Le Top 100 des meilleurs joueurs africains de tous les temps (100-91)

T. Lahzami - P. Feindouno - H. Lalmas Copyright -OFC
Orange Football Club se propose de vous faire redécouvrir les 100 valeureux chevaliers du ballon rond qui ont fait la gloire et la fierté du football africain au cours des dernières décennies.

Ce n’est pas sans une certaine nostalgie que l’on peut se remémorer une pléiade d’hommes exceptionnels qui se sont distingués tant sur le plan africain qu’au niveau international grâce à leur charisme et à leurs qualités techniques hors pair.

Les antres mythiques de Dakar, Yaoundé, Kinshasa, Abidjan ainsi que les célèbres Arènes de Paris, Rome ou Londres continuent aujourd’hui de vibrer au rythme des cavalcades effrénées des guerriers africains des temps modernes. Samuel Eto’o, Didier Drogba, Georges Weah ou encore El-Hadji Diouf y sont certainement pour quelque chose.

Fidèles lecteurs, à vos marques pour une rétrospective des joueurs ciblés par le Top 100 proposé (Partie 1 - De 100 à 91) :

100) Temime Lahzami - ?? Tunisie


Ce fut un temps que les moins de 60 ans ne peuvent pas connaître. Un temps où les accélérations foudroyantes du virevoltant ailier de l’Espérance Sportive de Tunis Temime Lahzami haranguaient les foules déchainées des années 70.

L’enfant terrible d’Hammam Lif (banlieue sud de Tunis), fit ses premières armes à l’école de la rue et des terrains vagues. En 1970, il rejoint l’ES Tunis et conquiert rapidement les cœurs des fidèles de la prestigieuse écurie de la capitale tunisienne grâce à ses performances de haute volée.

Un gabarit réduit, des jambes puissantes et un caractère bien trempé font de Témime, un ailier aux démarrages dévastateurs sur la droite, un dribbleur exceptionnel. Un maestro du contre-pied inventif et rusé.

Lors du Mondial 1978 en Argentine, Témime alias « le 7 de carreau » crève l’écran face à la sélection allemande, championne du monde en titre. Ce jour-là, l’ailier tunisien, a donné le tournis à la défense de la Mannschaft, devant une assistance emballée. N’est-ce pas Herr Berti Vogts ? (défenseur latéral allemand) ?

A lire aussi >> Il était une fois l'Afrique au Mondial: Tunisie 1978



 

99) Mohamed Kallon - ?? Sierra Leone


Né le 6 octobre 1979 à Kenema au Sierra Leone, le surdoué Mohamed Kallon a débuté en Première division locale à l'âge de 14 ans ! Plus jeune joueur à inscrire un but lors d'un match international (à l’âge de quinze ans), le Sierra-Léonais possède une carrière footballistique absolument inédite.

Dix-huit clubs sur son curriculum vitæ (dont l’Inter Milan et l’AS Monaco), dix pays différents : celui qui a disputé trois saisons sous les couleurs de l’Inter est une véritable idole dans son pays. A tel point qu'en 2001, il rachète le club local Sierra Ficheries qu’il rebaptise Kallon FC. Il y évoluera pendant quatre saisons, devenant ainsi le premier joueur professionnel de l'histoire à jouer dans un club portant son nom. Rien que ça !



 

98) Driss Bamous - ?? Maroc


Capitaine de la sélection marocaine lors de la belle épopée de la Coupe du Monde de 1970 au Mexique, Driss Bamous a été certainement l’un des meilleurs techniciens de toute l'histoire du football marocain et africain.

Avec son sens de l’organisation comme maestro, l’emblématique maître à jouer des FAR (Maroc) a révolutionné le poste de milieu de terrain dans les années 60 au Maroc.


97) Papa Bouba Diop - ?? Sénégal


Si plusieurs observateurs évoquent, à raison, El-Hadji Diouf pour symboliser la remarquable performance des Lions de la Téranga lors du Mondial 2002, il convient de ne pas oublier le géant de la Tanière Papa Bouba Diop (195 centimètres pour 95 kilogrammes).

En effet, auteur du but victorieux lors du succès historique du Sénégal face à l’équipe de France en match d’ouverture, le premier buteur sénégalais en Coupe du Monde a parachevé son œuvre en terminant meilleur artificier de son équipe (3 unités). Celui-ci aura d’ailleurs contribué à la qualification de son équipe en quarts de finale.

« C’est quelque chose qui marquera ma vie pour toujours. Personne n’oubliera jamais ce moment au Sénégal. C’était la folie » se remémore l’ancien canonnier de Fulham et du RC Lens.



 

96) Essam El Hadary - ?? Egypte


C’est certainement l’un des derniers monuments du football africain à être encore en activité. A 45 ans, « l’éternel » dernier rempart de la sélection égyptienne Essam El-Hadari, n’est pas encore décidé à ranger ses gants.

Il était là avant les débuts de Didier Drogba avec la Côte d’Ivoire ou de Samuel Eto’o avec le Cameroun. Les deux stars africaines ont depuis pris leur retraite internationale, le portier des Pharaons, lui, n'a pas abdiqué.

Mieux encore, l’homme aux 800 apparitions et aux 37 trophées dans sa carrière (club et sélection nationale confondus) a marqué l’histoire du football lors de la Coupe du Monde 2018 en Russie. A 45 ans, il est devenu le joueur le plus âgé à avoir participé à un Mondial… 22 ans après avoir fait ses débuts en équipe nationale.



 

95) Siphiwe Tshabalala – ?? Afrique du Sud


Mondial 2010 en Afrique du Sud. 11 juin 2010. 56ème minute et dans un Soccer City de Johannesburg assourdissant de Vuvuzelas, le véloce ailier gauche des Bafana Bafana Siphiwe Tshabalala, reçoit un ballon en profondeur, contrôle le cuir, avant de fusiller du pied gauche le portier mexicain Oscar Pérez. Ce jour-là, le monde entier a fait la connaissance de l’emblématique capitaine du Kaizer Chiefs.

L’homme aux 88 sélections avec l’Afrique du Sud (12 buts), auteur du premier but inscrit sur le continent africain dans une Coupe du Monde, a ainsi marqué à jamais de son empreinte l’histoire du football sud-africain.



 

94) Hédi Berrekhissa - ?? Tunisie


C’était le 4 janvier 1997, sur le terrain du Stade Chedly-Zouiten à Tunis lors d’un match amical contre l’Olympique Lyonnais. L’Espérance Sportive de Tunis perdait l’un de ses plus grands joueurs qui ont contribué aux multiples succès du club de la capitale.

Ce soir-là, le légendaire Hédi Berrekhissa, surnommé affectueusement « Balha » par les supporters de l’EST nous quittait à jamais, victime d’un arrêt cardiaque en plein match.

Malgré sa disparition à l’âge de 24 ans, le talentueux latéral gauche, élu meilleur joueur arabe en 1995, compte un palmarès très éloquent avec pas moins de huit trophées remportés avec son club.

Les exploits footballistiques de l’homme qui a porté les Aigles de Carthage jusqu’en finale de la CAN 1996 resteront à jamais gravés dans l’histoire du football tunisien.



 

93) Hacène Lalmas - ?? Algérie


Considéré par plusieurs observateurs comme étant le meilleur joueur algérien de tous les temps, le maître à jouer de l'équipe nationale algérienne des années soixante Hacène Lalmas, alias « El Kebch » (le bélier), a indéniablement marqué toute une génération en Algérie et en Afrique.

Celui qui détient toujours le record du nombre de buts marqués dans le championnat algérien (avec plus de 150 buts), se fit connaître au monde entier en signant un but historique en novembre 1964 face au meilleur gardien de but de tous les temps, Lev Yachine, lors d’un match amical face à l’URSS.



 

92) Stephen Appiah - ?? Ghana


Emblématique numéro 10 et capitaine des Black Stars du Ghana, Stephen «Tornado» Appiah a fait le bonheur de sa sélection pendant 14 années (77 sélections pour 14 buts).

Après avoir glané les principaux trophées en compétition dans son pays natal (championnats et coupes nationales), l’infatigable milieu de terrain, élu meilleur sportif ghanéen en 2007, a fait étalage de tout son talent du côté de l’Italie.

Ses treize saisons passées en Serie A ont été une franche réussite. A Parme d’abord, où il a remporté la Coupe nationale en 2002, puis à la Juventus Turin, avec laquelle il a été sacré champion en 2005.



 

91) Pascal Feindouno - ?? Guinée


Surnommé le «Zidane africain», l’ex capitaine du Sily National de la Guinée, Pascal Feindouno, a fait le bonheur des Girondins de Bordeaux et de l'AS Saint-Étienne, avec deux passages exotiques du côté du Qatar et des Emirats.

Technicien génial, numéro 10 fantasque, insaisissable dribbleur, Feindouno a été le héros du titre bordelais lors de la saison 1999 en Ligue 1, et ce, en inscrivant notamment un but historique face au PSG au Parc des Princes, offrant ainsi le sacre à son club.

L’homme aux 82 apparitions avec la sélection guinéenne détient toujours le titre du meilleur buteur de l’histoire du Syli (30 buts).

L1 (J26) : Tout ce qu’il faut savoir sur Strasbourg - Lille

Strasbourg n'a gagné qu'une seule de ses 7 dernières réceptions de Lille en Ligue 1. Pourtant; le Racing aura bien besoin d'une victoire ce vendredi (20h45) puisqu'il n'a gagné que 2 de ses 7 derniers matchs de championnat.

Strasbourg - Lille, où et quand voir le match


En direct sur Canal+ Sport le vendredi 22 février à 20h45

Strasbourg - Lille, les compos probables


Strasbourg


Sels - Lala, Caci, L.Koné, P.Martinez, Liénard (cap) - I.Sissoko, Prcic, Thomasson - Mothiba, Ajorque

Lille


Maignan - Pied, J.Fonte (cap), Gabriel, Y.Koné - T.Mendes, Maia - Pépé, L.Araujo, Ikoné - Leao

Strasbourg - Lille, les groupes


Strasbourg


Sels, B.Kamara – Ndour, P.Martinez, L.Koné, Caci, Lala – Corgnet, Lienard, Prcić, Gonçalves, I.Sissoko, Y.Fofana, Thomasson – Mothiba, Zohi, Ajorque, Grandsir, Da Costa

Lille


Maignan, Jakubech - J.Fonte, Celik, Gabriel, Dabila, Y.Koné, Pied, Reinildo - T.Maia, T.Mendes, Soumaré, Ikoné - J.Bamba, R.Fonte, L.Araujo, Leao, Pépé, Rémy

Strasbourg - Lille, la forme du moment


Les trois derniers matchs de Strasbourg


17/02/2019 : Caen - Strasbourg (0-0, L1)
13/02/2019 : Saint-Etienne - Strasbourg (2-1, L1)
09/02/2019 : Strasbourg - Angers (1-2, L1)

Les trois derniers matchs de Lille


17/02/2019 : Lille - Montpellier (0-0, L1)
10/02/2019 : Guingamp - Lille (0-2, L1)
06/02/2019 : Rennes - Lille (2-1, CDF)

Strasbourg - Lille, les stats à retenir (avec OPTA)



  • Le bilan des confrontations entre Strasbourg et Lille en Ligue 1 au 21e siècle est parfaitement équilibré : 4 victoires chacun et 5 matches nuls.

  • Strasbourg n’a gagné qu’une seule de ses 7 dernières réceptions de Lille en Ligue 1 (3 nuls, 3 défaites), mais c’était la dernière en date le 13 août 2017 (3-0).

  • Strasbourg n’a remporté aucun de ses 3 derniers matches de Ligue 1 (2 défaites puis 1 nul), après s’être imposé lors de chacun de ses 4 précédents.

  • Lille est invaincu lors de ses 6 derniers matches en Ligue 1 (5 victoires, 1 nul), sa meilleure série dans l’élite depuis mars-mai 2016 (10).

  • Strasbourg n’a remporté que 2 de ses 7 dernières réceptions en Ligue 1 (3 nuls, 2 défaites), après avoir gagné les 3 précédentes.

  • Lille a remporté ses 5 derniers matches en déplacement en Ligue 1. Il n’a jamais fait la passe de 6 sur une même saison dans son histoire dans l’élite, et ne l’a réussi qu’une seule fois à cheval sur 2 saisons, entre mai et septembre 1949 (6).

  • Lille n’a encaissé que 5 buts en 1ère période en Ligue 1 cette saison, moins que toute autre équipe.

  • Lille a heurté les montants à 12 reprises en Ligue 1 cette saison, aucune équipe ne fait plus (à égalité avec Paris).

  • Dimitri Liénard est impliqué sur 2 des 4 derniers buts de Strasbourg contre Lille en Ligue 1 (1 but, 1 passe décisive). Néanmoins, il n’a marqué aucun but en 16 matches de Ligue 1 cette saison, lui qui en avait inscrit 5 en 33 matches la saison passée.

  • L’attaquant de Lille Nicolas Pépé a marqué 7 buts sur penalty en Ligue 1 cette saison, plus que tout autre joueur des 5 grands championnats européens.

L1 (J26) : Tout ce qu’il faut savoir sur Dijon - Saint-Etienne

Incapable de battre Saint-Etienne en sept confrontations en Ligue 1, Dijon tentera de briser le signe indien vendredi soir (19h00). Cela servirait aussi à relancer une machine grippée : le DFCO n'a gagné que 2 de ses 21 derniers matchs de championnat.

Dijon - Saint-Etienne, où et quand voir le match


En direct sur beIN Sports 1 le vendredi 22 février à 19h00

Dijon - Saint-Etienne, les compos probables


Dijon


Allain - Chafik, Yambéré, Aguerd, Rosier - Balmont, Abeid, Marié - Kwon, Tavares (cap), Sliti

Saint-Etienne


Ruffier - L.Perrin (cap), Subotic, Kolodziejczak - G.Silva, Aït-Bennasser, M'Vila, Polomat - Cabella - Khazri, Diony

Dijon - Saint-Etienne, les groupes


Dijon


Allain, Rúnarsson - Aguerd, Chafik, S.Coulibaly, Rosier, Yambéré - Abeid, R.Amalfitano, Balmont, Kwon, Marié, Sammaritano, Sliti - Kaba, J.Keita, Saïd, Tavares

Saint-Etienne


Vermot, Ruffier, Moulin - Polomat, Saliba, Kolodziejczak, G.Silva, Perrin, Subotic - M'Vila, Cabella, Aït Bennasser, Rocha, Chambost - Diony, Khazri, M.Gueye, Nordin, Beric, Abi

Dijon - Saint-Etienne, la forme du moment


Les trois derniers matchs de Dijon


15/02/2019 : Nîmes - Dijon (2-0, L1)
08/02/2019 : Dijon - Marseille (1-2, L1)
05/02/2019 : Croix - Dijon (0-3, CDF)

Les trois derniers matchs de Saint-Etienne


17/02/2019 : Saint-Etienne - PSG (0-1, L1)
13/02/2019 : Saint-Etienne - Strasbourg (2-1, L1)
10/02/2019 : Rennes - Saint-Etienne (3-0, L1)

Dijon - Saint-Etienne, les stats à retenir (avec OPTA)



  • Dijon n’a jamais battu St Etienne en Ligue 1 en 7 confrontations (2 nuls, 5 défaites), c’est l’équipe que le DFCO a le plus joué sans obtenir le moindre succès dans son histoire dans l’élite.

  • Dijon s’est incliné lors de chacune de ses 3 réceptions de St Etienne en Ligue 1, à chaque fois par un but d’écart (1-2 et 2x 0-1).

  • Dijon a marqué 6 buts lors de son dernier match toutes compétitions confondues contre St Etienne (victoire 6-3 le 23 janvier 2019 en 16e de finale de Coupe de France), après n’avoir marqué que 4 buts lors de ses 8 rencontres précédentes contre les Stéphanois.

  • Dijon n’a gagné que 2 de ses 21 derniers matches de Ligue 1 (5 nuls, 14 défaites), contre Guingamp le 5 décembre 2018 (2-1) et Monaco le 26 janvier 2019 (2-0).

  • St Etienne a perdu 3 de ses 5 derniers matches en Ligue 1 (1 victoire, 1 nul), soit autant que lors des 15 précédents (9 victoires, 3 nuls).

  • Dijon a perdu un seul de ses 5 derniers matches de Ligue 1 à domicile (2 victoires, 2 nuls), mais c’était le dernier en date, contre Marseille le 8 février 2019 (1-2).

  • St Etienne n’a gagné qu’un seul de ses 8 derniers déplacements en Ligue 1 (3 nuls, 4 défaites), c’était le 12 janvier dernier à Guingamp (1-0).

  • St Etienne est la seule équipe à ne pas avoir encore encaissé le moindre but dans le 1er quart d’heure en Ligue 1 cette saison.

  • Florent Balmont est impliqué sur 2 des 3 derniers buts de Dijon contre St Etienne en Ligue 1 (2 passes décisives).

  • Robert Beric est l’auteur de 3 des 5 derniers buts de St Etienne contre Dijon en Ligue 1, c’est l’adversaire qui lui réussit le mieux dans l’élite (3 buts au total). Il est impliqué dans 3 buts lors de ses 4 derniers matches de Ligue 1 (2 buts, 1 passe décisive).

L1 (J26) : Chaîne, groupes, stats… Tout ce qu’il faut savoir sur Guingamp - Angers

Le bilan des confrontations entre Guingamp et Angers en Ligue 1 est parfaitement équilibré : 2 victoires chacun et 3 matches nuls.

Guingamp - Angers, où et quand voir le match


En direct sur beIN Sports 2 le samedi 23 février à 20h00.

Guingamp - Angers, les compos probables


Guingamp


A venir…

Angers


A venir…

Guingamp - Angers, les groupes


Guingamp


A venir…

Angers


A venir…

Guingamp - Angers, la forme du moment


Les trois derniers matchs de Guingamp


20/02/2019 : Bordeaux - Guingamp (0-0, L1)
15/02/2019 : Lyon - Guingamp  (2-1, L1)
10/02/2019 : Guingamp - Lille (0-2, L1)

Les trois derniers matchs d’Angers


16/02/2019 : Angers - Nice (3-0, L1)
09/02/2019 : Strasbourg - Angers (1-2, L1)
02/02/2019 : Angers - Dijon (1-0, L1)

Guingamp - Angers, les stats à retenir (avec OPTA)



  • Le bilan des confrontations entre Guingamp et Angers en Ligue 1 est parfaitement équilibré : 2 victoires chacun et 3 matches nuls.

  • Guingamp est invaincu lors de ses 3 réceptions d’Angers en Ligue 1 (1 victoire, 2 nuls).

  • Guingamp n’a gagné que 2 de ses 17 derniers matches de Ligue 1 (5 nuls, 10 défaites) : contre Monaco le 22 décembre 2018 (2-0) et contre Rennes le 16 janvier dernier (2-1).

  • Guingamp affiche 15 points après 25 matches de Ligue 1 cette saison. Aucune des 14 équipes affichant ce total ou moins à ce stade de la saison n’a réussi à échapper à la dernière place et à la relégation (en comptant 3 points pour une victoire).

  • Angers a remporté ses 3 derniers matches de Ligue 1 (v Dijon, Strasbourg et Nice), sa meilleure série dans l’élite depuis février-mars 2017 (4).

  • Guingamp n’a remporté qu’une seule de ses 13 dernières réceptions en Ligue 1 (4 nuls, 8 défaites), c’était le 16 janvier dernier contre Rennes (2-1).

  • Angers n’a perdu que 2 de ses 10 derniers déplacements en Ligue 1 (3 victoires, 5 nuls), après avoir perdu 5 des 6 précédents (1 victoire).

  • Angers n’a été mené au score que durant 124 minutes en déplacement en Ligue 1 cette saison, c’est moins que toute autre équipe.

  • Ludovic Blas est passeur décisif sur 3 des 5 derniers buts de Guingamp contre Angers en Ligue 1.

  • Le joueur d’Angers Abdoulaye Bamba a délivré 4 passes décisives en Ligue 1 depuis le 1er décembre dernier, seuls Kenny Lala et Téji Savanier (5 chacun) font mieux sur la période.

L1 (J26) : Chaîne, groupes, stats… Tout ce qu’il faut savoir sur Amiens - Nice

Ce sera la 4eme confrontation entre Amiens et Nice en Ligue 1. Les Amiénois ont remporté la première le 26 août 2017 (3-0) avant de perdre les 2 suivantes le 13 janvier 2018 (0- 1) et le 3 novembre 2018 (0-1).

Amiens - Nice, où et quand voir le match


En direct sur beIN Sports 1 le samedi 23 février à 20h00.

Amiens - Nice, les compos probables


Amiens


A venir…

Nice


A venir…

Amiens - Nice, les groupes


Amiens


A venir…

Nice


A venir…

Amiens - Nice, la forme du moment


Les trois derniers matchs d’Amiens


16/02/2019 : Marseille - Amiens (2-0, L1)
09/02/2019 : Amiens - Caen (1-0, L1)
02/02/2019 : Rennes - Amiens (1-0, L1)

Les trois derniers matchs de Nice


16/02/2019 : Angers - Nice (3-0, L1)
10/02/2019 : Nice - Lyon (1-0, L1)
01/02/2019 : Lille - Nice (4-0, L1)

Amiens - Nice, les stats à retenir (avec OPTA)



  • Ce sera la 4e confrontation entre Amiens et Nice en Ligue 1. Les Amiénois ont remporté la première le 26 août 2017 (3-0) avant de perdre les 2 suivantes le 13 janvier 2018 (0- 1) et le 3 novembre 2018 (0-1).

  • Amiens s’était imposé lors de sa seule réception de Nice en Ligue 1 le 26 août 2017 (3-0), c’était le premier succès de l’histoire du club picard dans l’élite.

  • Amiens a perdu 5 de ses 6 derniers matches en Ligue 1 (1 victoire) – après être resté invaincu lors des 3 précédents (1 succès, 2 nuls).

  • Nice a perdu 2 de ses 3 derniers matches de Ligue 1 (1 victoire), soit autant que lors de ses 14 précédents (6 victoires, 6 nuls). Les Aiglons ont encaissé 7 buts lors de ces 3 rencontres, soit autant que lors de leurs 14 précédentes.

  • Amiens n’a remporté qu’une seule de ses 7 dernières réceptions en Ligue 1 (1 nul, 5 défaites), mais c’était la dernière, contre Caen le 9 février dernier (1-0).

  • Nice n’a remporté aucun de ses 6 derniers déplacements en Ligue 1 (3 nuls, 3 défaites), il n’a plus connu une plus longue série sans succès hors de ses bases dans l’élite depuis novembre 2015-février 2016 (7).

  • Amiens a échoué à marquer lors de 4 de ses 5 dernières réceptions en Ligue 1, après avoir marqué lors de chacune de ses 12 précédentes.

  • Seul Guingamp (17) a marqué moins de buts que Nice (19) et Amiens (19) en Ligue 1 cette saison.

  • Moussa Konaté est l’auteur des 2 derniers buts d’Amiens contre Nice en Ligue 1. Il a marqué le 9 février dernier contre Caen son 17e but en Ligue 1, 11 de plus que tout autre joueur sous les couleurs d’Amiens.

  • Prince Gouano (contre son camp) est l’auteur du seul but de Nice contre Amiens lors du match aller le 3 novembre dernier. Il a ainsi marqué autant de buts pour Nice dans l’élite cette saison en 90 minutes que les attaquants niçois Ignatius Ganago, Myziane Maolida, Mohamed Diaby, Mickaël Le Bihan et (anciennement) Mario Balotelli réunis, en 2511 minutes (1).

L1 (J26) : Chaîne, groupes, stats… Tout ce qu’il faut savoir sur PSG - Nîmes

Ce sera la 3eme confrontation toutes compétitions confondues entre le PSG et Nîmes au 21eme siècle, et le club de la Capitale a remporté les deux premières.

PSG - Nîmes, où et quand voir le match


En direct sur Canal+ le samedi 23 février à 17h00.

PSG - Nîmes, les compos probables


PSG


A venir…

Nîmes


A venir…

PSG - Nîmes, les groupes


PSG


A venir…

Nîmes


A venir…

PSG - Nîmes, la forme du moment


Les trois derniers matchs de PSG


20/02/2019 : PSG - Montpellier (5-1, L1)
17/02/2019 : Saint-Etienne - PSG (0-1, L1)
12/02/2019 : Manchester United - PSG (0-2, C1)

Les trois derniers matchs de Nîmes


15/02/2019 : Nîmes - Dijon (2-0, L1)
10/02/2019 : Nantes - Nîmes (2-4, L1)
03/02/2019 : Nîmes - Montpellier (1-1, L1)

PSG - Nîmes, les stats à retenir (avec OPTA)



  • Ce sera la 3e confrontation toutes compétitions confondues entre Paris et Nîmes au 21e siècle. Les Parisiens ont remporté les 2 premières : 3-0 à domicile le 7 janvier 2007 en 32e de finale de Coupe de France et 4-2 à l’extérieur le 1er septembre 2018 en Ligue 1.

  • Paris n’a perdu que 2 de ses 40 derniers matches de Ligue 1 (32 victoires, 6 nuls), c’était contre Rennes le 12 mai 2018 (0-2) et contre Lyon le 3 février dernier (1-2).

  • Nîmes a remporté 8 de ses 14 derniers matches de Ligue 1 (1 nul, 5 défaites), soit autant que lors de ses 67 précédents (29 nuls, 30 défaites).

  • Paris n’a perdu qu’un seul de ses 55 derniers matches à domicile en Ligue 1 (47 victoires, 7 nuls), c’était le 12 mai 2018 contre Rennes (0-2).

  • Nîmes a remporté 4 de ses 6 derniers déplacements en Ligue 1 (2 défaites). Seuls Paris (8) et Lille (7) ont gagné plus de matches que Nîmes (5) à l’extérieur en Ligue 1 cette saison.

  • Nîmes a inscrit 37 buts après 25 matches de Ligue 1 cette saison, 2e meilleur total pour un promu à ce stade de la compétition au 21e siècle derrière Monaco en 2013/14 (41).

  • Paris est l’équipe qui a disputé (2419) et gagné (1236) le moins de duels en Ligue 1 cette saison.

  • 4 des 5 derniers buts de Nîmes en Ligue 1 ont été marqués depuis l’extérieur de la surface, c’est autant que sur les 32 premiers cette saison. D’ailleurs, Nîmes est avec Rennes l’équipe qui a marqué le plus de buts depuis l’extérieur de la surface dans l’élite cette saison (8).

  • Kylian Mbappé est impliqué sur les 2 derniers buts de Paris face à Nîmes en Ligue 1 (1 but, 1 passe décisive). Il avait reçu le 1er carton rouge de sa carrière dans l’élite lors du match aller contre les Nîmois. Il a marqué 20 buts en Ligue 1 cette saison, plus que tout autre joueur des 5 grands championnats européens si l’on enlève les penalties.

  • 14 joueurs différents ont marqué pour Nîmes en Ligue 1 cette saison, seul Strasbourg peut en dire autant.