Maroc : Hervé Renard justifie sa décision de partir

Renard
Après son aventure avec le Maroc, Hervé Renard a préféré rejoindre l'Arabie Saoudite. Un choix étonnant que le technicien français a tenu à clarifier.

"J'avais envie de changer de continent, de garder une équipe nationale. Quelles opportunités s'ouvraient à moi en Europe ou en Amérique du Sud ? Aucune. Je n'allais pas attendre en me disant ça va venir... On doit être conscient des réalités", s'est justifié le champion d'Afrique avec la Zambie et la Côte d'Ivoire dans une interview accordée à l'Equipe.

"Et j'avais l'Asie, où j'avais reçu depuis un certain temps de bonnes propositions. C'est un beau challenge, une nouvelle vie, une nouvelle culture. C'est enthousiasmant. J'ai été accueilli avec une grande hospitalité. Il y a de très bonnes conditions de travail, comme au Maroc. Il faut maintenant qualifier la sélection, qui était à la Coupe du monde 2018, pour celle de 2022, c'est le contrat", a ajouté le sélectionneur français.

Hervé Renard a hâte de vivre ce nouveau défi : "C'est un pays qui a une passion pour le foot. Il y a des grands clubs qui jouent devant 60 000 personnes leurs matches importants. On a fait un match nul contre le Mali. On commence au Yément une campagne de qualifications très longue. Il faut que je m'habitue à passer par un traducteur. Je dois me remettre en question. J'arrive ici comme un entraîneur qui doit faire ses preuves, contrairement à l'Afrique où je suis reconnu."

Le Français a vite tordu le coup aux rumeurs concernant un choix financier : "L'argent ? Ce n'est pas l'objectif premier, même si ce n'est jamais négligeable. Mais je ne serais pas venu sans un challenge sportif. J'avais d'ailleurs des propositions de clubs plus intéressantes sur le plan financier, mais j'avais envie d'une sélection, de revivre une Coupe du monde. Il n'y a pas mieux pour un joueur ou pour un sélectionneur. C'est magique ce que j'ai vécu en Russie avec le Maroc, un rêve."

A lire aussi >> Hervé Renard : "les sénégalais doivent être fiers de leur équipe"
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

LdC: Man City renverse le Real Madrid au Bernabéu !

Real Madrid - City Copyright -AFP
Le Real Madrid chute à domicile ! Malgré l'ouverture du score d'Isco, le club merengue a été battu à domicile par Manchester City (1-2) en 8e de finale aller de la Ligue des Champions UEFA ! Plus d'informations à venir... >> Revivez la rencontre en direct commenté : >> Ligue des Champions UEFA: tous les résultats des huitièmes

🔴Ligue des Champions (8es): Real Madrid - Man City en direct

Real Madrid - Manchester City Copyright -OFC
Vivez en direct sur notre portail le choc opposant le Real Madrid à Manchester City, disputé dans le cadre des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions UEFA. Coup d’envoi prévu à 20h00 GMT. >> La rencontre en direct commenté : >> Ligue des Champions UEFA: tous les résultats des huitièmes

Le rêve américain de Chicharito

Transféré cet hiver au Los Angeles Galaxy, Javier Hernandez alias « Chicharito » semble s'épanouir de l'autre côté de l'Atlantique.
Accueilli comme une rock star dans la cité des anges, Chicharito semble être déjà adopté en Californie. Les produits dérivés à son effigie font un véritable carton sur le site web du Galaxy. La grosse communauté latino de Los Angeles n'y est pas étrangère. Cette dernière réclamait l'arrivée de la légende mexicaine depuis un long moment.

Chicharito s'intègre parfaitement à la ville
















Voir cette publication sur Instagram




















City of Stars 🌟


Une publication partagée par LA Galaxy (@lagalaxy) le





Si la MLS ne démarre que ce week-end, la cote de popularité de Javier Hernandez ne cesse de grimper. Des peintures à son effigie fleurissent déjà dans la ville. Et les différentes franchises de Los Angeles ont accueilli comme il se doit le meilleur buteur de l'histoire de la sélection mexicaine (52 réalisations). L'attaquant de 31 ans a donné le coup d'envoi fictif de la rencontre de NHL entre les Los Angeles Kings et les Florida Panthers. Et lundi, c'est Lebron James qui est venu saluer le numéro 14 des Los Angeles Galaxy avant le match des Lakers face aux Pelicans (NBA). L'amour est donc au rendez-vous pour Chicharito, il ne reste plus qu'à enchaîner les buts désormais. Et pourquoi ne pas ramener le premier titre de champion de MLS à Los Angeles depuis 2014 ?

Bayern Munich : Cette saison, Serge Gnabry met Londres à ses pieds

Auteur d'un doublé ce mardi sur la pelouse de Chelsea, Serge Gnabry continue sa belle série lors qu'il se déplace à Londres
Chelsea était prévenu, cependant la défense des Blues n'a pas pu empêcher Serge Gnabry d'inscrire ses cinquième et sixième buts en Ligue des Champions cette saison, ce mardi lors de la victoire 3-0 du Bayern à Stamford Bridge en huitième de finale aller. Londres est une ville qui réussit bien à l'international allemand qui avait déjà inscrit quatre buts sur la pelouse de Tottenham lors de la phase de groupes.

Gnabry le Gunners








L'histoire d'amour entre le joueur du Bayern Munich et l'Angleterre ne date pas d'hier. En effet, l'ailier a évolué à Arsenal de 2011 à 2016. Venu dans le nord de Londres en provenance de Stuttgart afin de finaliser sa formation, Gnabry n'a cessé d'impressionner dans les catégories de jeunes des Gunners. Cependant, le passage chez les professionnels ne s'est pas passé comme prévu. Rarement convoqué en équipe première, l'ailier virevoltant a disputé seulement 21 matchs pour seulement un but sous le maillot rouge et blanc. Le joueur de 24 ans reste cependant attaché à Arsenal. Sur son compte Twitter, il n'a pas hésité à chambrer ses victimes londoniennes en postant des messages comme « North London is red » après la victoire contre Tottenham. Et un « London is still red » après sa performance de mardi soir.

Egypte : Le Zamalek sanctionné pour avoir boycotté le derby du Caire

Le Zamalek s'est vu infliger trois points de pénalité après le boycott du derby face à Al-Ahly, lundi en championnat d'Egypte.

Double peine pour le Zamalek. Après avoir boycotté et perdu sur tapis vert le derby du Caire face à Al-Ahly (2-0), lundi, les Chevaliers Blancs se sont également vus infliger trois points de pénalité par la Fédération égyptienne de football (EFA). Le club du président Mortada Mansour devra également s'acquitter d'une amende de 200.000 livres égyptiennes d'amende (environ 11.700 euros). La position de principe des récents vainqueurs de la Supercoupe d'Afrique et de la Supercoupe d'Egypte, qui entendaient protester contre un calendrier jugé trop surchargé, leur coûte donc très cher. Leur rival local reste plus que jamais en tête de l’Egyptian Premier League.