Qualifs Euro 2020 : L'Angleterre se reprend, l'Ukraine qualifiée

Copyright : Panoramic
Retrouvez les résultats des matchs du soir lors des éliminatoires de l’Euro 2020, avec notamment la belle victoire de l'Angleterre et la qualification de l'Ukraine qui met le Portugal sous pression.

Groupe A : L'Angleterre touche au but, le Kosovo aura fort à faire


Après sa défaite en République tchèque vendredi (2-1), l'Angleterre s'est remise dans le bon sens ce lundi. A Sofia, les Three Lions ont écrasé la Bulgarie (0-6) dans un match interrompus deux fois pour des cris racistes en tribunes. Grâce à des buts de Ross Barkley (20eme et 32eme), Raheem Sterling (45eme+3 et 69eme), de Marcus Rashford (7eme) et Harry Kane (85eme), également auteur de trois passes décisives, les Anglais ont survolé les débats. Avec quatre points d'avance sur le Kosovo (3eme), les joueurs de Gareth Southgate se rapprochent de la qualification. Suivant le résultat de la rencontre opposant les Tchèques aux joueurs de Bernard Challandes, l'Angleterre devrait valider son billet pour l'Euro 2020 contre le Monténégro. Vainqueur de ces derniers ce lundi soir (2-0), grâce à des réalisations d'Amir Rrahmani (10eme) et Vedat Muriqi (34eme), le Kosovo peut encore y croire avant d'affronter les deux premiers en novembre.

Groupe B : L'Ukraine valide son ticket, le Portugal sous pression


Malgré le 700eme but de Cristiano Ronaldo dans sa carrière, c'est l'Ukraine qui est à la fête. En résistant au Portugal à Kiev (2-1), les joueurs d'Andriy Shevchenko ont obtenu leur qualification après avoir beaucoup souffert. Si l'entame a été parfaite avec deux buts en première période signés Roman Yaremchuk (6eme) et Andriy Yarmolenko (27eme), l'Ukraine avait fait un gros pas à la pause. Pour autant, les champions d'Europe en titre n'ont rien lâché et ont cru pouvoir renverser la situation avec la réduction du score de Ronaldo sur penalty et l'expulsion de Taras Stepanenko sur la même action (72eme). Malheureusement pour eux, les locaux ont fait bloc et ont réussi à garder leur but d'avance qui les envoie à l'Euro pour la 3eme fois de suite. Battu, le Portugal a également vu la Serbie revenir à un point à deux journées de la fin. En effet, un doublé d'Aleksandar Mitrovic en quelques minutes (49eme et 53eme) a donné la victoire aux Serbes en Lituanie (1-2), alors que Donatas Kazlauskas (79eme) a réduit le score. Le deux derniers matchs seront donc décisifs dans le duel à distance entre les deux nations.

Groupe H : Derrière la Turquie et la France, l'Islande s'accroche


Suite au match nul (1-1) entre la France et la Turquie dans le choc du groupe, l'Islande s'est relancée. Battus lors de leurs deux derniers matchs, les joueurs d'Erik Hamrén ont profité de la venue d'Andorre (2-0) pour revenir à quatre points du duo de tête. Un but d'Arnor Sigurdsson en première période (38eme) et un autre de l'ancien joueur Nantais Kolbeinn Sigthorsson après la pause (65eme) ont permis aux Islandais d'y croire encore un peu pour la qualification. La prochaine rencontre contre la Turquie en novembre sera décisive. Dans l'autre rencontre, l'Albanie s'est amusée en Moldavie (0-4) et peut encore espérer finir 3eme.
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Ligue des Champions: le Barça surclasse Naples et valide son billet pour Lisbonne

Porté par un Lionel Messi une nouvelle fois très inspiré, le FC Barcelone a pris le meilleur sur Naples ce samedi (3-1) en 8e de finale retour de la Ligue des Champions. Un succès qui, combiné au match nul obtenu à l'aller (1-1), permet aux Blaugrana de se qualifier pour le Final 8 de la compétition. C’était loin d’être gagné d’avance, mais les supporters du FC Barcelone peuvent désormais souffler : leur équipe sera bien à Lisbonne à partir de la semaine prochaine pour y disputer le Final 8 de la Ligue des Champions. En ballottage légèrement favorable suite au match nul obtenu à l’aller (1-1), les Catalans ont dompté Naples ce samedi au Camp Nou (3-1). Le 14 août prochain (21h), Antoine Griezmann et ses coéquipiers défieront le Bayern Munich en quarts de finale. Il y a d’abord eu un frisson, symbolisé par cette frappe de Dries Mertens repoussée par le poteau (2e). Puis, très vite, un premier « ouf » de soulagement. Sur corner, Clément Lenglet a, de la tête – et après avoir commis une faute non signalée ? – trompé la vigilance de David Ospina et mis le Barça sur orbite (1-0, 10e). Bousculés dans les premières minutes, les Blaugrana ont visiblement fait le plein de confiance grâce à cette ouverture du score. Et Lionel Messi, forcément, s’est chargé de mettre les siens à l’abri. Auteur d’un but plein de finesse au terme d’un exploit solitaire (2-0, 23e), le sextuple Ballon d’Or a été privé du doublé par le VAR pour une main peu évidente (30e) et a obtenu un penalty, que Luis Suarez a transformé sans trembler (3-0, 45e+1). Déjà qualifiés pour les quarts, les Barcelonais ? Pas si sûr, car Lorenzo Insigne, buteur sur penalty juste avant la pause (3-1, 45e+5), a entretenu la flamme napolitaine. Relancés par cette réduction de l’écart, les Partenopei ont dominé la seconde période. Cependant, les protégés de Gennaro Gattuso ont eu beau s’installer dans le camp catalan et multiplier les phases de possession, leur manque de justesse dans à l’approche de la zone de vérité leur a grandement porté préjudice. Un deuxième but italien aurait pu donner lieu à une fin de partie totalement débridé. Il n’est jamais arrivé et Barcelone, tout en gestion, a conservé son avantage jusqu’au terme du match. Cette victoire apportera sans doute un certain soulagement au sein du staff de Quique Setién. Il n’en demeure pas moins qu’une fois encore, le Barça a laissé les observateurs sur leur faim. Surtout pendant le second acte, lors duquel les Blaugrana ont subi et n’ont pas pris beaucoup d’initiatives. Si Messi a encore brillé, Antoine Griezmann – de retour de blessure – s’est encore montré discret. Cela n’a certes pas empêché Gerard Piqué et consorts de se défaire d’un Napoli accrocheur. Le prochain adversaire, un Bayern Munich en excellente forme, risque toutefois d’être d’un autre calibre. >> Revivez le film de la rencontre : >> Ligue des Champions UEFA: tous les résultats des huitièmes de finale

🔴 PSG: Ronaldo vers Paris ? Agnelli sort du silence !

Cristiano Ronaldo Copyright -AFP
Le président de la Juventus, Andrea Agnelli, est convaincu que Ronaldo sera encore au club la saison prochaine malgré la sortie prématurée en C1 ainsi que l’intérêt du PSG. La Juventus ne verra pas le Final 8 de la Ligue des Champions. Alors qu’ils se voyaient monter sur le toit du continent après 24 ans d’attente, les champions d’Italie n’ont pas été capables de se défaire de l’OL en 8es de finale. La prestation XXL de Cristiano Ronaldo à l’Allianz Stadium, avec notamment un doublé inscrit, n’a pas suffi pour les sortir du piège rhodanien. Un dénouement annonciateur des lendemains qui déchantent avec ce risque de perdre la star portugaise au profit d’un autre club durant le mercato.

« Cristiano Ronaldo est un pilier de l’équipe »

Andrea Agnelli, le président de la Vieille Dame, a été interrogé sur cette possibilité dès la fin du match face aux Gones. Pour lui, il n’y a aucune chance pour que le quintuple Ballon d’Or quitte le Piémont dès cet été. Il est certain que ce dernier restera à côté de l’équipe durant cette période difficile, et qu’il fera tout ensuite pour la relancer. « Ronaldo vers le PSG ? Non il va rester avec nous, je suis sûr qu'il jouera également pour la Juventus la saison prochaine. Il est un pilier de cette équipe », a affirmé le cacique bianconero au micro de Sky Italia. Arrivé en Italie à l’été 2018 après neuf belles années à Madrid, Ronaldo s’est montré à la hauteur des attentes sous le maillot de la Juventus. Mais, il n’a pas pu y assouvir ses ambitions européennes. Habitué aux plus grands rendez-vous continentaux avec les Merengue, CR7 n’a même pas disputé une demie de C1 avec l’équipe turinoise. Quoi qu’Agnelli en dise, il peut être frustré par cette situation. Surtout qu’à 35 ans, il n’a plus beaucoup de temps à perdre s’il veut enrichir son palmarès européen. A voir aussi : >>> Juventus - Lyon, les principales réactions >> Toute l'actualité du PSG sur Orange Football Club

Ligue des Champions (8es): FC Barcelone - Naples en direct

FC Barcelone - Naples Copyright -OFC
Vivez en direct sur notre portail le choc opposant le FC Barcelone à Naples, disputé dans le cadre des huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions UEFA. Coup d’envoi prévu à 19h00 GMT. >> La rencontre en direct commenté : >> Ligue des Champions UEFA: tous les résultats des huitièmes de finale

Officiel: Andrea Pirlo nommé entraîneur de la Juventus !

Andrea Pirlo - Juventus Copyright -AFP
C'est officiel, Andrea Pirlo est le nouvel entraîneur de la Juventus Turin suite au limogeage de Maurizio Sarri. Maurizio Sarri a été limogé par la Juventus Turin suite à l’élimination précoce subie par son équipe en Ligue des Champions aux mains de l’OL. Le champion d’Italie dès le stade des 8es de finale (1-0, 1-2) et l’ancien boss de Chelsea a payé cher ce faux-pas. Pour le remplacer, la Juventus a fait appel à un ancien joueur mythique : Andrea Pirlo. L’ancien international italien venait à peine de prendre ses fonctions d’entraîneur des U23 de la Vieille Dame. Le voilà catapulté dans le grand bain, lui qui semblé doté du profil idéal pour devenir entraîneur à succès, en sa qualité d’ancien milieu de terrain nanti d’une vision de jeu hors-normes. Suffisant pour combler un manque d’expérience conséquent au plus haut niveau ? Celui qui avait effectué un passage remarqué dans le Piémont entre 2011 et 2015 voudra imiter les Zinedine Zidane et autres Pep Guardiola en s’offrant une trajectoire similaire. L’avenir nous dira si les dirigeants zébrés ont eu la bonne inspiration en lui confiant les clés du camion. Pirlo est sous contrat avec la Juve jusqu’au 30 juin 2022.

FC Barcelone - Naples: Les compositions officielles

Messi et Griezmann Copyright -AFP
Le FC Barcelone croise le fer avec Naples ce samedi au Camp Nou, dans le cadre des huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions UEFA (score à l'aller 1-1). Découvrez les compositions officielles:

>> Suivez le choc FC Barcelone vs Naples en direct sur Orange Football Club

Les compositions officielles: FC Barcelone : Ter Stegen - Semedo, Piqué, Lenglet, Alba - Rakitic, de Jong, Roberto - Messi (c) - Griezmann, Suarez. Naples : Ospina - Di Lorenzo, Manolas, Koulibaly, Mario Rui - Ruiz, Demme, Zielinski, Callejon - Mertens, Insigne (c).