Drogba, Eto’o, Salah… le Top 10 des meilleurs buteurs africains de l'histoire de la LDC UEFA

Le Top 10 des meilleurs buteurs africains en C1 Copyright -OFC
L’hymne de la Ligue des Champions UEFA résonnera de nouveau sur le «Vieux Continent» avec les très attendus huitièmes de finale retour de l'édition 2018-2019 qui nous offrent ce mardi 12 mars deux alléchantes affiches: >> C1 : Juve-Atlético, City-Schalke: Le programme de la journée de mardi

Il serait ainsi opportun de jeter la lumière sur les performances de nos représentants africains dans la plus prestigieuse des compétitions de clubs avec le classement des meilleurs buteurs africains de l’histoire de la "Coupe aux grandes oreilles".

A lire aussi >> Le Top 20 des meilleurs buteurs de l’histoire de la Ligue des Champions UEFA

Si les statistiques sont parfois réductrices, elles confirment toutefois une certitude : les légendaires Didier Drogba et Samuel Eto'o fils, dignes ambassadeurs de l'Afrique à travers l'Europe, sont de loin les deux meilleurs buteurs africains de l'histoire de la C1.

L’Eléphant possède une belle avance avec 44 buts inscrits, contre 33 marqués par le Lion Indomptable, tandis que le double Ballon d'or africain, Mohamed Salah, complète désormais le podium avec 20 réalisations dans son escarcelle.

La super star égyptienne de Liverpool devance l'ex canonnier ivoirien du CSKA Moscou, Seydou Doumbia (19 buts) ainsi que le buteur vedette d'Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang (15 unités).

Ci-après le classement des meilleurs buteurs africains de l’histoire de la Ligue des Champions UEFA (tours préliminaires inclus) (12/03/2019):

44 buts : Didier Drogba (Côte d’Ivoire – Marseille, Chelsea, Galatasaray)

33 buts: Samuel Eto’o fils (Cameroun – Real Madrid, Mallorca, Barcelone, Inter, Chelsea)

20 buts: Mohamed Salah (Egypte - FC Bâle, AS Roma, Liverpool)

19 buts: Seydou Doumbia (Côte d’Ivoire– CSKA Moscou, FC Bâle, Sporting Lisbonne)

15 buts: Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon -Borussia Dortmund)

14 buts: George Weah (Liberia – Paris Saint-Germain, AC Milan)

14 buts: Vincent Aboubakar (Cameroun– Porto, Besiktas)

13 buts: Emmanuel Adebayor (Togo– Monaco, Arsenal, Real Madrid)

11 buts: Sadio Mané (Sénégal – Liverpool)

11 buts: Rabah Madjer (Algérie– Porto)

11 buts: Michael Essien (Ghana– Chelsea, Real Madrid, AC Milan)

CAN 2019 - Côte d'Ivoire : Les gagnants et les perdants de la liste du sélectionneur ivoirien

Certains vont pouvoir afficher leur plus beau sourire. D'autres vont certainement ruminer de leur côté. Voici nos gagnants et nos perdants de la liste des 24 éléphants convoqués pour affronter le Rwanda et le Liberia les 23 et 26 Mars prochain à Abidjan . Les gagnants  Wonlo Coulibaly (Défenseur, ASEC Mimosas) Avec les blessures d’Adama Traoré et surtout de Ghislain Konan, il y a de la place à prendre sur l’aile gauche de la défense ivoirienne. Dans cette perspective, Wonlo Coulibaly a un gros coup à jouer. Convoqué pour la deuxième fois sous Ibrahim Kamara, le joueur de l’ASEC Mimosas doit profiter de ce rassemblement pour se montrer sous un meilleur jour afin de se poser en candidat sérieux pour une place dans les 23 qui iront disputer la CAN 2019 en Egypte. Simon Deli (Défenseur, Slavia Prague) Alors qu’on l’avait mis aux oubliettes  après sa chaotique prestation contre le Maroc au stade Houphouët-Boigny (Abidjan) en novembre 2017, le defenseur ivoirien  , Simon Deli effectue un retour contre toutes attentes en sélection. Le colosse défenseur du Slavia Prague profite de son profil de défenseur central gaucher pour s’inviter dans le groupe ivoire. Ibrahim Kamara l’a préféré par exemple à des joueurs très performants comme Lamine Koné (Strasbourg) ou Prince Gouano (Amiens). Ismaël Diomandé (Milieu, SM Caen) Tombé en disgrâce en sélection depuis la fin de la CAN 2015, Ismaël Diomandé est de retour en équipe nationale. Le rugueux milieu défensif de Caen profite du forfait de Cheick Doukouré pour s’incruster dans la liste du sélectionneur national. Titulaire à Caen, Diomandé connait bien la sélection (17 sélections pour 1 but) . Sa combativité, son sens du sacrifice et son expérience peuvent s’avérer utile à l’équipe. L’ancien joueur de Saint-Etienne sera à coup sur ,  la doublure de Geoffroy Serey Dié dans le milieu des éléphants . Les perdants  Bayo Vakoun (Attaquant, Celtic Glasgow) Présent à chaque regroupement des éléphants depuis la nomination d’Ibrahim Kamara à la tète de la sélection , Bayo Vakoun ne sera pas des deux premiers rendez-vous de l’année des Eléphants. Parti au Celtic Glasgow durant le mercato hivernal, l’attaquant de 22 ans n’a pas eu les faveurs du sélectionneur qui a préféré le laisser à la disposition de l’équipe Espoirs. Bayo paie certainement ses débuts très timides en Ecosse. Mais à deux mois de la CAN 2019, la baisse de régime de l’ancien buteur prolifique du DAC Streda (Ligue 1 slovaque) et du Stade d'Abidjan (Ex Ligue 1 ivoirienne) intervient au mauvais moment. Souleymane Doumbia (Défenseur, Rennes) Convoqué pour la première fois en sélection en novembre pour affronter la Guinée, Souleymane Doumbia ne connaîtra pas une seconde convocation d’affilée avec les Eléphants. Alors qu’on attendait de revoir le latéral gauche de Rennes après la grave blessure de Ghislain Konan, cela n’a pas été le cas. Il faut dire que Doumbia joue très peu à Rennes qu’il a rejoint en janvier en provenance des Grasshopers Zurich (Ligue 1 suisse). Le fait que le sélectionneur appelle un joueur du championnat local, en l’occurrence Wonlo Coulibaly, n’est pas un bon signe pour le joueur formé au PSG. D’ici à juin, Souleymane Doumbia devra en faire plus à Rennes s’il veut embarquer dans le bon wagon pour la CAN égyptienne. Cheick Comara (Défenseur, WAC Casablanca) Surprise du chef de la dernière liste d’Ibrahim Kamara, Cheick Comara est resté à quai cette fois-ci. Cela montre le degré de confiance que lui accorde le sélectionneur. Alors qu’il est titulaire avec le WAC Casablanca, Comara n’a pas eu les faveurs du patron des Eléphants qui a préféré rappeler Simon Deli à sa place. Le rêve du jeune défenseur central ivoirien de voir l’Egypte en juin prochain a incontestablement pris du plomb dans l’aile.

Sénégal – Aliou Cissé prend la défense de Sadio Mané et revient sur son repositionnement

Sadio Mané Copyright -AFP
Après le premier galop d’entraînement des lions de la TérangaAliou Cissé a fait face à la presse. Le sélectionneur des lions de la Téranga est revenu sans équivoque sur le positionnement de Sadio Mané en club et en sélection et sur les critiques contre lui.  Depuis plusieurs matchs, Sadio Mané joue au poste de numéro 9 avec Liverpool. Interrogé sur le repositionnement de l’attaquant sénégalais, Aliou Cissé ne compte pas suivre les pas de Jurgen Klopp « Sadio Mané est un excentré. Il est capable de jouer dans tout le front de l’attaque : à gauche, à droite. Donc laissons-le là-bas (Liverpool) comme il sait le faire. Je ne vois pas pourquoi je vais le positionner comme attaquant de pointe. Si je le fais, les Sénégalais vont me demander des explications. SadioMané, je le connais beaucoup mieux que Klopp, car nous sommes des Sénégalais et je pense qu’un discours entre Sénégalais passe plus que tout autre chose », a laissé entendre le sélectionneur.  Sur les critiques dont le joueur subit au Sénégal, Aliou Cissé cite Lionnel Messi pour dédouaner son joueur « On savait que Sadio Mané serait un futur grand (joueur). Mais comme vous le savez, l’équipe nationale est souvent différente du club. Il n’y a pas que Sadio Mané qui est dans ces difficultés-là. Messi a vécu les mêmes moments en Argentine. C’est le même constat avec Didier Drogba (en Côte d’Ivoire). Sadio Mané a besoin du Sénégal et le Sénégal a besoin de Sadio. Il faut continuer à l’encourager », a expliqué le technicien sénégalais. 

CAN 2019 - Cameroun : Nkoulou et Matip ne reviendront plus

Nicolas Nkoulou et Mohamed Salah Copyright -StarAfrica.com
Le sélectionneur du Cameroun, Clarence Seedorf ne fera plus appel aux défenseurs centraux Joël Matip (Liverpool) et Nicolas Nkoulou (Torino). Les deux joueurs ne reviendront pas sur leur décision d'arrêter la sélection. En retrait de la sélection camerounaise respectivement depuis la Coupe du monde 2014 et la CAN 2017, les deux axiaux semblent avoir pris une décision définitive de ne pas revenir. "Sachez que nous avons tout fait pour les persuader de revenir en sélection. Mais nous avons décidé d’arrêter les négociations après le match contre le Maroc (en novembre dernier, ndlr). S’ils ne sont pas là aujourd’hui, c’est parce qu’ils ne veulent pas venir", a clarifié le Néerlandais lundi en conférence de presse. Le tenant du titre doit absolument ne pas perdre contre les Comores samedi pour se qualifier à la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2019.

Chelsea : Maurizio Sarri remplacé par un compatriote ?

Selon les informations de nos confrères de La Gazzetta dello Sport, Massimiliano Allegri, l’entraîneur de la Juventus Turin, ne laisserait pas insensible Chelsea (Premier League), qui pourrait rapidement se séparer de Maurizio Sarri. Le technicien italien figurerait sur la short-list des Blues, qui penseraient aussi à John Terry, Laurent Blanc et Nuno Espirito Santo.
Malgré un engagement courant jusqu’en juin 2021 avec Chelsea, Maurizio Sarri (60 ans) ne devrait pas faire de vieux à la tête des coéquipiers d’Eden Hazard. Suite à la défaite du week-end dernier contre Everton (2-0, 31eme journée de Premier League), l’ancien coach de Naples pourrait rapidement être écarté, Steve Holland faisant son retour pour assurer l’intérim jusqu’à la fin de la saison. Selon les informations de La Gazzetta dello Sport, les Blues pourraient opter pour cette solution en attendant de nommer un nouveau manager l’été prochain. Dans cette optique, John Terry serait susceptible de faire son grand retour à Stamford Bridge, mais le club de Roman Abramovitch pourrait aussi miser quelqu’un de plus expérimenté comme Laurent Blanc (53 ans, libre) ou Nuno Espirito Santo (45 ans, Wolverhampton).

Une short-list avec Blanc, Nuno et… Terry ?


A en croire nos confrères italiens, une autre piste pourrait mener à Massimiliano Allegri (51 ans), qui ne serait pas fixé sur son avenir sur le banc de la Juventus Turin. Après avoir été annoncé du côté du Real Madrid et de Manchester United, notamment, le natif de Livourne figurerait sur les tablettes de Chelsea. Lié jusqu’en juin 2020 avec la Vieille Dame, l’ex-entraîneur du Milan AC serait susceptible de prendre la suite de son compatriote Maurizio Sarri, même s'il ne serait pas forcément exclu de le voir poursuivre l'aventure avec l'actuel leader de Serie A.

C’est combien pour Edin Dzeko (AS Rome) ?

Selon La Gazzetta dello Sport, la Roma réclamerait au moins trente millions d’euros pour se séparer d’Edin Dzeko, l’ancien avant-centre de Manchester City. Le Bosnien serait notamment dans le viseur de l'Inter Milan, mais les Giallorossi n'auraient pas l'intention de faire le moindre cadeau.
Lié jusqu’en juin 2020 avec la Roma, l’avant-centre international bosnien Edin Dzeko (30 ans) figurerait dans les petits papiers de l’Inter Milan, qui pourrait enregistrer le départ de Mauro Icardi lors du Mercato d’été. Auteur de sept buts cette saison en Serie A, l’ancien joueur de Manchester City, qui est aussi passé par Teplice et Wolfsburg, aurait été ciblé pour épauler Lautaro Martinez, a-t-on appris dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport. Alors que les coéquipiers de Daniele De Rossi pourraient rater la qualification pour la prochaine édition de la Ligue des Champions, les dirigeants intéristes seraient à l’affût sur le dossier du natif de Sarajevo, mais les Giallorossi réclameraient au moins trente millions d’euros pour discuter d’un éventuel transfert. Rédhibitoire ?