24 et RFI. Le site du TP Mazembe indique que les réunions de préparation de la coordination des supporteurs à cet événement se multiplient.

« Le président nous a informés de son retour à Lubumbashi, par l’aéroport international de la Luano, le lundi 20 mai. Il nous a annoncé que ce retour doit être fêté par nous, les supporteurs du TPM. Notre Chairman nous a manqué pendant trois ans, nous devons lui démontrer notre attachement à ses stratégies pour le développement de notre cher club. Chaque section aura un rôle précis pour que ce retour soit triomphal et se déroule de façon harmonieuse. Voilà les indications de la coordination aux supporteurs que nous avons réunis », a indiqué le numéro un du mouvement, Mario Kawel Mushid.

« Nous avions suivi l’interview du Président Moïse à la télé. En nous réunissant ici, nous sommes très heureux d’avoir les informations et ces précisions sur l’organisation de son accueil… » a déclaré une supportrice à la fin de cette réunion. Tous les sportifs du pays sont invités à s’associer à cette organisation a précisé Mario Kawel Mushid. L’événement étant confirmé pour le 20 mai, la Coordination a promis de redoubler d’efforts pour affiner cette organisation. Il s’agit d’être prêts le jour J pour rendre au Chairman l’accueil exceptionnel qu’il mérite dans son pays. Des réunions quotidiennes ouvertes à tous se tiendront au stade TPM.

« Notre mission, c’est de bien préparer cet accueil. Le retour de notre boss constitue un événement majeur. Le TPM a besoin de lui sur place, au pays… », a ajouté le vice-président de la Coordination José Kahite à la fin de ces échanges avec les supporteurs.

Côte d’Ivoire : Un duel Drogba-Kalou pour la présidence de la Fédération !

Didier Drogba - Bonaventure Kalou Copyright -AFP
Programmée en décembre 2019, l'élection à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF) aiguise les appétits. Le scrutin verra notamment plusieurs personnalités s’opposer pour la succession du très contesté Sidy Diallo, entré en guerre ouverte avec de nombreux présidents de clubs. Parmi les candidats probables, Didier Drogba a avancé ses pions ces derniers jours. Si l’on en croit L’Equipe, le légendaire Eléphant, retraité depuis moins d’un an, aurait déposé un dossier de candidature auprès de l’instance. Plus tôt dans le mois, l’ex-joueur de Chelsea avait fait part de son intérêt pour le poste. « Je veux m’impliquer davantage. J’y réfléchis de plus en plus. Je connais le football ivoirien, j’ai joué en sélection pendant des années et je me suis investi dans le football ivoirien ces derniers temps… Je n’ai pas encore pris ma décision, mais si toutes les conditions sont réunies, pourquoi pas ? », avait déclaré à RFI celui qui a intégré en juillet dernier la garde rapprochée d’Ahmad, le président de la CAF. A lire aussi >> Officiel : la mission de Drogba à la CAF dévoilée Si sa candidature se confirme, Didier Drogba ne devrait pas être le seul illustre ancien à se présenter. La liste des prétendants n’a pas encore été dévoilée, mais elle comprendra vraisemblablement un autre ex-international, en la personne de Bonaventure Kalou. L’ancien joueur d’Auxerre et du PSG, élu maire de la ville de Vavoua (centre du pays) en octobre 2018, a semble-t-il pris goût à la politique et pourrait se retrouver à faire campagne contre son ancien coéquipier.

🔴 PSG - Coup de théâtre: Neymar serait en route pour… la Juventus !

Neymar - Juventus Copyright -OFC
La Juventus aurait pris contact avec le PSG pour un éventuel transfert de Neymar en Italie. Le club champion de Serie A aurait déjà lancé les grandes manœuvres dans ce dossier en incluant Paulo Dybala dans l'opération. Où jouera Neymar à la fin du Mercato estival ? Bien malin celui qui peut aujourd’hui répondre à cette question. Il y a bien des tendances, et actuellement les chances de voir l’international brésilien rester à Paris semblent plus importantes. Mais la situation évolue chaque jour, et les lignes bougent en continu. Nouvelle preuve en ce début de semaine avec des rebondissements dans tous les sens. De l’autre côté des Pyrénées, on a d’abord appris lundi soir que le FC Barcelone finalisait son offre pour Neymar. Après avoir échoué à inclure des joueurs dans un transfert, le club catalan aurait arrêté son choix sur un prêt avec option d’achat obligatoire. Un mécanisme très risqué qui risque de ne pas séduire le PSG. « L’opération reste très compliquée pour le Barça », résumé le quotidien Marca. Mundo Deportivo va plus loin : « Il est difficile d’imaginer le PSG accepter que le Barça ne soit pas obligé de payer pour cela un transfert important en 2020. » En clair, pourquoi pas un prêt, mais à condition que l’option d’achat obligatoire soit conséquente.

Pour obtenir Neymar, la Juve a un argument de poids : Dybala !

Sauf que dans le même temps, la concurrence guette son heure. A la Une de Marca ce mardi, il est ainsi question d’une « guerre froide » entre le Barça et le Real Madrid sur le dossier Neymar. Le journal madrilène rappelle que le club de la Capitale espagnole attend patiemment la bonne ouverture pour tenter sa chance et rafler la mise. Ce que les deux clubs rivaux ne savent peut-être pas, c’est que la Juventus Turin reste aussi très attentive aux dernières avancées du dossier Neymar. Selon le média brésilien Globo Esporte, la Vieille Dame envisagerait de proposer une grosse somme d’argent pour recruter l’ancien joueur de Santos. Pour achever de séduire le PSG, le champion d’Italie en titre serait même prêt à inclure Paulo Dybala dans la transaction. Or on sait que le club parisien apprécie le profil de l’attaquant argentin, dont une arrivée avait déjà été évoquée plus tôt pendant cette période de mutation. Reste à savoir si Neymar est tenté par un départ en Serie A. Car aux dernières nouvelles, sa priorité reste de retrouver le Barça

Officiel: le gardien sénégalais Alfred Gomis débarque en Ligue 1

Alfred Gomis - CAN 2019 Copyright -AFP
Le gardien international sénégalais, Alfred Gomis, s'est engagé en faveur de Dijon FC pour les quatre prochaines saisons. C’était attendu et voilà l’opération conclue : Alfred Gomis est un nouveau joueur de Dijon, pour les quatre prochaines saisons. Le gardien international sénégalais s’est engagé ce mardi avec le DFCO, où il vient concurrence Alex Runarsson. Le portier de 25 ans – formé au Torino et qui évoluait à la SPAL depuis deux saisons – a coûté un peu plus de 1 million d’euros au club bourguignon. Il convient de rappeler que l'homme aux 10 sélections avec les Lions de la Téranga a connu un été 2019 fructueux. Déjà sélectionné pour participer au Mondial 2018, il a pallié efficacement à la blessure d’Édouard Mendy pendant la CAN 2019. Héros de la demi-finale remportée face à la Tunisie, le géant sénégalais (1,96m) a toutefois dû se contenter de la deuxième place du tournoi, après un revers face à l’Algérie en finale.

Ligue 2 : Lorient ne craque pas avec Claude-Maurice

Alexis Claude-Maurice (21 ans) intéresse toujours Nice, qui a vu sa dernière offre refusée par Lorient.
En plus de Kasper Dolberg (Ajax) et d’Adam Ounas (Naples), Nice s’active sur une troisième piste pour renforcer son secteur offensif. Ciblé par les dirigeants azuréens depuis un bon moment, Alexis Claude-Maurice aurait fait l’objet d’une offre avoisinant les 12,5 millions d’euros selon Ouest-France. Une offre refusée par Lorient, qui en demande plus pour son joueur de 21 ans. Sous contrat jusqu’en 2021, le natif de Noisy-le-Grand ne devrait pas rester en Bretagne d’ici la fin du Mercato, mais son dossier n’est toujours pas réglé et Nice continue de discuter avec Lorient à son sujet. En attendant, Claude-Maurice a débuté la saison de Ligue 2 avec l’équipe de Christophe Pélissier.

Samuel Owusu quitte la Serbie pour l'Arabie Saoudite

Samuel Owusu s'est engagé pour trois ans à Al-Feiha (L1 saoudienne).
La championnat d'Arabie Saoudite continue d'accueillir des talents africains. Al-Feiha a annoncé la signature de l'ailier international ghanéen de Cukaricki Samuel Owusu, apparu lors de la dernière CAN. Auteur de 10 buts et 7 passes décisives en championnat serbe la saison passée, le joueur de 23 ans s'est engagé jusqu'en juin 2022.