Tous les Africains de la Ligue des Champions

Copyright : Panoramic
La Ligue des Champions reprend ses droits ce mardi. Retrouvez la liste complète des joueurs africains dans l'épreuve reine du football européen.
Groupe A :
Paris Saint-Germain (FRA) : Idrissa Gana Gueye (M, Sénégal), Eric Maxim Choupo-Moting (A, Cameroun); Colin Dagba (D, France & Bénin), Abdou Diallo (D, France & Sénégal).
Real Madrid (ESP) : Brahim Diaz (M, Espagne-Turquie & Maroc).
Galatasaray (TUR) : Christian Luyindama (D, RD Congo), Younès Belhanda (M, Maroc), Sofiane Feghouli (M, Algérie), Mario Lemina (M, Gabon), Jean-Michaël Seri (M, Côte d'Ivoire).
FC Bruges (BEL) : Simon Deli (D, Côte d'Ivoire), Odilon Kossounou (D, Côte d'Ivoire), Clinton Mata (D, Angola), Krépin Diatta (M, Sénégal), Emmanuel Bonaventure (A, Nigeria), Mbaye Diagne (A, Sénégal), David Okereke (A, Nigeria), Amadou Sagna (A, Sénégal), Percy Tau (A, Afrique du Sud); Cyrille Ngonge (A, Belgique & RD Congo)*, Loïs Openda (A, Belgique & RD Congo)*.

Groupe B :
Bayern Munich (ALL) : néant.
Tottenham (ANG) : Serge Aurier (D, Côte d'Ivoire), Victor Wanyama (M, Kenya); Ryan Sessegnon (M, Angleterre & Bénin).
Olympiacos (GRE) : Pape Abou Cissé (D, Sénégal), Bruno Gaspar (D, Angola), Yassine Meriah (D, Tunisie), Yassine Benzia (M, Algérie), Mady Camara (M, Guinée), Youssef El Arabi (A, Maroc) ; Ruben Semedo (M, Portugal & Cap-Vert).
Etoile Rouge Belgrade (SER) : Richmond Boakye (A, Ghana).

Groupe C :
Manchester City (ANG) : Riyad Mahrez (M, Algérie).
Shakhtar Donetsk (UKR) : néant.
Dinamo Zagreb (CRO) : Iyayi Atiemwen (A, Nigeria).
Atalanta Bergame (ITA) : Musa Barrow (A, Gambie).

Groupe D :
Atlético Madrid (ESP) : Thomas Partey (M, Ghana).
Juventus Turin (ITA) : néant.
Bayer Leverkusen (ALL) : Moussa Diaby (A, France & Mali).
Lokomotiv Moscou (RUS) : Bryan Idowu (D, Nigeria).

Groupe E :
Liverpool (ANG) : Joël Matip (D, Cameroun), Naby Keita (M, Guinée), Sadio Mané (A, Sénégal), Mohamed Salah (A, Egypte).
Naples (ITA) : Faouzi Ghoulam (D, Algérie), Kalidou Koulibaly (D, Sénégal); Kévin Malcuit (D, France & Maroc).
RB Salzbourg (AUT) : Jérôme Onguéné (D, Cameroun), Majeed Ashimeru (M, Ghana), Enock Mwepu (M, Zambie), Patson Daka (A, Zambie), Sekou Koita (A, Mali).
Racing Genk (BEL) : Ismaël Saibari (M, Maroc), Dieumerci Ndongala (M, RD Congo), Stephen Odey (A, Nigeria), Paul Onuachu (A, Nigeria), Joseph Paintsil (A, Ghana), Mbwana Samatta (A, Tanzanie); Shawn Adewoye (D, Belgique & Nigeria)*, Bryan Limbombe (A, Belgique & RD Congo)*.

Groupe F :
FC Barcelone (ESP) : Moussa Wagué (D, Sénégal), Ansu Fati (A, Guinée-Bissau)*.
Borussia Dortmund (ALL) : Achraf Hakimi (D, Maroc); Dan-Axel Zagadou (D, France & Côte d’Ivoire).
Inter Milan (ITA) : Kwadwo Asamoah (D, Ghana).
Slavia Prague (TCH) : Ibrahim Traoré (M, Côte d'Ivoire), Peter Olayinka (A, Nigeria).

Groupe G :
Zénith Saint-Pétersbourg (RUS) : néant.
Benfica Lisbonne (POR) : Tyronne Ebuehi (D, Nigeria), Adel Taarabt (A, Maroc); Celton Biai (G, Portugal & Guinée-Bissau)*, Luis Florentino (M, Portugal & Angola).
Olympique Lyonnais : Malcolm Barcola (G, Togo)*, Youssouf Koné (D, Mali), Maxwel Cornet (A, Côte d’Ivoire), Bertrand Traoré (A, Burkina Faso) ; Issiar Dramé (D, France & Mali)*, Pierre Kalulu (D, France & Rwanda)*, Oumar Solet (D, France & Centrafrique), Houssem Aouar (M, France & Algérie), Modeste Duku Mbenga (M, France & RD Congo)*, Ousseynou Ndiaye (M, Sénégal)*, Bradley Barcola (A, France & Togo), Moussa Dembélé (A, France & Mali), Amine Gouiri (A, France & Algérie)*.
RB Leipzig (ALL) : Amadou Haidara (M, Mali); Nordi Mukiele (D, France & RD Congo), Malik Talabidi (D, Allemagne & Togo), Dayot Upamecano (D, France & Guinée-Bissau), Christopher Nkunku (M, France & RD Congo), Ademola Lookman (A, Angleterre & Nigeria).

Groupe H :
Chelsea (ANG) : Marc Guehi (D, Angleterre & Côte d’Ivoire) Tammy Abraham (Angleterre & Nigeria).
Ajax Amsterdam : André Onana (G, Cameroun), Noussair Mazraoui (D, Maroc), Zakaria Labyad (M, Maroc), Hakim Ziyech (M, Maroc), Hassane Bandé (A, Burkina Faso), Lassina Traoré (A, Burkina Faso; Issam El Maach (G, Maroc & Pays-Bas).
Valence (ESP) : Geoffrey Kondogbia (M, Centrafrique); Mouctar Diakhaby (D, France & Guinée), Francis Coquelin (M, France & Sénégal), Yunus Musah (M, Angleterre & Ghana).
Lille (FRA) : Reinildo Mandava (D, Mozambique), Cheikh Niasse (D, Sénégal), Abou Ouattara (M, Burkina Faso), Victor Osimhen (A, Nigeria); Tiago Djalo (D, Portugal & Guinée-Bissau), Adama Soumaoro (D, France & Mali), Boubakary Soumaré (M, France & Sénégal), Jonathan Bamba (A, France & Côte d'Ivoire).

Amical: l'Algérie pulvérise la Colombie (3-0) !

Algérie - Colombie Copyright -AFP
L'Algérie, championne d'Afrique en titre, a surclassé la Colombie (3-0) ce mardi au stade Pierre-Mauroy de Lille. Bounedjah a ouvert le score d'une frappe magnifique à la 15e minute, avant que Mahrez n'inscrive un doublé (20e et 65e) pour assurer le succès des siens. Plus d'informations à venir...

Qualifs Euro Espoirs 2021 : Les Bleuets remportent un match spectaculaire en Slovaquie

L’équipe de France Espoirs a décroché mardi un deuxième succès en autant de matchs de qualification pour l’Euro 2021 en s’imposant en Slovaquie (3-5). Mais les Bleuets ont autant régalé offensivement qu’ils ont inquiété défensivement.
L’équipe de France Espoirs s’en tire à bon compte. Bien plus inspirée offensivement que défensivement, elle a ramené une spectaculaire victoire de son déplacement en Slovaquie mardi (3-5). Avec ce deuxième succès en autant de rencontres dans le groupe 2, après sa démonstration contre l’Azerbaïdjan la semaine passée (5-0), elle revient à trois points de la Suisse, chez qui elle se rendra en novembre. Mais elle aura intérêt à montrer un visage plus solide qu’en Slovaquie ne pas s’y faire surprendre.


Diaby auteur de 3 passes décisives


Parce que les Bleuets n’auraient jamais dû se faire ainsi peur. D’abord parce que l’ouverture du score rapide de Jeff Reine-Adelaïde ouvrait la voie à une soirée tranquille (0-1, 2eme). Mais David Strelec a égalisé dans la foulée sur corner (1-1, 5eme), en profitant déjà de l’apathie de la défense française. Les hommes de Sylvain Ripoll ont néanmoins remis un coup de collier pour s’envoler au score dès la première période. Portés par un excellent Moussa Diaby, auteur de trois passes décisives, ils ont repris l’avantage par Houssem Aouar (13eme) avant un doublé d’Odsonne Edouard (23eme, 35eme). Mais ce qui aurait dû être un break décisif pour les Bleuets n’en était pas un, la faute à leurs grossiers errements défensifs. Après une première alerte, Strelec touchant le poteau suite à une passe en retrait mal sentie de Faitout Maouassa (45eme), les Français ont fini par se faire punir.

Edouard : 9 buts en 4 matchs avec les Espoirs


C’est d’abord Christian Herc qui a réduit l’écart (2-4, 52eme), avant que Lubomir Tupta ne relance le suspense pour de bon (3-4, 62eme). Pour s’éviter une sacrée désillusion, les demi-finalistes du dernier Euro Espoirs ont dû remettre un coup de collier. Diaby a trouvé le poteau (55eme) et Edouard a manqué deux balles de triplé (70eme, 72eme). Mais l’attaquant du Celtic Glasgow a finalement réglé la mire pour inscrire un 9eme but… en 4 sélections chez les Espoirs (3-5, 81eme) ! Malgré cela, les Bleuets ont continué à jouer avec le feu, Lafont sortant la parade devant Martin Gambos (84eme) avant de faire une énorme erreur de relance dont Peter Kolesar a bien failli profiter (92eme). Les Français avaient vraiment décidé de se compliquer la vie. A retenir pour la prochaine fois.

Qualifs Euro 2020 : L'Espagne décroche sa qualification dans les derniers instants

Grâce à son nul obtenu dans les dernières secondes en Suède (1-1), l'Espagne a décroché sa qualification pour l'Euro 2020. Après sa victoire sur l'Irlande (1-0), la Suisse est bien partie pour faire de même, tandis que l'Italie a écrasé le Liechtenstein (5-0).
L’Espagne n’aura pas à attendre jusqu’en novembre. La Roja est devenue mardi la 6eme équipe qualifiée pour la phase finale de l’Euro 2020 grâce à son nul en Suède (1-1). Un résultat arraché dans le temps additionnel grâce à Rodrigo et qui suffit à son bonheur. Malgré ce coup du sort en fin de match, les Blagult restent eux 2emes du groupe F, avec le nul concédé par la Roumanie à domicile contre la Norvège en fin de match (1-1). Les deux équipes ne sont séparées que d’un point avant de se retrouver à Bucarest dans un mois pour une finale pour le deuxième billet qualificatif. Markus Berg pensait pourtant avoir permis à la Suède de faire une sacrée opération, en ouvrant le scoore au terme d’une séquence où la défense espagnole, orpheline d’un Sergio Ramos suspendu, a fait preuve d’apathie, à l’image d’un Juan Bernat battu au départ de l’action. Sorti sur blessure 10 minutes plus tard, David De Gea avait pourtant réalisé une double parade énorme face à Berg puis Emil Forsberg auparavant, comme face à Robin Quaison en première période (33eme).

La Norvège peut encore y croire

Les Espagnols étaient eux bien mieux entrés dans le match. Mais ils ont buté sur un Robin Olsen bouillant, avec quatre arrêts décisifs à son actif (3eme, 7eme, 11eme, 20eme). Le gardien suédois a encore sorti le grand jeu face à Mikel Oyarzabal pour maintenir les Blagult devant (72eme). Jusqu’à cet ultime corner, sur lequel Rodrigo a prolongé au fond le centre-tir de Fabian Ruiz (92eme). Quasi-simultanément, c’est Alexander Sorloth qui a égalisé de la tête pour la Norvège (92eme). Il a ainsi répondu à l’ouverture du score d’Alexandru Mitrita (62eme), qui avait effacé le raté de George Puscas sur penalty peu avant (52eme). Avec ce point pris à l’extérieur, la Norvège entretient un tout petit espoir de qualification via les éliminatoires. Mais il faudra un sacré concours de circonstances, dont une contre-performance de la Suède à domicile contre les Îles Féroe, pour que ça se produise.

Une finale Irlande - Danemark en novembre

Sous pression avant de recevoir l’Irlande, la Suisse a fait une excellente opération en s’imposant (2-0). Haris Seferovic (16eme) et Shane Duffy contre son camp (93eme) ont donné la victoire à la Nati. Ricardo Rodriguez a raté un penalty entretemps (77eme), Seamus Coleman étant expulsé sur l’action pour une main volontaire lui valant un deuxième avertissement. Dominateurs, les Suisses auraient pu se mettre à l’abri, sans un arrêt de Darren Randolph (52eme), plus tard sauvé par son poteau (64eme). Avec deux victoires en novembre contre la Géorgie et à Gibraltar, qui a bien cru prendre son premier point en match de qualification en revenant de 0-2 à 2-2 avant de s’incliner sur le fil contre la Géorgie (2-3), la Suisse verra l’Euro 2020. L’Irlande jouera elle son ticket lors d’une finale face au Danemark à Dublin.

La Finlande quasiment à l’Euro

L’Italie a poursuivi son sans-faute dans cette campagne d’éliminatoires en déroulant au Liechtenstein (0-5). Etonamment bousculée en première période, après l’ouverture du score rapide de Federico Bernardeschi (2eme), la Nazionale a accéléré lors des 20 dernières minutes. Andrea Belotti a inscrit un doublé (70eme, 92eme), alors que Alessio Romagnoli (77eme) et Stephan El-Shaarawy (82eme) y sont aussi allés de leur but. Toujours dans le groupe H, la Finlande est quasiment qualifiée pour l’Euro 2020, avec son succès sur l’Arménie (3-0) conjugué à la défaite de la Bosnie-Herzégovine en Grèce (2-1). Une victoire face au Liechtenstein dans un mois et l’affaire sera entendue pour les partenaires de Teemu Pukki. A noter enfin le succès d’Israël sur Malte en match en retard du groupe G (3-1). Les Israéliens entretiennent ainsi un très mince espoir de qualification.

Côte d’Ivoire-RDC: quand les Eléphants dansent le "Fimbu" ! (vidéo)

Les Eléphants dansent le Fimbu Copyright -AFP
L’antagonisme footballistique entre la Côte d'Ivoire et la République Démocratique du Congo, deux grandes nations du ballon rond en Afrique, laisse souvent place à des joutes "amicales" entre les chauvins supporteurs des deux camps. En effet, et à l’issue de leur brillante victoire décrochée face à la sélection congolaise, dimanche à Amiens (3-1), les coéquipiers de Serge Aurier n’ont pas raté l’occasion de chambrer les supporters congolais. En liesse avec leurs compatriotes dans les tribunes, les Éléphants ont tout simplement imité la célébration fétiche des Léopards, en dansant le "Fimbu" ! Vidéos: Le titre original : Felix Wazekwa - "Fimbu"

Transferts : Le Barça temporise pour Neymar

Selon Mundo Deportivo, le FC Barcelone semble hésiter à se repositionner sur le dossier Neymar l'été prochain. Pour diverses raisons.


Le FC Barcelone ayant raté l’objectif Neymar en 2019, face à la fermeté du PSG sur le dossier, un retour de flamme l’été prochain apparaît comme une évidence. Mundo Deportivo calme toutefois le jeu ce mardi. Le quotidien catalan assure qu’il n’est pas certain que les Blaugrana cherchent à nouveau faire revenir l’international brésilien de l’autre côté des Pyrénées. D’abord en raison de l’éclosion d’Ansu Fati. Profitant des blessures dans le secteur offensif barcelonais pour faire ses débuts en équipe première à seulement 16 ans, la nouvelle pépite issue de la Masia a pour côté préférentiel le gauche. Comme Neymar, dont la signature limiterait à coup sûr le temps de jeu de Fati dans un futur proche.


L’après-Suarez priorité du Barça


Aussi l’opération Neymar coûterait autour de 200 millions d’euros minimum au FC Barcelone. Un montant que les dirigeants ne seraient pas forcément chauds pour dépenser à un an de la fin de leur mandat, en prévision des élections présidentielles de 2021. Ils préféreraient surtout investir dans un avant-centre pour préparer la succession de Luis Suarez. Un vieux serpent de mer que les Blaugrana ne pourront bientôt plus ignorer, l’international uruguayen allant sur ses 33 ans. Pour couronner le tout, les blessures à répétition de Neymar ont refroidi le Barça. Victime de deux fractures au pied droit en moins d’un an, l’attaquant parisien a encore rejoint l’infirmerie pendant la trêve internationale, en raison d’une rupture du biceps fémoral de la cuisse droite. Absent un mois, Neymar enchaîne les pépins physiques depuis trois saisons. Forcément inquiétant pour un joueur pour lequel il faudrait faire sauter la banque.