Ligue 2 : Samuel Eto’o au Paris FC !

Samuel Eto’o - Paris FC Copyright -@ParisFC
Les joueurs du Paris FC ont eu droit à une très belle surprise ce mardi. Un invité de prestige, Samuel Eto’o fils, est en effet venu assister à l’entraînement des pensionnaires de la Ligue 2 française. D’après Le Parisien, le quadruple Ballon d’or africain est notamment venu négocier une possible collaboration entre le club de la capitale et son académie à Douala.

« On a plusieurs connaissances communes et Samuel Eto’o nous a contactés, a confié le manager général parisien Pierre Dréossi. Il a mis en place une très belle fondation d'où sortiront des futurs internationaux camerounais. On va voir comment on peut travailler et collaborer avec lui. Pour le Paris FC, c'est une très bonne opportunité. »

Il convient de noter que l’ancien buteur du FC Barcelone et de l’Inter Milan, récemment arrivé en fin de contrat avec le Qatar SC, en a également profité pour s’entretenir avec le staff et les joueurs du PFC dont l’international malgache Lalaina Nomenjanahary, l’un des héros de l’épopée de Madagascar à la CAN 2019.

A lire aussi >> Top 100 des joueurs africains de l'histoire: 1er – Samuel Eto’o







Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Éliminatoire CAN 2021 : Le Sénégal s’impose face au Congo

Ce mercredi soir au stade Lat Dior de Thiés, le Sénégal affrontait le Congo Brazzaville pour le compte des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations de 2021 au Cameroun. Les lions de la Téranga se sont imposés à domicile (2-0). Pour son premier match des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations 2021, le Sénégal n’a pas tremblé face au Congo. En effets, dominateurs, les lions de la Téranga ont fait le travail dès la première période. Sur un corner de Krépin Diatta, Sidy Sarr ouvre le score dès la 26ème minute de jeu. Le Sénégal continue sur cette lancée et fait le break deux minutes plus tard. Titularisé à la place de Mbaye Niang, Habib Diallo, sur une passe décisive de Sadio Mané, double la mise pour le Sénégal. Au retour des vestiaires, les lions de la Téranga baissent d’intensité et concèdent des occasions. Cependant, les Congolais se heurtent à une bonne défense du Sénégal et un excellent Kalidou Koulibaly, capitaine des lions malgré la titularisation de Cheikhou Kouyaté. Avec cette victoire 2 buts à 0 face au Congo, le Sénégal, finaliste de la dernière coupe d’Afrique des nations en Egypte, démarre bien ses éliminatoires. A l’issue de cette première journée dans ce groupe I, les lions occupent la deuxième place du classement. Ils sont devancés par la Guinée-Bissau qui a battu l’Eswatini (3-0).

CAN 2021 (Q): Intraitable, le Sénégal surclasse le Congo (2-0) !

Sénégal - Congo Copyright -AFP
Le Sénégal a aisément battu le Congo (2-0), mercredi à Thiès pour le compte de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021. Le Sénégal a aisément disposé du Congo (2-0), mercredi à Thiès pour le compte de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021. Dominatrice d’entrée, l’équipe hôte se créait la première occasion quand Habib Diallo, préféré à Mbaye Niang à la pointe de l’attaque, plaçait sa tête hors du cadre (10eme). Avec son nouveau capitaine, Kalidou Koulibaly, les Lions de la Teranga faisaient contre mauvaise pelouse bon cœur devant leur public de Thiès. Les vice-champions d’Afrique ne butaient pas longtemps sur la défense congolaise. Sidy Sarr interceptait une tentative de retourné acrobatique de Koulibaly et fusillait Mafoumbi abandonné par sa défense (25eme).

HABIB DIALLO OUVRE SON COMPTEUR

Le break était fait sur un centre de Mané pour Habib Diallo. L’actuel Messin, qui avait lui-même obtenu le corner au départ de l’action, devait à son prédécesseur son premier but en équipe nationale. L’ancien de Génération Foot était proche du doublé sur un service d’Ismaïla Sarr, auteur d’une belle percée (37eme). Sorti sur blessure après la pause, le joueur de Watford cédait par la suite sa place à Sada Thioub. Disputée sur un rythme plus modéré, la seconde période voyait le Sénégal contrôler tranquillement les débats face à une faible équipe congolaise. Aliou Cissé et le Sénégal remportaient tranquillement ce match.   Les onzes de départ : Sénégal : Ed.Mendy, Wagué, Koulibaly, Kouyaté, R.Coly, Gueye, S.Sarr, Diatta, Is.Sarr, H.Diallo, Mané. Congo : Mafoumbi, Tsouka, Mayembo, Itoua, Bissiki, Andzouana, Ossete, Loussoukou, Makiesse, Ibara, Ganvoula.   Classement du groupe I :  1) Sénégal: 3 pts 2) Guinée-Bissau: 3 pts 3) Congo: 0 pt 4) Eswatini: 0 pt. Le résumé de la rencontre en vidéo:

FC Barcelone : Koeman entraîneur après l'Euro 2020 ?

Ronald Koeman, le sélectionneur des Pays-Bas, a indiqué qu'il pourrait entraîner le FC Barcelone après l'Euro 2020.
L'ancien défenseur Blaugrana est actuellement sélectionneur des Pays-Bas et espère pouvoir se qualifier pour l'Euro 2020 avec son équipe. Mais Koeman possède une clause dans son contrat avec la KNVB lui permettant de rejoindre le FC Barcelone après le tournoi comme il l'a expliqué dans des propos relayés par AS.

Koeman au Barça après l'Euro 2020 ?


« est une possibilité, mais seulement après l'Euro 2020 », a ainsi déclaré le coach batave. « Je ne sais pas si je continuerai à parler de ce job à Barcelone à l'avenir, car c'est un peu étrange de parler de la possibilité de rejoindre le club pendant que vous êtes l'entraîneur des Pays-Bas. » Koeman est l’un des favoris pour succéder au très contesté Ernesto Valverde au Camp Nou, actuellement sous pression après une série de résultats mitigés autant en termes de résultats que de production ludique.

Ancien sociétaire du Barça,(entre 1989 et 1995), Koeman n’a jamais dissimulé ses velléités d'entraîner l’actuel leader de la Liga. « Tout le monde sait que j’aime le Barça, ils connaissent mon amour pour ce club dans lequel j’ai grandi comme joueur et comme personne. Dans ma vie professionnelle comme entraîneur, j’ai deux rêves à réaliser. Le premier est d’être sélectionneur des Pays-Bas. Mon autre souhait, mon autre rêve, est d’entraîner un jour le Barça », avait-il indiqué à l'époque où il entraînait Everton.

CAN 2021- Eliminatoires (J1) : La Centrafrique dispose du Burundi

La Centrafrique et le Malawi se sont imposés à domicile, ce mercredi pour le compte de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021.
La Centrafrique a démarré du bon pied sa campagne des éliminatoires de la CAN 2021 en disposant du Burundi (2-0), mercredi à Bangui. Il ne fallait pas être en retard au complexe Barthélémy Boganda, puisque les Fauves du Bas-Oubangui n'ont mis qu'une poignée de minutes à ouvrir le score, par l'intermédiaire de Vivien Mabidé (5eme), l'un de leurs cadres historiques. Un avantage que les hommes de François Zahoui allaient conforter en toute fin de rencontre par Mafouta (90eme+4). Le technicien ivoirien commence ainsi idéalement son mandat de sélectionneur. La seconde rencontre de la première journée de ce groupe E opposera le Maroc à la Mauritanie, vendredi (20h) à Rabat.

Les onzes de départ :
Centrafrique : Lembet - Ngam Ngam, Yambéré, Mboumbouni, M.Enza-Yamissi - Youga, Anzité - Ngakoutou, F.Kethevoama, Mabidé - Mafouta.
Burundi : Ndikumana - Ramazani, Ngandu, Moussa, Bacanamwo - Amissi, Duhayindavyi - Kamsoba, Sh.Nahimana, Moh.Amissi - Abdul Razak.

Dans le même temps et pour le compte du groupe B, le Malawi a pris le meilleur sur le Soudan du Sud (1-0), grâce à une réalisation de Gabadinho Mhango (68eme), l'attaquant des Orlando Pirates.

CAN 2021 - Eliminatoires (J1) : Osimhen et Kalu portent le Nigeria face au Bénin

Le Nigeria est venu à bout du Bénin (2-1), mercredi lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021.
Le Nigeria aura mis le temps pour prendre l'ascendant sur le Bénin, mais s'est imposé (2-1), mercredi à Uyo. Avec un effectif diminué, le sélectionneur des Écureuils Michel Dussuyer avait un objectif à l'entame de ce match : tenir tête au Nigeria et assurer le minimum. Ce qui a bien commencé par l'ouverture du score par Stéphane Sessegnon dès la première minute (2eme). Cueillis à froid, les poulains de Gernot Rohr faisaient face à des Écureuils gonflés à bloc et décidés à maintenir la pression. Juste avant la pause, un penalty permettait au Lillois Victor Osimhmen d'égaliser (45eme+1). A la reprise, les Super Eagles se montraient plus menaçants et investissent la surface béninoise. Dans la foulée, ils marquaient leur deuxième but par Samuel Kalu (62eme) qui a trompait la vigilance de Fabien Farnolle après s'être débarrassé des ses vis-à-vis. Les Écureuils sortaient leurs griffes et misaient sur le collectif mais toutes leurs tentatives demeuraient sans réussite. Au terme d'une rencontre dont les téléspectateurs ont été privés sur un problème "technique", les Super Eagles prenaient les commandes du groupe L. Dans l'autre rencontre de la poule, la Sierra Leone et le Lesotho n'ont pu se départager (1-1).

Les onzes de départ :
Nigeria : Akpeyi - Aina, Troost-Ekong, Ajayi, Collins - Ndidi, Aribo - Chukwueze, Iwobi, Kalu - Osimhen.
Bénin : Farnolle - Assogba, Hountondji, Yarou, Imorou - Adéoti, D'Almeida, Sessegnon - Poté, Mounié, Dossou.

Classement du groupe L : 1. Nigeria, 3 pts. 2. Sierra Leone, Lesotho, 1 pt. 4. Bénin, 0 pt.