PSG, Lyon, Lille, Marseille... Les résultats nets des clubs français en 2017-2018

La DNCG a publié ce mercredi le rapport financier des clubs français à l’issue de la saison 2017-2018. Avec deux tendances majeures : un chiffre d’affaires qui augmente mais un résultat net qui se dégrade.
Les clubs français augmentent leurs recettes… mais perdent de l’argent. Voilà, grossièrement, ce qu’il faut retenir du rapport de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), publié mercredi après-midi. « Au terme de la saison 2017/2018, le football professionnel français affiche une performance économique exceptionnelle, avec un chiffre d’affaires de 2,836 milliards d’euros, soit en hausse de 31 % par rapport à la saison précédente, et un bénéfice opérationnel de + 161 M€ contre une perte de 32 M€ lors de la saison précédente » peut-on lire d’emblée dans un communiqué publié sur le site de la LFP. Des résultats notamment permis par un montant record des plus-values liées aux transferts de joueurs (929 M€ contre 302 M€ en 2016/2017), ou encore une augmentation de 2% des produits d’exploitation.

Le PSG et Lille à l’opposé


Problème, le résultat net comptable global, lui, se dégrade pour atteindre son pire niveau depuis dix ans, affichant une perte de 176 M€ sur la saison 2017/2018, contre -101 M€ un an plus tôt. Pourtant, 15 clubs de Ligue 1 (contre 13 lors de la saison précédente) et 14 clubs de Ligue 2 affichent des résultats nets bénéficiaires. Le meilleur élève est le Paris Saint-Germain, avec un bénéfice de plus de 31 M€, suivi par… Angers (+11,529 M€) et Lyon (+7,982 M€). Dans la catégorie des mauvais élèves, la palme revient à Lille, qui présente un déficit de près de 142 M€ tandis que l’OM a perdu plus de 78 M€.

Les résultats nets des clubs de Ligue 1 à l’issue de la saison 2017/18 :

  • Amiens : + 6,098 M€

  • Angers : + 11,529 M€

  • Bordeaux : - 21,099 M€

  • Caen : + 0,524 M€

  • Dijon : + 5,933 M€

  • Guingamp : + 0,824 M€

  • Lille : - 141,898 M€ *

  • OL : + 7,982 M€

  • OM : - 78,584 M€

  • Metz : + 0,443 M€

  • Monaco : + 0,014 M€

  • Montpellier : + 5,741 M€

  • Nantes : - 0,139 M€

  • Nice : + 0,827 M€

  • Paris SG : + 31,519 M€

  • Rennes : + 4,637 M€

  • Saint-Etienne : + 0,513 M€

  • Strasbourg : + 5,55 M€

  • Toulouse : - 0,424 M€

  • Troyes : + 1,288 M€

CAN 2019 - Groupe D: Les Éléphants démarrent superbement

La Cote d'Ivoire a parfaitement entamée sa CAN en venant à bout de l'Afrique du sud( 1-0) ce lundi 24 juin au stade du Caire . De la détermination et l'envie ,les éléphants en montré au cours d'une première période qu'ils ont outrageusement dominé.Seule la lucidité aura fait défaut aux hommes d'Ibrahim Kamara qui dans un 4-3-3 entament la partie pied à l'étrier. La première alerte intervient à 3e sur une matinale accélération de Nicolas Pépé.Face à une charnière défensive fort friable ,le trio d'attaque ivoirien composé de Nicolas Pépé ,Max Gradel et Jonathan Kodjia multiplie les bonnes situations sans cesse. À la 11e,Pépé dans un bon soir adresse un joli centre mais il ne trouvera pas la tête de l'attaquant d'Aston Villa.Les bafanas bafanas muets depuis l'entame mènent leur premier raid à la 25e avec la tête cadrée de Themba Zwane sur un centre de Sandili Hlanti. La cote d'Ivoire est à un cheveu de l'ouverture du score à la 31e mais le coup franc de Nicolas Pépé des 25 m trouve l'équerre du poteau.Une minute plus tard ,Kodjia Jonathan bien lancé dans la surface de réparation ne fera pas mieux .L'ancien angevin échoue dans son face à face avec Ronweb Hayden.Les éléphants bien en verve mais le pied carré devant les buts adverses atteignent la pause avec un triste nul( 0-0). La seconde période bien que révélatrice d'un réveil des sud-africains voient les ivoiriens accentuer leur domination .Une domination concrétisée à la 62e ( 1-0)par l'ouverture du score.Oeuvre de Jonathan Kodjia sur un service de Max Gradel.Les instants consécutifs au but sont à l'actif de la nation arc-en ciel.Les tricolores ivoiriens connaîtront les assauts répétitifs sans abdiquer .Les entrées de Maxwell Cornet et Souleymane Doumbia auront le mérite de redonner un peu de peps aux ivoiriens.Nicolas Pépé a le second but au bout des pieds à la 88e .Toutefois ,le templier sud africain sortira une belle détente pour sauver les siens .Le coup de sifflet final de Moustapha Gorbal ,l'officiel de la partie voit la Cote d'Ivoire enregistré sa première victoire(1-0) pour son entrée en lice. La Cote d'Ivoire tient ses 3 premiers points et revient à la hauteur du Maroc. La prochaine rencontre face aux Lions de l'Atlas vendredi prochain promet des étincelles pour la conquête de la première place du Groupe D.

CAN 2019 : Les Eléphants piétinent mais assurent l’essentiel !

Côte d'Ivoire - Afrique du Sud Copyright -AFP
La Côte d'Ivoire s’est imposée pour son premier match de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 face à l'Afrique du Sud (1-0). Jonathan Kodjia a signé l'unique réalisation des Eléphants. Le thermomètre affichait plus de 35°C lorsque la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud ont fait leur apparition sur la pelouse du stade Al Salam du Caire, ce lundi en milieu d’après-midi. Sous un soleil de plomb et une chaleur suffocante, les deux équipes ont eu du mal à déployer un football chatoyant. Cela n’a cependant pas empêché les joueurs d’Ibrahim Kamara de dominer les débats. Les Eléphants ont d’ailleurs eu les munitions nécessaires pour ouvrir le score avant la pause. Mais le coup-franc de Nicolas Pépé a terminé sur la transversale (32eme), alors que Jonathan Kodjia a perdu son duel face à Ronwen Williams (33eme). L’attaquant d’Aston Villa a su se montrer plus réaliste au retour des vestiaires. Bien placé, le buteur de 29 ans a propulsé le ballon au fond des filets suite à un centre à ras de terre de Max-Alain Gradel (65eme). Emmenés par un Lebo Mothiba plutôt discret, les Bafana Bafana n’ont pas été en mesure de recoller. Pépé a quant à lui failli enfoncer le clou, mais Williams s’est détendu de tout son long pour détourner le superbe coup-franc du Lillois (89eme). Grâce à ce court succès (1-0), le vainqueur de l’édition 2015 prend un bon départ dans cette CAN et revient à hauteur du Maroc en tête du groupe D. Ci-après les statistiques de la rencontre:

Sans briller, les Américaines rejoignent les Bleues

Grâce à deux penalties - dont un très généreux - transformés par Megan Rapinoe, les Etats-Unis ont péniblement pris le meilleur sur l'Espagne ce lundi (1-2) en huitième de finale de la Coupe du Monde. La Team USA sera donc bel et bien l'adversaire de la France en quart.
Plus d'infos à venir sur notre site...

Euro Espoirs : Mattéo Guendouzi plutôt que Houssem Aouar, Kelvin Amian titulaire... Les compos de France - Roumanie

Découvrez les compositions de départ du match entre la France et la Roumanie, disputé dans le cadre de la phase de groupes de l'Euro Espoirs. Coup d'envoi à 21h00.
Découvrez les compositions de départ du match entre la France et la Roumanie, disputé dans le cadre de la phase de groupes de l'Euro Espoirs. Coup d'envoi à 21h00.

  • France : Bernardoni - Amian, Konaté, Upamecano, M.Sarr - Ntcham, Tousart (cap), Guendouzi, M.Thuram - Mateta, Ikoné
    Sélectionneur : S.Ripoll




  • Roumanie : Radu (cap) - Manea, Nedelcearu, Rus, Boboc - Nedelcu, Cicaldau - Olaru, Hagi, Coman - Puscas
    Sélectionneur : M.Radoi

Stars de la CAN 2019 : Percy Tau - Afrique du Sud

Percy Tau - Afrique du Sud Copyright -OFC
Alors que la Coupe d’Afrique des Nations 2019 se déroule en Egypte du 21 juin au 19 juillet prochain, Orange Football Club vous propose de découvrir une série de portraits consacrés aux joueurs les plus attendus de la grande messe du football africain. Focus aujourd’hui sur le prodige des "Bafana Bafana" de l'Afrique du Sud, Percy Tau. Nom : Percy Tau Naissance :  (25 ans) Lieu : Witbank (Afrique du Sud) Poste : Attaquant Latéralité : Gaucher Taille : 1,75 m Nombre de sélections : 18 Nombre de buts en sélection : 9 Club actuel : RU Saint-Gilloise (D2 belge) Statistiques en 2018/2019 : 13 buts et 13 passes décisives en 35 apparitions toutes compétitions confondues Valeur marchande : 3,5 M€ Le surdoué Percy Tau, incarne à la fois le futur et le présent du football sud-africain. Après avoir brillé une paire de saisons avec les Mamelodi Sundowns, le jeune attaquant a choisi d’aller tenter sa chance sur le "Vieux Continent". Transféré à Brighton, le joueur de 25 ans a dû être prêté, faute de permis de travail outre-Manche. C’est l’Union Saint-Gilloise, club filiale des Seagulls évoluant en deuxième division belge, qui a bénéficié de ces services cette année. Et quels services ! Avec une confortable avance, Tau a été élu joueur de l’année en Proximus League. Auteur de 13 buts et 13 passes décisives en 35 apparitions toutes compétitions confondues durant l’exercice 2018/2019, l’ancien vainqueur de la Ligue des Champions et de la Supercoupe de la CAF aura éclaboussé de sa classe l’antichambre de l’élite belge, contribuant par son art du dribble et son sens du but à propulser son équipe jusqu’aux play-offs d’accession à la Jupiler League. L’Afrique du Sud attend aujourd’hui beaucoup de ce virevoltant lutin, dont la complémentarité avec Lebo Mothiba pourrait être l’un des gros atouts des Bafana Bafana durant cette CAN 2019. Capable comme peu d’autres de changer de rythme et de direction balle au pied, Percy Tau sera notamment à surveiller comme le lait sur le feu pour la défense ivoirienne ce lundi >> CAN 2019 : Suivez la rencontre CiV-AfSud en direct sur notre portail à partir de 14h30 gmt