Atalanta-PSG: l’armada bergamasque à l’assaut de la citadelle francilienne

L'Atalanta Bergame Copyright -AFP
Sensation de la saison 2019/2020, l'Atalanta Bergame croise le fer avec le PSG à l’occasion des quarts de finale de la Ligue des Champions, le 12 aout prochain à Lisbonne. Equipe atypique, la redoutable armada lombarde empile les buts comme des perles, et son expression collective ne cesse d’éveiller la curiosité des férus du ballon rond. Analyse.

PSG - Atalanta Bergame: De prime abord, cette scintillante affiche européenne s’apparente à un choc des extrêmes. Le Paris Saint-Germain et sa pléiade de superstars contre le petit poucet de la C1, invité surprise du «Final 8» 2020 de la Ligue des Champions UEFA.

>> Ligue des Champions: le programme complet du "Final 8"

Toutefois, la réalité du rectangle vert cette saison prouve que l’actuel troisième de la Serie A sera certainement un redoutable adversaire pour Neymar Jr et ses partenaires. En effet, et depuis la reprise du football en Europe, les Bergamasques affichent le meilleur ratio de points sur le "Vieux Continent" derrière le Real Madrid (7 victoires et 2 nuls en 9 matches) !

Mieux encore, le club de Bergame s’impose comme étant la 2ème formation la plus prolifique des cinq grands championnats avec l’impressionnant total de 109 buts signés en 45 matches toutes compétitions confondues cette saison (94 buts en championnat). >> Le TOP 20 des équipes les plus prolifiques d’Europe

Alors où résident les atouts de cette machine à buts ? Cette mécanique bien huilée présente-t-elle des vulnérabilités ? Coup de projecteur :

Les points forts de l’Atalanta Bergame


Le meilleur moyen de défendre est d'attaquer


Alors que plusieurs écuries italiennes optent généralement pour un jeu porté sur la défensive, l’Atalanta déroge clairement à la règle. Quitte à être parfois fragilisés défensivement, Papu Gomez et ses partenaires se basent toujours sur un jeu offensif débridé, nonobstant la valeur de l’adversaire.

Meilleure attaque de Serie A la saison passée (77 buts en 38 matches) et possédant une impressionnante force de frappe, la Dea (la déesse) demeure également la formation la plus prolifique du championnat italien cette saison (94 buts en 34 matches).

En Ligue des champions, l’Atalanta Bergame a déjà trouvé le chemin des filets à 16 reprises en 8 apparitions (actuelle deuxième meilleure attaque de la C1 derrière le Bayern Munich – 18 buts) !

Atalanta-PSG

 

Gian Piero Gasperini, le maître tacticien


Meneur d'hommes et tacticien avisé, l'expérimenté Gian Piero Gasperini (61 ans) a trouvé la bonne formule pour optimiser un effectif homogène mais sans grandes stars. Son schéma atypique en 3-4-2-1 fait des ravages.

La recette de l’ancien coach de l’Inter Milan aboutit souvent à des résultats probants avec plusieurs scores fleuves cette saison: 7-1 contre Udinese, 7-0 sur le terrain du Torino, 5-0 contre l’AC Milan et Parme et le 3-0 décisif face au Chakhtior en Ligue des champions.

Atalanta-PSG

 

Grisée par la dynamique d'une épopée mémorable


A l'image de l'Ajax Amsterdam la saison passée, l'Atalanta revient de loin ! La Dea s'est qualifiée in extremis la saison passée, avant de passer par les barrages et de composter son ticket pour les huitièmes au terme d'un improbable scénario (un nul et deux victoires après trois défaites initiales). Le tout pour la première année du club en Ligue des champions !

Les Bergamasques auront donc à cœur d’écrire l’une des plus belles pages de l’histoire du club le 12 août prochain face au PSG.

 

Les points faibles de l’Atalanta


Une arrière-garde friable


Le rouleau compresseur « nerazzurro» a aussi des limites. L'Atalanta a la défense la plus poreuse de toutes les formations encore en compétition en Ligue des Champions - déjà 16 buts encaissés.

Sa charnière centrale est lente et manque de concentration. Il n'est pas rare que son jeu offensif débridé provoque quelques dégâts: 0-4 contre Zagreb et 1-5 contre Manchester City cette saison.

 

Le manque d’expérience


On le répète, l'Atalanta est novice dans la plus prestigieuse des compétitions de clubs. Les hommes de Gasperini sont en train de réaliser un parcours sensationnel, mais le seul cador qu’ils ont croisé sur leur route - Manchester City - leur a donné du fil à retordre (un revers 1-5 et un nul 1-1).

 

Une usure sur le plan physique


La longue interruption du football est évidemment contrariante pour le Paris Saint-Germain. Mais attention, l'Atalanta Bergame pourrait connaître un contrecoup physique après une fin de saison extrêmement chargée en Serie A : 13 matches disputés en l’espace de 40 jours entre le 21 juin et le 2 aout !

 

Les joueurs à surveiller


Josip Ilicic


​Symbole de l'effervescence autour de l'Atalanta Bergame, cet attaquant au profil singulier est au sommet de son art du haut de ses 191 centimètres.

Très imposant, ce grand gaillard de 32 ans se distingue par sa finesse, sa patte gauche redoutable et sa vitesse d'exécution impressionnante dans les derniers mètres.

Avec 5 buts au compteur, le Slovène est le meilleur artilleur du club de Bergame en C1 (21 buts en 34 matches toutes compétitions confondues)

Atalanta-PSG

 

Papu Gomez


La pépite argentine Alejandro Gomez, affectueusement surnommé "Papu" Gomez du côté du Stadio Atleti Azzurri fait le bonheur des fans de l'Atalanta depuis plus de six saisons.

Technique léchée, qualité de passe au-dessus de la moyenne, l’international argentin de 32 ans devra être marqué de près par l’arrière garde francilienne.

Sur le côté gauche du redoutable trio offensif de la Dea, le virevoltant ailier de 1m64 comptabilise cette saison l’impressionnant total de 18 passes décisives.



 

Duvan Zapata


Le goleador colombien de l’Atalanta est en train de réaliser l’exercice le plus prolifique depuis son arrivée en Europe en 2013.

Attaquant imposant (1m87, 90 kg) à la pointe du 3-4-2-1 de la Dea, il totalise en effet l'un des ratios les plus impressionnants de Serie A depuis deux saisons avec 40 réalisations signées lors de ses 61 derniers matches en championnat. Puissant et mobile, c'est un buteur qui pèse sur les défenses adverses.



A lire aussi >> Domenech : le PSG n’a rien à craindre de l’Atalanta !

Et vous ? Comment jugez-vous l’Atalanta Bergame ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire»
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

En direct : Juventus - Olympique Lyonnais (1-1)

Juventus - OL Copyright -AFP
Après son brillant succès 1-0 au match aller à domicile face à la Juventus, l'OL se déplace à Turin ce vendredi 7 août à l’occasion des huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions avec comme objectif de décrocher une place dans le Final 8. >> Ligue des Champions UEFA: tous les résultats des huitièmes Vivez la rencontre en direct commenté :

En direct : Manchester City - Real Madrid (1-1)

Manchester City - Real Madrid Copyright -AFP
Vivez en direct sur notre portail le choc opposant Manchester City et le Real Madrid, disputé dans le cadre des huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions UEFA. Coup d’envoi prévu vendredi à 19h00 GMT. >> La rencontre en direct commenté : >> Ligue des Champions UEFA: tous les résultats des huitièmes

FC Barcelone : "Messi a sur ses épaules la charge de toute l'équipe", pense Edmilson

Pour l'ancien joueur du Barça, Edmilson, Lionel Messi joue pratiquement seul au sein de l'équipe dirigée par Quique Setien.
Le FC Barcelone a affiché un visage contrasté cette saison, et n'a pas rassuré ses plus fervents supporters lors de cette exercice 2019-2020. Second de Liga derrière le Real Madrid alors qu'il possédait 2 points de plus que son rival lors de la reprise du championnat espagnol post-covid, le club catalan a un nouveau coach depuis janvier dernier, Quique Setien, et n'a pas encore pu offrir sa meilleure version, hormis une belle prestation face à Villarreal (1-4) début juillet.


Ce samedi, c'est Naples qui viendra au Camp Nou pour tenter de se qualifier en quart de finale de la Ligue des champions alors que les deux équipes s'étaient séparées sur un match nul en février dernier lors du match aller des huitièmes de finale du tournoi (1-1).

Naples a un coup à jouer, pour Edmilson


Sondé auprès de Radio Kiss Kiss, Edmilson, ancien joueur du Barça, a livré son opinion sur la situation vécue par le club catalan, ne se montrant pas forcément très optimiste. "Le Barça traverse une période très sombre. Aujourd'hui, on voit Messi jouer pratiquement seul et avoir sur ses épaules la charge de toute l'équipe. Ils ont également changé d'entraîneur en cours de saison", a-t-il indiqué.

Concernant la rencontre entre les pensionnaires du Camp Nou et le club italien, Edmilson a placé le Barça comme un favori, même si Naples a une chance selon lui, à condition d'être très impliqué.

"Je pense que Naples peut aller à Barcelone et tentez sa chance. L’équipe de Gattuso doit continuer à jouer comme elle l’a fait et ne pas avoir peur du Barça, car les Blaugrana n’auront pas peur. Le Barça reste le Barça malgré tout. Ils jouent à domicile et ils sont toujours favoris", a-t-il assuré.

Ligue des Champions : Les compos de Manchester City - Real Madrid

Le Real Madrid se déplace à l'Etihad Stadium pour tenter de renverser la situation contre Manchester City, ce vendredi (21h). Voici les compositions des deux équipes.
En ballottage favorable après la victoire décrochée au Santiago-Bernabeu à l'aller (1-2), Manchester City se présentera dans un 4-3-3 habituel. Aymeric Laporte sera associé à Fernandinho en charnière, Rodri prenant place dans un rôle de sentinelle. Devant, le trident offensif sera composé de Raheem Sterling, Gabriel Jesus et du jeune Phil Foden, qui a gagné du crédit aux yeux de Pep Guardiola au cours des dernières semaines.

Zidane a opté pour Rodrygo


Privé de leur capitaine Sergio Ramos, les hommes de Zinédine Zidane évolueront dans un 4-3-3 classique à l'Etihad Stadium ce vendredi. Très attendu après ses performances étincelantes en Liga, Karim Benzema est bien là, tout comme son compatriote Raphaël Varane, patron de la défense madrilène. La petite surprise concerne Rodrygo, qui a été préféré à Marco Asensio sur l'aile droite. Marcelo, Vinicius Junior ou encore Isco seront remplaçants au coup d'envoi.

Manchester City : Ederson - Walker, Fernandinho (cap), Laporte, Cancelo - De Bruyne, Rodri, Gundogan - Foden, Gabriel Jesus, Sterling

Real Madrid : Courtois - Carvajal, Militao, Varane, F.Mendy - Kroos, Casemiro, Modric - Rodrygo, Benzema (cap), Hazard.

Thomas Tuchel (PSG) se blesse au cours d’une séance de sport !

Alors que l'effectif du PSG est miné par les blessures à l'approche du quart de finale de Ligue des Champions contre l'Atalanta Bergame, Thomas Tuchel a lui aussi été victime d'un souci physique.

C'est devenu une sale habitude : avant chaque grande échéance, l'effectif parisien doit se débrouiller sans des joueurs absents pour cause de pépins physiques. A tel point que certains superstitieux en viendraient presque à se demander si le PSG n'a pas été frappé par une malédiction. Et la dernière information en date va inévitablement apporter de l'eau à leur moulin. Vendredi soir, le club de la Capitale a révélé via un message publié sur son compte Twitter que Thomas Tuchel s'était blessé au cours d'une séance de sport. Le technicien allemand a en effet été victime d'une entorse de la cheville gauche avec fracture du cinquième métatarsien.


Mbappé, Verratti et Kehrer sont encore à l'infirmerie


Même s'il sera probablement contraint de porter une attelle et de marcher avec des béquilles, l'ancien entraîneur du Borussia Dortmund devrait malgré tout être bien présent sur le banc parisien mardi soir (21h00), au moment du coup d'envoi du quart de finale de Ligue des Champions opposant ses protégés à l'Atalanta Bergame. L'inquiétude concerne surtout Kylian Mbappé (cheville droite), Marco Verratti (mollet droit) et Thilo Kehrer (problème à une oreille). Trois éléments clés qui, à des degrés divers, sont incertains ou quasiment condamnés à déclarer forfait pour la rencontre face aux Bergamasques...