OL - PSG, les compos

Copyright : Panoramic
Kylian Mbappé et Neymar sont tous les deux titulaires mercredi pour OL - PSG (demi-finales de Coupe de France), de même qu'Edinson Cavani.
Le PSG tentera ce mercredi soir d’arracher la qualification pour la finale de la Coupe de France. Les Franciliens doivent battre l’OL à l’extérieur et pour cela ils misent notamment sur la paire Edinson Cavani et Kylian Mbappé en attaque. L’Uruguayen est titularisé pour la troisième fois d’affilée, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le mois d’aout dernier.

Le PSG avec une charnière expérimentale


Ce duo sera épaulé par Neymar et Sarabia, qui occuperont les flancs. Et dans l’entrejeu parisien, on retrouvera Idrissa Gueye et Leandro Paredes. Tuchel a probablement choisi cette association pour éventuellement la tester en vue du match retour contre Dortmund. Face au BVB, Marco Verratti sera, pour rappel, suspendu.

Derrière, le coach parisien a aussi misé sur un axe central assez inhabituel, puisqu’il a aligné Marquinhos et Kehrer ensemble. Sur les côtés, on retrouvera Meunier et Kurzawa, alors que Navas gardera logiquement les buts des champions de France.

Garcia ne change pas une équipe qui gagne


Côté lyonnais, pas de surprise. C’est l’équipe qui était pressentie pour démarrer qui a été alignée. Rudi Garcia a fait appel à ses hommes forts du moment, dont Moussa Dembélé, le héros de la victoire à l’occasion du derby. Il n’y a qu’un seul changement par rapport à l’équipe qui avait dominé l’ASSE, c’est Karl Toko Ekambi qui remplace Alain Traoré. L’Ivoirien Maxwel Cornet est, pour rappel, forfait pour cette empoignade.

Le onze de l’OL : Lopes - Dubois, Marcelo, Denayer, Marçal - Tousart, Guimarães, Aouar - Toko Ekambi, Dembélé, Terrier.

Le onze du PSG : Navas - Meunier, Kehrer, Diallo, Kurzawa - Sarabia, Paredes, Gueye, Neymar - Cavani, Mbappé.
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Mercato : Un cador français s'intéresse à Serge Aurier

Serge Aurier vs Sadio Mané Copyright -AFP
Et si Serge Aurier faisait son retour en Ligue 1 ? Malgré une place de titulaire et un temps de jeu régulier retrouvé avec le départ de Kieran Trippier à l’Atletico Madrid l'été dernier, l'international ivoirien (35 cette saison, 2 buts, 8 passes décisives) pourrait faire ses valises lors du prochain mercato estival et quitter Tottenham. A en croire les informations de Sky Sports, l’Éléphant pourrait revenir dans l'Hexagone. L'ancien joueur du Paris Saint Germain qui a quitté la Ligue 1 à l'été 2017 serait dans le collimateur de l'AS Monaco. Le club monégasque s'intéresse de près au profil du latéral droit des Spurs Aurier ne devrait pas être retenu par le club londonien, où son comportement en dehors des terrains a dérangé. A lire aussi >>Liga : Zambo Anguissa et Villarreal toujours invaincus

Le FC Porto officialise le départ d'Iker Casillas

Le FC Porto a annoncé le départ d'Iker Casillas, ce jeudi. Le contrat du gardien âgé de 39 ans n'a pas été reconduit.
Arrivé au FC Porto en 2015 en provenance du Real Madrid, Iker Casillas a terminé l'aventure avec le club portugais. Par le biais d'une vidéo en forme d'hommage, Porto a officialisé le départ du gardien espagnol, âgé de 39 ans. Il pourrait d'ailleurs s'en aller avec un nouveau titre en poche, étant donné que le FC Porto est pour le moment leader au classement, avec 6 points d'avance sur son dauphin, Benfica. Iker Casillas avait affirmé son ambition de prendre la présidence de la Fédération espagnole il y a quelques mois. Avec 156 matches chez les Dragons, Casillas peut partir la tête haute tant il a su, à plusieurs reprises, se montrer à la hauteur de son illustre réputation.

Un palmarès extraordinaire avec le Real Madrid et l'Espagne





Sous le maillot du Real Madrid, il avait connu une fin difficile, notamment dans ses rapports avec José Mourinho, qui lui avait préféré Diego Lopez  au poste de gardien par le passé. Casillas possède un palmarès éloquent, avec notamment 5 titres en Liga, 3 Ligue des champions, 1 Coupe du monde des clubs sous le maillot du club merengue. Présent lors de la période dorée de l'Espagne (capitaine), il a aussi remporté une Coupe du monde (2010) et un double titre lors de l'Euro (en 2008 et 2012).

PSG : OM, OL… 5 dates à cocher dans la saison 2020-21

Le journal Le Parisien a commencé à dévoiler certaines dates du calendrier du Paris Saint-Germain en Ligue 1. Les gros matchs sont déjà identifiés.

Dans la capitale, le mois d'août est déjà dans toutes les têtes. Parce qu'il marquera la reprise du football, déjà. Mais aussi et surtout parce qu'il peut aussi permettre au Paris Saint-Germain de remporter trois titres en cinq petits matchs : la Coupe de France, la Coupe de la Ligue et la prestigieuse Ligue des champions. Palpitante et intense, cette échéance laissera place ensuite à l'exercice 2020-21 de Ligue 1, qui doit débuter le 22 ou le 23 août. Kylian Mbappé, Neymar et les autres commenceront par un match contre le FC Metz. Mais 4 autres dates sont à retenir dans la saison parisienne.


Un PSG-OM dès l'été pour se remettre dans le bain


On pense évidemment aux deux Classiques contre l'Olympique de Marseille. Le premier des deux aura lieu dès la troisième journée au Parc des Princes, le 13 septembre 2020, selon les informations du journal Le Parisien. Le second, sur la phase retour, se déroulera au Vélodrome en plein hiver, le 7 février 2021, pour le compte de la 24e journée.


Il faudra davantage patienter pour voir le premier choc contre l'autre Olympique. Et là aussi, c'est au Parc que les hostilités commenceront avec un PSG-OL alléchant le 13 décembre, pour le compte de la 14e journée. La seconde confrontation contre le club rhodanien se déroulera en plein sprint final, le 21 mars, lors de la 30e journée.





Les objectifs d'André Villas-Boas pour l'OM

Le coach de l'OM, André Villas-Boas, a fixé des objectifs importants pour son groupe dans l'optique de la saison à venir.
Dauphin du PSG en Ligue 1, l'OM est parvenu à se qualifier pour la prochaine édition de la Ligue des champions. Dès son arrivée l'été dernier, André Villas-Boas avait indiqué vouloir se placer sur le podium dans le championnat de France. Un objectif atteint avec succès pour celui qui aurait pu quitter le club il y a quelques semaines, quand il a vu Andoni Zubizarreta partir, alors que ce dernier était une motivation pour laquelle l'ancien entraîneur de Tottenham ou de Chelsea avait posé ses valises au Vélodrome. Ce jeudi, alors que son équipe est en stage de préparation au Portugal, Villas-Boas a accordé un entretien au site officiel du club phocéen.



La Ligue des champions, un objectif nécessaire


Et le moins que l'on puisse dire, c'est que son ambition ne s'est pas envolée durant la coupure imposée par la pandémie de coronavirus. Très apprécié par les supporters, il a l'intention de continuer son bon travail et connaît la raison de l'amour des fidèles du Vélodrome à son égard. "Je pense que ça vient des résultats. C'est toujours comme ça. J'espère être toujours capable de répondre avec des résultats. Ça ne changera pas mon amour et mon respect pour le club, la ville, les joueurs, qui sont la raison pour laquelle je suis ici, pas seulement pour la saison dernière mais principalement pour cette saison. Je sais qu'à la fin tout peut changer vite dans le monde du football. (…) Je suis sûr de la qualité des joueurs pour continuer à fixer des objectifs élevés. Je suis sûr qu'on est capable de concourir pour se qualifier pour la Ligue des Champions une nouvelle fois. Ça va être notre objectif, ça doit être notre objectif", a indiqué Villas-Boas.

Arsenal : Arteta s’en prend de nouveau à Guendouzi

L’entraîneur des Gunners a de nouveau fustigé l’attitude du milieu de terrain français.

Matteo Guendouzi risque de payer le prix fort concernant son coup de sang survenu le 21 juin dernier lors du match opposant Arsenal à Brighton. À la fin de la rencontre, le milieu de terrain français s’était distingué en accrochant physiquement Neal Maupay. Un geste qui a valu à l'ancien Lorientais de ne pas être retenu par Mikel Arteta pour le match de ce mercredi face à Norwich.

« Certaines choses doivent changer et rien n’a changé »


À l’issue de la victoire face à Norwich, Mikel Arteta s’est exprimé sur la mise à l’écart de son jeune joueur. « C’est (sa mise à l'écart) pour les mêmes raisons que la semaine dernière. Certaines choses doivent changer et rien n’a changé », a lancé l’entraîneur des Gunners ce mercredi. Arrivé au club à l’été 2017, Matteo Guendouzi ne semble plus en odeur de sainteté du côté du nord de Londres et la possibilité d'un départ cet été prend de plus en plus d’ampleur.