Thomas Tuchel et l’avenir de Daniel Alves sous les couleurs du Paris Saint-Germain

Présent ce vendredi en conférence de presse, Thomas Tuchel, l’entraîneur du Paris Saint-Germain, a évoqué l’avenir de Daniel Alves. Le latéral (ou milieu de terrain) brésilien va-t-il rempiler ?


Libre en juin prochain, le latéral droit (ou milieu de terrain) international brésilien Daniel Alves, 35 ans, va-il rempiler avec le Paris Saint-Germain ? Alors que les négociations ont débuté avec l’entourage de l’ancien joueur de la Juventus Turin, Thomas Tuchel espère que les deux parties vont trouver un terrain d’entente. « Je pense qu’il parle avec le club, a indiqué ce vendredi le technicien allemand en conférence de presse. Ce n’est pas mon métier, c’est celui des agents. J’espère qu’ils vont trouver une solution. Dani est super important pour nous. Il est unique. Son attitude est top. Je ne suis pas impliqué dans cette négociation. » Attiré par la Premier League, le natif de Juazeiro n’exclut pas de prolonger l’aventure avec les champions de France en titre, mais l’ex-sociétaire du FC Séville et du FC Barcelone est à la recherche d’un contrat pluriannuel, lui qui ambitionne de participer à la Coupe du Monde 2022 au Qatar avec la Seleção. De quoi compliquer les discussions avec l'écurie du président Nasser Al-Khelaïfi ?

Real Madrid : Zinedine Zidane fait le forcing pour Sadio Mané

Sadio Mané Copyright -AFP
Depuis la saison dernière, Sadio Mané est annoncé avec insistance du côté du Real Madrid. La piste avait pris l’eau avec le départ de Zidane, mais avec le retour du technicien français, les Madrilènes pensent à l’international Sénégalais pour mener l’attaque de la maison blanche la saison prochaine.  L’information barre la UNE du quotidien pro-madriléne Marca. En effet, selon nos confrères espagnols, Zinedine Zidane insiste pour que Sadio Mané soit l’une des recrues offensives du Real Madrid pour la saison prochaine avec Eden Hasard. Comme aussi annoncé par France Football, le technicien français est très intéressé par le profil de l’international Sénégalais depuis juin dernier. La star a le profil parfait que chercherait Zidane. En effet, il est adroit devant les buts, il est rapide, il prend les profondeurs et c’est un joueur d’équipe.  Cependant, même si le coach madrilène devrait bénéficier d’une grosse enveloppe pour recruter, ça sera difficile pour lui de convaincre Liverpool de laisser partir son actuel meilleur joueur. En effet, Sadio Mané est auteur de 17 buts en Premier League depuis de la saison. Il a aussi été le grand artisan de la qualification des reds de Liverpool en quart de finale de la Ligue des champions face au Bayern Munich.       

Mercato : Naby Keita pourrait revenir en Bundesliga cet été

Naby Keita - Liverpool Copyright -@lfc
Arrivé à Liverpool l'été dernier, pour la somme de 60 M€ en provenance du RB Leipzig, Naby Keita vit une saison compliquée avec les Reds. Le Guinéen ne donne pas satisfaction à son coach, Jürgen Klopp, qui attend plus de son milieu de terrain. L'international Guinéen pourrait revenir en Allemagne cet été puisque les dirigeants de Liverpool seraient prêts à le revendre 10 M£ (environ 11 M€) moins cher que ce qu’ils avaient déboursé pour l’acheter, soit pour environ 49 M€. Naby Keita figure sur les tablettes du Bayern Munich et du Borussia Dortmund qui veulent en profiter de son expérience passée en Allemagne.

Real Madrid : l'hommage étonnant de Sergio Ramos à Lionel Messi

Ramos Copyright -AFP
Le défenseur espagnol du Real Madrid, Sergio Ramos, n'est pas franchement ami avec Lionel Messi, mais cela ne lui empêche pas de reconnaître son talent de footballeur. Dans un entretien accordé à Goal, l’Espagnol a confié : « Je respecte Maradona, mais en Argentine, ils savent tous qu’il est à des années-lumière du meilleur joueur argentin de l’histoire, qui est pour moi, Leo Messi ». Voilà qui est dit et qui fera sûrement plaisir au meneur de jeu du Barça. L'Argentin reçoit l'un un hommage étonnant et tout a fait improbable.

CAN 2019 : Zoom sur les 24 équipes qualifiées pour la phase finale

Les Lions de la Téranga Copyright -OFC
Les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2019) ont révélé leurs derniers secrets dimanche et on connaît désormais les 24 équipes qui prendront part à la phase finale de la messe africaine. Treize équipes, déjà présentes lors de la dernière édition de la CAN disputée au Gabon seront encore une fois présents dans la prochaine édition tandis que 8 autres équipes retrouvent la compétition. Enfin, trois pays joueront pour la première fois une phase finale à savoir le Madagascar, le Burundi et la Mauritanie. Le tirage au sort de la phase finale de la CAN se déroulera le 12 avril prochain dans la capitale égyptienne du Caire. Six groupes de quatre pays, issus de chapeaux différents, seront constitués à cette occasion. Le tirage au sort permettra également à chaque sélection de connaître son programme complet et les dates de ses matches. La phase finale de la CAN 2019 aura lieu du 21 juin au 19 juillet 2019. Elle se déroulera dans six stades différents. L'Egypte avait déjà organisé cette épreuve à trois reprises par le passé, et il en est sorti vainqueur deux fois. Bilan des équipes qualifiées : Ils étaient au Gabon en 2017 : Le Cameroun, la Guinée-Bissau, le Sénégal, la Tunisie, l’Algérie, le Zimbabwe, la République Démocratique du Congo, le Maroc, la Cote d’Ivoire, l’Egypte, le Ghana, le Mali et l’Ouganda. Ils retrouvent la CAN Le Nigéria (victorieux en 2013), l’Angola (qualifié en 2013), la Guinée (qualifiée en 2015), la Namibie (qualifiée en 2008), l’Afrique du Sud (qualifié en 2015), le Kenya (qualifié en 2004), la Tanzanie (qualifiée en 1980) et le Bénin (qualifié en 2010). Ils découvrent la CAN Madagascar, le Burundi et la Mauritanie

Togo: Ça sent la fin pour Emmanuel Adebayor

Adebayor Copyright -AFP
L'attaquant des Éperviers, Emmanuel Adebayor, n'ira pas en Egypte cet été pour disputer la CAN 2019, et pourrait même ne plus porter les couleurs de la sélection. Interrogé par nos confrères de RFI, l'ex star de Arsenal semble avoir dévoilé un peu plus sur son avenir, même s'il préfère ne pas être catégorique: " J’ai commencé la sélection en 2000. On est en 2019. Ça fait pratiquement 19 ans que je suis en équipe nationale. C’est beaucoup. C’est beau. Il y a eu des hauts. Il y a eu des bas. Il y a eu des regrets. Il y a eu des moments inoubliables. Maintenant, je pense que je vais rentrer chez moi. Je vais prendre tous les bons moments. Je vais les mettre dans un sac. Je vais aller à Istanbul tranquillement. Et je vais voir ce que l’avenir me réserve. J’ai tout fait pour garder le maillot de cet après-midi. Et, si c’est la fin d’un cycle, qu’il en soit ainsi. Le plus important, c’est que je garde le short, le maillot et les chaussettes. J’avais promis à ma fille, aujourd’hui âgée de 8 ans, que mon dernier maillot en club et celui en sélection seraient pour elle. Je pense qu’elle a déjà dû m’envoyer un message : « Papa, et le maillot ? » '' Des propos qui font penser que " Ade " , l'un des meilleurs joueurs du continent, pourrait dire adieu à la sélection, à 35 ans!