Patrick Vieira (Nice) regrette l’individualisme de ses joueurs

Patrick Vieira, l'entraîneur de Nice, affiche certaines limites de son équipe après le match nul de vendredi soir contre Toulouse (1-1, 29eme journée de Ligue 1).
Patrick Vieira, que pensez-vous de ce match nul contre Toulouse ?

C’est mérité. Toulouse mérite de revenir au score. On a eu des situations que l’on a très mal jouées. Il y a trop de situations où on a été trop individualistes. Tant que l’on ne marquait pas ce deuxième but, on se mettait en danger. Je sentais que l’on avait besoin de marquer ce deuxième but pour gagner. Mais on a fait les mauvais choix au niveau des transitions offensives. On a manqué de justesse technique. On a pensé à soi au lieu de penser au collectif. On l'a payé en fin de match.

Vous aviez pourtant la maîtrise de cette rencontre, non ?

On était plutôt pas mal défensivement. Sur le but, on manque de réussite. Pour apporter du danger, on peut aussi le faire grâce au jeu collectif. Comme leurs partenaires, Atal et Saint-Maximin ont besoin des autres pour exprimer leur talent.

Vieira : « Je suis déçu car on a failli collectivement »


Comment expliquer ce but encaissé ?

C’est une situation où sur le plan aérien, nous avons été dominés, alors que l’on avait bien résisté jusque là dans ce secteur malgré la grande taille de l’équipe toulousaine. On manque de réussite sur le coup avec une frappe contrée.

C’est une mauvaise opération dans la course à l’Europe…

On est freiné. Cela ne nous empêche pas de continuer à rêver, même si ça va être très compliqué. Mais la fin de saison reste très intéressante pour nous. Notre objectif, c’est de finir le plus haut possible et on verra dans les cinq derniers matchs si on peut jouer quelque chose. Ce soir, je suis déçu car on a failli collectivement en phase offensive. J’espère que ça nous servira de leçon.

Javier Pastore (AS Rome) chaud pour remplacer Juan Quintero (River Plate) ?

Javier Pastore ne serait pas contre un retour en Argentine, selon TNT Sports, pour pallier la blessure de Juan Quintero, victime d’une rupture des ligaments croisés d’un genou. Mais le milieu de l’AS Rome est a priori une cible inatteignable pour River Plate.
Javier Pastore vit une première saison à l’AS Rome proche du catastrophique. Titularisé seulement cinq fois en Serie A, la dernière fin septembre, et régulièrement blessé, le milieu offensif argentin (29 ans) n’a disputé que 14 matchs toutes compétitions confondues. Et encore, il n’en a joué que 3 en 2019. Un an après son arrivée à la Roma en provenance du PSG, Pastore chercherait déjà une porte de sortie et en a vu une s’ouvrir à River Plate avec la grave blessure de Juan Quintero. Victime d’une rupture des ligaments croisés d’un genou, l’international colombien laisse un trou à la création chez les Millionarios et TNT Sports révèle qu’« El Flaco » pourrait être intéressé par un retour en Argentine. Bientôt trentenaire, Pastore dispose toutefois d’un contrat qui court jusqu’en 2023 et d’un salaire annuel de 8 millions d’euros qui le rendent a priori hors d’atteinte pour River. A moins qu’il soit prêt à faire des concessions financières significatives.



A voir aussi :
>>> Mercato : Le salaire de Sanchez, Griezmann intéressé par le PSG, le prix d’Icardi… Les rumeurs transferts du lundi 18 mars

CAN 2019 - RD Congo : Mbokani forfait, Ndongala rappelé

Blessé au ménisque, Dieumerci Mbokani a déclaré forfait pour la réception, décisive, du Liberia, ce dimanche en éliminatoires de la CAN 2019.
Un Dieumerci remplace l'autre chez les Léopards de RD Congo avant la réception du Liberia, dimanche dans le cadre de la 6eme et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019. Convoqué par Florent Ibenge pour la première fois depuis la CAN 2017, Dieumerci Mbokani devra patienter pour sortir de sa retraite internationale. Absent en championnat ce week-end, l'attaquant souffre d’une "lésion du ménisque", si l'on en croit l'Antwerp, son club. Pour le remplacer, un autre joueur évoluant en Belgique a été rappelé, en l'occurrence Dieumerci Ndongala (Genk).

Pierre-Emerick Aubameyang attendu au Gabon mardi

Alors qu'il laissait planer le doute, Pierre-Emerick Aubameyang doit rejoindre les Panthères mardi à Libreville en vue du déplacement décisif au Burundi, samedi en éliminatoires de la CAN 2019.
Voilà une nouvelle qui, si elle se confirme, devrait ravir les supporters du Gabon. Sauf changement de dernière minute, Pierre-Emerick Aubameyang rejoindra la tanière des Panthères ce mardi en début de soirée pour le match décisif contre le Burundi, a appris Football365 Afrique de source proche de la sélection. Auteur d’un doublé qui a précipité l’élimination de Rennes en Ligue Europa jeudi dernier (0-3), l'attaquant d'Arsenal avait célébré sa réussite avec un masque de "Black Panther" mais laissait depuis planer le doute sur sa participation à cette rencontre de la 6eme journée des éliminatoires de la CAN 2019. Condamnés à gagner pour être de la phase finale l'été prochain en Egypte, les hommes de Daniel Cousin sont réunis en stage à Libreville depuis lundi pour préparer le choc en question. En conflit avec sa Fédération, "PEA" n’était pas présent lors des deux derniers matchs face au Soudan du Sud (1-0) et au Mali (0-1).

Dries Mertens (Naples) veut la Chine

Selon les informations de La Gazzetta dello Sport, Dries Mertens, l’attaquant belge de Naples, serait en partance pour la Chine.
Sous contrat jusqu’en juin 2020 avec Naples, l’attaquant international belge Dries Mertens (31 ans) se rapprocherait de la sortie. Selon les informations de La Gazzetta dello Sport, l’ancien joueur du PSV Eindhoven aurait de fortes chances de partir en Chine lors du prochain Mercato d’été. Auteur de neuf buts et neuf assits cette saison en Serie A, le Diable Rouge souhaiterait terminer du mieux possible son aventure avec le club du président Aurelio De Laurentiis, avant d’imiter Marek Hamsik en rejoignant la Chinese Super League.

Le Real Madrid se lance pour une priorité estivale

Selon le Daily Record, le Real Madrid serait passé à la phase concrète des opérations pour recruter Eden Hazard, l’attaquant belge de Chelsea. une première proposition aurait été formulée, mais les Blues auraient pour objectif de récupérer 100 M€ sur un éventuel transfert de l'ancien joueur de Lille lors du Mercato d'été.
Alors que les Parisiens Mbappé et Neymar devraient être difficilement accessibles lors du Mercato d’été, le Real Madrid serait passé à la vitesse supérieure sur le dossier de l’attaquant international belge Eden Hazard (28 ans, Chelsea), auteur de treize buts et onze assists cette saison en championnat. Lié jusqu’en juin 2020 avec les Blues, l’ancien joueur de Lille aurait fait l’objet d’une première offre de la part de La Maison Blanche, qui vient d’enregistrer le retour aux affaires de Zinédine Zidane.

Chelsea espère 100 M€ pour un transfert 


Cette proposition aurait été repoussée, mais le club de Roman Abramovitch ne serait pas en position de force. Compte tenu de la situation contractuelle du natif de La Louvière, qui sera libre en juin 2020, Chelsea devrait avoir du mal à conserver son numéro 10. Après avoir régulièrement fait part de son désir d’évoluer sous les couleurs des Merengue, le Diable Rouge pourrait faire le forcing pour rejoindre les coéquipiers de Sergio Ramos, mais l’actuel sixième de Premier League serait tout de même convaincu de pouvoir réaliser une opération record. Un montant de 100 M€ est évoqué, et l’écurie du président Florentino Pérez pourrait être contrainte de faire un effort plus important que prévu pour avoir une chance de débaucher Eden Hazard, qui avait été recruté pour 35 M€ lors de l'été 2012.