Top 100 des joueurs africains de l'histoire: 11e - Nwankwo Kanu

Nwankwo Kanu Copyright -OFC
Redoutable buteur au gabarit impressionnant (1,97m, plus de 90 kilos du temps de sa splendeur) Nwankwo Kanu, alias «Papilo» fait partie du cercle très fermé des légendes du «Continent-mère» qui ont réussi à remporter le Ballon d’or africain à deux reprises, à l’instar des Didier Drogba, Roger Milla, George Weah et El-Hadji Diouf.



Doté de qualités techniques exceptionnelles, mêlées à une redoutable efficacité devant les buts, sa facilité et son aisance à accomplir les gestes les plus subtils malgré son physique imposant ont construit sa fame.

C’est dans sa ville natale à Owerri que le géant nigérian a débuté sa riche carrière longue de plus de vingt ans. D’abord sous les couleurs du Fed Works et ensuite avec Heartland, le club le plus prestigieux de sa région, avec lequel Kanu décrocha à seulement 17 printemps le titre de champion du Nigeria en 1993.

Le jeune prodige acheva l’exercice footballistique avec 15 réalisations dans son escarcelle et fut alors sélectionné avec les « Golden Eaglets » (surnom de l’équipe nationale nigériane des moins de 17 ans) pour disputer la Coupe du Monde de la catégorie au Japon.

Formant un duo d’attaque de feu avec son illustre compatriote Tijjani Babangida, "Papilo" mena alors son équipe vers le sacre mondial, en faisant parler la poudre à cinq reprises durant la compétition.



Alléchés par les prouesses du surdoué nigérian de 17 ans, les dirigeants de l’Ajax Amsterdam décident alors, sous les recommandations de Louis Van Gaal, de s’attacher ses services en août 1993.

Avec les Amstellodamois, l’enfant d'Imo va connaître une ascension fulgurante. Eclaboussant de son talent les pelouses néerlandaises et européennes malgré son jeune âge, il remporta trois titres de champion des Pays-Bas de 1994 à 1996 et décrocha la prestigieuse Ligue des Champions UEFA en 1995 face au grand Milan AC. Agé à l’époque de 20 ans, Kanu était l’un des jeunes talents les plus convoités du « Vieux Continent ».



L’homme aux 87 capes avec le Nigeria connaîtra l’année suivante sa plus grande émotion en équipe nationale en offrant à son pays l’or olympique lors des JO d'Atlanta en 1996.

Au sommet de son art, le champion olympique fut élu ballon d’or africain à seulement 21 printemps. Il rallia dans la foulée les rangs de l’Inter Milan et semblait promis à un avenir doré. Mais lors de son transfert en Italie les médecins du club milanais lui décèlent une anomalie cardiaque. Le diagnostic est formel : sans opération à cœur ouvert, Kanu ne pourra plus fouler de nouveau le rectangle vert !

Beaucoup le pensait alors perdu pour le foot, mais le roc nigérian s'est battu, a retrouvé son niveau après une longue période de repos, avant de rejoindre le « Royaume de sa Majesté » du côté d’Arsenal. Arrivé chez les Gunners sur la pointe des pieds, il en est parti en légende, avec son nom lié à jamais à la saison historique des invincibles.

En six saisons sous les ordres d’Arsène Wenger, il décrocha notamment deux titres de champion d’Angleterre (2002 et 2004) ainsi qu’une FA Cup (2002). Ses prouesses sur les terrains britanniques lui valurent le titre de « joueur africain de l’année » pour la deuxième fois de sa carrière.



Après deux nouvelles brillantes expériences au sein de la prestigieuse Premier League du côté du West Bromwich Albion (de 2004-2006) et Portsmouth (de 2006 à 2012), celui qui a défendu le maillot des Super Eagles pendant 17 années (1994-2011) fit ses adieux au football à l’issue de la saison 2010/2011.

Hommage au "Géant d’Owerri" qui possède sans conteste l’un des plus beaux palmarès du football africain.

A lire aussi :

> Le Top 100 des meilleurs joueurs africains de tous les temps (Partie 1) de 100 à 91

> Partie 2: de 90 à 81

> Partie 3: de 80 à 71

> Partie 4: de 70 à 61

> Partie 5: de 60 à 51

> Partie 6: de 50 à 41

> Portrait 40: Lucas Radebe

> Portrait 39: Mustapha Dahleb

> Portrait 38: Victor Ikpeba

> Portrait 37: Pierre-Emerick Aubameyang

> Portrait 36: Seydou Keita

> Portrait 35: Paul Moukila

> Portrait 34: Badou Zaki

> Portrait 33: Michael Essien

> Portrait 32: Trésor Mputu

> Portrait 31: Mohamed Aboutrika

> Portrait 30: Kalusha Bwalya

> Portrait 29: Emmanuel Amunike

> Portrait 28: Frédéric Kanouté

> Portrait 27: Emmanuel Adebayor

> Portrait 26: Rigobert Song

> Portrait 25: Lakhdar Belloumi

> Portrait 24: Patrick Mboma

> Portrait 23: Bruce Grobbelaar

> Portrait 22: Jay-Jay Okocha

> Portrait 21: Larbi Benbarek

> Portrait 20: Godfrey Chitalu

> Portrait 19: Tarak Dhiab

> Portrait 18: Hossam Hassan

> Portrait 17: Riyad Mahrez

> Portrait 16: Laurent Pokou

> Portrait 15: Thomas Nkono

> Portrait 14: Mohamed Salah

> Portrait 13: Rashidi Yekini

> Portrait 12: Rabah Madjer
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Tout savoir sur le tirage au sort de la Ligue des Champions

Ligue des Champions UEFA - Tirage Copyright -AFP
Le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des Champions se déroule le jeudi 1er octobre dans les studios de la RTS à Genève (Suisse). La cérémonie débutera à 16 heures GMT. Voici la procédure et les chapeaux, selon le site officiel de l'UEFA.

Procédure

Les 26 équipes directement qualifiées pour la phase de groupes sont rejointes par les six vainqueurs des barrages joués les 22–23 et 29–30 septembre. Les équipes sont réparties en quatre chapeaux. Le chapeau 1 regroupe le tenant du titre, le vainqueur de l'UEFA Europa League 2019/20, ainsi que les champions des six premières nations du classement. Les chapeaux 2 à 4 sont déterminés par le classement au coefficient des clubs. Aucune équipe ne peut affronter un autre membre de son association. Conformément aux décisions du Comité exécutif de l'UEFA, les équipes ukrainiennes et russes ne pourront se rencontrer. Pour les associations comptant plus de deux clubs, les clubs sont groupés par paires de manière à ce que leurs matches soient répartis entre le mardi et le mercredi. Pour les associations disposant de quatre représentants, deux paires sont décidées. La composition de ces paires est faite en fonction des audiences TV.

Quelles sont les paires de clubs ?

Pour faire en sorte que des clubs d'un même pays jouent des jours différents, les huit groupes sont séparés en couleurs : Groupes A à D, rouge et Groupes E à H bleu. Quand un club appartenant à une paire est tiré au sort, par exemple dans l'un des groupes rouges (A, B, C ou D), l'autre club – lorsqu'il est tiré au sort – va automatiquement prendre place dans un groupe bleu (E, F, G ou H). Les paires de club sont les suivantes : A Bayern et Dortmund B FC Séville et Atlético de Madrid C Real Madrid et Barcelone D Liverpool et Man. United E Juventus et Inter F Paris et Marseille G Zenit et Lokomotiv H Man. City et Chelsea I Shakhtar et Dynamo Kyiv J RB Leipzig et Mönchengladbach K Lazio et Atalanta

La composition des chapeaux - Ligue des Champions

- Chapeau 1 : Bayern Munich (ALL) Séville FC (ESP, vainqueur Ligue Europa) Real Madrid (ESP) Paris Saint-Germain (FRA) Liverpool (ANG) Juventus (ITA) Zenit (RUS) Porto (POR) - Chapeau 2 : FC Barcelone (ESP) Atlético de Madrid (ESP) Manchester City (ANG) Manchester United (ANG) Chelsea (ANG) Shakhtar Donetsk (UKR) Borussia Dortmund (ALL) Ajax Amsterdam (HOL) - Chapeau 3 : Dynamo Kiev (UKR) RB Leipzig (ALL) Inter Milan (ITA) Olympiacos (GRE) Lazio (ITA) Atalanta (ITA) Krasnodar (RUS) Salzbourg (AUT) - Chapeau 4: Lokomotiv Moscou (RUS) Club Bruges (BEL) Borussia Mönchengladbach (ALL) Istanbul Basaksehir (TUR) Stade Rennais (FRA) Olympique de Marseille (FRA) Ferencvaros (HUN) Midjylland (DAN)

Le programme de la phase de poules

1re journée : 20-21 octobre 2e journée : 27-28 octobre 3e journée : 3-4 novembre 4e journée : 24-25 novembre 5e journée : 1er-2 décembre 6e journée : 8-9 décembre A lire aussi >> Ligue des Champions 2020-2021: le tirage des groupes en direct

Sampdoria : Keita Baldé se réjouit de porter le numéro 10

Baldé Keita
L'attaquant Sénégalais, Keita Baldé, a signé son contrat avec la Sampdoria où il sera prêté avec option d'achat, qui pourrait déboucher à un contrat jusqu'en 2025. Le transfert était finalisé depuis plusieurs jours mais l'atteinte du finaliste de la CAN 2019 au Covid-19 a retardé l'officialisation. L’international sénégalais a exprimé toute sa joie de signer à la Sampdoria : « Je suis très heureux d’être un joueur de la Sampdoria. Je veux remercier le Président Ferrero et tous les fans qui m’ont envoyé des messages de soutien. Je vais bien et j’ai hâte d’être avec vous et de jouer. » Il s'est également réjouit du numéro 10 qui lui a été attribué et qu'ont porté des stars comme Bruno Fernandes, Roberto Mancini, Giampaolo Pazzini et Ariel Ortega. « Un maillot magnifique, un numéro qui a écrit des pages de l’histoire du football. Un grand honneur et une grande responsabilité de porter le numéro 10 de la Sampdoria. » A lire aussi >> Officiel - Sénégal: Keita Baldé quitte l’AS Monaco pour la Sampdoria

Mercato : refusant le Qatar, Wahbi Khazri cité au FC Nantes

Saint-Etienne : Wahbi Khazri au repos durant trois semaines Copyright -AFP
En cette fin de mercato, le nom de Wahbi Khazri est cité du côté du FC Nantes. Le milieu offensif international tunisien a refusé une offre des Qataris d'Al-Khor, entraînés par un Frédéric Hantz qui l'a eu sous ses ordres à Bastia entre 2010 et 2014. En effet, le Stéphanois n'a pas l'intention de tenter l'expérience exotique alors qu'il n'a que 29 ans. Le FC Nantes pourrait-il constituer une possibilité de rebond pour lui ? Journaliste à 20 Minutes depuis 2005, embauché pour suivre l'actualité sportive nantaise, et plus particulièrement le FC Nantes, David Phelippeau a glissé mercredi soir sur le plateau de l’émission "Sans contrôle", qui évoque l’actualité de la Maison Jaune: "Khazri est quand même un peu en fin de course, en fin de cycle aussi. Et c’est surtout très cher en salaire. Mais ce n’est pas un joueur inintéressant". Sur le plateau de l'émission "Sans contrôle", on a rappelé que Khazri est " très pote" avec le défenseur axial nantais Nicolas Pallois depuis leur passage commun aux Girondins de Bordeaux. A lire aussi >> Wahbi Khazri a attrapé le coronavirus selon Claude Puel

CS Sfaxien : Aymen Dahmane convoité par Strasbourg

Aymen Dahmane Copyright -OFC
Le gardien international du Club Sportif Sfaxien, Aymen Dahmane, 23 ans est pisté par le club de Ligue 1 française, Racing Club Strasbourg. Le portier Matz Sels blessé gravement après une rupture du tendon d'Achille, le club alsacien s'en est remis à Bingourou Kamara pour tenir les buts du Racing. Titularisé depuis trois matches, l'ancien international espoir français assure parfaitement l'intérim. Ce qui n'empêche pas le RCS de prospecter afin de dénicher un nouveau gardien. Selon le site spécialisé Footmercato, le profil du portier noir et blanc, qui a participé à 50 matches de championnat sur les deux dernières saisons a tapé dans l'oeil des frères Keller en chage des recrutements au RCS. "Fort sur sa ligne et au jeu au pied, ce spécialiste des penaltys par ailleurs international U23 tunisien pourrait être libéré par le CSS contre une indemnité de 1,5 millions d'euros (près de 5 millions de dinars)", rapporte Footmercato. Affaire à suivre. A lire aussi >> Dahmane et Ben Hassen au CS Sfaxien jusqu'en 2023

Gary Neville dézingue Mohamed Salah

La quête entêtante du but de Mohamed Salah a marqué Gary Neville. L'ancien joueur de Manchester United a pointé du doigt un excès d'individualisme de l'attaquant égyptien Après le match opposant Liverpool à Arsenal dans le cadre de la 4e journée de Premier League (victoire 3-1 des Reds), Neville a ouvertement critiqué l'attitude Mohamed Salah, très centré sur sa quête du but au point d'en oublier ses coéquipiers. Lors de ce match, Salah a pris la balle à Jota, bien placé devant le but londonien. Une action qui a provoqué la colère de l'anglais "Mohamed Salah ne devait pas se comporter ainsi. C’est la partie égoïste de son jeu. il doit savoir la gérer. Il a empêché son coéquipier de marquer un but alors qu’il était dans une meilleure position. Il devait laisser le ballon à Diego Jota... Jota allait marquer ce but mais l’intervention de Salah à la dernière seconde l’a empêchée de le faire. Salah est un joueur splendide et un attaquant doit être égoïste parfois mais Salah exagère un peu. Il doit savoir contrôler cette énergie pour donner la chance à ses coéquipiers" a lâché l'ancien mancunien dans les colonnes de « Mirror » A lire aussi >> Orange Football Club: l’équipe type africaine du mois de Septembre