Patrice Evra revient sur Knysna : « J’ai payé pour tout le monde »

Copyright : Panoramic
Dans un long entretien accordé au Figaro et au Parisien, Patrice Evra est revenu sur le douloureux épisode de Knysna après avoir officialisé sa retraite.
La Gazzetta dello Sport, le Parisien, le Figaro. Lundi, Patrice Evra a officialisé sa retraite de joueur dans plusieurs médias. Le moment de faire le bilan d’une carrière très riche, marquée par de très nombreux succès mais aussi par des pages plus sombres. Parmi ces dernières, l’épisode de la grève de Knysna, lors du Mondial 2010, occupe forcément une place de choix. Et lui laisse des regrets : « J'aurais dû laisser mon portable ouvert et écouter les avis de certains comme Didier (Deschamps). Je me suis mis dans une bulle, je ne savais pas quelles répercussions cela pourrait occasionner, a-t-il avoué dans les deux quotidiens français. En étant capitaine, j'aurais dû prendre les choses moins à coeur. Je me suis fait bouffer. Au lieu de penser au groupe, j'aurais dû penser à ma tronche ».

Evra : « Je devais lire le papier devant les médias »


Et alors qu’il a annoncé la sortie d’un livre dans lequel il raconterait tout cet épisode en détail, l’homme aux 81 sélections en équipe de France a révélé une petite anecdote sur la tristement célèbre lecture du communiqué des joueurs par Raymond Domenech : « Le coup du papier, je devais être en charge de le lire devant les médias, explique-t-il Quand on arrive au stade pour l'entraînement, je montre le texte à Raymond et là il ne me le redonne pas. "Comme vous êtes des gamins, c'est moi qui vais le lire". Je lui réponds que non, que je n'ai pas confiance… »

Evra : « J’ai pris dans la tronche et je l’ai accepté »


« Et là je monte dans le bus, les gars me demandent où est le papier, poursuit-il. Ils me demandent d'aller le chercher car ils avaient peur que Raymond déforme nos propos. J'y vais, et je ne sais plus quel joueur tire le rideau du bus et dit que le coach lit le communiqué aux médias. On voulait encore m'envoyer au feu. Si j'avais été le lire devant la presse, j'aurais eu l'air d'un grand imbécile ». Même si l’ancien latéral de la Juventus n’est finalement pas allé lui-même devant les journalistes, la traque de la « taupe » et une conférence de presse surréaliste n’ont ensuite pas joué en sa faveur. « Bien sûr que j'ai payé pour tout le monde. J'ai pris dans la tronche et je l'ai accepté », résume-t-il. Du haut de ses 38 ans, le natif de Dakar veut désormais se consacrer à sa carrière d’entraîneur. Fort de ses réussites, et avec quelques boulets à traîner.
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Ligue Europa : C'est déjà fini pour Porto

Le FC Porto a été éliminé dès les 16es de finale de la Ligue Europa par Leverkusen. La Roma est passée comme Wolverhampton.
Porto recevait le Bayer Leverkusen en 16es de finale retour de Ligue Europa. Au match aller, les Dragons s'étaient inclinés 2-1. Ce match retour était donc l’occasion de se remettre en ordre de marche pour les Portugais. Mais les locaux se sont retrouvés démunis face à la bonne organisation des visiteurs. Ces derniers ouvraient d’ailleurs la marque dès la 10e minute. Alario trouvait le petit filet de Marchesin sur un ballon de Havertz. Havertz, passeur décisif pour Demirbay pour le 2-0, se muait en buteur par la suite. 3-0, puis 3-1. Marega réduisant la marque peu après l'heure de jeu. Anecdotique. Porto chute lourdement et sort par la petite porte.

Traoré de retour à Barcelone


Face à l'Espanyol, Wolverhampton a pu compter sur sa fusée Adama Traoré. L'ancien Barcelonais, de retour dans sa ville, a désormais marqué dans toutes les compétitions disputées par les Wolves cette saison. Avec six buts, le joueur formé à la Masia établit d'ailleurs un record personnel. 3-2, score final. L'Espanyol, lanterne rouge de Liga, avait largement chuté en Angleterre (4-0). Les Wolves sont donc logiquement qualifiés pour la suite de la compétition, malgré le triplé de Calleri pour les Pericos.

La Roma, qui l'avait emporté d'une courte tête à l'aller (1-0), a vu La Gantoise ouvrir le score à la Ghelamco Arena. Mais un but de Justin Kluivert a permis aux Lupi d'égaliser et accessoirement, de se qualifier pour les 8es de finale. Après son large succès 3-0 à Nicosie il y a une semaine, Bâle s'est imposé à la maison (1-0) et progresse sans encombres pour les 8es. Wolfsburg est allé corriger Malmö (3-0). Le club allemand s'était déjà imposé 2-1 à l'aller et poursuit sa route.

MLS : Giuseppe Rossi signe au Real Salt Lake

L'attaquant italien Giuseppe Rossi a retrouvé un club. Il s'est engagé en faveur du Real Salt Lake, en MLS.
Cela fait un peu moins de deux ans qu’on n’a pas vu Giuseppe Rossi sur un terrain de foot. Mais l’attaquant italien passé par Manchester United, Villarreal ou encore la Fiorentina a relancé sa carrière ce jeudi, en s’engageant avec le Real Salt Lake, comme annoncé dans un communiqué. Le joueur de 33 ans, dont la carrière a été plombée par les blessures, va donc découvrir la MLS, dont la saison 2020 débutera vendredi contre Orlando pour le club de Salt Lake City.

La dernière apparition en match officiel de l’homme aux 29 sélections avec la Nazionale (7 buts) remonte au 20 mai 2018 avec le Genoa, à l’occasion d’une défaite contre le Torino (1-2). Son contrat au sein du club italien était arrivé à expiration quelques semaines plus tard et Rossi n’avait pas retrouvé de club depuis. Son dernier but, lui, remonte au 6 mai 2018, contre la Fiorentina. « J’ai hâte de rentrer sur le terrain et d’aider RSL à remplir les objectifs fixés cette année », a-t-il déclaré sur le site du club.

Portugal : Rolando reprend du service

L'ancien défenseur central de l'OM, Rolando, a signé en faveur de Braga jusqu’en 2022.
Rolando va reprendre du service. Libre depuis l’été dernier et la fin de son contrat avec l’Olympique de Marseille, le défenseur central portugais s’est engagé avec Braga jeudi, comme annoncé dans un communiqué. Une possibilité envisagée dès l'été dernier. Celui qui compte 174 matchs avec le FC Porto a signé jusqu’en juin 2022, soit pour un peu plus de deux saisons. Le défenseur de 34 ans n’a plus joué en match officiel depuis le 8 février dernier et une entrée en jeu sur la pelouse de Dijon. Celui qui est également passé par l’Inter Milan ou encore Naples débutera l’entraînement dès vendredi avec sa nouvelle équipe.

Chelsea : 50 millions d'euros sur Aouar ?

Après Ziyech, Chelsea aurait des vues sur le Lyonnais Houssem Aouar. Le club anglais serait prêt à miser plus de 50 millions d’euros sur le milieu français d'après les informations de TMW.
Désigné meilleur joueur de Lyon – Juventus mercredi soir (1-0) par l’UEFA, Houssem Aouar continue de gravir les échelons. En l’absence de Memphis Depay, gravement blessé, le numéro 8 des Gones a clairement pris les clés du jeu rhodanien. Le leader technique de l’OL, c’est lui, et ça ne fait aucun doute. Homme des grands matchs depuis le début de saison - il avait notamment sonné la révolte contre Leipzig (2-2) lors de la dernière journée de la phase de groupes en C1 – le milieu de 21 ans a forcément tapé ans l’œil de plusieurs ogres européens. Et ça ne date pas d'hier.

Chelsea prêt à aligner 50 millions sur Aouar ?


Ainsi, déjà associé à Manchester City la saison dernière, Aouar serait désormais sur les tablettes de Chelsea. Le club londonien, qui s’est offert les services de Hakim Ziyech pour la saison prochaine, serait même disposé à aligner plus de 50 millions d’euros sur le joueur formé à l’OL, à en croire les informations du média italien TMW. Des premiers contacts auraient même déjà été noués mais les noms d’autres clubs circulent également. Dont celui de la Juventus, à qui l’intéressé a fait si mal mercredi. Et qu’il retrouvera le 17 mars prochain pour une manche retour très attendue.

Éliminatoires CAN 2021 Sénégal vs Guinée Bissau : Un tunisien au sifflet

Des arbitres du Maroc et de la Tunisie ont été désignés par la Confédération africaine de football (CAF) pour officier lors de la double confrontation devant opposer le Sénégal à la Guinée-Bissau, les 28 et 31 mars, pour le compte des éliminatoires de la CAN 2021.

C’est un trio tunisien qui a été désigné pour le match Sénégal-Guinée Bissau, programmé le 28 mars, à partir de 19 heures, au stade Lat Dior de Thiès.

L’arbitre central Sadok Selmi sera assisté pour ce match de Mohamed Bakir et Jridi Faouzi. Le 4-ème arbitre, Yousri Mohamed Bouali, est aussi de nationalité tunisienne.

Le match retour ensuite, programmé à Bissau, pour le compte de la 4-ème journée des éliminatoires, sera dirigé par un quatuor marocain avec comme arbitre central Adil Zourak.

Ce dernier sera assisté de Zakaria Brinsi et d’Hamza Naciri, le 4-ème arbitre étant Noureddine El Jaafari.

Des arbitres sénégalais ont été désignés de leur côté pour siffler plusieurs matchs de ces 3-ème et 4-ème journées.

Maguette Ndiaye sera au sifflet lors de Ghana-Soudan du 27 mars à Cape Coast. Il sera assisté d’El hadj Malick Samba et de Serigne Cheikh Touré.

Le 4-ème arbitre désigné pour ce match comptant pour la 3-ème journée est aussi Sénégalais, et il s’agit de Daouda Guèye, également présélectionné pour l’édition 2020 du Championnat d’Afrique des nations.

Pour le match Togo-Egypte de la 4-ème journée, programmé le 29 mars à Lomé, le jeune arbitre sénégalais Issa Sy a été désigné comme juge central.

Il sera assisté de Nouha Bangoura et Amadou Ngom, avec Adalbert Diouf comme arbitre central.