🔮Montpellier - PSG: Cavani, Marquinhos, Verratti... Tuchel privĂ© de plusieurs cadres !

Edinson Cavani - PSG Copyright -AFP
Copyright : Panoramic
DispensĂ© pour cause de paternitĂ©, le dĂ©fenseur brĂ©silien Marquinhos ne participera pas ce samedi au match du PSG contre Montpellier (17h30). Edinson Cavani a aussi dĂ©clarĂ© forfait, au contraire d’Idrissa Gueye.

Pour le compte de la 17eme journée de la Ligue 1, le PSG défie Montpellier samedi à la Mosson (17h30). Pour ce déplacement en terre héraultaise, les champions de France seront sérieusement amoindris.

Outre les absents sur blessure que sont Ander Herrera et Marco Verratti, il y a aussi la dĂ©fection de derniĂšre minute de Marquinhos. Ce dernier a obtenu l’autorisation de ne pas participer Ă  ce match. Avec sa femme, ils attendent un heureux Ă©vĂ©nement. Le BrĂ©silien, qui a participĂ© Ă  13 matchs de championnat cette saison, n’a pas pris part Ă  l’entrainement collectif ce vendredi. Il sera donc au cĂŽtĂ© de son Ă©pouse pour la naissance de son deuxiĂšme enfant et retrouvera ensuite ses coĂ©quipiers. Marquinhos devrait logiquement ĂȘtre de la partie mercredi prochain Ă  l’occasion de la derniĂšre sortie des Parisiens en phase de groupes de la Ligue des Champions contre le Galatasaray.

PAS DE CAVANI OU DE KURZAWA


Face au MHSC, Tuchel pourra finalement compter sur Idrissa Gueye, qui Ă©tait incertain avant l’entraĂźnement de vendredi. Mais le test s’est rĂ©vĂ©lĂ© concluant pour le milieu international sĂ©nĂ©galais. En revanche, victime d’une petite alerte au mollet en fin de sĂ©ance, Edinson Cavani est mĂ©nagĂ©. Layvin Kurzawa, Thilo Kehrer, LoĂŻc Mbe Soh ou encore Adil Aouchiche sont eux laissĂ©s Ă  Paris sur choix de l’entraĂźneur.

Le groupe du PSG pour Montpellier


Bulka, Navas, Rico – Bernat, Dagba, A.Diallo, Kimpembe, Kouassi, Meunier, T.Silva – Draxler, Gueye, Paredes, Sarabia – Choupo-Moting, Di Maria, Icardi, MbappĂ©, Neymar

À lire aussi :
>>> Toute l’actualitĂ© de la Ligue 1

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

L’OM passe sans briller face à Granville / Coupe de France (1/16e de finale)

Le mois prochain, l’Olympique de Marseille prendra part aux huitiĂšmes de finale de la Coupe de France. Les hommes d’AndrĂ© Villas-Boas ont rempli leur mission en prenant le dessus sur Granville, mais au-delĂ  de la qualification il n’y aura pas grand-chose Ă  retenir de cette sortie. Brouillons aux avant-postes, les Provençaux ont longtemps Ă©tĂ© tenus en Ă©chec et ce n’est qu’en supĂ©rioritĂ© numĂ©rique qu’ils ont rĂ©ussi Ă  se dĂ©tacher Ă  la marque. Leurs opposants leur ont menĂ© la vie dure, et ils sont Ă  fĂ©liciter pour la copie livrĂ©e. Le score final de 0-3 parait mĂȘme trop sĂ©vĂšre au vu ce que Granville aura affichĂ© comme vertus mentales et qualitĂ©s collectives face au deuxiĂšme de la Ligue 1.

Les Marseillais ont longtemps buté sur un mur


Les Olympiens ont totalement dominĂ© la premiĂšre pĂ©riode de cette rencontre, mais sans parvenir Ă  trouver la faille devant. Ils ont essayĂ©, souvent mĂȘme, mais se sont heurtĂ©s Ă  un portier en Ă©tat de grĂące, en la personne de Jeffrey Baltus. Sur sa ligne, ce dernier a multipliĂ© les parades, intervenant avec brio contre Dimtri Payet (26e), face Ă  Boubacar Kamara (30e) et aussi devant Maxime Lopes (37e). Et les fois, oĂč il n’a pu attraper le cuir, il a pu compter sur le manque d’efficacitĂ© des Marseillais. Valentin Rongier (23e) et Payet (29e) ont notamment manquĂ© d’attraper le cadrer alors qu’ils Ă©taient en position favorable pour conclure.

A l’image de ce qu’ils ont fait lors du prĂ©cĂ©dent tour contre TrĂ©lissac, les PhocĂ©ens ont donc eu du mal Ă  matĂ©rialiser leur domination. Leurs adversaires normands ne les y ont pas aidĂ©s non plus, en dĂ©fendant corps et Ăąme et avec beaucoup de solidaritĂ©. Ils ont continuĂ© Ă  le faire en deuxiĂšme mi-temps, subissant un peu moins, mĂȘme si Baltus a eu Ă  effectuer d’autres sauvetages contre successivement Kevin Strootman (54e), ValĂšre Germain (70e) et Dario Benedetto (75e).

À dix, Granville a fini par s’écrouler


Granville a tenu le choc, mais il ne pouvait le faire avec un homme en moins. Et, malheureusement pour eux, le match a basculĂ© avec l’expulsion de leur avant-centre William Sea. À un quart d’heure de la fin, ce dernier s’est rendu coupable d’un excĂšs d’engagement. Et la sanction fut double puisqu’immĂ©diatement aprĂšs ce rouge, Marseille parvenait Ă  dĂ©bloquer la situation. Profitant de ce moment de flottement chez leurs opposants, les visiteurs ont multipliĂ© les passes Ă  l’entrĂ©e de la surface avant qu’Alvaro Gonzalez n’ait rĂ©ussi Ă  faire mouche d’une frappe Ă  bout portant (77eme). Ça faisait 0-1, et il n’y avait dĂšs lors plus de doute quant Ă  l’issue de cette rencontre.

À sept minutes de la fin, les Marseillais ont pliĂ© les dĂ©bats par l’intermĂ©diaire de Nemanja Radonjic (84e). Le Serbe a fait trembler les filets d’un tir du gauche suite Ă  un dribble Ă  la Ronaldo. Un coup de semonce qui a dĂ©finitivement enterrĂ© l’équipe de Johan Gallon, battue ensuite une troisiĂšme fois dans le temps additionnel sur un tir enroulĂ© de Dimitri Payet de l’extĂ©rieur de la surface (92eme). Granville a donc fini par craquer, mais il n’aura pas Ă  rougir de sa prestation. Loin s’en faut. Les pensionnaires du National2 ont livrĂ© un visage plus qu’honorable avant ce terrible tournant qui leur a fait si mal. S’ils Ă©taient restĂ©s Ă  onze, qui sait ce qu’ils auraient pu rĂ©aliser, surtout qu’ils eu les opportunitĂ©s de faire la diffĂ©rence avec des tentatives non converties d’Akueson (39e) et de Blondel (78e).

Mourinho (Tottenham) cherche un remplaçant à Harry Kane

PrivĂ© de Harry Kane jusqu’au mois d’avril, le manager des Spurs, JosĂ© Mourinho, a admis qu’il cherchait Ă  recruter un avant-centre.
Au dĂ©but du mercato hivernal, JosĂ© Mourinho et son club de Tottenham ont fait savoir qu’ils ne cherchaient pas particuliĂšrement Ă  se renforcer en ce mois de janvier. La donne a depuis changĂ© en raison de la longue indisponibilitĂ© de Harry Kane. TouchĂ© Ă  la cuisse, ce dernier ne reviendra pas avant avril. Les pronostics les moins optimistes laissent mĂȘme craindre une absence de ce dernier Ă  l’Euro 2020. Evidemment, devant cette importante dĂ©fection, les Londoniens ne pouvaient pas rester les bras croisĂ©s. « Oui, on a besoin d’un attaquant. Mais cela doit ĂȘtre un transfert positif pour nous. Ce n'est pas facile, mais nous essayons de faire venir ce type de joueur Ă  l'Ă©quipe », a avouĂ© Mourinho.

Mourinho réagit aux rumeurs


Dans la presse anglaise, de nombreux noms ont circulĂ© comme potentiels renforts pour les vice-champions d’Europe, dont ceux du Polonais Krzystof Piatek (Milan) ou du Parisien Edinson Cavani. The Special One a Ă©tĂ© priĂ© par les journalistes de dĂ©mĂȘler le vrai du faux. Il ne l’a pas fait, mais a assurĂ© : « On entend beaucoup de noms, mais je pense que la majoritĂ© viennent de l'entourage des joueurs qui cherchent Ă  caser leurs clients sur le marchĂ©. »

Dortmund : Alcacer écarté

Dans le groupe de Dortmund pour ce week-end, on ne retrouve pas l’attaquant espagnol Paco Alcacer.
Les jours de Paco Alcacer au Borussia Dortmund seraient-ils comptĂ©s ? C’est ce qu’on pourrait en dĂ©duire Ă  la lecture des nouvelles qui Ă©manent de l’Allemagne. L’attaquant espagnol n’a pas Ă©tĂ© retenu par Lucien Favre pour participer au match de reprise de la Bundesliga contre Augsbourg (samedi, Ă  15h30). Vu que le joueur ne souffre d’aucun pĂ©pin physique, cette absence a de quoi alimenter les rumeurs de dĂ©part le concernant.

Favre aurait sanctionné Alcacer


Contrairement Ă  ce qui avait Ă©tĂ© le cas lors de la prĂ©cĂ©dente campagne oĂč il avait empilĂ© les buts, l’ancien joueur de Valence a beaucoup plus de peine Ă  ĂȘtre performant cette saison (seulement 11 matchs jouĂ©s et 5 buts marquĂ©s). Des bruits ont laissĂ© suggĂ©rer que le BVB ne compte plus sur lui, surtout aprĂšs l’acquisition du buteur norvĂ©gien Erling Haaland. Toutefois, il n’y a pour l’instant rien de concret en vue d’un transfert. Par ailleurs, si l’on se fie Ă  Bild, son absence lors du prochain match est plutĂŽt due au fait qu’il ne s’est pas montrĂ© suffisamment impliquĂ© lors des derniĂšres sĂ©ances d’entrainement.

Liverpool : Klopp s'en prend Ă  la CAN 2021

L'entraĂźneur de Liverpool JĂŒrgen Klopp a critiquĂ© les dates de la CAN 2021.
La CAF a dĂ©cidĂ© cette semaine de reprogrammer sa compĂ©tition phare en plein hiver Ă  partir de 2021. Une dĂ©cision importante et qui a fait grincer beaucoup de dents, notamment auprĂšs des grands clubs europĂ©ens. Ce vendredi, Jurgen Klopp, le manager de Liverpool, s’est engagĂ© dans un long monologue pour pester contre ce rĂ©tropĂ©dalage des instances africaines, mais aussi et surtout pour dĂ©fendre ses joueurs. « La CAN est de retour au mois de janvier est, pour nous, c’est une catastrophe, a-t-il clamĂ©. De plus, nous n'avons absolument aucun pouvoir, donc si nous disions : « Nous ne les laissons pas partir », le joueur sera suspendu. Comment est-ce possible que celui qui emploie le joueur ne puisse pas dĂ©cider si le joueur doit rester ou non. » Quatre joueurs de Liverpool pourraient ĂȘtre concernĂ©s par cette compĂ©tition en deux ans : Mohamed Salah, Naby Keita, Mohamed Salah et Joel Matip.

Klopp avait dĂ©jĂ  exprimĂ© par le passĂ© son mĂ©contentement par rapport au nombre important de matches dans le calendrier europĂ©en. Il en a mĂȘme fait son cheval de bataille Ă  l’occasion de la derniĂšre rĂ©union UEFA des entraineurs. L’Allemand dĂ©plore fortement le fait que son message et ses mises en garde restent lettre morte. « J’en parle ici aujourd’hui et personne ne m'Ă©coutera, a-t-il regrettĂ©. C'est comme si c’était la plus grande perte de temps de l’histoire. Mais, tant que rien ne changera, je continuerai Ă  en parler. Et parce qu'il s'agit des joueurs, pas de moi. Il y a tellement de choses Ă  ordonner, mais tous ces gars-lĂ  ne trouvent jamais le temps de s'asseoir autour d'une table et de faire un calendrier gĂ©nĂ©ral ».

Klopp : « Je ne peux respecter la CAN plus que je ne le fais »


L’ancien entraineur de Dortmund a suggĂ©rĂ© comme solution que la CAN ne concerne dĂ©sormais que les Ă©quipes B de l’Afrique. « Au lieu des superstars actuelles, on verra celles de demain », a-t-il justifiĂ©. Et Ă  ceux qui oseraient affirmer qu’il manque de respect Ă  ce tournoi et Ă  l’Afrique de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, l’intĂ©ressĂ© a prĂ©parĂ© sa rĂ©ponse Ă  l’avance : « Je ne peux pas respecter la CAN plus que ça parce que j’aime cette compĂ©tition. Je l'ai beaucoup regardĂ© par le passĂ©. C’est un tournoi trĂšs intĂ©ressant et on y trouve des joueurs sensationnels. Mais le fait de jouer en Afrique est un problĂšme Ă©vident, mĂȘme si je conçois qu’il est plus logique pour l'Afrique de jouer pendant l’hiver quand le temps est meilleur pour eux. Je l’entends. Le problĂšme c’est pas spĂ©cifiquement la CAN, c’est plus gĂ©nĂ©ral que ça ».

Atlético : Lemar n'est plus dans les plans de son entraßneur

L'ailier français Thomas Lemar n'est plus vraiment dans les plans de son entraĂźneur. Diego Simeone l'a lui-mĂȘme reconnu.
Thomas Lemar a un contrat avec l’AtlĂ©tico Madrid qui court jusqu’en 2023. Mais, il y a peu de chances pour qu’il reste avec les Rojiblancos jusqu’à cette date-lĂ . L’international tricolore n’est plus en odeur de saintetĂ© du cĂŽtĂ© du Wanda Metropolitano. Il a aussi des touches ailleurs, avec des propositions intĂ©ressantes Ă©manant d’Angleterre, et sa direction, au mĂȘme titre que son entraĂźneur, ne font rien pour le retenir.

Ce vendredi, en confĂ©rence de presse, Diego Simeone a eu Ă  Ă©voquer le cas de l’ancien monĂ©gasque. Le coach argentin a fait savoir clairement que le joueur français ne faisait plus partie de ces choix prioritaires et qu’il ne s’opposerait pas Ă  un Ă©ventuel dĂ©part le concernant. « Il n'a pas rĂ©pondu aux attentes fixĂ©es pour lui, mais nous avons toujours eu les mĂȘmes attentes, a-t-il confiĂ©. Elles n’ont pas changĂ©. Aujourd'hui, personne ne sait s’il va rester ou pas. Ses reprĂ©sentants travaillent d’arrache-pied et les clubs opĂšrent selon leurs besoins. »

Simeone a perdu patience avec Lemar


Lemar avait rĂ©alisĂ© une premiĂšre saison en Liga plutĂŽt encourageante, avant de dĂ©cliner et perdre notamment sa place de titulaire. Le joueur est-il le seul responsable de cette situation ? Pour "El Cholo", cela ne peut qu’ĂȘtre le cas et il accable mĂȘme son joueur en indiquant que « Les faits parlent d'eux-mĂȘmes, mieux que les mots. Il est certain qu'il n'a pas pu montrer toutes ses qualitĂ©s (
) Chaque fois qu'il est disponible, j'ai essayĂ© de le faire jouer. J'ai toujours Ă©tĂ© enthousiasmĂ© par ses qualitĂ©s de joueur. » Pour information, en terme de minutes cumulĂ©es, Lemar n’a que le 15e temps de jeu de l’effectif rojiblanco.