Top 100 des joueurs africains de l'histoire: 2e - Didier Drogba

Didier Drogba - Côte d'Ivoire Copyright -OFC
« Le croassement des grenouilles n’empêche pas l’éléphant de boire » (proverbe africain). Telle semble avoir été la devise de Didier Drogba qui a su s’imposer dans l’inextricable jungle footballistique européenne et devenir l’attaquant redoutable que l’on sait, tant idolâtré en Afrique.



Didier Drogba est né le 11 mars 1978 à Abidjan. Il a seulement 5 ans quand il suit les traces d’un oncle footballeur professionnel en France. Sa mère le suit dans ses pérégrinations de Brest à Angoulême en passant par Abbeville, ils finissent par s’installer à Levallois (région parisienne).

Mordu de foot, il est fan de l’OM. Weah et Van Basten sont ses modèles. L’enfant est doué à coup sûr. A l’école ses résultats laissent à désirer. Son père tente, en vain, de le priver de foot. Mais 'tonton Drogba' le soutient et pousse le petit génie de 15 ans à signer à Levallois. L’enfant s’aguerrit et devient vite la star de l’équipe.



A 19 ans, il hésite à accepter une offre du PSG et lui préfère Le Mans (L2) où il passe deux saisons infructueuses. A 23 ans, il est toujours remplaçant. Pape Diouf, son agent ne désarme pas et prend les choses en mains.

 

La découverte de la Ligue 1 (Guingamp - 2002/2003)


A 24 ans, Drogba goûte enfin aux délices de la Ligue 1 en signant à Guingamp entrainé alors par Guy Lacombe. Le courant passe entre les deux hommes et Drogba, en confiance, travaille d’arrache-pied.

Les résultats sont remarquables. Guingamp termine à la 7ème place et Didier Drogba, en état de grâce, finit 3ème au classement des buteurs avec 17 unités.



 

L’éclosion à Marseille (2003/2004)


En ce début de saison, on refuse du monde chez les Drogba. Les ténors de la Ligue 1 se bousculaient pour s’attacher les services de la perle rare d’Abidjan.

Drogba, sans hésiter, opte pour l’OM, son club de cœur contre 6 millions d’euros. Sur la Canebière, Didier est appelé à honorer le maillot numéro 11, celui porté par les illustres Chris Waddle et Eric Cantona.

Après des débuts difficiles, l’équipe se métamorphose sous la direction de José Anigo pour atteindre la finale de la Coupe de l’UEFA après avoir écarté Liverpool, l’Inter Milan et Newcastle, avant de s’incliner devant Valence en finale.

Drogba pourra tout de même se consoler avec le titre prestigieux de meilleur footballeur de l’année en France. Son compteur buts a été des plus honorables : 32 buts en 55 matches.

Enthousiasmée par ses prestations, la direction phocéenne projette de bâtir l’équipe autour de lui. Mais les 37 M€ offerts par Chelsea obligèrent le buteur ivoirien à troquer le soleil de Marseille contre le fogg londonien.



 

La consécration à Chelsea (2004-2012)


Surmontant ses réticences, le désormais « joueur africain le plus cher de l’histoire » s’installe au bord de la Tamise. Pour bien réussir à Chelsea, il devait s’adapter au changement de culture et à l’impact British.

Malgré une blessure, il réussit un coup de maître en remportant un championnat que les Londoniens attendaient depuis un demi-siècle.

2005/2006 : Drogba avait dû cette saison composer avec le nouveau venu, Hernan Crespo. Leur association en attaque porta ses fruits et les Blues conservent leur titre. Toutefois, Drogba ne marque qu’à 16 reprises et essuie les critiques.

En 2006/2007 : l’arrivée de Shevchenko dissuade Drogba de quitter Chelsea. En parfaite symbiose avec la super star ukrainienne, Didier Drogba finit la saison avec 33 buts à son actif, avec de surcroît un titre de meilleur buteur de la prestigieuse Premier League anglaise (20 buts). Cette année, il glane le titre de meilleur footballeur africain de l’année.

Son équipe fait l’impasse en Premier League mais rafle les deux coupes nationales. Sur le plan européen, Chelsea est sortie en demi-finale par Liverpool.



En ce début de saison 2007/2008, Avram Grant est aux commandes de Chelsea après le limogeage de Mourinho. Affecté physiquement par une opération au genou, Drogba ne reprend du service qu’en fin de saison mais inscrit 2 buts en demi-finale de la Ligue des Champions UEFA. Un bilan bien mitigé : Chelsea perd la finale aux tirs au but face à Manchester United.

En 2009, c’est au tour de Guus Hiddink de veiller aux destinées de Chelsea qui se contente de la FA Cup. Drogba, lui, inscrit son 13ème but en autant de matches joués. Néanmoins, la grande désillusion est l’élimination des Blues par le Barça en Coupe d’Europe : « Une injustice » hurlera Drogba face aux caméras.

La saison 2009/2010, Drogba se rebiffe et c’est la grande moisson pour son équipe : un titre de champion de Premier League, un Community Shield et une FA Cup. Drogba se déchaîne et enquille les buts, remportant de nouveau le titre de meilleur artificier du « Royaume de sa Majesté ».



2011/2012 est une saison exceptionnelle pour Drogba. Vainqueur de la LDC UEFA face au Bayern Munich (1-1, 3-4 tab), il devient également le premier joueur africain à atteindre le cap des 100 buts en Premier League. Un record qui clôturera sa longue et remarquable carrière avec les Blues auxquels il aura offert au total 157 buts en 341 apparitions.

En 2012, Drogba, très riche et comblé par tant de titres, ira promener son imposante silhouette sous d’autres cieux. Shanghai, Galatasaray, Montréal puis Phoenix, lui offrent des contrats mirobolants. D’exploit en exploit, il bat tous les records en terme de performances et de longévité.

 

Le profond attachement au Pays


Ivoirien corps et âme, l’Elephant d’Abidjan fait partie de ces joueurs qui se dévouent pour leurs sélections autant que pour leurs équipes. Drogba a toujours clamé : «Ce maillot, je le porte comme une deuxième peau ! ».

Convoqué pour la première fois en équipe nationale, Drogba a côtoyé une formation de rêve avec les frères Touré, Zokora, Gervinho, Kalou, Aurier et Romaric



Cette équipe avait tout pour briller sur la scène africaine et mondiale. Malheureusement, Drogba et ses partenaires ont souvent échoué tout près d’une consécration internationale tant convoitée.

Les Eléphants ont fait de belles prestations au Mondial 2006 où ils ont battu la Serbie 3-2. Ils ont ensuite réalisé une participation plus qu’honorable aux Mondiaux 2010 et 2014, obligeant notamment le Portugal de CR7 à leur concéder un nul synonyme de victoire lors de la grande messe du football mondial en Afrique du Sud.

Sur le plan africain, l’emblématique capitaine des Eléphants a même permis à la Côte d’Ivoire de disputer deux finales en 2006 et 2012. Jouant de malchance, ils ont échoué aux tirs au but respectivement face à l’Egypte et à la Zambie.

Malheureusement, le beau jeu n’est pas toujours synonyme de titres. La Côte d’Ivoire de Didier Drogba a été mal récompensée à l’instar de la redoutable sélection néerlandaise qui a raté ses trois finales en Coupe du Monde (1974, 1978 et 2010).



A lire aussi :

> Le Top 100 des meilleurs joueurs africains de tous les temps (Partie 1) de 100 à 91

> Partie 2: de 90 à 81

> Partie 3: de 80 à 71

> Partie 4: de 70 à 61

> Partie 5: de 60 à 51

> Partie 6: de 50 à 41

> Portrait 40: Lucas Radebe

> Portrait 39: Mustapha Dahleb

> Portrait 38: Victor Ikpeba

> Portrait 37: Pierre-Emerick Aubameyang

> Portrait 36: Seydou Keita

> Portrait 35: Paul Moukila

> Portrait 34: Badou Zaki

> Portrait 33: Michael Essien

> Portrait 32: Trésor Mputu

> Portrait 31: Mohamed Aboutrika

> Portrait 30: Kalusha Bwalya

> Portrait 29: Emmanuel Amunike

> Portrait 28: Frédéric Kanouté

> Portrait 27: Emmanuel Adebayor

> Portrait 26: Rigobert Song

> Portrait 25: Lakhdar Belloumi

> Portrait 24: Patrick Mboma

> Portrait 23: Bruce Grobbelaar

> Portrait 22: Jay-Jay Okocha

> Portrait 21: Larbi Benbarek

> Portrait 20: Godfrey Chitalu

> Portrait 19: Tarak Dhiab

> Portrait 18: Hossam Hassan

> Portrait 17: Riyad Mahrez

> Portrait 16: Laurent Pokou

> Portrait 15: Thomas Nkono

> Portrait 14: Mohamed Salah

> Portrait 13: Rashidi Yekini

> Portrait 12: Rabah Madjer

> Portrait 11: Nwankwo Kanu

> Portrait 10: El-Hadji Diouf

> Portrait 9: Rachid Mekhloufi

> Portrait 8: Pierre Kalala Mukendi

> Portrait 7: Salif Keïta

> Portrait 6: Abedi Pelé

> Portrait 5: Yaya Touré

> Portrait 4: Roger Milla

> Portrait 3: George Weah
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Tout savoir sur le tirage au sort de la Ligue des Champions

Ligue des Champions UEFA - Tirage Copyright -AFP
Le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des Champions se déroule le jeudi 1er octobre dans les studios de la RTS à Genève (Suisse). La cérémonie débutera à 16 heures GMT. Voici la procédure et les chapeaux, selon le site officiel de l'UEFA.

Procédure

Les 26 équipes directement qualifiées pour la phase de groupes sont rejointes par les six vainqueurs des barrages joués les 22–23 et 29–30 septembre. Les équipes sont réparties en quatre chapeaux. Le chapeau 1 regroupe le tenant du titre, le vainqueur de l'UEFA Europa League 2019/20, ainsi que les champions des six premières nations du classement. Les chapeaux 2 à 4 sont déterminés par le classement au coefficient des clubs. Aucune équipe ne peut affronter un autre membre de son association. Conformément aux décisions du Comité exécutif de l'UEFA, les équipes ukrainiennes et russes ne pourront se rencontrer. Pour les associations comptant plus de deux clubs, les clubs sont groupés par paires de manière à ce que leurs matches soient répartis entre le mardi et le mercredi. Pour les associations disposant de quatre représentants, deux paires sont décidées. La composition de ces paires est faite en fonction des audiences TV.

Quelles sont les paires de clubs ?

Pour faire en sorte que des clubs d'un même pays jouent des jours différents, les huit groupes sont séparés en couleurs : Groupes A à D, rouge et Groupes E à H bleu. Quand un club appartenant à une paire est tiré au sort, par exemple dans l'un des groupes rouges (A, B, C ou D), l'autre club – lorsqu'il est tiré au sort – va automatiquement prendre place dans un groupe bleu (E, F, G ou H). Les paires de club sont les suivantes : A Bayern et Dortmund B FC Séville et Atlético de Madrid C Real Madrid et Barcelone D Liverpool et Man. United E Juventus et Inter F Paris et Marseille G Zenit et Lokomotiv H Man. City et Chelsea I Shakhtar et Dynamo Kyiv J RB Leipzig et Mönchengladbach K Lazio et Atalanta

La composition des chapeaux - Ligue des Champions

- Chapeau 1 : Bayern Munich (ALL) Séville FC (ESP, vainqueur Ligue Europa) Real Madrid (ESP) Paris Saint-Germain (FRA) Liverpool (ANG) Juventus (ITA) Zenit (RUS) Porto (POR) - Chapeau 2 : FC Barcelone (ESP) Atlético de Madrid (ESP) Manchester City (ANG) Manchester United (ANG) Chelsea (ANG) Shakhtar Donetsk (UKR) Borussia Dortmund (ALL) Ajax Amsterdam (HOL) - Chapeau 3 : Dynamo Kiev (UKR) RB Leipzig (ALL) Inter Milan (ITA) Olympiacos (GRE) Lazio (ITA) Atalanta (ITA) Krasnodar (RUS) Salzbourg (AUT) - Chapeau 4: Lokomotiv Moscou (RUS) Club Bruges (BEL) Borussia Mönchengladbach (ALL) Istanbul Basaksehir (TUR) Stade Rennais (FRA) Olympique de Marseille (FRA) Ferencvaros (HUN) Midjylland (DAN)

Le programme de la phase de poules

1re journée : 20-21 octobre 2e journée : 27-28 octobre 3e journée : 3-4 novembre 4e journée : 24-25 novembre 5e journée : 1er-2 décembre 6e journée : 8-9 décembre A lire aussi >> Ligue des Champions 2020-2021: le tirage des groupes en direct

Sampdoria : Keita Baldé se réjouit de porter le numéro 10

Baldé Keita
L'attaquant Sénégalais, Keita Baldé, a signé son contrat avec la Sampdoria où il sera prêté avec option d'achat, qui pourrait déboucher à un contrat jusqu'en 2025. Le transfert était finalisé depuis plusieurs jours mais l'atteinte du finaliste de la CAN 2019 au Covid-19 a retardé l'officialisation. L’international sénégalais a exprimé toute sa joie de signer à la Sampdoria : « Je suis très heureux d’être un joueur de la Sampdoria. Je veux remercier le Président Ferrero et tous les fans qui m’ont envoyé des messages de soutien. Je vais bien et j’ai hâte d’être avec vous et de jouer. » Il s'est également réjouit du numéro 10 qui lui a été attribué et qu'ont porté des stars comme Bruno Fernandes, Roberto Mancini, Giampaolo Pazzini et Ariel Ortega. « Un maillot magnifique, un numéro qui a écrit des pages de l’histoire du football. Un grand honneur et une grande responsabilité de porter le numéro 10 de la Sampdoria. » A lire aussi >> Officiel - Sénégal: Keita Baldé quitte l’AS Monaco pour la Sampdoria

Mercato : refusant le Qatar, Wahbi Khazri cité au FC Nantes

Saint-Etienne : Wahbi Khazri au repos durant trois semaines Copyright -AFP
En cette fin de mercato, le nom de Wahbi Khazri est cité du côté du FC Nantes. Le milieu offensif international tunisien a refusé une offre des Qataris d'Al-Khor, entraînés par un Frédéric Hantz qui l'a eu sous ses ordres à Bastia entre 2010 et 2014. En effet, le Stéphanois n'a pas l'intention de tenter l'expérience exotique alors qu'il n'a que 29 ans. Le FC Nantes pourrait-il constituer une possibilité de rebond pour lui ? Journaliste à 20 Minutes depuis 2005, embauché pour suivre l'actualité sportive nantaise, et plus particulièrement le FC Nantes, David Phelippeau a glissé mercredi soir sur le plateau de l’émission "Sans contrôle", qui évoque l’actualité de la Maison Jaune: "Khazri est quand même un peu en fin de course, en fin de cycle aussi. Et c’est surtout très cher en salaire. Mais ce n’est pas un joueur inintéressant". Sur le plateau de l'émission "Sans contrôle", on a rappelé que Khazri est " très pote" avec le défenseur axial nantais Nicolas Pallois depuis leur passage commun aux Girondins de Bordeaux. A lire aussi >> Wahbi Khazri a attrapé le coronavirus selon Claude Puel

CS Sfaxien : Aymen Dahmane convoité par Strasbourg

Aymen Dahmane Copyright -OFC
Le gardien international du Club Sportif Sfaxien, Aymen Dahmane, 23 ans est pisté par le club de Ligue 1 française, Racing Club Strasbourg. Le portier Matz Sels blessé gravement après une rupture du tendon d'Achille, le club alsacien s'en est remis à Bingourou Kamara pour tenir les buts du Racing. Titularisé depuis trois matches, l'ancien international espoir français assure parfaitement l'intérim. Ce qui n'empêche pas le RCS de prospecter afin de dénicher un nouveau gardien. Selon le site spécialisé Footmercato, le profil du portier noir et blanc, qui a participé à 50 matches de championnat sur les deux dernières saisons a tapé dans l'oeil des frères Keller en chage des recrutements au RCS. "Fort sur sa ligne et au jeu au pied, ce spécialiste des penaltys par ailleurs international U23 tunisien pourrait être libéré par le CSS contre une indemnité de 1,5 millions d'euros (près de 5 millions de dinars)", rapporte Footmercato. Affaire à suivre. A lire aussi >> Dahmane et Ben Hassen au CS Sfaxien jusqu'en 2023

Gary Neville dézingue Mohamed Salah

La quête entêtante du but de Mohamed Salah a marqué Gary Neville. L'ancien joueur de Manchester United a pointé du doigt un excès d'individualisme de l'attaquant égyptien Après le match opposant Liverpool à Arsenal dans le cadre de la 4e journée de Premier League (victoire 3-1 des Reds), Neville a ouvertement critiqué l'attitude Mohamed Salah, très centré sur sa quête du but au point d'en oublier ses coéquipiers. Lors de ce match, Salah a pris la balle à Jota, bien placé devant le but londonien. Une action qui a provoqué la colère de l'anglais "Mohamed Salah ne devait pas se comporter ainsi. C’est la partie égoïste de son jeu. il doit savoir la gérer. Il a empêché son coéquipier de marquer un but alors qu’il était dans une meilleure position. Il devait laisser le ballon à Diego Jota... Jota allait marquer ce but mais l’intervention de Salah à la dernière seconde l’a empêchée de le faire. Salah est un joueur splendide et un attaquant doit être égoïste parfois mais Salah exagère un peu. Il doit savoir contrôler cette énergie pour donner la chance à ses coéquipiers" a lâché l'ancien mancunien dans les colonnes de « Mirror » A lire aussi >> Orange Football Club: l’équipe type africaine du mois de Septembre