Mercato des lions : Sadio Mané ne dit pas non au Real Madrid, Sabaly vers Valence

Sadio Mané Copyright -Twitter @LFC
Les lions du Sénégal sont actuellement en Russie pour la coupe du monde 2018. Même si les lions n’ont pas la tête au mercato, plusieurs d’entre-deux peuvent changer de club à la fin du mondial Russe.

Le latéral Sénégalais, Youssouf Sabaly, peut changer d’équipe et de championnat, à la fin de la coupe du monde 2018. En effet, sous contrat jusqu’en juin 2021 avec les Girondins De Bordeaux, l’international Sénégalais est pisté par plusieurs clubs espagnols dont le Fc Seville Valence. Selon les informations de la presse, les agents de Youssouf Sabaly et Valence seraient en discussion.

Hormis le Bordelais, Sadio Mané est aussi cité pour rejoindre le championnat espagnol. En effet, selon France Football, le feu follet sénégalais serait en discussion avancée avec le Real Madrid. Interrogé à ce sujet, Sadio Mané laisse planer le doute « je suis très heureux à Liverpool et j’ai encore trois ans de contrat. Mais on ne sait jamais ce qui va se passer dans le futur. Je veux gagner la Champions League », a déclaré le numéro 10 des lions. Selon plusieurs informations, la venue de Sadio Mané au Real Madrid dépend du nouvel entraîneur des Madrilènes, Julian Lopetegui.

Ismaila Sarr est lui pisté par le Borrussia Dortmund pour remplacer Ousmane Dembélé.

El Hadji Diouf: ma grand mère voulait que je la ramène à la Mecque, et je l'ai fait!

El Hadji Diouf
Dans une interview accordée à nos confrères de Bein Sport, la légende du football sénégalais, El Hadji Diouf, est revenu sur plusieurs sujets, sans langue de bois, à son habitude. L'ex attaquant de Liverpool affirme qu'il n'a aucun regret sur la sa vie, lui qui n'est pas parti de grand chose, pour devenir l'un des tous meilleurs du continent. '' Je vivais dans une famille très pauvre. Tout ce qui m'est arrivé dans ma vie, c'est du mérité, et c'est du bonus. Comment voulez-vous que je regrette quoi que ce soit? Ma grand mère voulait une seule chose dans sa vie, que je la ramène à la Mecque, et je l'ai fait. Ma mère est heureuse, et elle est contente de moi. Ma famille, j'ai investi sur eux et sur mes enfants.'' S'est exprimé El Hadji Diouf, avec beaucoup d'émotion, et de fierté. A lire aussi : Top 100 des joueurs africains de l'histoire, El Hadji Diouf, classé 10e  

Can 2019 – Aliou Cissé : « C’est vrai que nous faisons partie des favoris de la compétition »

Aliou Cissé Copyright -OFC
À quelques jours de la publication de la liste des lions de la Téranga pour la coupe d’afrique des nations de 2019, Aliou Cissé est revenu, dans cet entretien avec cafonline, sur les objectifs du Sénégal pour cette can 2019 mais aussi sur l’Algérie.  Pour la CAN 2019 en Egypte, Le Sénégal partage le groupe C avec la Tanzanie, le Kenya et l’Algérie. Un groupe équilibré selon Aliou Cissé « je pense que le tirage a été équilibré pour toutes les formations surtout pour nous. En Afrique, il n’y a plus de petites ou de grandes équipes, et toutes seront en Egypte pour se battre et essayer de réaliser le meilleur résultat possible. Nous aurons dans notre groupe l’Algérie, un habitué des grands rendez-vous mais également le Kenya et la Tanzanie que nous ne devons pas sous-estimer. Nous devons bien préparer les matchs et surtout de bien aborder la compétition. » Sur l’un des favoris de la compétition et du groupe C, l’Algérie, le sélectionneur des lions rappelle que les deux équipes se connaissent très bien « comme par hasard, c’est la troisième fois consécutive que nous allons jouer l’Algérie dès les matchs de groupe et en Egypte, nos chemins vont encore se croiser. C’est une longue histoire entre les deux formations qui sont des institutions du football africain. L’Algérie n’est plus à présenter. Aujourd’hui, ils sont en train de se bonifier avec l’arrivée de Djamel Belmadi que je connais. C’est un ami, on a grandi dans le même quartier à Paris. Donc, ce sera une belle bataille. Le Sénégal et l’Algérie seront les favoris de cette poule, mais il ne faudra pas sous-estimer le Kenya et la Tanzanie. Mais je vous le dis, nous n’avons peur d’aucune équipe aujourd’hui. » Sur les objectifs du Sénégal pour cette can après avoir été quart de finaliste lors de la précédente, Aliou Cissé ne veut trop se mouiller « nous allons jouer match par match car nous savons que tout peut se passer. C’est vrai que nous faisons partie des favoris de la compétition mais pour arriver à cela il nous faudra battre tout le monde, et cela commencera par la Tanzanie le 23 juin prochain. Nous devons nous concentrer sur nous-mêmes et ne pas penser à nos adversaires. »

Gabon : Patrice Neveu nommé sélectionneur (officiel)

Patrice Neveu a été officiellement nommé sélectionneur du Gabon ce jeudi. Le technicien français s'est engagé pour un contrat de quatre ans, renouvelable.
La nouvelle ne faisait plus guère de doute depuis la semaine passée, elle a été confirmée officiellement ce jeudi. Patrice Neveu a été nommé sélectionneur du Gabon et succèdera à Daniel Cousin, non conservé à ce poste après l'échec des Panthères dans les éliminatoires de la CAN 2019. L’annonce a été faite par le président de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), Pierre-Alain Mounguengui, à l’issue d’une réunion avec le ministre des Sports, Alain-Claude Bilie-by-Nze. Âgé de 65 ans et libre depuis sa mise à l'écart par le Horoya AC en mars dernier, le technicien français s'est engagé pour une durée de quatre ans, renouvelable. Quant au poste de Directeur technique national (DTN), il revient au Gabonais Raphaël Nzamba Nzamba. L'ancien international a également signé un contrat de quatre ans, renouvelable.

Deux décennies d'expérience sur le continent africain


Ainsi se termine le processus de recrutement d'un sélectionneur lancé le 2 avril dernier par la Fégafoot. Fort de son expérience sur le continent africain, Patrice Neveu aurait selon les dires des dirigeants fait l'unanimité au sein de la tutelle gabonaise. Après le Niger, où il occupa les fonctions de DTN, la Guinée, la RD Congo et la Mauritanie, qu'il qualifia pour le premier CHAN de son histoire, c'est le Gabon qui va passer entre les mains de celui qui occupa également le banc d'Haïti, avant de jeter l'éponge faute de moyens, ainsi qu'il l'avait expliqué à Football365 Afrique. Passé quelques mois à la barre du Horoya au début de cette saison, le technicien français, qui a été préféré à ses compatriotes Jean-Louis Garcia et Hubert Velud, aura pour objectif de stopper la déconfiture des Panthères et de les relancer.

Cancelo et City, ça chauffe

D’après le quotidien sportif portugais Record, Joao Cancelo, le latéral de la Juventus, est proche de rejoindre Manchester City.
Le premier transfert à sensation de l’été est peut-être en passe d’être bouclé. Selon les informations de Record, Joao Cancelo serait tout proche de s’engager en faveur de Manchester City. Le champion de Premier League aurait approché les exigences financières de la Juventus et une transaction estimée à 60 millions pourrait permettre de boucler le dossier. Âgé de 24 ans, l’international portugais va donc permettre à la Vieille Dame de dégager une plus-value sur un joueur qui lui avait coûté 40,40 millions d’euros il y a un an. Latéral très offensif, il avait fait forte impression l’année précédente, où il avait été prêté par Valence à l’Inter.

Pourquoi la Juve ne le retient pas


Cette saison, le joueur formé au Benfica Lisbonne a réussi ses premiers mois à Turin, au point d’être considéré comme l’un des meilleurs au monde à son poste. Moins convaincant en Ligue des Champions, il a parfois perdu la confiance de son entraîneur Massimiliano Allegri, qui lui a préféré Mattia De Sciglio, dont le profil est plus sécurisant défensivement. Avec Cancelo, Manchester City poursuit la « tradition » adoptée ces dernières années, en recrutant une nouvelle fois un latéral à prix d’or. Récemment, les Citizens ont dépensé 57,5 millions d’euros pour recruter Benjamin Mendy et 52,70 millions d’euros pour arracher Kyle Walker à Tottenham. L’international anglais s’apprête donc à affronter une concurrence féroce.

Bordeaux : Un arrière gauche suisse dans le viseur

Selon RMC, Bordeaux serait tout proche de conclure un accord avec Loris Benito, défenseur des Young Boys de Berne.
Après avoir obtenu la signature de Mexer, Bordeaux est sur le point d’enrôler un deuxième défenseur. Selon RMC, un accord est en passe d’être trouvé avec Loris Benito. Arrière gauche de 27 ans, il est en fin de contrat avec les Young Boys de Berne et arriverait donc libre. Titulaire indiscutable depuis deux ans, il a notamment remporté deux titres de champion de Suisse d’affilée avec son équipe. En novembre, il a fêté sa première sélection avec la Nati et participera dans quelques semaines au Final Four de la Ligue des Nations.