Top 100 des joueurs africains de l'histoire: 11e - Nwankwo Kanu

Nwankwo Kanu Copyright -OFC
Redoutable buteur au gabarit impressionnant (1,97m, plus de 90 kilos du temps de sa splendeur) Nwankwo Kanu, alias «Papilo» fait partie du cercle très fermé des légendes du «Continent-mère» qui ont réussi à remporter le Ballon d’or africain à deux reprises, à l’instar des Didier Drogba, Roger Milla, George Weah et El-Hadji Diouf.

Doté de qualités techniques exceptionnelles, mêlées à une redoutable efficacité devant les buts, sa facilité et son aisance à accomplir les gestes les plus subtils malgré son physique imposant ont construit sa fame.

C’est dans sa ville natale à Owerri que le géant nigérian a débuté sa riche carrière longue de plus de vingt ans. D’abord sous les couleurs du Fed Works et ensuite avec Heartland, le club le plus prestigieux de sa région, avec lequel Kanu décrocha à seulement 17 printemps le titre de champion du Nigeria en 1993.

Le jeune prodige acheva l’exercice footballistique avec 15 réalisations dans son escarcelle et fut alors sélectionné avec les « Golden Eaglets » (surnom de l’équipe nationale nigériane des moins de 17 ans) pour disputer la Coupe du Monde de la catégorie au Japon.

Formant un duo d’attaque de feu avec son illustre compatriote Tijjani Babangida, "Papilo" mena alors son équipe vers le sacre mondial, en faisant parler la poudre à cinq reprises durant la compétition.



Alléchés par les prouesses du surdoué nigérian de 17 ans, les dirigeants de l’Ajax Amsterdam décident alors, sous les recommandations de Louis Van Gaal, de s’attacher ses services en août 1993.

Avec les Amstellodamois, l’enfant d'Imo va connaître une ascension fulgurante. Eclaboussant de son talent les pelouses néerlandaises et européennes malgré son jeune âge, il remporta trois titres de champion des Pays-Bas de 1994 à 1996 et décrocha la prestigieuse Ligue des Champions UEFA en 1995 face au grand Milan AC. Agé à l’époque de 20 ans, Kanu était l’un des jeunes talents les plus convoités du « Vieux Continent ».



L’homme aux 87 capes avec le Nigeria connaîtra l’année suivante sa plus grande émotion en équipe nationale en offrant à son pays l’or olympique lors des JO d'Atlanta en 1996.

Au sommet de son art, le champion olympique fut élu ballon d’or africain à seulement 21 printemps. Il rallia dans la foulée les rangs de l’Inter Milan et semblait promis à un avenir doré. Mais lors de son transfert en Italie les médecins du club milanais lui décèlent une anomalie cardiaque. Le diagnostic est formel : sans opération à cœur ouvert, Kanu ne pourra plus fouler de nouveau le rectangle vert !

Beaucoup le pensait alors perdu pour le foot, mais le roc nigérian s'est battu, a retrouvé son niveau après une longue période de repos, avant de rejoindre le « Royaume de sa Majesté » du côté d’Arsenal. Arrivé chez les Gunners sur la pointe des pieds, il en est parti en légende, avec son nom lié à jamais à la saison historique des invincibles.

En six saisons sous les ordres d’Arsène Wenger, il décrocha notamment deux titres de champion d’Angleterre (2002 et 2004) ainsi qu’une FA Cup (2002). Ses prouesses sur les terrains britanniques lui valurent le titre de « joueur africain de l’année » pour la deuxième fois de sa carrière.



Après deux nouvelles brillantes expériences au sein de la prestigieuse Premier League du côté du West Bromwich Albion (de 2004-2006) et Portsmouth (de 2006 à 2012), celui qui a défendu le maillot des Super Eagles pendant 17 années (1994-2011) fit ses adieux au football à l’issue de la saison 2010/2011.

Hommage au "Géant d’Owerri" qui possède sans conteste l’un des plus beaux palmarès du football africain.

A lire aussi :

> Le Top 100 des meilleurs joueurs africains de tous les temps (Partie 1) de 100 à 91

> Partie 2: de 90 à 81

> Partie 3: de 80 à 71

> Partie 4: de 70 à 61

> Partie 5: de 60 à 51

> Partie 6: de 50 à 41

> Portrait 40: Lucas Radebe

> Portrait 39: Mustapha Dahleb

> Portrait 38: Victor Ikpeba

> Portrait 37: Pierre-Emerick Aubameyang

> Portrait 36: Seydou Keita

> Portrait 35: Paul Moukila

> Portrait 34: Badou Zaki

> Portrait 33: Michael Essien

> Portrait 32: Trésor Mputu

> Portrait 31: Mohamed Aboutrika

> Portrait 30: Kalusha Bwalya

> Portrait 29: Emmanuel Amunike

> Portrait 28: Frédéric Kanouté

> Portrait 27: Emmanuel Adebayor

> Portrait 26: Rigobert Song

> Portrait 25: Lakhdar Belloumi

> Portrait 24: Patrick Mboma

> Portrait 23: Bruce Grobbelaar

> Portrait 22: Jay-Jay Okocha

> Portrait 21: Larbi Benbarek

> Portrait 20: Godfrey Chitalu

> Portrait 19: Tarak Dhiab

> Portrait 18: Hossam Hassan

> Portrait 17: Riyad Mahrez

> Portrait 16: Laurent Pokou

> Portrait 15: Thomas Nkono

> Portrait 14: Mohamed Salah

> Portrait 13: Rashidi Yekini

> Portrait 12: Rabah Madjer
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Bundesliga : Kunde Malong et Mayence encore dans le dur

Face à Hoffenheim ce samedi lors de la 29e journée de Bundesliga, le milieu de terrain camerounais Pierre Kunde Malong et Mayence ont été vaincus 0-1.

Déjà quatre matchs de championnat depuis la reprise le 17 mai dernier, et toujours pas de victoire pour Pierre Kunde Malong et Mayence. Déjà englués dans une série de deux nuls et une défaite, le Camerounais et son club sont tombés ce samedi devant Hoffenheim (1-0). Même si ses partenaires et lui ont dominé leurs adversaires durant la majeure partie de cette rencontre qui comptait pour la 29e journée de Bundesliga. Alignés dans un schéma en 4-2-3-1 avec un Kunde Malong sur le banc de touche, les Zerofivers se sont montrés entreprenants offensivement dès l’entame. Mais se sont leurs adversaires qui auront les meilleures occasions. La première, c’est sur penalty. Heureusement pour Mayence, Florian Müller sortait le grand jeu pour repousser le tir de Steven Zuber (27e). Le gardien mayençais a cependant peu de chance devant un Ihlas Bebou qui conclue ensuite une action de génie. Lancé en profondeur, celui qui est entré 6 minutes plus tôt va clouer la défense d’un geste technique du droit avant d’envoyer le portier cueillir des fleurs (0-1, 43e).

A lire aussi >> Bundesliga : Kunde et Mayence se heurtent à un solide mur de Berlin

De retour de la pause, les joueurs du club hôte multiplient les assauts. Mais même l’entrée en jeu de Kunde Malong (76e) ne va pas changer grand-chose au destin de la rencontre. Mayence est vaincu une fois encore. Le club pointe à la quinzième place du classement, avec un point d’écart sur le premier relégable.

Mondial 2002 : "Le Sénégal avait marabouté la France" !

Copyright -OFC
La rencontre de la Coupe du Monde 2002 à Séoul entre le Sénégal et la France est restée dans l'histoire du football Sénégalais. Le but de Papa Bouba Diop à la demi-heure du jeu a permis aux Lions de la Téranga de faire chuter le champion du Monde en titre (à l’époque) sur les terres asiatiques. Un mauvais souvenir pour l’ex international français, Emmanuel Petit qui semble ne pas avoir encore digéré cette défaite. Pour l’ancien tricolore, les Bleus auraient été victimes de sorcellerie ! « Les marabouts ont contribué à la victoire du Sénégal (éclats de rires). Je vais vous raconter une anecdote : un an avant la coupe du monde en Corée, je suis sur une plage en France. Un vendeur à la sauvette vient me voir. Il me regarde sérieusement et me dit : « tu sais la coupe du monde qui aura lieu dans un an la France va affronter le Sénégal et va perdre par un but à zéro, parce que nos marabouts sont très puissants au Sénégal. Vous allez voir. (…) ça m’est venu à l’esprit et je me suis dit peut-être que la France a été maraboutée. On a eu beaucoup de malchance dans ce match. On a tapé les poteaux et la barre transversale plusieurs fois. Il ne manquait que ce but. Non mais sérieusement, le Sénégal méritait cette victoire », confie-t-il dans un entretien avec Record. A lire aussi sur Orange Football Club >>Quiz: Que savez-vous sur l'histoire footballistique du Sénégal ?

FC Barcelone : Pour Medel, Arturo Vidal rêve d'un autre club

Alors que son nom est évoqué pour un départ du FC Barcelone, Arturo Vidal rêverait de porter les couleurs de Boca Juniors, selon Gary Medel.
Nouvelle piste pour un éventuel transfert d'Arturo Vidal ? Le milieu de terrain de Bologne et ami du Barcelonais Gary Medel a donné à Radio Continental une révélation qui pourrait faire plaisir à certains aficionados argentions. « Vidal meurt d'envie de jouer à Boca Juniors. Il aimerait jouer là-bas, avec ou sans moi. Il suit le club sur les réseaux sociaux, pour lui ce serait un rêve. »

Gagner un neuvième championnat d'affilée


Le Chilien de 33 ans est sous contrat avec le FC Barcelone jusqu'en juin 2021, et fait l'objet de nombreuses convoitises. L'Inter Milan s'est positionné pour faire venir le milieu cet été, Dortmund est intéressé tout comme plusieurs clubs de Premier League. Interviewé par les médias officiels du Barça, Vidal se concentre surtout à remporter la Liga. Il décrocherait son neuvième championnat local de suite, après 4 Serie A avec la Juve, 3 Bundesliga avec le Bayern Munich et la Liga avec Barcelone la saison passée.

Bayern Munich : Les joueurs acceptent une nouvelle baisse de salaire

Face à la crise, les dirigeants du Bayern Munich ont confirmé que les joueurs ont accepté à nouveau de baisser leur salaire.
Le titre de Bundesliga n'est pas le seul objectif du Bayern Munich cette saison. En dehors des terrains, le club doit faire face comme beaucoup d'autres au Coronavirus, et à la crise économique qui en découle. Un combat dont a pris part les joueurs via une baisse de salaire le mois dernier (aux alentours de 20%). Un beau mouvement collectif qui en a suivi un autre selon Bild. Le média allemand relaye les propos d'Herbert Hainer, président du Bayern. « Notre groupe comprend pleinement la situation, et renonce de nouveau à une part de salaire ». Ce nouveau geste décrit par Hainer envers les employés du club interviendra jusqu'à la fin de la saison, sans pour autant préciser le montant de cette baisse.

Efforts et compétition de charité


Pas d'informations également au sujet de cette fin de saison. Le président peut parler de la saison de Bundesliga, s'achevant le 27 juin, ou de la saison sportive, qui pourrait terminer le 4 juillet (finale de la Coupe d'Allemagne) ou plus tard selon le calendrier de la Ligue des Champions en août. Pour rappel, le Bayern, l'Inter Milan et le Real Madrid organiseront en 2021 une coupe de la Solidarité afin de récolter des fonds pour les forces sanitaires d'Espagne et d'Italie.

Sochaux : Lopy fait son retour

Relégué en National avec Orléans, le milieu de terrain sénégalais Joseph Lopy fait son retour à Sochaux, avec lequel il s'est engagé pour trois saisons.

Retour au bercail pour Joseph Lopy. Le milieu de terrain sénégalais quitte l'US Orléans, reléguée en National, pour Sochaux, son club formateur. Un contrat de trois ans y attend le natif de Ziguinchor, ont annoncé les Lionceaux, entraînés par son compatriote Omar Daf. Âgé de 28 ans, Lopy a également joué à Boulogne et Clermont.