PSG : Ferland Mendy aurait pu venir

Copyright : Panoramic
Dans une interview pour le Canal Football Club, le latéral du Real Madrid Ferland Mendy a avoué qu'il aurait pu rejoindre le PSG en 2017
Mike Maignan, Jonathan Ikoné, Kingsley Coman... Ils sont nombreux, ces joueurs formés au PSG et qui ont dû quitter la Capitale pour s'épanouir. Ferland Mendy en fait partie. Passé par les équipes de jeunes du Paris Saint-Germain entre 2004 et 2012, le natif de Meulan a ensuite débuté sa carrière professionnelle au Havre. En 2017, alors que Lyon s'était positionné sur son cas, il aurait d'ailleurs pu se retrouver sous les ordres d'Unai Emery. « J'aurais pu revenir au PSG en 2017, mais j'avais déjà pris ma décision de signer à Lyon, a ainsi révélé le latéral gauche français au Canal Football Club. De toute manière, quand des dirigeants te sollicitent en toute fin de Mercato, cela montre bien que tu n'étais pas leur premier choix. » Avant d'ajouter : « C'était mon club de cœur quand j'étais petit. » Ce « club de cœur, » justement, le néo-Madrilène l'affrontera mercredi (21h00) en Ligue des Champions.

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Juventus : La drôle de réaction de Ronaldo

Peu en réussite sur coup-franc, Cristiano Ronaldo en a inscrit un magnifique dans le derby turinois samedi, avant d'avoir une réaction étonnante...
Cristiano Ronaldo est une machine programmée. Mais il faut croire que le Portugais n'est pas hermétique aux critiques. Ces derniers temps, de l'autre côté des Alpes, le meilleur buteur de Serie A était montré du doigt pour son manque de réussite dans l'exercice des coups francs. Habitué à prendre ses responsabilités à chaque occasion, CR7 avait enchaîné 42 tentatives sans trouver le chemin des filets. Avec plus de 50 coups francs inscrits en carrière, Ronaldo reste pourtant l'un des tireurs les plus prolifiques de son époque, mais son rival Lionel Messi a pris le pas depuis quelques années. Au Real Madrid, aussi, la star avait vu son ratio baisser par rapport à sa réussite affichée en première partie de carrière, notamment à Manchester United.

Sarri : "Il est venu me voir et m'a dit 'enfin'..."


Rien de tel qu'un derby turinois pour réparer cette anomalie. D'une frappe limpide en pleine lucarne, CR7 a mis fin à sa période de disette sur coup franc. Il est une nouvelle fois le grand artisan du succès de la Vieille Dame (victoire 4-1). Interrogé après la rencontre, Ronaldo a reconnu que ses échecs à répétition dans le domaine commençaient à peser. Même son entraîneur Maurizio Sarri avait identifié le problème. "Il fallait vraiment que je marque sur coup franc pour retrouver ma confiance", a-t-il expliqué devant la presse, tandis que Maurizio Sarri s'est lui aussi réjoui pour son buteur. "Honnêtement, je ne pensais pas que c'était (un problème) mais à la fin du match, il est venu me voir et m'a dit 'enfin'...". Une nouvelle preuve, s'il le fallait, que le doute anime même les plus grands.

Barça : Griezmann

Entré en jeu pour les toutes dernières minutes face à l'Atlético, Antoine Griezmann n'est "pas affecté" selon son entraîneur au FC Barcelone, alors qu'il joue de moins en moins.
Le FC Barcelone se déplace à Villarreal, ce dimanche (22h), dans une affiche qui ressemble à un match de la dernière chance pour les Blaugrana. Quique Setién a une nouvelle fois évoqué la situation d'Antoine Griezmann. « Griezmann est un grand professionnel, c’est un joueur qui peut comprendre cette situation. C’est un garçon extraordinaire, très professionnel et cela ne va pas l’affecter quand il va rejouer. Il est très positif et nous pourrons compter sur lui pour qu’il soit à 100%", a expliqué le technicien.

"Quand il joue, vous me posez des questions sur Ansu Fati"


« Je n’ai jamais parlé de joueurs indiscutables. Oui, Griezmann est un grand joueur pour le club et l’équipe. Quand il joue, vous me posez des questions sur Ansu Fati, et vice-versa. Ils ne peuvent pas tous jouer. Je ne suis pas capricieux et je prends en compte l’importance des joueurs, mais tout le monde ne peut pas jouer. C’est normal et ça arrive à toutes les équipes. C’est une décision que je dois assumer", a-t-il conclu.

Serie A : Nkoulou a regardé Ronaldo et la Juve dompter le Toro

Le défenseur camerounais Nicolas Nkoulou a assisté ce samedi sur le banc, à la défaite de son club 4-1 sur la pelouse de la Vieille Dame.

C’est ce qu’il s’appelle «prendre le taureau par les cornes» ! Quatre jours après la victoire à Genoa (1-3), la Juve a remis ça ce samedi à domicile, face au Torino. Avec un Ronaldo passeur puis buteur lors de cette 30e journée de Serie A, la Vieille Dame n’a pas fait de cadeau au club de Nicolas Nkoulou (4-1).

Longo Moreno va certainement regretter de n’avoir pas aligné son meilleur atout défensif de la saison. Consigné sur le banc durant toute la rencontre, Nicolas Nkoulou a assisté impuissant à la défaite des siens. Les malheurs du rival turinois débute d’ailleurs très vite. Et c’est Dybala qui va ouvrir les hostilités après seulement 3 minutes de jeu (1-0, 3e). Cuadrado, passeur sur ce but, s’y met lui aussi après un joli décalage de Cristiano Ronaldo (2-0, 29e).

Ronaldo et la Juve ne lâchent pas

Malmenés dans la bataille du milieu, les partenaires de Nicolas Nkoulou profitent d’un penalty pour revenir dans le match. Grâce notamment à Belotti qui tire et marque (2-1, 45e+6). Un but qui a surtout permis aux visiteurs d’entamer le second acte avec plus de détermination. Enfin, jusqu’à ce coup franc exécuté avec panache par Cristiano Ronaldo qui envoyait le gardien cueillir des fleurs (3-1, 61e). Avant que Djidji ne marque... contre son camp en fin de partie. Avec désormais 25 buts en 26 matchs de championnat cette saison, Ronaldo et la Juve (75 points) conserve son fauteuil de leader.

Silva pas fair-play avec Liverpool ? Setién répond à la rumeur sur Messi, Rivaldo rêve d'un duo Messi-Ronaldo à la Juve...Les immanquables du jour

Bernardo Silva pas fair-play avec Liverpool ?, Quique Setién répond à la rumeur sur Messi, Rivaldo rêve d'un duo Messi-Ronaldo à la Juve... Revivez les moments forts de la journée

Bernardo Silva pas fair-play avec Liverpool ?

Le joueur de Manchester City, Bernardo Silva, ne s'est pas distingué par son fair-play lors de la haie d'honneur envers Liverpool. Jeudi soir, Manchester City a infligé une giffle lourde à Liverpool, bien que déjà champion d'Angleterre pour cette saison (4-0). Pep Guardiola avait promis une haie d'honneur par respect pour la saison réalisée par les Reds, et elle a bien eu lieu. Cependant, lors de celle-ci, un joueur des citizens a dénoté, alors que ses coéquipiers se sont montrés sportifs. Bernardo Silva n'a en effet pas applaudi les joueurs dirigés par Jürgen Klopp >>Le geste peu fair-play de Bernardo Silva envers Liverpool

100e but en Premier League pour Jamie Vardy

En inscrivant un doublé contre Crystal Palace avec Leicester (3-0), Jamie Vardy, meilleur buteur du championnat d'Angleterre cette année, en a également profité pour franchir la barre des 100 buts en Premier League. l'international anglais a inscrit l'ensemble de ses buts avec un seul maillot, à savoir celui des Foxes, avec qui il évolue donc encore aujourd'hui et ce depuis déjà 2014, en Premier League.
>>Leicester : Jamie Vardy dépasse la barre des 100 buts en Premier League

Setién répond à la rumeur sur Messi

Présent en conférence de presse ce samedi, Quique Setién est revenu sur la rumeur indiquant que Lionel Messi ne souhaitait pas prolonger son bail avec le FC Barcelone, et quitter le club en 2021. L'entraîneur des Blaugrana, s'est bien gardé de spéculer sur l'avenir de son protégé. « Je ne spéculerai pas sur cela, car je n'ai rien entendu. Je n'ai pas eu vent du fait qu'il ait dit quoi que ce soit. Moi je le sens bien. Je répète que tout le reste n'est que spéculations dans lesquelles je n'entrerai pas. Ça, c'est votre métier. On discute de ce dont on doit discuter, sans plus. » a indiqué le coach du club catalan. >>Liga - FC Barcelone / Setién : « Messi ? Je n'ai rien entendu »

Rivaldo rêve d'un duo Messi-Ronaldo à la Juve

Lionel Messi a ouvert la porte à un départ du FC Barcelone. L'ancienne star brésilienne Rivaldo pense que la Juventus Turin serait bien inspirée de se positionner pour le recruter. Dans sa chronique pour le site BetFair, l’ancien joueur du Barça a réagi au sujet des prétendues velléités de départ de la Pulga. Pour lui, si divorce il y a avec les Blaugrana, l’Argentin gagnerait beaucoup en s’engageant en faveur des champions d’Italie et la réciproque est toute aussi vraie. >>Rivaldo : « Si la Juve prend Messi, elle ne le regrettera pas » A lire aussi >> Taiwo, Alcantara, Koulibaly... toutes les infos mercato du 4 juillet

Serie A (J30) : L'AC Milan humilie la Lazio et rapproche la Juve du titre

Ce samedi soir, dans le cadre de la 30eme journée de Serie A, l'AC Milan a largement battu la Lazio Rome (0-3). Les Biancocelesti, désormais à sept points de la Juventus, pourraient bel et bien avoir dit adieu au titre.
Une victoire nette et sans bavure. Ce samedi soir, dans le cadre de la 30eme journée de Serie A, l'AC Milan a largement battu la Lazio Rome, sur sa pelouse (0-3). Dans un Stadio Olimpico toujours à huis clos, en raison de la pandémie de coronavirus, les Biancocelesti n'ont pas attendu bien longtemps avant d'encaisser l'ouverture du score. Servi au préalable par l'attaquant suédois Zlatan Ibrahimovic, le milieu de terrain turc Hakan Calhanoglu, alors côté gauche, a repiqué dans l'axe, avant d'enclencher une puissante frappe du pied droit, qui s'est logée sous la barre transversale du gardien de but adverse, bien trop avancé et qui n'a donc rien pu faire (23eme). Après ce premier but sublime, les visiteurs n'ont pas tardé avant d'enfoncer le clou. Après une main du défenseur roumain Stefan Radu dans la surface de réparation, l'arbitre n'a pas hésité avant de siffler et de désigner le point de penalty. Un penalty que s'est ensuite chargé de transformer Ibrahimovic, d'une frappe pied droit et avec de la réussite, puisque le ballon est passé sous le ventre de Thomas Strakosha, qui en a même ralenti la course (34eme).

L'absence d'Immobile a pesé


Mais la réussite n'était définitivement pas du côté des Romains, privés de leur meilleur buteur, également leader du classement des meilleurs buteurs du championnat, à savoir l'attaquant italien Ciro Immobile (29 buts), suspendu. Entré en jeu à la pause, à la place d'Ibrahimovic, Ante Rebic a enfoncé le clou. Après une bonne remise du milieu de terrain italien Giacomo Bonaventura, l'attaquant croate, dans la surface de réparation, ne s'est ensuite pas fait prier pour tromper le dernier rempart albanais, d'une frappe de l'intérieur du pied droit (59eme). Fort de ce probant et impressionnant succès, l'AC Milan confirme sa très bonne forme depuis la reprise. En effet, toutes compétitions confondues, le club lombard n'a pas perdu une seule de ses rencontres disputées depuis la mi-juin (trois victoires et deux matches nuls). De son côté, après deux succès d'affilée, la Lazio, qui enregistre là une quatrième défaite cette saison en Serie A, retombe donc dans ses travers et perd très gros. Outre la fin de son invincibilité à domicile en championnat cette saison, après douze victoires et trois matches nuls, le club romain pourrait également avoir bel et bien dit adieu au titre. Car désormais, la Juventus Turin, plus que jamais en tête, possède un total de sept points d'avance sur les hommes de Simone Inzaghi. Un handicap qui pourrait bien s'avérer insurmontable.