L’incroyable histoire d’Adebayor, ce miraculé du foot qui n'a commencé à marcher qu'à 4 ans !

Emmanuel Adebayor Copyright -@E_Adebayor
Né le 26 février 1984, l'illustre canonnier des Eperviers du Togo, Emmanuel Adebayor, souffle aujourd'hui ses 36 bougies. A cette occasion, Orange Football Club vous propose de revenir sur le parcours hors-pair de l'enfant de Lomé.

Une carrière de footballeur ne tient parfois qu'à un fil et le légendaire buteur togolais Sheyi Emmanuel Adebayor en est le parfait exemple.

En effet, quatre ans après sa naissance, le petit Sheyi ne marche toujours pas. Sa mère, Alice, chercha par tous les moyens une hypothétique guérison. Médecins, curés, marabouts, déplacements chez tous les guérisseurs que comptait le golfe de Guinée. Rien n'y faisait.

Désespérée, la jeune femme se résolut à se tourner vers l'église. Sept jours de prière, de pleurs en ne voyant rien arriver, jusqu'au septième jour. Le jour du miracle. « Sur les coups de neuf ou dix heures, j'ai entendu des enfants qui jouaient dehors » a confié l’ex star des Gunners à Arsenal TV en 2009 avant d’ajouter : « Soudain, quelqu'un frappa dans un ballon qui atterrit dans l'église. Et là, et à la stupeur générale, un enfant se précipita vers le cuir : cet enfant c’était moi, évidemment ! »



Le « miracle footballistique », comme l'appelle Adebayor, s'est produit il y a plus de trente ans, et depuis, l’idole des Togolais ne s'est plus arrêté de taquiner le ballon rond.

Aujourd’hui et à 36 printemps, l’emblématique capitaine des Eperviers est toujours au sommet de son art. L’actuel avant-centre de Club Olimpia, au Paraguay, a gravé en lettres d’or son nom dans l’histoire du football africain et mondial grâce à ses prouesses et ses exploits hors-norme.

Sacré Ballon d’or africain en 2008, 12e au Ballon d'or FIFA la même année, meilleur joueur africain BBC de l’année en 2007, le génie de Lomé a tout gagné et a fait le bonheur des plus grands clubs (Arsenal, Manchester City, Real Madrid, Tottenham). Il a ainsi conquis les cœurs des fans et honoré le continent africain partout où il est passé.

Cela valait vraiment la peine de se décider à marcher !



Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Coronavirus : Pape Diouf décédé

Pape Diouf - OM Copyright -AFP
Une bien triste nouvelle vient d'être communiquée. Pape Diouf, l’emblématique président de l’Olympique de Marseille (2005 à 2009) est décédé des suites du Coronavirus, ce mardi 31 mars 2020. L'homme de 68 ans, hospitalisé depuis samedi, à Dakar (Sénégal) était placé sous assistance respiratoire. Selon la télévision sénégalaise, Diouf a rendu l'âme à l'hôpital de Fann. Il devait être transféré en France afin d'être pris en charge dans un hôpital niçois. Malheureusement, le dirigeant sénégalais n'a pas survécu. Le Sénégal enregistre, de ce fait, son premier cas de décès lié au coronavirus. A lire aussi sur Orange Football Club >>Coronavirus: Pape Diouf placé sous assistance respiratoire !

Van Dijk : « Messi, l’adversaire le plus dur que j’ai affronté »

Le défenseur de Liverpool, Virigil Van Dijk, a désigné Lionel Messi comme l’opposant le plus redoutable qu’il a eu à défier durant sa carrière.

Virgil Van Dijk a vu le Ballon d’Or lui échapper au profit de Lionel Messi, en décembre dernier. Un échec douloureux pour le Néerlandais, mais qui ne l’a pas empêché de garder une haute estime envers le talentueux attaquant du Barça. Fair-play, l’arrière central des Reds a même admis qu’il n’a jamais eu à se mesurer à un adversaire aussi relevé que l’international albiceleste.




Van Dijk s’inspire de Hyypia


Le colosse hollandais a fait part de son admiration envers la Pulga lors d’un questionnaire avec les fans sur twitter. « Il y a beaucoup d’attaquants difficiles que j’ai croisés, et le plus compliqué c’est certainement Messi », a-t-il répondu. L’ancien défenseur de Southampton a aussi été impressionné par un autre argentin, en la personne de Sergio Aguero, tandis qu’il a mentionné Sami Hyypia comme ancienne légende des Reds érigée en source d’inspiration. Enfin, Van Dijk a indiqué que « ses débuts pro, ceux avec la sélection des Pays-Bas et aussi la finale gagnée de Ligue des Champions » font partie de ses meilleurs souvenirs de carrière.


Real Madrid : Eduardo Camavinga toujours dans le viseur

Eduardo Camavinga ferait l'objet d'un intérêt toujours plus prononcé de la part du Real Madrid.
Depuis plusieurs mois, le Real Madrid et son staff technique surveillent les progrès d’Eduardo Camavinga. L’intérêt merengue envers le jeune prodige tricolore n’est pas feint, et les Castillans seraient disposés à le matérialiser rapidement. C’est ce que révèle le site ESPN, précisant que le milieu de terrain Eduardo Camavinga est perçu à Santiago Bernabeu comme un potentiel successeur du Brésilien Casemiro.

Le prix de Casemiro est évalué entre 40 et 60M€. Un montant qui n’est pas de nature à décourager l’état-major du club espagnol. Toutefois, sur ce dossier, le Real devrait être confronté à une rude concurrence. Le Borussia Dortmund, Liverpool, le FC Barcelone et le PSG ont aussi tous dans leur viseur le natif d’Angola. Reste à savoir vers quelle équipe, le cœur du principal intéressé balance.

Chelsea : La piste menant à Moussa Dembélé relancée

Déjà ciblé lors du dernier Mercato, Moussa Dembélé serait à nouveau dans les petits papiers de Chelsea.
A en croire ce que révèlele tabloïd britannique The Daily Mirror, la direction de Chelsea songe de nouveau à enrôler l’attaquant de l’OL, Moussa Dembélé. Les décideurs londoniens sont prêts à retenter leur chance pour faire signer l’international espoir tricolore, après avoir déjà cherché à mettre la main dessus en janvier dernier. Dembélé aurait été identifié comme le potentiel remplaçant d’Olivier Giroud. Ce dernier ne devrait pas rester à Stamford Bridge au-delà de l’exercice en cours. Le contrat du champion du monde expire en juin prochain et rien ne plaide en faveur d’une prolongation.

Dembélé plairait aussi à Manchester United


Dembélé connait déjà assez bien la capitale anglaise. Entre 2013 et 2016, il a fait un bref passage à Fulham, le club rival de Chelsea. A noter qu’un autre club anglais cherche à se payer les services de l’attaquant des Gones, à savoir Manchester United. Dembélé a marqué 16 buts en 27 parties de Ligue 1 cette saison. Avant l’interruption du championnat, il était en pleine bourre, signant notamment un doublé décisif lors du derby contre l’ASSE.

Afrique : L'équipe type des joueurs locaux

Découvrez le onze type des joueurs évoluant en Afrique, établi d'après leur valeur marchande.
Coronavirus oblige, le football est en pause en Afrique comme sur les autres continents. Pendant cette période de confinement, le média sud-africain KickOff.com s'est amusé à établir un onze type des joueurs locaux. Le critère de sélection choisi ? La valeur marchande, établie par le site de référence en la matière, Transfermarkt. Le verdict ? Les sociétaires des clubs du nord se taillent la part du lion. C'est ainsi que l'on retrouve pas moins de quatre joueurs d'Al-Ahly : le gardien de but Mohamed El Shenawy, le latéral gauche tunisien Ali Maaloul et les milieux de terrain offensifs Mohamed Afsha Magdy et Hussein El Shahat.

Le "nouveau riche" de la Premier League égyptienne, Pyramids FC, place dans ce onze son défenseur ivoirien Wilfried Kanon et son meneur de jeu Abdallah El Saïd. Le Raja Casablanca y est représenté par son défenseur central Badr Benoun (photo), vainqueur du CHAN 2018, et l'Espérance de Tunis par son milieu de terrain défensif ivoirien Fousseny Coulibaly, lauréat avec les Sang et Or des deux dernières éditions de la Ligue des Champions. Les seuls représentants de club subsahariens sont les Sud-Africains Thapelo Morena et Andile Jali (Mamelodi Sundowns) et le Zimbabwéen Khama Billiat (Kaizer Chiefs), qui occupe la pointe de l'attaque.