OM : Le repreneur saoudien, c'était de l'intox !

Copyright : Panoramic
L’homme d’affaires saoudien Al Walid Ben-Talal n’envisage pas du tout de racheter l’OM, contrairement aux rumeurs qui ont longtemps circulé....
Cette fois, les rumeurs ont de bonnes chances de se tasser définitivement. Alors qu’il était longtemps question qu’un richissime saoudien s’installe à la tête de l’OM en rachetant le club à Franck McCourt, il s’avère qu’il n’y a pas une once de vérité dans ce qui a été avancé par les médias. Al-Walid Ben Talal, à qui on prêtait un intérêt croissant envers le prestigieux club phocéen, ne pense pas et n’a jamais pensé débarquer du côté du Vélodrome. Le quotidien La Provence a pu se renseigner auprès de ses proches et ces derniers se sont montré catégoriques sur le fait qu’il n’existe aucune manœuvre de ce type en cours.

« Il n'aime pas le football ! Frank McCourt ne veut pas vendre le club et, si c'était le cas, Al-Walid ne l'achèterait pas. Je vous le répète : Al-Walid est une rumeur infondée », affirme-t-on fermement dans l’entourage de l’homme d’affaires. Ce n’est donc pas demain la veille que Marseille passera sous pavillon saoudien et se calquera sur le modèle du rival parisien. D’autant que le prince hériter Mohamed Ben Salman n’a, lui non plus, aucune intention de se lancer dans un tel projet. « Il a suffisamment d'emmerdes pour ne pas se mettre dans le foot », a indiqué un expert de la région au quotidien provençal.
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Paulo Sousa a annoncé son départ aux joueurs de Bordeaux

Paulo Sousa, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux, a annoncé, ce jeudi, son départ du club à ses joueurs.
Les Girondins de Bordeaux pourraient se mettre à la recherche d'un nouvel entraîneur avant la reprise du championnat de France de Ligue 1. Douzième de l'exercice 2019-2020, le club pourrait perdre son actuel entraîneur, Paulo Sousa. Arrivé le 8 mars 2019 en remplacement du duo composé d'Éric Bedouet et Ricardo, le technicien aurait annoncé son départ aux joueurs selon des informations de RMC Sport. Le média indique que le coach est "fatigué" par les divers changements de projets au sein du club. Avant son aventure à Bordeaux, Sousa avait connu de nombreuses aventures à l'étranger. Il avait en effet entraîné Swansea (2009-2010), le FC Bâle (2014-2015) ou encore la Fiorentina (2015-2017) en Serie A.


Un contexte de crise contre la direction


La période est loin d'être rose pour Bordeaux, après une saison terne dans le championnat de France, symbolisée par la 12ème place au classement. Les supporters eux, exigent le départ de l'actuelle direction. Un contexte global, qui visiblement, a mis à mal les ambitions de Sousa pour les Girondins. Le bilan du coach portugais est de 13 victoires, 12 nuls et 17 défaites en 42 matches disputés jusqu'alors. Le club n'a pas encore officialisé la nouvelle concernant ce possible départ.

Hamdi Nagguez rejoint l’Espérance de Tunis (officiel)

Hamdi Nagguez a signé un contrat de trois ans en faveur de l'Espérance de Tunis.

Hamdi Nagguez rentre au bercail. Après deux années au Zamalek puis un passage tronqué à Suduva, en Lituanie, le latéral droit international tunisien s'est engagé avec l'Espérance de Tunis. Une fois sa visite médicale passée avec succès, l'ancien de l'Etoile du Sahel a paraphé un contrat de trois ans en faveur des Sang et Or, doubles vainqueurs sortants de la Ligue des Champions.




OM : un nouveau responsable business qui ne fait pas l'unanimité

Le club phocéen a annoncé ce jeudi l'arrivée de Hugues Ouvrard au poste de directeur général délégué. Une nomination qui risque de faire parler vu les messages dénichés sur Twitter, glorifiant le PSG et qualifiant l'OM de "club de pd".
C'est officiel : Hugues Ouvrard occupera les fonctions de "Head of business" à l'Olympique de Marseille. Le club phocéen l'a annoncé ce jeudi dans un communiqué. "L'arrivée d'Hugues en tant que directeur général délégué coïncide avec le démarrage de la deuxième phase de développement du club. Après avoir bâti des nouvelles fondations autour d’ambitions sportives élevées, d’infrastructures de premier plan et d’une formation redéployée, l'Olympique de Marseille doit désormais continuer de grandir en se reposant sur un modèle économique pérenne."


En tête des tendances Twitter en une heure


Hugues Ouvrard peut se targuer d'avoir une expérience significative dans divers secteurs, comme l'audiovisuel, la téléphonie ou encore le jeu vidéo. Toutefois, cette nomination risque de faire parler vu les messages dénichés sur Twitter. Ouvrard a notamment qualifié l'OM, par le passé de "club de pd" et de "trous du cul".







Conséquence immédiate, il s'est retrouvé en tête des tendances Twitter à peine une heure après l'officialisation de son recrutement. Sans doute pas la meilleure manière possible pour se mettre les supporters de l'OM dans la poche. La direction du club phocéen, elle aussi, risque fort de grincer des dents.





Affaire de la sextape : un procès demandé pour Benzema par la justice

Dans l'affaire de chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena, Karim Benzema, l'attaquant du Real Madrid, devrait être jugé.

Sur le plan purement sportif, Karim Benzema se montre en grande forme sous le maillot du Real Madrid depuis la reprise de la Liga avec trois buts et une passe décisive en cinq matches. Mais hors des pelouses, il pourrait avoir quelques soucis. En effet, ce jeudi, le parquet de Versailles a demandé un procès pour Karim Benzema à cause de son implication supposée dans l'affaire de la sextape concernant Mathieu Valbuena. Pour rappel, le scandale s'était déroulé peu avant l'Euro 2016 de football et avait vu ensuite la mise en examen de l'attaquant du Real Madrid couplée à une absence au sein de l'équipe de France. Benzema avait été mis en examen comme cinq autres personnes, dont Djibril Cissé qui avait alors bénéficié d'un non-lieu. La Cour de cassation avait rejeté sa demande d'invalider une partie de l'enquête, qui aurait été menée "de manière déloyale", selon les dires de ses avocats, par un des policiers chargés des investigations.



Une absence avec les Bleus depuis 2015 pour Benzema









Le dossier était depuis reparti à Versailles, vers la juge d'instruction Anne Duval. En février dernier, le 28, elle avait envoyé un avis de fin d'information aux différentes parties qui ont, comme le veut l'article 175 du Code pénal, trois mois afin de transmettre "une demande ou présenter une requête." Passé ce laps de temps, possiblement allongé à cause de la pandémie de coronavirus, la juge d'instruction devait alors envoyer son ordonnance de non-lieu ou de renvoi devant le tribunal correctionnel. C'est la deuxième option qui a été choisie. Benzema n'a plus été appelé en équipe de France depuis octobre 2015.




OM : Nkounkou file à Everton

Le jeune latéral gauche de 19 ans vient de signer son premier contrat en faveur de l’équipe de Carlo Ancelotti.
Il y a quelques semaines, l’Olympique de Marseille annonçait les premiers contrats professionnels de cinq membres de son centre de formation : Nassim Ahmed, Richecard Richard, Jorès Rahou, Cheikh Souaré et Aaron Kamardin. Ces signatures, combinées aux prolongations de contrat de Marley Ake et de Lucas Perrin, confirment la tendance actuelle à l’OM, il faudra compter sur les jeunes dans les années à venir. Cependant, certains membres du centre de formation ont décidé de relever de nouveaux challenges loin de la cité phocéenne. C’est le cas d’Isaac Lihadji, qui devrait signer son premier contrat pro du côté du LOSC, mais aussi de Niels Nkounkou, jeune latéral gauche de 19 ans, qui vient de s’engager avec Everton pour les trois prochaines saisons.


Courtisé par la Juventus et le RB Leipzig


Barré par la concurrence de Jordan Amavi au poste de latéral gauche, Niels Nkounkou n’a eu que très peu d’occasions de se montrer du côté de la Canebière. Alors que le natif de Pontoise devrait s’entraîner avec l’équipe première de Carlo Ancelotti, il est probable que ce dernier évolue dans un premier temps avec la réserve des Toffees. Courtisé par la Juventus de Turin et le RB Leipzig, le jeune espoir français a donc décidé de rallier l’Angleterre où il retrouvera un autre latéral gauche français, en la personne de Lucas Digne.