Lyon : Blanc, Mourinho, Vieira... On en sait plus sur l'après-Genesio

Le Parisien fait un point sur la succession de l’entraineur lyonnais Bruno Genesio. Et assure que Laurent Blanc n’est pas en tête de liste du côté de l’OL, au contraire de Patrick Vieira.
Cette fois c’est sûr : l’Olympique Lyonnais aura un nouvel entraîneur la saison prochaine. Samedi, à l’occasion d’une conférence de presse organisée à la hâte, Bruno Genesio a annoncé son départ au terme de son contrat, c’est-à-dire à la fin de la saison en cours. Jean-Michel Aulas et ses conseillers ont donc pu ouvrir le dossier de la succession de celui qui était installé sur le banc depuis trois ans et demi. Le nom de Laurent Blanc a été régulièrement cité ces derniers jours. « Le Président » est libre depuis près de trois ans et son départ du PSG, et a fait fuiter dans la presse son intérêt pour le poste. Pourtant, à en croire le journal Le Parisien, l’ancien sélectionneur de l’équipe de France n’est pas la priorité de Jean-Michel Aulas. La piste Laurent Blanc aurait même du plomb dans l’aile, car son profil ne ferait pas l’unanimité en interne. Au contraire, le profil de Patrick Vieira plairait beaucoup plus. Sa première saison en Ligue 1, sur le banc de Nice, a donné des gages et l’entourage du président Aulas verrait en l’ancien milieu de terrain le meilleur candidat pour le poste d’entraîneur.

Mourinho, c'est non


Reste un problème de taille : l’intéressé possède encore deux ans de contrat dans le sud de la France, et a très récemment fait savoir qu’il voulait rester au Gym en 2019-20, après s’être posé des questions en début d’année au moment du départ du duo Rivère-Fournier. Pour Christophe Galtier, qui a des soutiens à Lyon, le problème est le même, puisque le coach de Lille a prolongé son contrat dans le nord jusqu’en 2021. Il a lui aussi assuré vouloir s’installer sur le long terme au LOSC. L’ancien adjoint d’Alain Perrin a déjà travaillé à l’OL lors de la saison 2007-08, celle du doublé coupe-championnat. L’autre piste explorée par le troisième de Ligue 1 mènerait à Marcelo Gallardo selon Le Parisien. Mais l’Argentin pose problème au niveau du staff, Lyon ne souhaitant pas trop bouleverser les hommes en place autour de Genesio. Enfin, pour José Mourinho et Hervé Renard, autres noms cités ces derniers jours, l’avenir ne semble pas passer par eux.

Buteurs africains de la saison 2018/2019: Mbaye Diagne, roi incontesté !

Top 10 des meilleurs buteurs africains en Europe Copyright -OFC
Après un week-end riche en événements dans la plupart des championnats majeurs européens, Orange Football Club vous propose un tour d’horizon des meilleurs artificiers africains en Europe. Comme depuis quelques semaines, le "serial-buteur" sénégalais Mbaye Diagne truste la première place. Le Lion de la Téranga qui a rallié en janvier dernier les rangs de Galatasaray n’en finit plus d’affoler les compteurs sur les terrains turcs en inscrivant samedi dernier son premier doublé sous ses nouvelles couleurs. L'attaquant de 27 ans a ainsi porté son compteur but à l’impressionnant total de 28 unités en seulement 25 apparitions en championnat, consolidant sa place de leader des meilleurs buteurs africains en Europe. A lire aussi >> Cinq choses à savoir sur Mbaye Diagne, un des meilleurs buteurs d’Europe Le Top 3 est désormais complété par l'ex buteur tanzanien du TP Mazembe, Mbwana Samatta (Genk, 22 buts), tandis qu'à la troisième marche du podium, on retrouve l’expérimenté buteur tunisien Hamdi Harbaoui (34 ans, 20 réalisations). A lire aussi >> Tunisie - Harbaoui: "Une mafia fait la loi en sélection !" Il convient de noter également que l'autre grande performance du weekend écoulé est à mettre à l’actif de l'attaquant international algérien du TSG Hoffenheim, Ishak Belfodil, qui s’est remarquablement illustré dimanche en inscrivant un magnifique doublé sur la pelouse de Schalke 04 (2-5). L'ex canonnier de Parme et de l'Inter Milan porte ainsi son total but cette saison à 15 unités en Bundesliga, et intègre désormais le Top 10 des meilleurs artificiers africains en Europe. Ci-après les 10 meilleurs buteurs africains dans les principaux championnats européens : Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne, France, Belgique, Portugal, Pays-Bas, Suisse, Turquie: (22/04/2019) 1) Mbaye Diagne (Sénégal / Kasimpasa-Galatasaray / Turquie): 28 buts 2) Mbwana Samatta (Tanzanie / Genk / Belgique) : 22 buts 3) Hamdi Harbaoui (Tunisie / Zulte-Waregem / Belgique) : 20 buts 4) Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon / Arsenal / Angleterre): 19 buts 5) Mohamed Salah (Egypte / Liverpool / Angleterre) : 19 buts 6) Nicolas Pépé (Côte d'Ivoire/ LOSC / France) : 19 buts 7) Sadio Mané (Sénégal/ Liverpool/ Angleterre) : 18 buts 8) Ishak Belfodil (Algérie / TSG Hoffenheim/ Allemagne) : 15 buts 9) Hakim Ziyech (Maroc/ Ajax Amsterdam / Pays-Bas): 15 buts 10) Abdenasser El Khayati (Maroc / Den Haag / Pays-Bas) : 14 buts  

Le TOP 3 des meilleurs buteurs africains en Premier League :

1) Mohamed Salah et Pierre-Emerick Aubameyang: 19 buts 2) Sadio Mané : 18 buts 3) Wilfried Zaha : 9 buts  

Le TOP 3 des meilleurs buteurs africains en Ligue 1 :

1) Nicolas Pépé : 19 buts 2) Wahbi Khazri : 13 buts 3) Stéphane Bahoken, François Kamano et Max-Alain Gradel : 10 buts  

Le TOP 3 des meilleurs buteurs africains en Serie A :

1) Gervinho: 10 buts 2) Khouma Babacar: 7 buts 3) Franck Kessié : 5 buts  

Le TOP 3 des meilleurs buteurs africains en Liga :

1) Karl Toko-Ekambi : 9 buts 2) Youssef En-Nesyri : 8 buts 3) Samuel Chukwueze : 5 buts  

Le TOP 3 des meilleurs buteurs africains en Bundesliga :

1) Ishak Belfodil : 15 buts 2) Dodi Lukebakio : 10 buts 3) Baba Rahman : 9 buts

OM : Un international argentin visé

Marseille ferait partie des clubs intéressés par Marcos Rojo, le défenseur central (ou latéral gauche) de Manchester United. Sous contrat jusqu'en juin 2021 avec les Red Devils, l'international argentin intéresserait aussi Fenerbahçe.
Malgré la montée en puissance du duo composé de Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car, Marseille pourrait être contraint de recruter un nouveau défenseur central lors du Mercato d’été. Alors qu’Adil Rami serait susceptible de faire ses valises dans les prochaines semaines (Rolando, Abdennour et Hubocan sont en fin de contrat), le club du président Jacques-Henri Eyraud pourrait se retrouver avec un secteur de jeu largement appauvri. Dans cette optique, les Phocéens exploreraient notamment une piste en Premier League.

Concurrence avec Fenerbahçe et un salaire problématique


L’actuel cinquième de Ligue 1 ferait partie des écuries intéressées par l’international argentin Marcos Rojo (29 ans, Manchester United). Lié jusqu’en juin 2021 avec les Red Devils (+ une année supplémentaire en option), l’ancien joueur du Spartak Moscou et du Sporting Portugal ne devrait pas s’éterniser aux côtés des coéquipiers de Paul Pogba. Fenerbahçe serait aussi intéressé par le profil du natif de La Plata, mais son salaire pourrait poser un problème de taille. Aujourd’hui, le numéro 16 percevrait… un peu plus de 9 M€ par an avec les Mancuniens, et il ne devrait pas être simple de trouver une porte de sortie sans un sacrifice digne de ce nom...

Sami Khedira (Juventus) sur le départ ?

Selon Rai Sport, Sami Khedira, le milieu de terrain de la Juventus Turin, aurait de fortes chances de bouger lors du Mercato d’été.
Lié jusqu’en juin 2021 avec la Juventus Turin, le milieu de terrain international allemand Sami Khedira (32 ans) ne serait pas certain de rester lors du Mercato d’été. Au contraire. Selon les informations de Rai Sport, l’ancien joueur du Real Madrid, qui a été formé au VfB Stuttgart, aurait de fortes chances de faire ses valises dans les prochaines semaines. A l’image de Paulo Dybala, Alex Sandro ou encore Douglas Costa, le numéro 6 ne devrait pas être retenu par la Vieille Dame, qui a d’ores et déjà bouclé la venue du Gallois Aaron Ramsey (28 ans, Arsenal).

Un nouveau contrat pour John Stones (Manchester City) 

Selon les informations du Mirror, John Stones, le défenseur central de Manchester City, pourrait parapher un nouveau bail de quatre ans.
Lié jusqu’en juin 2022 avec Manchester City, le défenseur central international anglais John Stones (24 ans) se dirigerait vers une prolongation de contrat. Selon les informations du Mirror, les Citizens souhaiteraient blinder l’engagement de l’ancien joueur de Barnsley et Everton, qui est apparu à vingt-deux reprises cette saison en Premier League. Le protégé de Josep Guardiola pourrait parapher un nouveau bail de quatre ans, avec un salaire d’un peu de 200 000 euros par semaine (contre de l’ordre de 140 000 actuellement).

Lucas Ocampos (OM) parle prolongation

Lucas Ocampos, le couloir gauche de l’OM, va-t-il prolonger son engagement qui expire en juin 2020 ? L’Argentin s’est confié dans un entretien accordé au Phocéen.
Homme de base du dispositif de Rudi Garcia, l’entraîneur de l’OM, le couloir gauche Lucas Ocampos (24 ans) se retrouve à une période charnière de sa carrière. Auteur de quatre buts et six passes décisives cette saison en championnat, l’ancien joueur de Monaco, qui a été formé à River Plate, va devoir s’entretenir avec sa direction afin de faire le point sur son avenir la Canebière. « J’ai encore un contrat jusqu’en 2020, a expliqué le natif de Quilmes dans un entretien accordé au Phocéen. Je pense donc à bien finir les deux mois restants, de faire les meilleures choses pour moi, pour l’équipe. Après, on parlera avec les dirigeants. Eux aussi voudront parler avec moi. Il n’y a pas de problème, c’est sûr que l’on va trouver un accord. Si l’OM me dit qu’il faut signer maintenant ? Pour moi, l’OM est un très grand club. Après, il y a des choses à côté, ce n’est pas par rapport au football… Si l’OM me dit on signe un nouveau contrat aujourd’hui, je suis disponible pour le faire. Mais après, il y a des choses, tout le monde le sait, il y a des négociations dans le football. Pour moi, ce n’est pas un problème d’argent. J’aime bien le club, je voulais continuer ma carrière ici. Je suis très content, ma famille aussi. »

Garcia : « Il montre la voie dans l'engagement »


Après des prêts en Serie A (Genoa puis Milan AC), Lucas Ocampos a progressivement fait son trou aux côtés des coéquipiers de Steve Mandanda. A tel point que l’Argentin est aujourd’hui cité comme un exemple par son coach. « On a besoin de Lucas parce que c'est un joueur qui montre des qualités assez exceptionnelles, et pas seulement athlétiques ou mentales, a récemment indiqué Rudi Garcia en conférence de presse. Depuis que Mario (Balotelli) est arrivé, c'est celui qui lui fait le plus de passes décisives. C'est aussi un exemple du don de soi et de mouiller le maillot pour l'OM. C'est contagieux. Il montre la voie dans l'engagement et dans le fait d'aller gagner des duels. Contre Nîmes, il n'était pas là, mais j'espérais 11 Ocampos sur le terrain et je les ai eus. »