Le portrait de la semaine: N'Golo Kanté, le destin fabuleux de l’enfant de Bamako

N'Golo Kanté Copyright -AFP
"Il est petit, il est gentil, il a bouffé Léo Messi, bientôt sur les Champs Elysées, N'Golo Kanté." Ce chant de supporters devenu désormais un classique chez les fans du ballon rond, résume parfaitement les qualités hors normes de l’enfant de Bamako qui fête ses 29 ans ce dimanche: un joueur discret et timide... mais si talentueux que les rumeurs disent qu'il a trois poumons !

De Suresnes (2001–2010) à Chelsea


Né le 29 mars 1991 en France de parents maliens, N’golo Kanté prouve qu’avec le travail et la persévérance on peut réaliser les rêves les plus fous. Le voir aujourd’hui champion du Monde (2018) et double champion d’Angleterre (2016 et 2017) tient presque de l’évidence. Pourtant, jusqu’à ses dix-neuf ans, le Franco-Malien a surtout inlassablement couru à Suresnes, modeste club amateur des Hauts-de-Seine. Loin, très loin des joutes mondiales et des projecteurs de la Premier League.

Ses 1m68 n'ont certes pas facilité son ascension dans le football professionnel. Avant d'être LE N'Golo Kanté de la dernière Coupe du Monde en Russie, l'homme aux 39 capes avec l'équipe de France a dû longtemps faire ses armes dans le football amateur.

Repéré finalement par l'US Boulogne lors de ses 19 printemps, il quitte alors Suresnes pour signer son premier contrat amateur en 2010 chez les Boulonnais. Il évoluera alors au sein de l'équipe B, en CFA 2. Lors de l’exercice 2012/2013 en National, il s’impose finalement pour la première fois en équipe première de l'USBCO.

Supervisé alors par plusieurs clubs professionnels français et étrangers, il s'engage en juin 2013 pour une durée de trois ans avec le Stade Malherbe de Caen, en Ligue 2. Placé alors par son coach Patrice Garande en position de numéro six devant la défense ou parfois en numéro huit relayeur, « l’infatigable N'Golo » n’a pas cessé de briller dans l’entrejeu, malgré son peu d’expérience à ce niveau. Au point d'être nommé dans l'équipe-type de Ligue 2 lors de la cérémonie des trophées UNFP en fin de saison.

A lire aussi >> Kanté raconté par son tout premier entraîneur

 

Révélation au « Royaume de Sa Majesté »


Deux ans plus tard, « le petit N’Golo », comme l’appelait souvent ses partenaires à Caen, quittait alors le Stade Malherbe pour la Premier League et Leicester City contre un chèque de huit millions d’euros.

Jamais blessé, jamais remplacé, irréprochable dans son comportement, Kanté s’adapte parfaitement au jeu physique britannique et devient même un titulaire indiscutable au sein de l’équipe surprise qui décrocha le titre de champion au terme de la saison 2015-2016.

Nommé "meilleure recrue de la saison en Premier League", ses prouesses décident les dirigeants de Chelsea de casser leur tirelire en juillet 2016 pour s’attacher les services du Franco-Malien contre la coquette somme de 38 millions d'euros. Il s’impose immédiatement comme étant une pièce maitresse de l’effectif pléthorique des Blues et remporte son deuxième titre consécutif de champion d'Angleterre (après celui avec Leicester l'année précédente). En fin d'année, il est même désigné "Joueur français de l'année 2017" par France Football.

A lire aussi >> Le Barça, le Real ou le PSG ? N’Golo Kanté affiche sa préférence pour son avenir !

 

Des performances incroyables lors du dernier Mondial russe


Devenu titulaire indiscutable au sein de l’équipe de France depuis mars 2016, Kanté a marqué la Coupe du Monde 2018 avec ses performances physiques et techniques. Sur le rectangle vert, il a été littéralement partout, en témoigne ses impressionnantes statistiques lors de la dernière grande messe du football mondial:

Kanté a occupé la seconde marche du podium des joueurs qui ont parcouru le plus de kilomètres pendant le Mondial russe : 62 km à son compteur. Seul le capitaine croate Luka Modric a fait mieux que lui (après avoir disputé trois séances de prolongations).

La "machine" N'Golo Kanté c’est également l’impressionnant total de 59 ballons récupérés en six rencontres disputées en tant que titulaire (dont la finale durant laquelle il était pourtant malade).

Ses partenaires, comme ses adversaires ne tarissent d’ailleurs pas d'éloges à son égard : pour Olivier Giroud, "quand N'Golo est sur le terrain, l'équipe joue à douze !". Et pour Eden Hazard son ancien coéquipier à Chelsea, Kanté est tout simplement "le meilleur joueur du monde à son poste". Ni plus, ni moins.

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Coronavirus : le coup de gueule de Max-Alain Gradel

Max-Alain Gradel Copyright -AFP
A l'arrêt depuis l'annonce de la fin de la saison en France, l'attaquant Ivoirien, Max-Alain Gradel, a lancé un gros coup de gueule en ces temps de crise sanitaire liée au Covid-19. «J’ai l’impression que notre voix ne compte pas. Nous sommes footballeurs, mais ce n’est pas pour ça que nous n’avons rien à dire ou à revendiquer. Tout ce qu’on entend, ce sont les clubs, savoir s’ils perdent de l’argent. Personne n’a demandé notre avis. Pourtant, nous sommes les principaux acteurs. Ce sont nos conditions de travail, nos corps, notre santé», a indiqué l'ancien Stéphanois dans une interview accordée à France Football. Il pense que les footballeurs auraient dû avoir leur mot dans cette crise, notamment concernant la décision de l’arrêt définitif de la saison en Ligue 1. «Si on ne parle pas, on va continuer à être traités ainsi», a-t-il ajouté. Gradel et Toulouse joueront en Ligue 2 la saison prochaine puisque son équipe, lanterne rouge, a été reléguée à l'issue de l'arrêt de la saison. Mais il peut rester en Ligue 1 puisque le Racing Club de Lens le piste. A lire aussi >> Ligue 1 : le RC Lens s'interesse à Max Alain Gradel

Chelsea : Anwar El Ghazi prévient Hakim Ziyech !

Hakim Ziyech (Ajax Amsterdam) Copyright -AFP
Attendu à Chelsea pour le 1er juillet, après son transfert en provenance de l'Ajax Amsterdam, Hakim Ziyech devrait découvrir la Premier League. Son ancien coéquipier à l'Ajax Amsterdam et son compère au Maroc, Anwar El Ghazi, qui évolue à Aston Villa, lui a envoyé un message pour le prévenir sur le défi physique qui l'attend dans ce championnat. «Prépare toi bien ! Vas à la salle de musculation très vite ! Tu dois aller au gymnase très rapidement car en Premier League, ce sont des brutes», lui a indiqué l'ancien Lillois, à travers Fox Sports. A lire aussi >> Quand Luis van Gaal s’enflamme pour Hakim Ziyech !

Un amendement déposé pour la reprise de la Ligue 1

Plusieurs sénateurs et sénatrices viennent de déposer un amendement qui permettraient à la Ligue 1 de reprendre, sous réserve de plusieurs conditions.

Serait-ce un énième rebondissement au sujet d'une éventuelle reprise de la Ligue 1 ? Six sénateurs ont décidé de déposer un amendement pour permettre le redémarrage du Championnat de France. Un texte qui précise que la situation sanitaire et l'avis du conseil scientifique doivent aller dans le sens de cette reprise.




Six sénateurs, dont quatre du Rhône


Selon L'Équipe, les six sénateurs dépositaires de l'amendement sont Catherine Di Folco (Rhône), Élisabeth Lamure (Rhône), François-Noël Buffet (Rhône), Michel Forissier (Rhône), Michel Savin (Isère) et Claude Kern (Bas-Rhin). Les cinq premiers étant attachés au groupe politique Les Républicains.


Cependant, cet amendement n'a que très peu de chances d'aboutir. Le texte peut passer au Sénat, mais risque fortement d'être rejeté en deuxième lecture à l'Assemblée nationale, le gouvernement ayant donné un avis défavorable. Cet après-midi, le président de l'OL Jean-Michel Aulas a d'ailleurs envoyé une lettre ouverte au Premier ministre et à la ministre des Sports.



Atlético : Joao Felix blessé au genou

Le prodige portugais de l'Atlético de Madrid souffre d'une entorse du genou gauche et pourrait manquer la reprise de la Liga.

Un grand espoir du football mondial risque de manquer la reprise. L'attaquant de l'Atlético Madrid Joao Félix (20 ans) s'est blessé à l'entraînement indique le club colchonero. Il s'agit d'une entorse ligamentaire du genou gauche qui pourrait selon toute vraisemblance éloigner le Portugais des terrains pour la reprise de la Liga, prévue le 12 juin.




Pas d'information à se mettre sous la dent concernant la durée d'indisponibilité de l'attaquant. Arrivé cet été pour la somme impressionnante de 126 millions d'euros en provenance du Benfica, le jeune joueur n'a pas été épargné par les pépins physiques cette saison. Il totalise 28 matchs pour 6 buts et 3 passes décisives.

Nouvel obstacle vers la Ligue des Champions


Cependant, la qualité technique de Joao Félix n'aurait pas été de trop pour l'Atlético. Le club est sixième du championnat à seulement 1 point de la Real Sociedad (quatrième), premier qualifié pour la Ligue des Champions. Les Madrilènes sont également à deux unités du podium et de la troisième place détenue par le FC Séville. Cette blessure est donc un vrai coup dur pour monter au classement, symbole d'un dur retour au jeu pour plusieurs joueurs en ce mois de mai.

Sassuolo veut garder Boga

Giovanni Carnevali, le président de Sassuolo, veut conserver le très demandé Jérémie Boga, qui a brillé cette saison en Serie A.
Auteur de 8 buts et 4 passes décisives cette saison en Serie A, Jérémie Boga avait suscité de nombreuses convoitises avant l'interruption du championnat pour cause de coronavirus. Alors que la reprise demeure incertaine, le président des Neroverdi, Giovanni Carnevali, évoque l'avenir de l'ailier gauche international ivoirien, dont le contrat court jusqu'en juin 2022.

« Il a énormément progressé. Nous devons remercier notre entraîneur Roberto De Zerbi, qui au cours de la dernière année a réussi à lui faire atteindre le haut niveau, a déclaré le dirigeant à la Rai Due. Beaucoup de clubs le veulent, mais nous avons l'intention de le garder (...). Je pense que Boga portera encore le maillot de Sassuolo la saison prochaine. »

Alors, volonté sincère de conserver le joueur de 23 ans ou manière de faire monter les enchères pour un élément qui plaît à Naples mais aussi à Chelsea, qui dispose d'une priorité de rachat d'un montant de 15 millions d'euros ? La suite des événements nous le dira.