Un enfant de 12 ans arrêté pour injures racistes envers Zaha, Pour Lucas Ocampos, Lionel Messi est un Dieu, Marseille : Sarr n’a pas encore choisi sa sélection...Les immanquables du jour

Copyright -OFC
Un enfant de 12 ans arrêté pour injures racistes envers Zaha, Pour Lucas Ocampos, Lionel Messi est un Dieu, Marseille : Sarr n’a pas encore choisi sa sélection... Revivez les moments forts de la journée

Un enfant de 12 ans arrêté pour injures racistes envers Wilfried Zaha


Quelques heures avant le coup d'envoi du match entre Aston Villa et Crystal Palace, l'international ivoirien Wilfried Zaha a été la cible de menaces et injures racistes sur son compte Instagram.

L’Éléphant a publié les captures d'écran de messages envoyés par un fan d'Aston Villa. «tu ferais mieux de ne pas marquer demain (aujourd'hui, ndlr) connard de noir, ou je viendrai chez toi habillé en fantôme.» Le tout accompagné de photos choquantes. La police britannique a donc rapidement ouvert une enquête pour retrouver l'auteur de ses insultes racistes.
Dans la foulée, les autorités ont annoncé dimanche avoir arrêté un garçon de 12 ans pour les faits décrits.
« Nous avons été alertés d’une série de messages racistes envoyés à un footballeur aujourd’hui et après les avoir examinés et avoir effectué des contrôles, nous avons arrêté un garçon...Le jeune de 12 ans de Solihull a été placé en garde à vue. Le racisme ne sera pas toléré. » a confirmé la police locale dans un communiqué



>>Un enfant de 12 ans arrêté pour injures racistes envers Wilfried Zaha

Argentine : Lucas Ocampos parle de Lionel Messi comme d'un "Dieu"


Pour Lucas Ocampos, Lionel Messi est un Dieu. Cependant, le numéro 10 parvient à intégrer les autres joueurs comme des éléments entiers du groupe, en sélection nationale.

International argentin, Ocampos a longuement évoqué le cas de Lionel Messi, avec qui il a pu partager le maillot de la sélection albiceleste. Il n'a pas été avare en éloges envers le capitaine du Barça et de l'Argentine. "C'était choquant pour moi le premier jour. Je l'avais rencontré lorsque nous avons joué contre lui, mais pas pour ce qui concerne le partage du même vestiaire...", a-t-il expliqué. "D'abord, cela choque, parce que, comme je le dis toujours, c'est un joueur et une personne qui malgré tout ce que cela suppose d'être Messi, vous fait vous sentir normal", a reconnu Ocampos dans un entretien pour Olé. "Vous le voyez comme un Dieu, c'est la réalité, et il vous fait vous sentir comme un de plus, un participant du moment."



>>Argentine : Lucas Ocampos parle de Lionel Messi comme d'un "Dieu"

Marseille : Sarr n’a pas encore choisi sa sélection


Éligible pour les sélections française, sénégalaise et guinéenne, Bouna Sarr, le latéral droit marseillais, n’a pas encore pris sa décision et souhaite « prendre son temps. »
Si le joueur avait déclaré « rêver de l’équipe de France », Sarr ne ferme aucune porte. « Je n’ai pas envie de m’éterniser, c’est sujet à polémiques. J’assume de prendre mon temps. Tant pis si les gens estiment que je suis en retard. Je prendrai une décision quand il le faudra, j’ai déjà ma petite idée, mais je n’ai pas envie d’en parler pour ne pas créer de remous. Mais j’en prendrai une en temps voulu, et peut-être quand vous ne vous y attendrez pas ! Vous verrez, vous serez surpris. » À l’aube de sa 6eme saison du côté de l’Olympique de Marseille, Bouna Sarr est à un moment important dans sa carrière. Alors qu’il s’apprête à disputer, pour la première fois, la Ligue des Champions, l’ancien Messin pourrait par la même occasion connaitre ses premières minutes en match international. Pour quelle nation ? Le suspense reste entier…




>>Marseille : Sarr n’a pas encore choisi sa sélection

FC FC Porto : La drôle de pétition des supporters pour qu'Iker Casillas soit champion


Les supporters du FC Porto veulent voir Iker Casillas comme un champion du Portugal cette saison, alors qu'il n'a pas encore joué avec le club lors de cet exercice et qu'il n'est plus sous contrat.

Le FC Porto est très proche d'un nouveau titre de champion du Portugal. Leader du classement avec 8 points d'avance sur Benfica à trois journées du terme de la saison, il n'aura besoin que d'un point lors des dernières rencontres afin d'ajouter une nouvelle ligne à son palmarès. Le prochain match se déroulera face au Sporting Lisbonne, mercredi soir (22 heures 30). Par la suite, il faudra se mesurer à Moreirense et Braga pour les joueurs dirigés par Sérgio Conceição. Les supporters du FC Porto ont fait passer un message via une pétition #Ikercampeao sur les réseaux sociaux. En effet, le portier espagnol n'a pas disputé la moindre minute de jeu cette saison et pourrait ne pas être considéré comme sacré. Ainsi, les supporters veulent qu'il dispute au moins une minute lors des trois derniers matches de la saison.



>>FC FC Porto : La drôle de pétition des supporters pour qu'Iker Casillas soit champion

Le frère de Serge Aurier tué par balles !


Le Parisien et Europe 1 annoncent ce lundi matin que la superstar des Eléphants de la Côte d’Ivoire et des Spurs de Tottenham, Serge Aurier (27 ans, 50 sélections) déplore la mort de son frère à Toulouse. Selon des sources policières, interrogées par Europe 1, Christopher Aurier a été tué par balles.

Touché à l'abdomen sur le boulevard de Thibaud de Toulouse, le jeune homme de 26 ans, cadet du latéral ivoirien, aurait succombé à ses blessures à l'hôpital. Ce sont des riverains qui ont appelé les secours.

Le suspect est toujours en fuite et la police judiciaire de Toulouse est saisie de l'enquête. On ne connaît pas encore les raisons de ce drame, ni s'il s'agit d'un réglement de comptes, car aucun détail n'a pour l'heure été révélé.



>> Le frère de Serge Aurier tué par balles !

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

« Cristiano Ronaldo est déjà le meilleur de l'histoire »

Cristiano Ronaldo MVP janvier Copyright -OFC
Le milieu de terrain défensif du FC Porto, Danilo Pereira, a fait les louanges de son compatriote Cristiano Ronaldo. Il le considère comme le meilleur joueur de l'histoire. A quelques jours des huitièmes de finale de la Ligue des Champions entre la Juventus et l'Olympique Lyonnais, où la Vieille Dame doit renverser la vapeur pour se hisser en quart de finale. « Il veut être celui dont tout le monde connaîtra le nom dans 50 ans. Je pense que c'est l'objectif qu'il s'est fixé. Il veut continuer à marquer des buts et à battre des records. Je pense qu'il ne s'arrêtera pas avant d'avoir atteint son but, a ainsi confié le milieu de terrain du FC Porto. Vous le regardez et parfois vous ne croyez pas ce qu'il fait. Cela semble simple mais c'est vraiment difficile. La manière dont il frappe dans le ballon la qualité de ses passes, comment il saute... C'est incroyable », a indiqué Danilo Pereira. « Messi et lui sont au même niveau depuis dix ans » « Pour moi, il (Cristiano Ronaldo) est déjà le meilleur de l'histoire. C'est le meilleur dans sa façon de jouer et de travailler. Personne ne peut atteindre son degré de motivation. (Lionel) Messi et lui sont au même niveau depuis dix ans. C'est quelque chose d'incroyable car je n'ai pas vu beaucoup de joueurs imiter ce qu'ils ont fait et ce qu'ils continuent de faire. Cristiano Ronaldo a démontré tout son talent dans de nombreux championnats et il continue de le faire en Serie A. C'est quelque chose de difficile à réaliser. Il a 35 ans désormais, mais il continue de marquer des buts et de prouver aux gens qu'il peut encore être à ce niveau pendant de longues années. C'est incroyable... », a expliqué le milieu de terrain des Dragons, qui a remporté le doublé cette saison. A lire aussi >> Quand le coronavirus a empêché Cristiano Ronaldo de signer au PSG

Deux cadors turcs s'arrachent Papiss Demba Cissé

Papiss Demba Cissé Copyright -AFP
Libre depuis la fin de son contrat avec Alanyaspor, Papiss Demba Cissé pourrait poursuivre l'aventure en Turquie, en s'engageant avec une nouvelle équipe. L'attaquant Sénégalais est pisté par les deux cadors Besiktas et Fenerbahçe. Auteur de 22 buts cette saison, Cissé a la cote en Turquie, un championnat qu'il connaît bien et où ont brillé plusieurs autres attaquants Sénégalais comme Demba Ba et Moussa Sow. L'ancien joueur de Newcastle ne semble pas chaud de prolonger avec Alanyaspor et il ne manque pas de prétendants. Besiktas fait les yeux doux pour le faire signer alors que Fenerbahçe est entré dans la danse pour faire de lui l'un des armes de la renaissance. Le club d'Istanbul a terminé la saison à la 7e place et veut se reconstruire pour vite retrouver l'Europe et la lutte pour le titre. L'offre de Besiktas semble plus intéressante puisque le club va remplacer Trabzonspor, exclu par l'UEFA, en Ligue des Champions la saison prochaine. Besiktas offre un contrat de deux ans au joueur et un salaire d'un million d'euros par an. A lire aussi >> Sénégal : le vibrant hommage de Papiss Cissé à Cheick Tioté

Sory Diabaté fait des révélations sur le conflit Drogba-Zokora

Sory Diabaté évoque le conflit Drogba - Zokora Copyright -OFC
Un des deux concurrents de Didier Drogba pour la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football, Sorry Diabaté est revenu sur l'affaire du capitanat entre Drogba et Didier Zokora qui a fait couler beaucoup d'encre par le passé. « Il est l’un des joueurs les plus expérimentés et ayant le plus de sélections Maestro Zokora, 153 sélections. Un joueur qui n’a jamais triché sur le terrain, qui s’est saigné et qui s’est livré, il faut le lui reconnaitre, quand les gens l’insultent, ils ne reconnaissent pas l’homme », a regretté le candidat à la succession de Sidy Diallo. « Ça faisait un an qu’il (Maestro) portait le brassard. Il est venu me voir dans ma chambre, il me dit président « ça fait combien de fois qu’on me donne ce brassard et on me le reprend ? » Je lui ai dit, Zahoui dit que tu dois donner le brassard à Didier (Drogba), c’est Zahoui ton entraineur, c’est ton ainé, même si tu as raison, devant lui, je dirai que tu as tort, je vais t’engueuler. » « Si tu arrives à l’entrainement, enlève le brassard et remets-le à Didier Drogba devant tes camarades, et c’est ce qu’il a fait. Est-ce que vous avez entendu parlé de ça ? Est-ce que lui, il ne pouvait pas réclamer le brassard ? Si quelqu’un devait prendre le brassard c’était lui, mais il l’a laissé, donc moi je préfère marcher avec des gens comme ça, parce que dans leur fonctionnement, il y a la sincérité, il y a l’humilité. »

Très critiqué, Zokora sort du silence

Décidant de parraîner Diallo plutôt que son ex-coéquipier en sélection, Drogba, le Maestro a été très critiqué sur les réseaux sociaux. Des critiques qui se sont vite transformées en insultes. L'ancien joueur de Séville a décidé de rompre le silence et de défendre son choix : « Trop de bruits pour une élection, ça fatigue. Aujourd’hui des gens sont divisés dans le milieu du foot à cause de ces élections à la FIF. C’est dommage ! On me parle de jalousie. Ecoutez moi Zokora Didier, je demeure le joueur le plus capé de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire avec 153 sélections. Jusque-là, personne, je dis bien personne n’a fait mieux que moi en sélection avec les Éléphants. Je suis le tout premier joueur de l’Académie à signer un contrat PRO (professionnel) en Europe. Il y eut un temps, l’équipe type des Éléphants était composée d’au moins 9 joueurs de l’Académie, on a tous mouillé le maillot pour notre pays. Aujourd’hui, à cause d’une élection à la FIF on nous insulte. Parce qu’on n’est pas avec l’autre, on est mal vus. Et pourtant chacun est libre de son choix. Même les humouristes dénigrent les joueurs ivoiriens. On ne peut plus respirer ? ». A lire aussi >> Côte d'Ivoire : Didier Zokora tacle sévèrement Drogba

Brighton prête Percy Tau à Anderlecht (officiel)

Percy Tau, l'attaquant international sud-africain de Brighton, a été prêté pour une saison à Anderlecht.

Acheté à l'été 2018 par Brighton, Percy Tau va vivre sa troisième expérience en prêt, toujours en Belgique. Après l'Union Saint-Gilloise et le FC Bruges, l'attaquant international sud-africain de 26 ans portera cette saison le maillot d'Anderlecht. Percy Tau portera nos couleurs cette saison, a indiqué le club sur son site officiel. « Le véloce Sud-Africain s’intègre bien dans le système de jeu des Mauve et Blanc : il est rapide, fort techniquement et c’est un buteur. » Ses stats ne disent pas le contraire : auteur de 13 buts et 13 passes décisives et désigné meilleur joueur de Proximus League en 2018-2019, l'ancien des Mamelodi Sundowns avait réussi 4 buts et 8 passes décisives avec les Blauw-Zwart lors du dernier exercice, tronqué par le Covid-19.




« Je vais faire partie d’une équipe qui veut toujours bien jouer au football et attaquer, a déclaré Percy Tau. Ce qui me convient parfaitement. Le RSCA convient idéalement à mon style de jeu. Nous sommes faits l’un pour l’autre. Je ferai donc tout mon possible afin de lui apporter ma contribution et de ramener le club à la place qui est la sienne : le sommet du foot belge. » Champion de Belgique à 34 reprises au cours de sa prestigieuse histoire, Anderlecht n'a plus été titré depuis 2017.


« Benzema n’essaye pas d’être comme Ronaldo ou Messi »

Rafael van der Vaart, qui a côtoyé Karim Benzema au Real Madrid, a tenu des propos très élogieux envers Karim Benzema.


Rafael Van der Vaart a côtoyé Karim Benzema un an au Real Madrid, lors de la saison 2009-10, la première de l'avant-centre français en Espagne. Comme tous les observateurs, le Néerlandais constate que l'attaquant semble à son prime, à 32 ans. Mais selon lui, cette régularité et ce niveau de performance trouvent leur origine dans son approche mentale. « Karim Benzema est un gars très calme, il n'essaye pas d'être comme Ronaldo ou Messi. Il fait son travail, a expliqué l'ancien milieu offensif dans des propos accordés à L’Équipe. Son talent est incroyable, je l'ai vu plusieurs fois lors des séances d'entraînement et je me suis dit "quel joueur !". Il a aussi Zidane derrière lui maintenant. Je pense qu'il est également important que Zidane croit en Benzema. Oui, il est probablement à son apogée, comme l'équipe".


Ramos, "le meilleur défenseur du monde" pour Van der Vaart


Van der Vaart se montre également très élogieux envers l'autre homme fort de ce titre du Real, Sergio Ramos. « Pour moi, Sergio Ramos est le meilleur défenseur du monde. Mais quand j'étais au Real Madrid, il avait 21 ou 22 ans et il voulait être partout ; coups francs, corner, partout ! Maintenant, il est différent, il est conscient de son état et il a déjà remporté de nombreux titres. Son corps est aussi incroyable, c'est une machine. Quand je regardais un match l'autre jour, je me suis dit : quel âge a-t-il ? 34 ans ? Je crois qu'il peut encore jouer pendant encore six ans. J'ai tellement de respect pour lui. »