Premier League : Mané, Salah et Aubameyang terminent rois des buteurs !

Mané - Salah - Aubameyang Copyright -OFC
Quelle performance pour nos ambassadeurs africains au "Royaume de sa MajestĂ©" ! Ce dimanche, et Ă  l’issue de la 38Ăšme et ultime levĂ©e de la prestigieuse Premier League anglaise, le trio magique africain Sadio ManĂ©, Mohamed Salah et Pierre-Emerick Aubameyang, a achevĂ© l’exercice 2018/2019 ex-aequo Ă  la 1Ăšre place du classement des buteurs !

A lire aussi >> Manchester City est sacré champion d'Angleterre 2019 !

Meilleur artificier de la saison passĂ©e (32 buts) et seul en tĂȘte avec 22 rĂ©alisations avant cette derniĂšre journĂ©e, la super star Ă©gyptienne de Liverpool, Mohamed Salah, est restĂ© muet face Ă  Wolverhampton (2-0) tandis que son compĂšre d’attaque sĂ©nĂ©galais Sadio ManĂ© s’est brillamment illustrĂ© en faisant parler la poudre Ă  deux reprises.

GrĂące Ă  cette remarquable prouesse, (insuffisante toutefois pour doubler sur le fil Manchester City, sacrĂ© champion), le Lion de la TĂ©ranga a ainsi rejoint Salah en tĂȘte oĂč on assiste mĂȘme Ă  un vĂ©ritable embouteillage puisque le "serial buteur" gabonais d’Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang, a lui aussi signĂ© un doublĂ© face Ă  Burnley (3-1) pour finir Ă©galement Ă  22 buts. Un trio de rĂȘve !

Ci-aprĂšs le classement des meilleurs buteurs de la Premier League saison 2018/2019:

1) Sadio Mané : 22 buts

2) Mohamed Salah : 22 buts

3) Pierre-Emerick Aubameyang: 22 buts

4) Sergio Aguero : 21 buts

5) Jamie Vardy : 18 buts

FC Barcelone : Bartomeu annonce la couleur pour l’avenir de Valverde !

Lionel Messi - Ernesto Valverde Copyright -Twitter @fcbarcelona
L'exercice 2018-2019 du FC Barcelone s'est achevé de la plus mauvaise des maniÚres. En effet, samedi, les protégés d'Ernesto Valverde se sont inclinés en finale de la Coupe du Roi, face au FC Valence (1-2). >> FC Barcelone - Valence: le résumé complet de la rencontre (1-2) Au coup de sifflet final, le président du club catalan Josep Maria Bartomeu a exprimé son sentiment à l'issue de ce cuisant revers, au micro de Teledeporte : « Il faut féliciter Valence, c'est un juste vainqueur. Nous avons tenté, nous avons beaucoup travaillé, les joueurs ont fait des efforts mais cela n'a pas été possible. Cela fait un moment qu'on réfléchit à la saison prochaine, cela ne commencera pas demain (dimanche). Ce n'est pas le moment d'expliquer ce qui va se passer Nous allons continuer, il y aura des nouveautés à l'avenir mais ce n'est pas le moment d'en parler. »

« Ce n'est pas la faute de l'entraßneur »

Le dirigeant en a Ă©galement profitĂ© pour revenir, une nouvelle fois, sur l'avenir de son entraĂźneur, et n'a d'ailleurs pas manquĂ© de le conforter en vue de la saison prochaine : « Je l'ai toujours dit, Ernesto (Valverde) a un contrat pour l'an prochain, il est l'entraĂźneur. Ce soir, il faut souligner que selon moi, ce n'est pas la faute de l'entraĂźneur. Simplement, nous avons beaucoup travaillĂ©, nous avons eu beaucoup d'occasions mais le ballon n'a pas voulu rentrer » affirme-t-il. Il convient de rappeler qu’en fĂ©vrier dernier, et alors que le Barça Ă©tait encore en lice pour un triplĂ©, Valverde a prolongĂ© son contrat d'une saison, avec une autre en option (jusqu'en 2020, potentiellement extensible jusqu'en 2021). Depuis, ses hommes ont connu une dĂ©route monumentale en demi-finale de Ligue des champions contre Liverpool (4-0) et perdu une Coupe du roi qu’ils dĂ©tenaient depuis 2015.

Son avenir ? José Mourinho veut prendre son temps

Actuellement à Monaco pour le Grand Prix de Formule 1, José Mourinho, interrogé par Sky Sports, a indiqué vouloir prendre son temps concernant son avenir, lui qui n'a plus de banc depuis son limogeage de Manchester United.
Une chose est sĂ»re, il ne manque pas de sollicitations. Pourtant, JosĂ© Mourinho n'a pas l'intention de se prĂ©cipiter sur son avenir. Libre de tout contrat depuis son limogeage de son poste d'entraĂźneur de Manchester United, le Portugais n'a, depuis, pas retrouvĂ© de banc. Actuellement, le nom du technicien est rĂ©guliĂšrement citĂ© aux quatre coins de l'Europe, et mĂȘme dans des clubs plutĂŽt prestigieux. AnnoncĂ© dans un premier temps du cĂŽtĂ© de la Juventus Turin, sans coach depuis le dĂ©part de Massimiliano Allegri, la Vieille Dame a finalement dĂ©cidĂ© d'abandonner cette piste. InterrogĂ© par Sky Sports, le « Special One », actuellement au Grand Prix de Monaco de Formule 1, a indiquĂ© avoir clairement l'intention de prendre son temps, quand il s'agira de prendre une dĂ©cision sur son avenir, et souhaite Ă©tudier minutieusement les diffĂ©rentes offres qu'il recevra : « HonnĂȘtement, je ne sais pas. La seule chose que je sais, c'est que je ne peux pas ĂȘtre Ă©motif. Je dois ĂȘtre rationnel. Je ne dois pas choisir simplement parce que je veux travailler et que je suis dĂ©sespĂ©rĂ© de ne pas le faire. Je dois faire un choix parce que c'est le bon projet pour moi, la bonne motivation. Je veux devenir plus fort que jamais. J'Ă©tudie beaucoup, je travaille beaucoup avec mon staff pour former une bonne Ă©quipe d'entraĂźneurs. (...) Alors je dois rĂ©flĂ©chir. Nous rĂ©flĂ©chirons, analyserons et prendrons la bonne dĂ©cision. »

A voir aussi :
>>> Toute l'actualité du Mercato

Marouane Chamakh confirme sa retraite

Invité de l'émission « L'Expresso » ce dimanche matin sur beIN Sports, Marouane Chamakh (35 ans), sans club depuis son départ de Cardiff City en 2016, a officialisé sa retraite sportive.
Ce n'Ă©tait plus vraiment un secret, mais c'est dĂ©sormais officiel. Marouane Chamakh ne refoulera plus les terrains de football en tant que joueur professionnel. InvitĂ© sur le plateau de l'Ă©mission « L'Expresso » sur beIN Sports, le principal intĂ©ressĂ© en a fait officiellement l'annonce : « Cela faisait deux ans que j'avais vraiment coupĂ© du football. C'Ă©tait voulu. Officiellement, je n'avais pas dĂ©clarĂ© que j'Ă©tais Ă  la retraite. Je ne suis pas dans les rĂ©seaux sociaux. Je voulais vraiment couper du football et plus me rapprocher de ma famille. Aujourd'hui, je peux dire que je me suis vraiment retirĂ© du football. » Natif de Tonneins, l'ancien attaquant international marocain, ĂągĂ© aujourd'hui de 35 ans, a commencĂ© sa carriĂšre en 2003 aux Girondins de Bordeaux, oĂč il a Ă©tĂ© formĂ©. Par la suite, il a pris le chemin de l'Angleterre et a jouĂ© pour Arsenal, West Ham et Crystal Palace, avant de filer au pays de Galles Ă  Cardiff City. Sans club depuis cette Ă©poque, soit en 2016, celui qui a portĂ© le maillot du Maroc Ă  65 reprises pour 18 buts inscrits n'avait donc encore jamais officialisĂ© sa retraite. C'est dĂ©sormais chose faite pour celui qui se tourne dĂ©sormais vers de nouveaux objectifs : « Petit Ă  petit, c'est quelque chose qui me manque (ndlr : le football). Je vais essayer de revenir dans le football en tant que consultant ou bien peut-ĂȘtre entraĂźneur. Je vais essayer de passer mes diplĂŽmes aussi. »

Josep Maria Bartomeu (FC Barcelone) maintient sa confiance Ă  Ernesto Valverde

A l'issue de la défaite du FC Barcelone contre Valence, en finale de la Coupe du Roi, ce samedi (1-2), Josep Maria Bartomeu, le président des Blaugrana, a conforté Ernesto Valverde à son poste d'entraßneur.
La saison 2018-2019 du FC Barcelone se termine de la plus mauvaise des maniÚres. En effet, ce samedi soir, les Blaugrana se sont inclinés en finale de la Coupe du Roi, contre Valence (1-2). Au coup de sifflet final, Josep Maria Bartomeu, le président du club catalan, est revenu sur la physionomie de cette rencontre, au micro de Teledeporte : « Il faut féliciter Valence, c'est un juste vainqueur. Nous avons tenté, nous avons beaucoup travaillé, les joueurs ont fait des efforts mais cela n'a pas été possible. Cela fait un moment qu'on réfléchit à la saison prochaine, cela ne commencera pas demain (dimanche). Ce n'est pas le moment d'expliquer ce qui va se passer Nous allons continuer, il y aura des nouveautés à l'avenir mais ce n'est pas le moment d'en parler. » Le dirigeant en a également profité pour revenir, une nouvelle fois, sur l'avenir de son entraßneur, et n'a d'ailleurs pas manqué de le conforter en vue de la saison prochaine : « Je l'ai toujours dit, Ernesto (Valverde) a un contrat pour l'an prochain, il est l'entraßneur. Ce soir, il faut souligner que selon moi, ce n'est pas la faute de l'entraßneur. Simplement, nous avons beaucoup travaillé, nous avons eu beaucoup d'occasions mais le ballon n'a pas voulu rentrer. »

Piqué : « Valverde ? Je crois qu'il fait du beau travail »


Enfin, Bartomeu en a Ă©galement profitĂ© pour effectuer un bilan de la saison de ses protĂ©gĂ©s : « Ce n'est pas un Ă©chec, ce n'est pas non plus une saison excellente, c'est une trĂšs bonne saison parce que gagner la Liga est toujours l'objectif que nous nous fixons. Nous avons rivalisĂ© en finale de la Coupe, nous avons atteint les demi-finales de Ligue des Champions et au final nous avons perdu deux matchs. » De son cĂŽtĂ©, Ernesto Valverde est revenu sur sa capacitĂ© Ă  rester en poste, excluant d'ailleurs toute dĂ©mission : « Quand on est entraĂźneur, on est toujours disposĂ© Ă  essayer de renverser la situation, cela ne fait aucun doute. Si on m'avait demandĂ© de choisir entre perdre en finale, ou bien en huitiĂšmes ou en quarts, j'aurais prĂ©fĂ©rĂ© perdre en finale, mĂȘme si c'est un problĂšme. » Le coach catalan peut compter sur le soutien de ses joueurs, Ă  l'image de Gerard PiquĂ©, Ă©galement interrogĂ© sur le sujet : « Ce genre de dĂ©cisions, comme l'avenir de l'entraĂźneur, ne sont pas entre nos mains et nous avons dit plus d'une fois que nous aimerions qu'il continue. Je crois qu'il fait du beau travail, mais cela ne dĂ©pend pas de nous. Il faut analyser tout cela et revenir plein d'Ă©nergie l'an prochain. »

Milan AC, AS Roma, Inter, Fiorentina, Genoa
 Les enjeux de la derniÚre journée de Serie A

Si la Juventus Turin est sacrée depuis bien longtemps et que Frosinone et le Chievo Vérone descendront en Serie B, il reste encore du suspense en Serie A. Aussi bien dans la lutte pour la Ligue des Champions que pour le maintien.

La course Ă  la Ligue des Champions : 4 pour deux places


Qui pour accompagner la Juventus et le Napoli en Ligue des Champions la saison prochaine ? Ils sont encore quatre Ă  pouvoir prĂ©tendre aux deux derniĂšres places : l’Atalanta (66 points), l’Inter Milan (66 points), le Milan AC (65 points) et la Roma (63 points). Les deux premiers citĂ©s sont en position favorable mais les quatre Ă©quipes se tiennent en seulement trois points. Les rĂ©sultats de dimanche soir pourraient donc tout remettre en cause.

  • Atalanta Bergame qualifiĂ©e si :


Victoire Ă  domicile contre Sassuolo
Nul, l’Inter Milan ne gagne pas qu’importe les rĂ©sultats du Milan AC et la Roma
DĂ©faite et l’Inter Milan perd aussi qu’importe le rĂ©sultat du Milan AC et la Roma (mĂȘme goal average mais diffĂ©rence de buts favorable)

  • Inter Milan qualifiĂ© si :


Victoire contre Empoli
Nul, le Milan AC et la Roma ne gagnent pas
Nul et l’Atalanta perd
DĂ©faite et le Milan AC et la Roma perdent

  • Milan AC qualifiĂ© si :


Victoire à la SPAL et l’Atalanta et/ou l’Inter Milan ne gagnent pas
Nul et l’Atalanta Bergame perd (goal average particulier favorable)

  • AS Roma qualifiĂ©e si :


Victoire contre Parme et dĂ©faite du Milan AC et de l’Inter Milan contre qui La Louve a un mĂȘme goal average particulier mais une diffĂ©rence de buts favorable.

La course Ă  la Ligue Europa : On prend les mĂȘmes


Cette lutte pour la Ligue des Champions aura quoi qu’il arrive une incidence sur les qualifiĂ©s pour la Ligue Europa. La Roma peut encore espĂ©rer accrocher une place directe pour les poules et s’éviter un tour prĂ©liminaire avec la sixiĂšme place que le club romain occupe actuellement. Mais entre l’Atalanta, l’Inter, le Milan et La Louve, aucun n’est Ă  l’abri d’ĂȘtre reversĂ© chez la petite sƓur de la Coupe aux grandes oreilles. Un moment dans le coup, le Torino ne peut caresser le doux rĂȘve d’accrocher la 6eme. MĂȘme en cas de succĂšs face Ă  la Lazio et d’une dĂ©faite de la Roma, les coĂ©quipiers de Nicolas Nkoulou se sont inclinĂ© deux fois cette saison contre la formation de Claudio Ranieri.

La course au maintien : Le Genoa a son destin entre les mains


Frosinone et le Chievo VĂ©rone assurĂ©s de jouer en Serie B la saison prochaine, cette 38eme journĂ©e de Serie A va permettre de savoir qui sera le troisiĂšme relĂ©guĂ©. Avant les coups d’envoi de ce dimanche (20h30), ils sont encore quatre Ă  pouvoir descendre : le Genoa, premier relĂ©gable, Empoli qui reste sur 3 victoires de suite, l’Udinese et mĂȘme la Fiorentina !

  • Genoa maintenu si :


Victoire contre la Fiorentina qu’importe les rĂ©sultats d’Empoli et de l’Udinese grĂące au goal average particulier
Nul et Empoli s’incline face Ă  l’Inter dans le mĂȘme temps (goal average particulier favorable)

  • Empoli maintenu si :


Victoire face à l’Inter Milan
Nul et le Genoa ne gagne pas
DĂ©faite et le Genoa perd

  • Udinese maintenu si :


Victoire Ă  Cagliari
Nul ou défaite et le Genoa ne gagne pas

  • Fiorentina maintenue si :


Victoire ou nul contre le Genoa
DĂ©faite et l’Udinese et Empoli ne gagnent pas