Quand les joueurs de Southampton boycottaient Mané

Sadio Mané Copyright -AFP
Avant de rejoindre Liverpool, Sadio Mané est venu découvrir le football Anglais avec Southampton et ses débuts n'étaient pas faciles du tout, selon une anecdote de son ancien coéquipier, chez les Saints, Victor Wanyama.

En effet, le Sénégalais était sceptique quant au comportement de certains de ses coéquipiers qui ne voulaient pas lui passer le ballon. C'est Victor Wanyama qui a fait la révélation lors d’une interview pour Madgoat TV.

«À un moment donné, Mané s’est approché de moi et m’a dit : ‘Salut, ces gars ne veulent pas me passer le ballon, est-ce qu’on peut jouer ensemble ? Ils ne veulent pas que je marque’. J’ai accepté à contrecœur et chaque fois que j’avais le ballon, je le lui passais. Je voulais le traiter correctement car c’est un type bien et gentil», a indiqué le Kényan.

Mané ne devrait pas oublier ce joli geste de soutien de la part de l'ancien attaquant de Tottenham, dans ces jours difficiles de sa carrière de joueur.

A lire aussi >> Il y a cinq ans, Sadio Mané inscrivait le triplé le plus rapide de l'histoire de la Premier League
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Ronaldo premier footballeur de l’histoire à franchir le milliard d’euros

Cristiano Ronaldo Copyright -AFP
Cristiano Ronaldo est devenu le premier footballeur à atteindre le cap du milliard d'euros dans l'histoire. Un chiffre hallucinant que seul deux sportifs l'avaient réussi par le passé. Selon Forbes, le Portugais voit son patrimoine franchir la barre du milliard. La star de la Juventus est le premier footballeur à atteindre cette barre mais le troisième sportif dans l’histoire à le faire derrière le golfeur Tiger Woods et la boxeur Floyd Mayweather. Cristiano Ronaldo va franchir le cap du milliard d’euros et devenir ainsi le premier footballeur de l’histoire à atteindre cette barre. Avec la Vieille Dame, il est désormais le 4e sportif le mieux payé de l'année 2019 (93 millions d’euros net). A lire aussi >> Thomas Müller choisit entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi

Côte d'Ivoire : Jérémie Boga a hâte de retrouver la sélection

Jérémie Boga (Côte d'Ivoire) Copyright -AFP
International Ivoirien depuis 2017, Jérémie Boga n'a joué qu'un seul match avec les Eléphants. Mais sa montée en puissance durant cette saison, fait de lui un profil intéressant pour la Côte d'Ivoire. Inconnu pour le public Ivoirien, l'attaquant de Sassuolo pense à un retour en sélection, lui qui a fait le parcours chez les jeunes en équipe de France. Retrouver la sélection fait partie de ses envies. « J’ai joué pour les U16, U17 et U19 français, puis un match de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations avec la Côte d’Ivoire. Je suis français mais mes origines sont la Côte d’Ivoire. Ça a toujours été un choix du cœur. Je n’ai fait qu’une sélection. Là, j’ai parlé avec le nouveau sélectionneur (Patrice Beaumelle), on va voir comment ça va se passer et j’espère faire mon retour très bientôt », a-t-il déclaré à RMC Sport. Rappelons que Boga a fêté sa première sélection en entrant en jeu face à la Guinée lors des éliminatoires de la CAN 2019, le 10 juin 2017. A lire aussi >> Sassuolo veut garder Boga

Quiz : Connaissez-vous bien Didier Drogba ?

Copyright -OFC
Idolâtré en Afrique, Didier Drogba a su s’imposer dans l’inextricable jungle footballistique européenne et devenir l’un des attaquants les plus redoutables du monde. L’ivoirien a vécu une carrière riche en succès et en titres et marqué de son empreinte l'histoire de l'Olympique de Marseille et Chelsea. Connaissez-vous tout de l’ex capitaine de la Côte d’Ivoire ? A vous de jouer   A lire aussi sur Orange Football Club >>Les 10 meilleurs attaquants de l'histoire du FC Barcelone

KV Ostende : une incroyable révélation sur Fabrice Ondoa

Malgré une superbe Coupe d’Afrique des Nations (CAN) remportée en 2017 avec le Cameroun, Fabrice Ondoa n’a pas réussi à s’imposer dans les filets du KVO. Explications.

Les analystes sont unanimes : Fabrice Ondoa n’a pas la carrière qu’il mérite. Formé au FC Barcelone, le gardien camerounais ne parvient pas à s’imposer partout où il passe. Et pourtant, après une CAN 2017 excellente avec le Cameroun, il semblait évident que son heure de briller sur la scène européenne était enfin arrivée. Mais la concurrence est trop rude avec les autres gardiens de l’équipe B du FC Séville qu’il (5 matchs de Segunde B disputés en 2 ans) a rejoint un an plus tôt.

A lire aussi >> Cameroun : quand André Onana évoque la rivalité avec Fabrice Ondoa

Parti ensuite au KV Ostende pour 4 ans, le jeune Lion aux crocs bien aiguisés retrouve Hugo Broos. Le sélectionneur qui lui a donné sa chance avec l’équipe du Cameroun entre 2016 et 2017 est devenu directeur sportif du club. Très vite, les commentateurs sportifs s’accordent à dire que Fabrice Ondoa sera le gardien numéro un du club belge. Mais une fois encore, les analyses vont s’avérer fausses. Arrivé au KVO en juin 2018, Ondoa dispute son premier match avec le club le 6 avril 2019, lors des play-offs de la Ligue Europa. Ce soir-là, le Camerounais et ses partenaires s’imposent 2-1 devant Beerschot-Wilrijk. Ondoa dispute les 5 matchs qui suivent et encaisse 8 buts au total.

Broos : « Ondoa était trop sûr de jouer »

S’il a fait bonne impression, Ondoa profite surtout d’une blessure de William Dutoît pour prendre la place de numéro un. Le Camerounais dispute 17 matchs de championnat en tant que titulaire lors de cette saison 2018-2019. Mais après la défaite (3-1) sur la pelouse du Standard de Liège le 22 décembre 2018, le Camerounais retourne sur le banc. C’est le début d’une nouvelle traversée du désert. Pendant un an, on ne reverra plus jamais le Lion Indomptable dans un match championnat. La raison ? « Fabrice [Ondoa] n’était pas très impliqué pour être gardien titulaire ; car il était trop sûr de jouer », a expliqué Hugo Broos dans un récent entretien avec Kick442.

Manque de professionnalisme

« Son comportement n’était pas assez professionnel pour prétendre jouer, poursuit le technicien belge. Fabrice pensait que parce que j’étais directeur sportif, il serait sûr de jouer. Il a donc perdu la bataille contre l’autre gardien de but ». Cette année (2019-2020), Fabrice Ondoa (24 ans) n’a disputé que 5 matches de championnat et deux rencontres de Coupe de Belgique. Et pourtant, Hugo Broos croit en ses chances de s’imposer face au français William Dutoît (31 ans) lors de la saison qui arrive. « Je pense qu’il sait maintenant ce qu’il doit faire et je suis sûr qu’il jouera la saison prochaine. J’essaierai de le voir et de discuter avec lui pour lui donner la confiance car c’est un très bon gardien de but », a-t-il promis.

Copa Barry prêt à tout abandonner pour soutenir Drogba

Didier Drogba et Copa Barry Copyright -AFP
Alors que les élections pour la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football approchent à grands pas, Didier Drogba reçoit tantôt les soutiens, tantôt les boycotts de la part de ses ex-coéquipiers en sélection. L'ancien gardien de but de la sélection Ivoirienne et de Lokeren, Copa Barry a indiqué qu'il soutient Drogba et quelque soit les conséquences.  "Il était temps de faire un choix même s'il me coûte ma place dans le staff de Patrice Beaumelle", a indiqué Barry qui n'a pas pris le même chemin que deux autres anciens Éléphants, Guy Demel et Meité Abdoulaye, qui avaient préféré soutenir Yacine Idriss Diallo plutôt que l'ancien attaquant des Blues. "Didier fut un grand capitaine de par ses prestations en sélection mais pas un capitaine de par son leadership au sein de cette même équipe nationale", avait d'ailleurs soutenu Guy Demel. "Aujourd'hui, devant toute la Côte d'Ivoire, j'affirme mon choix pour celui avec qui j'ai bataillé sur le terrain; pour celui avec qui j'ai gagné et perdu des matchs; pour celui avec qui j'ai partagé de grandes compétitions avec en tête d'apporter le bonheur au peuple. Il est temps de soutenir Didier dont le programme épouse mes convictions. C'est un devoir", a indiqué de son côté Barry, champion d'Afrique 2015. "Il était temps de faire un choix même s'il me coûte ma place dans le staff de Patrice Beaumelle. J'en assume l'entière responsabilité. Être pour ceci ne signifie pas qu'on est contre cela. C'est pourquoi, j'en appelle à tous les adeptes du candidat Drogba, à le soutenir dans le respect des autres. Le football se veut fair-play. Drogba a besoin de nos énergies. Tous, ensemble pour la renaissance du football ivoirien", a ajouté celui qui travaille pour le moment avec l'équipe première de la Côte d'Ivoire comme étant entraîneur des gardiens séniors. A lire aussi >> Côte d'Ivoire : Copa Barry rend hommage à Didier Drogba