Rolando (ex-OM) vers Braga ?

Copyright : Panoramic
En fin de contrat avec Marseille, Rolando dispose d’une offre de deux ans du Sporting Braga, prêt à en faire le joueur le mieux payé de son effectif, selon O Jogo.
Rolando pourrait rentrer à la maison pour la suite de sa carrière. En fin de contrat avec l’OM après quatre saisons à Marseille (123 matchs disputés toutes compétitions confondues), le défenseur international portugais (33 ans, 21 sélections) est courtisé par le Sporting Braga. O Jogo révèle que le 4eme de la Liga NOS en 2018-19, qualifié pour la prochaine édition de la Ligue Europa, lui a proposé un contrat de deux ans. Le salaire proposé ferait surtout de l’ancien du FC Porto, de Naples ou de l’Inter Milan le joueur le mieux payé de l’effectif. Rolando a toutefois demandé une semaine de réflexion pour étudier toutes les offres à sa disposition, y compris à l’étranger. De retour d’une rupture totale du tendon d’Achille subie en mai 2018, le natif de Sao Vicente, au Cap-Vert, n’a fait que 13 apparitions avec l’OM cette saison.
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Sorcellerie au sein de la sélection ghanéenne: Boateng fait d’effroyables révélations !

Les "Black Stars" du Ghana Copyright -AFP
L’ancien milieu de terrain des "Black Stars" du Ghana, Derek Boateng (37 ans, 50 sélections) a révélé que certains de ses partenaires au sein de la sélection ghanéenne auraient eu recours à de la sorcellerie ainsi qu'à la magie noire ! Des pratiques malheureusement loin d’être nouvelles dans l’univers du football africain... L’amour et la passion du sport-roi amène parfois certains joueurs africains à se livrer à des pratiques peu communes et l’une de celles-ci, est la pratique de la sorcellerie qui est assez répandue dans le milieu du football sur le "Continent-mère". L’ex milieu de terrain défensif international ghanéen, Derek Boateng, l’assure, la magie noire (connue sous le terme de juju en Afrique de l’ouest) est une pratique courante au sein de l’équipe nationale du Ghana ! A lire aussi >> Ghana : Le penalty raté contre l'Uruguay hante toujours Asamoha Gyan Photo: Derek Boateng

« Plusieurs de mes coéquipiers recouraient au juju !»

«Ça me fait mal de l’avouer mais plusieurs de mes coéquipiers recouraient au juju. Certains joueurs des Black Stars ne pouvaient parfois même pas regagner leur chambre à cause des odeurs qui s’en dégageaient », a confié l’ancien pensionnaire du FC Cologne (2009/10) et de Getafe (2010/11) et de Fulham (2013/14) à la Radio ghanéenne Joy 99.7 FM avant d’ajouter : «Nous sommes tous ici pour défendre le Ghana, tout devrait être fait pour que l’équipe gagne le match. On ne doit rien faire pour détruire un joueur, pour prendre sa place », a ajouté l’enfant d’Accra, pour qui certains ex-coéquipiers "comptaient sur ces pratiques occultes pour être titulaire" sous le maillot frappé de l’étoile noire !

La CAN 2013, le tournant !

Celui qui fit ses premiers pas en équipe nationale lors de la CAN 2002 au Mali a longtemps préféré se taire. Jusqu’à ce que les circonstances le poussent à prendre la parole onze ans plus tard. «Je m’étais toujours tu à propos des pratiques de magie noire de certains joueurs…Mais lors de la CAN 2013 en Afrique du Sud, beaucoup de choses avaient mal tourné pour nous et nous n’avions pas pu atteindre notre objectif. Nous avions alors eu une réunion avec l’entraîneur et tout le monde avait exprimé son point de vue» a raconté l'homme aux 50 capes avec les Black Stars entre 2001 et 2017. « Asamoah Gyan l’a aussi remarqué et a demandé pourquoi je ne disais rien. Je lui ai répondu que les autres joueurs avaient déjà tout dit donc il n’y avait rien à ajouter, mais le coach a également insisté pour que je dise quelque chose, puisque je faisais partie des cadres. Alors, avant notre petite finale contre le Mali, je me suis levé et me suis adressé à l’équipe en disant que nous étions tous ici pour défendre le Ghana, mais pas pour détruire un joueur afin de prendre sa place dans le onze de départ. » « Prière, ne faites rien pour nuire à vos frères !» De croyance chrétienne, Derek Boateng en fait une question de principe. « Je prie Dieu parce que c’est ce en quoi je crois. D’autres croient aussi en autre chose. Je n’ai rien à y redire, à chacun sa foi, je ne veux changer personne. Tant que toutes les prières sont orientées vers la défense du pays et du maillot national. Donc, quand vous parlez de juju, oui, certains de mes anciens coéquipiers le pratiquaient de manière obscène. Je leur dis : si c’est pour le Ghana que vous le faites, faites-le, de même que si vous savez que vous devez manger une orange pour remporter une victoire, faites-le. Mais prière, ne faites rien pour nuire à vos frères pour pouvoir devenir titulaire à sa place. » A lire aussi >> Un match, une histoire: Mondial 2010, l'Uruguay met fin au rêve du Ghana Les propos de Derek Boateng en vidéo:

Nice : Ganago va prendre la direction de Lens

Selon une information du quotidien Nice-Matin, Ignatius Ganago va prochainement quitter Nice pour rejoindre Lens, promu en Ligue 1.
Si l'OGC Nice s'est montré fort actif depuis l'ouverture du Mercato, le club azuréen souhaite en parallèle se séparer de certains de ses éléments. Après le défenseur Malang Sarr, c'est un autre joueur formé au club qui devrait quitter les Aiglons. A en croire les informations de Nice-Matin, Ignatius Ganago va s’engager dans les prochaines heures avec Lens, promu en Ligue 1 cette saison. Auteur de 3 buts en Ligue 1 lors de l'exercice (tronqué) 2019-2020, l'attaquant international camerounais est attendu au Racing dans les prochains jours pour passer la visite médicale préalable à sa signature. Le quotidien régional évoque un montant de 6 millions d'euros pour cette transaction.

Lorient : Mitroglou, c'est non

Kostas Mitroglou, qui appartient toujours à l'OM, aurait été proposé à Lorient. Mais les Merlus, qui doivent accueillir Adrian Grbic, ne voudraient pas de l'attaquant grec.
Arrivé à Marseille en 2017 pour 15 millions d'euros, Kostas Mitroglou n'a pas répondu aux attentes sur la Canebière. Le buteur grec a multiplié les expériences en prêt ces dernières saisons (Galatasaray, PSV Eindhoven), après une première année contrastée. Sans surprise, l'ancien artilleur de l'Olympiakos est donc identifié comme l'un des éléments à céder en priorité lors de ce mercato, notamment à cause de ses conditions salariales.

Lorient ne donne pas suite pour Mitroglou


Selon les informations de L’Équipe, Mitroglou, qui n'a pas été convoqué pour le stage de l'équipe première au Portugal, aurait été proposé au FC Lorient. Mais le club breton n'a pas souhaité donné suite. Promu en Ligue 1, les Merlus devraient se renforcer dans ce secteur avec un autre attaquant, Adrian Grbic (Clermont), toujours selon les informations du quotidien français.

Nice : En fin de contrat, Malang Sarr quitte son club formateur

Alors qu'il était en fin de contrat, Malang Sarr quitte l'OGC Nice. Un départ que le club azuréen a confirmé via un communiqué.
Très actif sur le marché des transferts dans le sens des arrivées, l'OGC Nice s'attèle également à dégraisser son effectif. Le club azuréen a annoncé ce mercredi le départ de Malang Sarr. Défenseur central de 21 ans formé au club, ce dernier était en fin de contrat. Niçois de naissance, il avait effectué une entrée remarquable dans le paysage du football professionnel, inscrivant rapidement son premier but avec les Aiglons, il y a trois ans.

Le départ d'un enfant du club


Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux du club, Malang Sarr a adressé un dernier mot aux supporters. « Je resterai un joueur de l'OGC Nice à vie, c'est comme ça. J'ai commencé ici, j'ai tout vécu ici, c'est le club de ma ville, c'est mon club de cœur, ça restera pour toujours. C'est un chapitre qui se ferme, j'en ai un autre à ouvrir, a-t-il conclu. J'ai hâte de voir ce qu'il me réserve ». Sans en dire davantage, Malang Sarr s'apprête donc à vivre une nouvelle aventure. Il avait indiqué récemment que la Bundesliga l'attirait.

Juventus : Face à l'AC Milan, Adrien Rabiot a marqué un but extraordinaire

Malgré la défaite de la Juventus sur le terrain de l'AC Milan (4-2) ce mardi, Adrien Rabiot s'est signalé en ouvrant le score avec une frappe magistrale.

Si décrié depuis son arrivée en Italie, Adrien Rabiot a enfin trouvé le chemin des filets - et de quelle manière ! L'international français a inscrit contre l'AC Milan un but qui restera dans les mémoires au terme d'un match complètement fou. Parti de son propre camp après une récupération de balle, l'ancien Parisien a remonté le terrain côté droit avant d'accélérer, de mystifier un défenseur et de repiquer plein axe pour déclencher une frappe pure et imparable au terme d'une course de 70 mètres. Ce but a placé la Juventus dans une configuration idéale, d'autant que la Vieille Dame a doublé la mise dans la foulée par Cristiano Ronaldo, mais le champion d'Italie a ensuite perdu pied, encaissant 4 buts successifs pour concéder un revers inopiné (2-4).