Ligue 1 – 10ème journée : Ndiambour face au Jaraaf pour la confirmation

LSFP - Sénégal Copyright -OFC
Après avoir obtenu sa première « clean sheet » en déplacement cette saison, le weekend dernier au stade Ibrahima Boye de Ndiarème face à l’AS Douanes, le Ndiambour se déplace ce samedi à Amadou Barry, l’autre stade de Guédiawaye, pour confirmer face au Jaraaf.

Ce sera le seul match de ce samedi comptant pour la 10ème journée de L1. Si le coach lougatois Assane Diallo s’était félicité de ce nul vierge, il attend que son équipe bonifie ce précieux point face à un adversaire qui ne perd plus cependant depuis quelques journées.

Le Jaraaf (4ème, 14 pts) semble en effet avoir retrouvé la bonne carburation après un début de saison compliqué. Ce que les hommes de Malick Daf auront certainement à cœur de démontrer encore face à des Lougatois qui ne gagnent plus (11ème, 9 pts).

Le reste des rencontres de la 10ème journée de Ligue 1 est programmé le dimanche 16 février.

 

Programme de la 10e journée:

 

Samedi 15 février : stade Amadou Barry : 17h00 : Jaraaf-Ndiambour.

 

Dimanche 16 février : stade Djibril Diagne : 16h30 : Génération Foot-Dakar Sacré Cœur, stade Lat Dior : 17h00 : Cneps Excellence-Us Gorée, stade Aline Sitoe Diatta : 17h00 : Casa Sport-As Douane, stade Alassane Djigo : 17h00 : As Pikine-Stade de Mbour, stade Caroline Faye : 17h00 : Mbour Petite Côte-Diambars, stade Ibrahima Boye de Ndiarème : 17h00 : Niary Tally-Teungueth Fc.
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Brentford : Said Benrahma régale (vidéo)

Saïd Benrahma - Brentford Copyright -AFP
Intenable depuis la reprise, Saïd Benrahma enchaîne les prestations de très haute. L'Algérien a trouvé le chemin des filets à deux reprises face à Derby County 3-1. L'international Algérien a été le grand artisan de la victoire de Brentford contre Derby County à l'occasion de la 43e journée de Championship. Le Fennec a inscrit un doublé dont une magnifique frappe. Benrahma a envoyé un superbe tir enroulé de l'extérieur de la surface sous la lucarne... Un pur régal Le jeune joueur porte ainsi son total à 17 réalisations, en plus de 9 passes décisives, en 40 rencontres en championnat cette saison A lire aussi >> Liga : Un nouveau penalty pour le Real Madrid qui fait jaser (vidéo)

Real-Barça : Le classement de la Liga sans les erreurs de la VAR !

Liga Copyright -AFP
Qui du Real Madrid ou du FC Barcelone est favorisé par les erreurs d’arbitrages causées par la VAR ? Au pays de la Roja, la question est lancinante. Le président barcelonais, Josep Bartomeu, a récemment affirmé que l’assistance vidéo favorisait une seule équipe: le Real ! Sans la VAR, le classement de la Liga serait-il différent ? >> Barcelone - Bartomeu : «La VAR avantage toujours le Real» Alors que le débat autour de l’arbitrage fait rage en Espagne et surtout en Catalogne suite à des décisions de la VAR jugées favorables au Real Madrid ces dernières semaines, le quotidien madrilène AS a eu la bien bonne idée d’alimenter de nouveau la polémique. Le journal espagnol a en effet publié le classement du prestigieux championnat espagnol sans les erreurs d'arbitrage causées par la VAR, censées privilégier les protégés de Zinédine Zidane. A lire aussi >> Liga: Tebas avoue l'existence d'un coup de fil du Real Madrid aux arbitres ! Si le classement virtuel obtenu par AS ne peut être considéré comme exact, d’après les calculs du quotidien pro-Real Madrid, aucun des deux clubs n’a gagné ou perdu le moindre point au classement actuel de la Liga à cause des erreurs de l’assistance vidéo. Dans le détail, la "Casa Blanca" a bien décroché 4 points grâce aux interventions de la VAR mais en a perdu tout autant. Le FCB de son côté a glané deux unités mais en a perdu deux également à la suite des interventions de l’assistance vidéo. Sans la VAR, le classement de la Liga demeurerait ainsi inchangé concernant les quatre premières places. Ce n’est qu’à partir de la 5ème place que les rangs des équipes se retrouvent quelque peu chamboulés. Ci-après le classement de la Liga sans les décisions "controversées" de la VAR selon AS (calculé jusqu'à la 34e journée): 1) Real Madrid: 77 points (23v/ 8n/ 3d - 62 buts marqués/21 buts encaissés) >> Sans la VAR : 77 points (23v/ 8n/ 3d - 63 buts marqués/23 buts encaissés) 2) FC Barcelone: 73 points (22v/ 7n/ 5d - 78 buts marqués/36 buts encaissés) >> Sans la VAR : 73 points (22v/ 7n/ 5d - 79 buts marqués/33 buts encaissés) >> Liga: calendrier et résultats

Liga : Un nouveau penalty pour le Real Madrid qui fait jaser (vidéo)

Le débat autour de l’arbitrage fait rage en Espagne et surtout en Catalogne suite à des décisions jugées favorables au Real Madrid ces dernières semaines. Les dernières victoires du Real Madrid ont déclenché une nouvelle polémique autour de l’arbitrage. En effet, la presse catalane évoque plusieurs décisions arbitrales controversées, estimant que le club merengue est clairement favorisé pour le titre de champion ! Hier, la Casa Blanca l'a emporté contre Alavés (2-0) à l’occasion de la 35e journée. Le club de la capitale espagnole a ouvert le score sur... penalty. Il s'agit du quatrième penalty accordé aux Madrilènes depuis la reprise de la Liga Un penalty très litigieux, à la limite de la surface qui anime les débats sur les réseaux sociaux. A lire aussi >> Real-Barça : Le classement de la Liga sans les erreurs de la VAR !

Liga (36e J): Valladolid - FC Barcelone en direct

Valladolid - FC-Barcelone Copyright -AFP
Vivez en direct sur Orange Football Club la rencontre opposant Valladolid (14e avec 39 points) au FC Barcelone (2e avec 76 unités), disputée dans le cadre de la 36ème journée de la Liga. Coup d’envoi à 17h30 GMT. >> Liga: calendrier et résultats de la 36e journée

Premier League : Un joueur dévoile son homosexualité dans la presse

Sans dévoiler ni son identité, ni le nom du club pour lequel il évolue, un joueur de Premier League s’est exprimé dans le tabloïd britannique The Sun pour y faire son coming-out.
Malgré l’anonymat de l’intéressé, c’est une déclaration qui va faire grand bruit en Premier League. Dans une lettre ouverte adressée au tabloïd britannique The Sun, un joueur de Premier League a fait son coming-out mais ce dernier n’a pas voulu que son identité soit dévoilée. « Je suis gay. Simplement l'écrire, est déjà une grosse étape pour moi, assure ce joueur dans le document publié par The Sun. Mais seulement des membres de ma famille et un petit groupe de mes amis le savent. Je ne me sens pas prêt à le partager avec mon équipe ou mon entraîneur. C'est dur. »



Ce joueur, qui est soutenu par la fondation créée par la sœur de Justin Fashanu, premier joueur britannique à déclarer publiquement son homosexualité et qui s’est suicidé en 1998, s’est confié sur son ressenti. « Je passe la plupart de ma vie avec ces mecs et quand on entre sur le terrain, on est une équipe, ajoute ce joueur. Mais il y a quelque chose en moi qui rend impossible le fait de m'ouvrir avec eux sur ce que je ressens. » Au moment d’expliquer pourquoi il souhaite rester pour le moment dans l’anonymat, ce joueur explique que le football n’est pas encore prêt pour ça. « Même si mon cœur me dit souvent que j'ai besoin de le faire, ma tête me dit toujours la même chose : "Pourquoi risquer de tout perdre ?" La vérité, c'est que je ne pense pas que le monde du football soit encore prêt à ce qu'un joueur fasse son coming-out. Mon plan, c'est d'arrêter ma carrière plus tôt et de dire la vérité. » Un aveu qui pourrait faire bouger les lignes et faciliter à l’avenir de telles déclarations.