Le Real Madrid dispose de Bilbao et se rapproche du titre !

Sergio Ramos -Real Madrid Copyright -AFP
Copyright : Panoramic
En s'imposant à Bilbao (0-1), le Real Madrid a fait un nouveau pas vers le titre de champion d'Espagne, reléguant à 7 points le Barça, qui se déplace à Villarreal (22h).



Identifié comme le déplacement piège par excellence, ce match à San Mamés a été conforme à ce que Zinédine Zidane en attendait : intense, âpre, serré, haché. Pour le leader, ne pas perdre suffisait à garder une distance respectable du Barça, mais le Real a fait un peu mieux que cela, encore une fois. Il a pris ce qu’il était venu chercher pour faire un pas supplémentaire vers un titre de champion d’Espagne qui lui tend les bras. En fait, les semaines passent et l’impression reste la même : tout sourit à cette équipe qui ne brille plus depuis un moment, mais dont l’unité et la cohérence tranchent radicalement avec le flou général qui se dégage de son rival. Sur la pelouse de Villarreal, cette nuit, le Barça se présentera avec 7 points de retard. Tout est peut-être déjà joué.

Tous les feux sont au vert pour le Real


Zinédine Zidane avait choisi de remodeler son onze malgré l’opposition redoutée du club basque. Pas de Raphaël Varane ou d’Eden Hazard, absents, là où certains titulaires des dernières semaines – Vinicius Jr, Mendy et surtout Kroos – étaient tous laissés sur le banc au coup d’envoi. Asensio s’est essayé sur un coup-franc à mi-distance dès les première minutes – sans succès. L’Athletic a réagi par l’intermédiaire de Raul Garcia, qui a obligé Courtois à sortir le grand jeu (16e). Le Real est resté dangereux dans ce premier acte disputé, mais Rodrygo, dans une situation idéale, a manqué de promptitude et de précision (22e). Côté basque, le puissant Iñaki Williams a donné du fil à retordre à la défense madrilène, sans se montrer suffisamment tranchant devant le but (36e). Malgré une dernière alerte de Benzema (45e+1), il n’y avait rien à redire sur ce score nul et vierge à la pause.

Il y a bien un « Ramos time »


Le Real Madrid est revenu des vestiaires avec les ingrédients qui lui manquaient. Un peu plus de calcul, de pragmatisme et de vice pour prendre le contrôle des opérations. Une configuration identique à celle de sa dernière sortie contre Getafe. Les hommes de Zidane se sont donc attelés à geler le ballon pour attendre l’ouverture, sans s’exposer. Et c’est un vieux briscard, Marcelo, qui a allumé la mèche. Accroché sur un contact avec Dani Garcia dans la surface, le Brésilien, roublard, a obtenu un penalty grâce à l’utilisation de la VAR. Sergio Ramos n’a pas tremblé pour inscrire son deuxième but capital de la semaine (0-1, 72e). Le capitaine du Real inscrit au passage son 10e but en Liga – le 12e toutes compétitions confondues – pour égaler Mariano Pierna, recordman du nombre de buts inscrits sur une saison en championnat au 21e siècle. Que l’on aime ou pas le bonhomme, c’est très fort. Les Merengue ont conservé ce précieux avantage jusqu’au coup de sifflet final. L’instant de la délivrance pour un Real toujours plus proche du paradis.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

LSFP- US Gorée: Lamine Sarr prolonge 2 ans

L’Union Sportive de Gorée a annoncé ce lundi, le renouvellement de contrat pour deux saisons de plus de son gardien de but international U20 et U23, Lamine Sarr. Enchanté d’être arrivé à un accord sur le renouvellement de son contrat pour deux saisons de plus dans les bureaux du président Augustin Senghor, le jeune portier dit “avoir opté pour la stabilité et la continuité au sein des insulaires. Intuitif, agile et avant tout, assurance et réflexes rapides, sobre et bien placé, Lamine a joué un rôle essentiel au sein du groupe malgré la blessure qui l’avait éloigné des filets au moins deux matchs, laissant la place à Ibrahima Mbaye et Marc Philippes, à qui il partage le même vestiaire.

Ligue des champions : Pour Matthäus, Lewandowski est le "meilleur joueur du monde"

Lothar Matthäus considère que le nouveau meilleur joueur du monde est Robert Lewandowski, à la place de Lionel Messi.


Vendredi, le Bayern Munich sera opposé au FC Barcelone en quart de finale de la Ligue des champions (21h) et entre le vainqueur de Chelsea (7-1 en cumulé) et le club catalan (vainqueur de Naples 4-2 en cumulé), les dynamiques de jeu sont loin d'être semblables. Lothar Matthäus, ancienne gloire du club munichois n'a lui pas trop de doute sur l'issue du match, et a même donné son avis sur un thème plus individuel - celui de l'identité du meilleur joueur de la planète.

"Ce match, ce sera Messi faisant face à son successeur en tant que meilleur joueur du monde : Robert Lewandowski. Il est le meilleur joueur, pas seulement le meilleur attaquant", a-t-il expliqué dans un entretien accordé à Bild.

Le Bayern Munich sera plus fort que Messi, pour Matthaus


Sur le plan collectif, Matthäus a souligné les certaines carences de l'équipe dirigée par Quique Setien, qui n'est, selon lui, plus aussi au niveau que par le passé. "Le Barça d’aujourd’hui n’est plus le même qu’avant. Ils ont Messi, bien sûr. Un joueur comme lui est toujours capable de génie. Mais lui seul ne suffira pas contre ce Bayern. Barcelone ne me fait pas peur.

Naturellement, Barcelone a assez de qualité pour produire le meilleur de lui-même en un seul match, mais je pense que le Bayern devra faire beaucoup d’erreurs et faire beaucoup de choses mal pour perdre contre ce Barcelone", a jugé Matthäus. Si il voulait toucher la fierté des catalans, il ne pouvait pas mieux faire.

Lille : La signature de Jonathan David officialisée

Le club de Lille a officiellement annoncé la signature de l'attaquant canadien Jonathan David, en provenance de La Gantoise.
Le LOSC vient de battre son record en matière des transferts. Comme c’était attendu depuis plusieurs jours, le club de Lille a mis la main sur l’avant-centre canadien de La Gantoise, Jonathan David. Une acquisition qui a coûté 27M€ aux Nordistes. Ce jeune joueur de 20 ans a comme mission de faire oublier le Nigérian Victor Osimhen, parti dernièrement à Naples après seulement une saison passée au club.

David : « Lille, l’endroit parfait pour progresser »


David, qui a terminé meilleur réalisateur de la Jupiler League la saison dernière, a fait part de sa joie en rejoignant Lille et le championnat français. Une étape idéale pour poursuivre sa progression et confirmer les belles promesses qu’il a affichées en Belgique. « Je suis très content, a-t-il confié après avoir paraphé son contrat de cinq ans. J'ai beaucoup attendu cette journée, et c'est un plaisir d'être un Dogue aujourd'hui. Je connais le projet mis en place au LOSC par le Président, Luis Campos et Christophe Galtier. Il y a une très bonne équipe avec de bons joueurs. Je veux jouer et progresser, et je pense que c'est l'endroit parfait. Je suis un joueur qui sait se placer sur le terrain. J'aime jouer avec mes qualités : la technique et la vitesse notamment. J'ai hâte de rencontrer les supporters. »


Marc Ingla, le directeur général du LOSC, a aussi commenté cette arrivée. « C’est un grand talent qui a déjà démontré à son jeune âge tout son potentiel et ses nombreuses qualités au sein du championnat belge, a-t-il souligné. Il s’agit d’un joueur qui dispose de grandes qualités physiques, techniques mais aussi mentales, qui le rendent particulièrement vif, agile et décisif. Jonathan est un garçon très intelligent qui, j’en suis sûr, s’intégrera parfaitement au style de jeu du LOSC et du championnat France. Nous le remercions d’avoir fait le choix de rejoindre notre projet et lui souhaitons la meilleure réussite sous notre maillot. » David est déjà le deuxième renfort offensif du LOSC en cette intersaison 2020. Auparavant, le club a aussi accueilli le Turk Burak Yilmaz en provenance du Besiktas Istanbul. Les deux joueurs sont attendus pour composer le duo d’attaque de la bande à Galtier. Le premier match de la saison est prévu le samedi 22 aout contre le Stade Rennais.

Ligue des champions : Rennes qualifié directement

En raison des succès du Chakhtior et de Séville en Ligue Europa ce mardi soir, et de ceux de l'Inter Milan et Manchester United lundi, Rennes est directement qualifié pour la phase de poules de la prochaine Ligue des champions.


Avant même la fin de la Ligue Europa édition 2019-2020, le Stade Rennais peut avoir le sourire. Les victoires du Chakhtior Donestk (4-1) et du FC Séville  (1-0) en quarts de finale de la Ligue Europa ce mardi soir, avec celles obtenues par l'Inter Milan (2-1) et Manchester United (1-0), lundi, ont pu propulser le club breton directement vers la phase de poules de la prochaine édition de la Ligue des champions.


Un calendrier plus léger pour Rennes


Étant donné que ces 4 clubs sont déjà qualifiés pour la Ligue des Champions par le biais de leurs championnats respectifs; et que le futur vainqueur de la Ligue Europa (qui offre un passage pour la C1 la saison suivante) sera déjà qualifié pour la compétition, le billet revient au cinquième pays à l'indice UEFA, qui est donc la France.

Ainsi donc, Rennes, troisième du dernier exercice de Ligue 1, n'aura pas à passer par le fameux tour préliminaire de la coupe aux grandes oreilles. Rennes va donc disputer directement la prochaine Ligue des champions en représentant la France, en compagnie du PSG et de l'Olympique de Marseille.

Coronavirus : Gonalons testé positif

Le milieu de terrain de Grenade, Maxime Gonalons, a été testé positif au Covid-19, a indiqué son club, ce mardi soir.


Maxime Gonalons a connu un mardi très mouvementé. D'abord, il a étendu son bail avec le club espagnol de Grenade jusqu'en 2023. "Maxime Gonalons continuera à porter du rouge et du blanc. Le joueur français, qui a joué pour Grenade la saison dernière en prêt de l'AS Roma avec une option d'achat, restera lié au club jusqu'en 2023", avait annoncé l'équipe, septième du dernier exercice de Liga.

Gonalons est isolé en France






Quelques heures plus tard, la nouvelle annoncée a été moins positive, car l'ancien élément de l'OL a été testé positif au Covid-19. "Le Grenade CF communique que le joueur de l'équipe première, Maxime Gonalons, a été testé positif pour Covid 19. Gonalons est isolé chez lui en France et tant le staff du club que le staff technique, ainsi que les services médicaux restent en contact permanent avec le joueur pour l'aider dans son rétablissement", a notamment communiqué le club.

Le milieu de terrain, lui, a également pris la parole sur le réseau social afin de rassurer les supporters. "Je récupère chez moi pour revenir au plus vite avec mes coéquipiers. Je veux vraiment tous vous revoir bientôt", a expliqué le joueur âgé de 31 ans.