Thomas Tuchel (PSG) : « S’il n’y a pas de solution, Neymar reste avec nous »

Copyright : Panoramic
Présent ce samedi en conférence de presse, Thomas Tuchel, l’entraîneur du Paris Saint-Germain, a fait le tour de l’actualité. Il est notamment question du cas de Neymar, qui ne sera pas disponible pour l'affiche de dimanche contre Rennes (2eme journée de Ligue 1).


Thomas Tuchel, quelles sont les dernières nouvelles de l’infirmerie ?

Avant ce premier déplacement, Kurzawa est malade, Herrera et Kehrer sont blessés. Neymar ne sera pas disponible non plus. Il a débuté l’entrainement du jour avec le groupe, mais a terminé cette séance par un travail individualisé. Rien n’a changé concernant Ney. il reste mon joueur. Lorsque je pense à une équipe du Paris Saint-Germain forte, je pense à une équipe avec un Neymar dans un bon état d’esprit, libre, qui multiplie les courses agressives et les dribbles et évolue à son meilleur niveau pendant 90 minutes. Quant à Kimpembe, il a réalisé une bonne semaine d’entrainement, mais c’est un peu trop tôt pour le lancer à l’occasion de ce déplacement à Rennes. On va donc encore patienter jusqu’à la semaine prochaine pour le réintégrer à l’équipe.

Quel regard portez-vous sur cette semaine d’entraînement ?

C’était un peu compliqué cette semaine. Il y a beaucoup de joueurs qui ont commencé à des périodes différentes avec Gueye et le groupe américain. Les joueurs étaient un peu fatigués cette semaine, mais c’est normal. On est encore en phase de préparation. L’entraînement du jour était intense. Nous sommes convaincus que nous sommes prêts pour demain. C’est important que nous soyons prêts physiquement pour nous améliorer.

Que pensez-vous de cette équipe rennaise ?

On joue beaucoup contre Rennes. C’était un match dur et compliqué à Shenzhen (victoire 2-1 lors du Trophée des Champions). C’est une équipe disciplinée et courageuse. Ils ont gagné leur premier match. J’attends un match avec beaucoup d’émotion, je suis convaincu qu’ils voudront faire un match courageux. J’attends un match très intense pour nous. Ce n’est jamais facile de contrôler un match à Rennes.

Tuchel : « Neymar, c’est mon joueur »


Comment se déroule l’intégration d’Idrissa Gueye ?

C’est facile l’intégration car il parle français et anglais. Il peut parler avec tout le monde. C’est un gars poli et humble. On peut voir qu’il doit s’adapter à notre style pendant l’entraînement. C’est nécessaire de lui donner du temps pour s’adapter. C’est bien qu’il soit avec nous. C’est un peu tôt pour lui, mais la situation des blessés lui donne la possibilité de faire le déplacement avec nous. Pour moi, c’est un joueur qui peut jouer en 6, en double 6 ou comme un numéro 8. Il ferme des espaces et aide les autres, c’est son profil. Ce sont des choses que nous attendons de lui.

Avec la fin du Mercato qui se rapproche, Neymar peut-il rester ?

Je ne sais pas si le temps change les choses. Le Mercato va bientôt fermer (le 2 septembre). Pour moi, ça ne change pas car c’est mon joueur. Quand je pense à une équipe forte, je la pense avec « Ney » mais avec un bon état d’esprit. Agressif et dribbleur. Aujourd’hui, rien n’a changé dans notre relation. C’est entre lui et le club. S’il n’y a pas de solution, il reste avec nous. Il a encore trois ans de contrat. Rien n’a changé.

Compte tenu de ses progrès, Marquinhos va-t-il rester au milieu ?

Il est habitué à ce poste. Il a gagné en confiance. Il aime jouer là. Il peut avoir toujours une influence sur le match. On peut voir que son potentiel est incroyable, il peut jouer au même niveau en défense et en six. Il n’a pas de limite. On a aussi Paredes. Il est fort avec le ballon et accélère le match avec des passes rapides. Marquinhos est complet, il peut gagner des duels aériens. Et avec Gueye, on doit attendre encore un peu, il a le profil pour aider les autres et récupérer les ballons. On doit attendre.
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Coronavirus : Bassogog au secours des étudiants camerounais de Chine

L’attaquant international camerounais d’Henan Jianye a décidé d’apporter un soutien financier à ses compatriotes coincés en Chine. Christian Bassogog a décidé de voler au secours des étudiants camerounais bloqués à Wuhan, ville épicentre de l’épidémie de coronavirus qui frappe la Chine et bientôt une partie de l’Europe. En effet, l’attaquant international camerounais d’Henan Jianye, club de première division de Chine a promet le déblocage de la somme de 10 millions de francs CFA (15 245 euros), destinés à ses compatriotes étudiants. 200 Camerounais confinés à Wuhan Un geste salutaire du Lion Indomptable, vis-à-vis des étudiants de nationalité camerounaise qui ont été mis en quarantaine. D’après le recensement effectué par l’Ambassade du Cameroun en Chine, ils sont au total 300 ressortissants camerounais résidant dans la province de Hubei, parmi lesquels 200 seraient actuellement confinés dans la ville en quarantaine de Wuhan. Fort heureusement, précise le communiqué, tous sont sains et saufs. « Le gouvernement de la République du Cameroun continue de suivre de près l’évolution de cette épidémie, de concert avec les autorités chinoises et ne manquera pas d’informer l’opinion nationale de toute autre initiative subséquente visant à apporter du réconfort à nos compatriotes », avait déclaré le ministre camerounais délégué aux Relations extérieures.

🔴Ligue des Champions (8es): Real Madrid - Man City en direct

Real Madrid - Manchester City Copyright -OFC
Vivez en direct sur notre portail le choc opposant le Real Madrid à Manchester City, disputé dans le cadre des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions UEFA. Coup d’envoi prévu à 20h00 GMT. >> La rencontre en direct commenté : >> Ligue des Champions UEFA: tous les résultats des huitièmes

L’incroyable histoire d’Adebayor, ce miraculé du foot qui n'a commencé à marcher qu'à 4 ans !

Emmanuel Adebayor Copyright -@E_Adebayor
Né le 26 février 1984, l'illustre canonnier des Eperviers du Togo, Emmanuel Adebayor, souffle aujourd'hui ses 36 bougies. A cette occasion, Orange Football Club vous propose de revenir sur le parcours hors-pair de l'enfant de Lomé. Une carrière de footballeur ne tient parfois qu'à un fil et le légendaire buteur togolais Sheyi Emmanuel Adebayor en est le parfait exemple. En effet, quatre ans après sa naissance, le petit Sheyi ne marche toujours pas. Sa mère, Alice, chercha par tous les moyens une hypothétique guérison. Médecins, curés, marabouts, déplacements chez tous les guérisseurs que comptait le golfe de Guinée. Rien n'y faisait. Désespérée, la jeune femme se résolut à se tourner vers l'église. Sept jours de prière, de pleurs en ne voyant rien arriver, jusqu'au septième jour. Le jour du miracle. « Sur les coups de neuf ou dix heures, j'ai entendu des enfants qui jouaient dehors » a confié l’ex star des Gunners à Arsenal TV en 2009 avant d’ajouter : « Soudain, quelqu'un frappa dans un ballon qui atterrit dans l'église. Et là, et à la stupeur générale, un enfant se précipita vers le cuir : cet enfant c’était moi, évidemment ! » Le « miracle footballistique », comme l'appelle Adebayor, s'est produit il y a plus de trente ans, et depuis, l’idole des Togolais ne s'est plus arrêté de taquiner le ballon rond. Aujourd’hui et à 36 printemps, l’emblématique capitaine des Eperviers est toujours au sommet de son art. L’actuel avant-centre de Club Olimpia, au Paraguay, a gravé en lettres d’or son nom dans l’histoire du football africain et mondial grâce à ses prouesses et ses exploits hors-norme. Sacré Ballon d’or africain en 2008, 12e au Ballon d'or FIFA la même année, meilleur joueur africain BBC de l’année en 2007, le génie de Lomé a tout gagné et a fait le bonheur des plus grands clubs (Arsenal, Manchester City, Real Madrid, Tottenham). Il a ainsi conquis les cœurs des fans et honoré le continent africain partout où il est passé. Cela valait vraiment la peine de se décider à marcher !

Bayern Munich : Lewandowski out plusieurs semaines

Robert Lewandowski, qui a été touché au genou lors de la large victoire du Bayern sur la pelouse de Chelsea (0-3), va être éloigné des terrains pendant plusieurs semaines.
C'est sans doute un événement que le Bayern Munich aurait préféré éviter. Brillant face à Chelsea lors du succès autoritaire du Bayern Munich, mardi soir à Stamford Bridge (3-0), Robert Lewandowski va être sur le flanc durant plusieurs semaines. Auteur d'un but et de deux passes décisives, le joueur polonais a été touché au genou face aux Blues.

Lewandowski ne jouera pas le retour contre Chelsea


Touché au genou gauche - fissure du plateau tibial de l'articulation du genou - il sera absent pour les quatre prochaines semaines, a indiqué le Bayern Munich par le biais de son compte Twitter. Le natif de Varsovie réalisait jusqu'à ce coup d'arrêt une saison très prolifique avec notamment 39 buts et 5 passes décisives sous le maillot du club bavarois. Il manquera donc notamment le match retour face à Chelsea, prévu le 18 mars en Allemagne.

Ligue des Champions: Ces dix légendes qui n'ont jamais brandi le trophée !

Ronaldo - D.Maradona - G.Weah Copyright -AFP
Ils ont remporté le Ballon d’Or, la Coupe du Monde, des coupes et des championnats à la pelle, mais un trophée leur a toujours résisté: la Ligue des Champions UEFA ! Retour sur les dix légendes du sport-roi qui n'ont jamais réussi à brandir la "Coupe aux grandes oreilles" :

1) George Weah

Véritable phénomène du football mondial des années 90, "Mister George" a indéniablement marqué toute une génération en Afrique et dans le monde entier. Le nom de l’ancienne idole du Milan AC et du PSG est en effet inscrit en lettres indélébiles dans le grand livre du Ballon d’Or. Toutefois, l'enfant de Monrovia n’a jamais soulevé le trophée européen, ni avec le Paris Saint-Germain ni sous les couleurs du Grand Milan. Ligue des Champions  

2) Gianluigi Buffon

Huit titres de champion d'Italie, un titre de champion de France, une Coupe du Monde en 2006 et deux Coupes de l'UEFA mais pas de Ligue des Champions pour le grand Gigi Buffon. Cela n'a pas été faute d'essayer pour le portier Bianconero avec notamment trois finales perdues en 2003 (face au Milan, aux tirs au but), en 2015 (face au Barça, 1-3) et enfin en 2017 face au Real Madrid, 1-4). Ligue des Champions  

3) Diego Armando Maradona

«El pibe de oro» (« le gamin en or ») a participé à la C1 à deux reprises avec le Napoli pour des parcours assez anecdotiques. Son palmarès européen n'est toutefois pas vierge avec une Coupe de l'UEFA gagnée en 1989 mais il n'a jamais eu l'occasion de briller au-dessus.  

4) Ronaldo Nazario

Le double Ballon d'Or auriverde (1997 et 2002) a évolué au Barça, à l'Inter, au Real Madrid et au Milan mais il n'a jamais pu soulever une prestigieuse coupe européenne. 'Il Phenomeno' s'était notamment arrêté face à la Juventus en demi-finale avec le Real des Galactiques en 2002-2003.  

5) Lev Yashin

Il est considéré comme étant le plus grand gardien de but de tous les temps. Il est l'unique portier à avoir remporté un Ballon d'or à ce jour mais l'homme aux 270 clean sheets et aux 150 penaltys arrêtés n’a jamais soulevé la Ligue des Champions UEFA en vingt saisons disputées sous les couleurs du Dynamo Moscou !  

6) Zlatan Ibrahimovic

Il a évolué chez les plus grands clubs du «Vieux Continent », il possède un dense palmarès sur la scène nationale, mais le géant suédois n’a quasiment rien remporté en Europe, si ce n'est une Supercoupe en 2009 avec le FC Barcelone.  

7) Roberto Baggio

Malgré le fait qu'il ait joué dans les plus grandes écuries italiennes, « Il Divin Codino » (« le divin à la queue de cheval ») n'a jamais réussi à soulever le prestigieux graal. Il a échoué à deux reprises en finale avec la Vieille Dame (1995) et la Fiorentina (1990).  

8) Francesco Totti

Le légendaire numéro 10 de l’AS Roma a remporté une Coupe du monde en 2006, un 'Scudetto' en 2001, mais il n'a eu que très peu l'occasion de briller dans la plus grande des compétitions européennes. En 14 saisons disputées avec les Giallorossi, la meilleure performance de Totti reste un quart de finale de C1 en 2006/07.  

9) Pavel Nedved

Un autre Ballon d'Or (2003) qui a échoué dans la quête du Graal. Entre la Lazio et la Juve, la super star tchèque n’a jamais soulevé la "Coupe aux grandes oreilles". Ligue des Champions  

10) Ruud Van Nistelrooy

Cinquième meilleur buteur de l’histoire de la Ligue des Champions UEFA avec l’impressionnant total de 60 réalisations à son actif (9 avec le PSV Eindhoven, 38 avec Manchester United et 13 sous les couleurs du Real Madrid), l’ancien international néerlandais n’a jamais pu dépasser le stade des demi-finales, comme ce fut le cas en 2002 (éliminé face au Bayer Leverkusen). Ligue des Champions