Le Top 100 des meilleurs joueurs africains de tous les temps (70-61)

C.Katongo - K.Touré - Mafu Kibonge Copyright -OFC
Orange Football Club se propose de vous faire redécouvrir les 100 valeureux chevaliers du ballon rond qui ont fait la gloire et la fierté du football africain au cours des dernières décennies.

Ce n’est pas sans une certaine nostalgie que l’on peut se remémorer une pléiade d’hommes exceptionnels qui se sont distingués tant sur le plan africain qu’au niveau international grâce à leur charisme et à leurs qualités techniques hors pair.

Les antres mythiques de Dakar, Yaoundé, Kinshasa, Abidjan ainsi que les célèbres Arènes de Paris, Rome ou Londres continuent aujourd’hui de vibrer au rythme des cavalcades effrénées des guerriers africains des temps modernes. Samuel Eto’o, Didier Drogba, Georges Weah ou encore El-Hadji Diouf y sont certainement pour quelque chose.

Fidèles lecteurs, à vos marques pour une rétrospective des joueurs ciblés par le Top 100 proposé (Partie 4 - De 70 à 61) :

A lire aussi >> Partie 1: de 100 à 91

A lire aussi >> Partie 2: de 90 à 81

A lire aussi >> Partie 3: de 80 à 71

70) Noureddine Naybet - ?? Maroc


Libero de charme, l’ancien du Wydad Casablanca a fait les beaux jours du Deportivo La Corogne, club avec lequel, il fut vainqueur du championnat d’Espagne en 2000 aux dépens de l’ogre catalan et son rival madrilène… Excusez du peu !

En 17 années de carrière, Naybet a totalisé la bagatelle de 14 titres, respectivement avec le WAC (Maroc), le Sporting Lisbonne (Portugal) et le Deportivo La Corogne (Espagne).

Avec 115 sélections à son actif sous la casaque des « Lions de l’Atlas », l’homme aux six participations à la Coupe d'Afrique des Nations (1992, 1998, 2000, 2002, 2004 et 2006) fait figure d’icône du football marocain et africain.



 

69) Théophile Abega - ?? Cameroun


Surnommé le « Docteur » pour sa justesse technique et son intelligence dans le jeu, Abega a fait partie de la première génération camerounaise qui a participé à une Coupe du Monde au cours du tournoi de 1982 qui s’est disputé en Espagne.

Auparavant, il a été le grand artisan de la montée en puissance du Canon Yaoundé sur la scène africaine, avec à la clé deux Ligues des champions de la CAF remportées en 1978 et en 1980, respectivement devant Hafia Conakry de la Guinée et l’AS Bilima de la RDC.

A l’instar de la plupart des surdoués de sa génération, Théophile Abega a monnayé son talent du côté du Vieux Continent sous les couleurs de Toulouse FC (France) et Vevey-Sports (Suisse).



68) Sadok Sassi dit « Attouga » - ?? Tunisie


Gardien légendaire du Club Africain (Tunisie), celui qu’on surnommait « Attouga » par similitude à une variété de poulet connue pour son agilité, a marqué par sa classe exceptionnelle l’histoire du football tunisien durant les années 60 et 70.

Ayant remporté au cours de sa riche carrière pas moins de 17 titres, Sadok Sassi peut se targuer de posséder l’un des meilleurs palmarès du football tunisien, lui qui a totalisé la série impressionnante de plus de 400 matchs avec son club de cœur.

Célèbre pour son arrêt spectaculaire sur le boulet de canon de Rivelino, l’ancien bombardier de la sélection brésilienne, Attouga a rendu de fiers services aux Aigles de Carthage. Grâce à son mythique keeper, la Tunisie est parvenue pour la première fois de son histoire à se qualifier pour le Mondial argentin de 1978. Toutefois ses mérites ne furent pas récompensés à leur juste valeur puisqu’il a dû suivre malgré lui le Mondial sur le banc des remplaçants suite à un choix technique de son coach.



 

67) Joseph Kibonge Mafu – ?? RD Congo


Milieu de terrain très talentueux, Gento, comme on se plaisait à appeler du côté de Kinshasa a porté la casaque de Vita club, équipe avec laquelle il a tout remporté au cours des années 70 tant sur le plan local que continental.

Bien qu’il n’ait disputé que 10 matchs avec la sélection congolaise, Mafu a pu remporter avec les Léopards pas moins de deux Coupes d’Afrique des Nations en 1968 et 1974.

Il a fait également partie du groupe qui a disputé le Mondial allemand en 1974, même s’il n’a pas pris part au naufrage de son équipe face à la Yougoslavie (9-0).



 

66) David Efford Chabala - ?? Zambie


Gardien de but exceptionnel, l’ancien pensionnaire d’Argentinos Juniors a occupé pendant plus d’une décennie le poste de dernier rempart de la Zambie, avant de disparaître subitement suite à l’accident d’avion tragique qui s’est produit en 1993 au-dessus de l'océan Atlantique et qui a décimé la sélection zambienne qui était en route pour un match de qualification de Coupe du Monde face au Sénégal.

Ayant pris part à trois éditions de la CAN, Chabala a également participé à la campagne olympique des «Chipolopolo» au tournoi sud-coréen en 1988.


65) Samuel Kuffour - ?? Ghana


Repéré par le club italien Torino, l’ancien capitaine des « Black Stars » a fait l’essentiel de sa carrière en Europe, où il a brillé notamment avec l’ogre allemand, Bayern Munich, club avec lequel il a glané pas moins de 10 titres dont notamment l’édition 2001 de la Ligue des Champions UEFA.

International ghanéen pendant plus de 13 ans, le natif de Kumasi a remporté la médaille de bronze des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992. De même qu’il a fait partie de la génération dorée qui s’est hissée en 8ème de finale de la Coupe du Monde allemande en 2006.

Ses performances de haut vol ne sont pas passées inaperçues, puisque la CAF l’a honoré en l’intégrant dans la liste des 30 meilleurs joueurs africains de l'Histoire.



 

64) Chris Katongo - ?? Zambie


Attaquant de poche très adroit devant les buts, l’ainé des frères Katongo a été l’un des grands artisans de la victoire finale de la Zambie en Coupe d’Afrique des Nations Gabon/Guinée Equatoriale.

Sacré meilleur buteur et joueur du tournoi, Katongo a été honoré par le président zambien pour le rôle qu’il a joué dans l’octroi de ce premier titre continental dans l’histoire du football zambien.

Sans avoir eu le talent de Kalusha Bwalya ni celui de Charles Musonda, Katongo a su tirer son épingle du jeu au cours de sa riche carrière professionnelle, bien qu’il n’ait jamais réussi à attirer l’attention d’aucun club de premier plan en Europe.



 

63) Kolo Touré - ?? Côte d’Ivoire


Tout comme son frère Yaya, Kolo a été repéré par Jean-Marc Guillou, le formateur français qui a été derrière l’éclosion de la génération dorée de la Côte d’Ivoire, issue en majorité de l’académie de l’ASEC Mimosas.

Joueur polyvalent, l’ainé des frères Touré a fait l’essentiel de sa carrière à Arsenal, là où il a côtoyé un autre entraineur français Arsène Wenger, qui a fait de lui un joueur cadre, avant de porter la casaque de deux autres grands clubs anglais, à savoir Manchester City et Liverpool.

Le meilleur joueur ivoirien en 2006 a fait partie du groupe des Eléphants qui a fait sensation en 2015 en remportant la Coupe d’Afrique des Nations aux dépens du Ghana.



 

62) Jacques Songo’o - ?? Cameroun


Révélé au Canon Yaoundé alors qu’il n’avait que 18 ans, Sango’o a su s’imposer comme le digne successeur des deux monuments Joseph Antoine Bell et Thomas Nkono, réussissant à remporter deux CAN respectivement en 1988 et 2002.

Gardien de but spectaculaire, le Lion Indomptable a connu son heure de gloire en Europe, et plus précisément en France et en Espagne.

En plus du titre de champion d’Espagne avec le Deportivo la Corogne, Sango’o peut également se targuer d’avoir remporté la distinction de meilleur gardien du championnat espagnol qui lui a été décerné à l’issue de la saison 1996-1997 pour ses prouesses avec les Galiciens.


 

61) Stephen Keshi - ?? Nigeria


Robuste défenseur reconverti en maître tacticien, le « Big Boss », comme on l’appelait du côté de Lagos, a réussi à marquer de son empreinte l’histoire du football nigérian.

En tant que joueur, il a fait partie de la séduisante sélection nigériane qui a impressionné les puristes en 1994 et qui a été à deux doigts d’une qualification pour les quarts de finale du Mondial américain. Troquant les crampons pour le costume d’entraîneur, il a réussi à mener les « Super Eagles » à la phase finale de la Coupe d’Afrique 2013 disputée en République sud-africaine.

Stephen Keshi s’est éteint prématurément à l’âge de 54 ans suite à un arrêt cardiaque, mais son nom restera à jamais gravé dans les annales du football africain, lui qui a si bien réussi sa reconversion en tant que coach après avoir été un défenseur intraitable.

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Barça : Un cadre forfait pour la fin de saison ?, Erling Haaland viré d'une boîte de nuit par la sécurité ! Tottenham s'offre Arsenal ... Les immanquables du jour

Copyright -OFC
Barça : Un cadre forfait pour la fin de saison ?, Erling Haaland viré d'une boîte de nuit par la sécurité ! Tottenham s'offre Arsenal... Revivez les moments forts de la journée

Erling Haaland viré d'une boîte de nuit par la sécurité !

En vacances en Norvège, le prodige du Borussia Dortmund Erling Haaland, visiblement éméché, a passé une soirée bien agitée...
Il est donc possible, en 2020, d'être la nouvelle sensation du football mondial et de se faire recaler en boîte de nuit comme un adolescent un peu trop éméché. Erling Haaland en a vécu l'amère expérience. Réputé pour ses qualités de buteur, son calme et son goût prononcé pour la méditation, l'attaquant du Borussia Dortmund a montré une facette un peu moins lisse de sa personnalité. Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, on peut voir l'artilleur du BvB se faire repousser par un agent de sécurité à l'entrée d'une discothèque en Norvège. Une situation qui aurait été difficile à imaginer en Allemagne ou dans un autre pays d'Europe occidentale... >> Dortmund : Quand Haaland se fait virer d'une boîte de nuit

Barça : Un cadre forfait pour la fin de saison ?

Antoine Griezmann, touché au quadriceps face à Valladolid samedi (1-0), pourrait être contraint de renoncer aux deux derniers matchs de Liga du FC Barcelone. Le média RAC1 indique en effet que l'international français, touché au quadriceps, pourrait manquer les deux dernières journées de championnat. Le Barça, qui devrait perdre son titre de champion d'Espagne, doit encore défier Osasuna (16 juillet) et Alavés trois jours plus tard. Antoine Griezmann devrait néanmoins être opérationnel pour le huitièmes de finale retour de Ligue des champions face à Naples, début août. >>Barça : Griezmann forfait pour la fin de saison ?

Premier League : Tottenham s'offre Arsenal

Malgré Alexandre Lacazette et sa superbe ouverture du score, Tottenham s'est adjugé le derby du nord de Londres (2-1). Les Spurs ont pris le meilleur sur Arsenal et se replacent dans la course à l'Europe. Les Gunners pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant le sore par Lacazette mais les Spurs ont réussi à renverser la vapeur grâce à des buts de Son et Alderweireld. Tottenham s'empare de la 8e place au classement avec 2 points d'avance sur Arsenal. >> Tottenham renverse Arsenal dans le derby du Nord de Londres

Mile Jedinak met un terme à sa carrière à 35 ans

Mile Jedinak, ancien capitaine de l’équipe d’Australie, que la France avait affronté à la Coupe du Monde 2018, a mis un terme à sa carrière à 35 ans.
Vous souvenez-vous de Mile Jedinak ? Ça ne vous dit rien ? Mais si, essayez de vous souvenir… Remontez à un peu plus de deux ans en arrière. Un bon moment qui allait devancer de très grandes émotions. La France avait ouvert sa Coupe du Monde 2018 contre l’Australie (2-1), le 16 juin, dont le capitaine se nommait… Jedinak. Le milieu de terrain n’avait pas seulement échangé les fanions avec Hugo Lloris ce jour-là. Il avait marqué et égalisé pour les Socceroos sur penalty à la 62eme minute, répondant ainsi à l’ouverture du score d’Antoine Griezmann (58eme, sur penalty également). Visuellement, on ne pouvait pas rater ce joueur à la barbe très fournie.
>>Australie : Mile Jedinak raccroche les crampons

La demande de libération de Ronaldinho rejetée

Incarcérés depuis plus d’un mois au Paraguay pour usage présumé de faux passeport, Ronaldinho et son frère Roberto Assis étaient sortis de prison le 8 avril après avoir payé une caution de 1,6 million de dollars. Ce pendant, les deux brésiliens sont toujours assignés à résidence à Asunción, dans le luxueux hôtel Palmaroga, dans l'attente de leur procès. L'ancien attaquant brésilien souhaitait mettre fin à cette sanction, mais la justice paraguayenne a rejeté sa demande de libération A noter qu'une enquête a été ouverte concernant Ronnie pour ses liens supposés avec un réseau opérant dans les jeux de hasard et ayant recours à des passeports authentiques mais falsifiés. >> La demande de libération de Ronaldinho rejetée

Amical : Choupo-Moting et le PSG atomisent Le Havre

L’attaquant camerounais Maxim Choupo-Moting a joué ce soir avec le PSG vainqueur du Havre (0-9) en match amical.

Eric-Maxim Choupo-Moting a droit à 45 minutes ce dimanche avec le Paris Saint-Germain. Prolongé jusqu’à la fin du mois d’août, l’attaquant camerounais a fêté son retour avec le champion de France en match amical contre Le Havre. S’il n’a pas participé au succès (0-9) en tant que buteur, le capitaine des Lions Indomptables a néanmoins fait bonne impression. Rentré en jeu à la place d’Icardi à la 46e minute, l’ex-joueur de Schalke 04 a bien travaillé dos au but, notamment sur le but de Kalimuendo (59e).

Affuté, impliqué, juste mais surtout affamé, l'ensemble du groupe francilien a livré une prestation de très haute volée ce soir. Les partenaires de Choupo-Moting n’ont surtout laissé aucune chance à la formation normande qui n’a pas compris ce qui lui arrivait. Icardi, Neymar et Sarabia ont inscrit un doublé chacun. Tandis que Mbappé, Gueye et Kalimuendo ont eux, fait trembler les filets à une reprise. Notons que le PSG prépare la finale de la Coupe de la Ligue contre Lyon le 31 juillet et le huitième de finale retour de la Ligue des champions contre Atlanta le 12 août.

PSG : Idrissa Gana Gueye buteur (vidéo)

Idrissa Gana Gueye (PSG) Copyright -AFP
Le Paris Saint Germain (PSG) a disputé aujourd'hui un match amical contre le Havre. Pour son premier match depuis mi-mars, le champion de France s'est régalé. Le PSG s'est imposé 9-0. Idrissa Gana Gueye a participé à ce festival offensif. L'international sénégalais a inscrit le 6e but du club de la capitale française. Le vice champion d'Afrique a profité d'un sauvetage sur sa ligne d'Umut Meras pour pousser le ballon au fond des filets. Visiblement marqué par la mort de George Floyd, le Lion de la Teranga s’est agenouillé et a levé le poing en l’air. Un geste de soutien au mouvement Black Lives Matter... A lire aussi >> PSG : Une grosse décision prise pour Neymar

Serie A : Milan et Naples se neutralisent

Dans la course à l'Europe, Naples et Milan se sont neutralisés (2-2). Avec ce match nul, les hommes de Gennaro Gattuso gardent l'avantage.
Un match entre deux équipes au coude à coude pour une qualification européenne et qui allaient forcément jouer la gagne. Voilà, en substance, ce que nous promettait ce Napoli – Milan. Et ce sont les Lombards, auteurs de 15 buts lors des 5 dernières journées, qui allaient ouvrir le score grâce à Theo Hernandez à la 20e minute. Le Français marquait sur la première et seule opportunité de son équipe lors du premier acte. Une reprise rebondissante qui filait sous la transversale d'Ospina suite à un centre de Rebic. Une ouverture du score qui faisait suite à pas moins de trois grosses opportunités des Napolitains, qui dominaient les échanges. Les hommes de l'ancien milanais Gattuso allaient d'ailleurs égaliser peu après la demi-heure de jeu. Un coup franc puissant signé Insigne côté gauche était relâché par Donnarumma, Di Lorenzo a avait bien suivi, 1-1. Le score au repos.

C'est d'ailleurs le Napoli qui allait prendre l'avantage à l'heure de jeu grâce à Dries Mertens. Le Belge profitait d'un service en retrait de Callejon pour tromper Donnarumma après avoir devancé Bennacer. 2-1, le meilleur buteur de l'histoire du Napoli permettait aux Partenopei de prendre l'avantage. Un avantage de courte durée. En effet, à 20 minutes du terme, une faute de Maksimovic sur Bonaventura dans la surface napolitaine octroyait un penalty aux visiteurs. Un penalty transformé par Kessié pour remettre les deux équipes à égalité. Le cuir voyageait alors d'un camp à l'autre, mais rien n’allait être marqué avant la fin malgré l'expulsion de Saelemaekers suite à un second jaune. 2-2, les deux équipes se sont quittées dos à dos.



PSG : Une grosse décision prise pour Neymar

Dans le dossier de la star brésilienne Neymar, le PSG ne ferme pas la porte à un départ lors de ce mercato d’été. Courtisé depuis quelques années par son ancien club, le FC Barcelone, l’attaquant de 28 ans continue de faire l’objet de nombreuses rumeurs dans la presse catalane. Et si les conditions d’un transfert pour cet été sont loin d’être réunies, selon l’Equipe, la direction du club de la capitale aurait décidé d’étudier toutes les offres « volumineuses » qui arriveraient lors des prochaines semaines pour l’ancien catalan. Le feuilleton Neymar pourrait donc repartir de plus belle avec une nouvelle saison après avoir été annoncé proche des Blaugrana l’été dernier.

Une prolongation ou la porte en 2021 ?

Sous contrat avec les Champions de France en titre jusqu’en juin 2022, l’attaquant de la Seleção pourrait soit décider de prolonger son aventure au sein de l’équipe de Ligue 1 avec un nouveau contrat ou bien quitter le club l’année prochaine. Ce serait les deux options qu’envisage le directeur sportif Leonardo toujours selon le média sportif. « Ils ont encore deux ans de contrat, et on pense plutôt à l’après avec eux. On veut avancer », avait déclaré, il y a quelques semaines, le responsable brésilien au Journal du Dimanche au sujet de l’avenir de ses deux stars ; Neymar et Kylian Mbappé. A lire aussi >> PSG : prolongation de Mbappé ? De nouvelles précisions sont tombées !