Leverkusen : Qui est Tapsoba ?

Copyright : Panoramic
Arrivé inconnu de la réserve de Guimaraes cet hiver, Edmond Tapsoba impressionne à Leverkusen.
Il fait l'unanimité en Allemagne
Edmond Tapsoba est la sensation des six derniers mois de Bundesliga. En très peu de temps, le Burkinabé a fait l'unanimité. Arrivé à Leverkusen le 31 janvier, il n'a pas participé au match joué le lendemain contre Hoffenheim. Mais depuis, il est le soldat le plus loyal de Peter Bosz. Il a participé à tous les matchs de championnat et n'a manqué que 118 minutes en 13 journées. Une régularité incroyable au sein d'un effectif qui pointe à la cinquième place de la Bundesliga. Le joueur de 21 ans a aussi été important durant la campagne européenne et en DFB-Pokal. Au sein même du vestiaire du Bayer, il a été adoubé par ses talentueux coéquipiers. « C'est une machine. Je ne sais pas où ils l'ont trouvé. Je n'ai jamais vu un joueur qui a été intégré plus rapidement » disait Lukas Hradecky, le gardien du club allemand. « Généralement, je ne fais pas rapidement confiance aux nouveaux joueurs. Mais avec Edmond Tapsoba, c’est différent », déclarait de son côté Peter Bosz. La preuve que Tapsoba est vraiment un talent à part.

Conseillé par Deco
Edmond Tapsoba peut compter sur le soutien d'un joueur qui a terminé deuxième au classement du Ballon d'Or : Deco. Le Burkinabé a rencontré l'ancien joueur de Chelsea, Barcelone et Porto lors de son passage à Leixoes. Le point de départ d'une belle amitié. « Il m'appelle après chaque match. On fait des debriefs en visioconférence, ou alors il m'envoie des vidéos. Dessus, il y a des consignes écrites en fonction de l'action », déclarait le défenseur burkinabé à L'Equipe il y a quelques semaines. Un bon moyen de progresser quand on se rappelle les qualités du milieu offensif qui n'a été devancé que par Andrei Shevchenko dans le classement du Ballon d'Or 2004.

Un défenseur prolifique
Edmond Tapsoba défend très bien mais se montre aussi dangereux sur les phases offensives. Cette saison, l'ancien du Vitoria Guimaraes a marqué cinq buts dans le championnat portugais. Aucun défenseur central n'a fait aussi bien. Même s'ils ont joué plus de matchs. Sur la scène continentale, le joueur formé à Salitas n'est pas en reste. Il a marqué trois buts durant les tours préliminaires de Ligue Europa. Un chiffre qui fait de lui un des défenseurs les plus prolifiques de la compétition. Un moyen de taper dans l'œil de clubs huppés. S'il n'a pas encore été décisif offensivement avec Leverkusen, le Bayer a mis la main sur un défenseur doté d'un impact dans les deux surfaces.

Il a été suivi par des clubs de Ligue 1
Depuis le mois de janvier, le natif de Ouagadougou fait les beaux jours du Bayer Leverkusen. Au grand regret de plusieurs formations de Ligue 1. Avant de s'engager jusqu'en 2025 avec le club allemand, Edmond Tapsoba a été suivi par plusieurs clubs du championnat de France. Dijon, Metz, Strasbourg et Lille avaient approché l'agent du joueur d'après Footmercato. Les Dogues auraient même dégainé une offre de 10 millions d'euros à en croire L'Equipe. Sans réussite puisque c'est outre-Rhin qu'il s'épanouit.

De grandes ambitions avec les Etalons
Brillant en club, Edmond Tapsoba veut passer à la vitesse supérieure en sélection. Dans les colonnes de L'Equipe, il avait annoncé vouloir « remporter la Coupe d'Afrique des Nations ». Un vrai défi pour une sélection qui n'a atteint le dernier carré du rendez-vous continental qu'à trois reprises (1998, 2013 et 2017). Non qualifiés l'an passé, les Etalons peuvent espérer voir le Cameroun en 2022 si le défenseur de Leverkusen continue sur sa lancée. Titulaire lors des deux derniers matchs, il a été important pour permettre au Burkina Faso d'être toujours invaincu dans le groupe B des éliminatoires.
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Championship : Fulham s'offre Brentford et retourne en Premier League

Ce mardi soir, à Wembley, Fulham a dominé Brentford (2-1, ap) en finale des playoffs de Championship et retrouve la Premier League seulement un an après leur descente.
Fulham est de retour en Premier League ! Au bout d’une longue et harassante saison (49 matches joués), le club londonien a obtenu son ticket pour l’étage supérieur. Les Cottagers sont remontés un an seulement après leur descente en remportant les playoffs à Wembley. Après s’être défaits de Cardiff City en demi-finale, ils ont pris le dessus sur Brentford en finale ce mardi (2-1, ap). Face aux voisins londoniens, la différence ne s’est faite qu’en prolongation grâce à un doublé du défenseur Joe Bryan.

Joe Bryan, ce héros


Le latéral gauche a délivré la bande à Scott Parker en trouvant la faille sur un coup-franc de 40 mètres. Personne ne s’attendait à ce qu’il frappe son coup de pied arrêté directement. Tous les Bees ont été pris au dépourvu, y compris le gardien de but David Raya. L’Espagnol a laissé une bonne partie de sa cage à découvert et il en a été sévèrement puni (1-0, 105eme). Un coup dur dont sa formation ne s’est pas remise, même s’il restait un quart d’heure à jouer après. Renversant lors de son précédent match contre Swansea, Brentford a dû cette fois baisser pavillon et abandonner ses rêves d’accession. En fin de partie, l’équipe de Thomas Frank prenait même un deuxième de la part de Bryan (106eme). La réduction du score de Dalsgaard à la 124eme restera anecdotique.



Fulham l’a donc emporté après 120 minutes de jeu. Mais ce succès était tout sauf galvaudé. En termes d’occasions franches, c’est l’équipe qui s’est montrée la plus dangereuse. Avant que Bryan ne sort de sa boite, Kebano (48eme) et Reid (59eme) avaient déjà failli ouvrir le score. Côté opposé, seul Watkins (72eme) a réussi à s’offrir une opportunité digne de ce nom. La formation la plus méritante l’a donc emporté.

Explosions à Beyrouth : Le monde du football rend hommage aux victimes

Ce mardi à Beyrouth, une double explosion a fait des milliers de blessés et plusieurs morts. De nombreux clubs, comme des joueurs, ont tenu à rendre hommage aux victimes.
Ce mardi, une double explosion a secoué Beyrouth, et plus précisément le secteur du port de la capitale libanaise. Selon un bilan provisoire du ministère de la santé libanais publié à 21h45, la double explosion a fait au moins 50 morts et 2 750 blessés. Ainsi, une journée de deuil national a été décrété mercredi.


La L1 mobilisée, comme le Barça ou Manchester United









Par la suite, plusieurs clubs ou joueurs ont exprimé une solidarité envers les victimes de l'explosion. Le PSG a ainsi commenté : "Nos pensées vont vers les victimes de l’explosion qui a touché la ville de Beyrouth." Kylian Mbappé, lui, a écrit : "Toutes mes prières vont aux victimes de cette explosion à Beyrouth."







Marseille a lui aussi tenu à réagir face à l'ampleur de ce drame. "L'Olympique de Marseille tient à apporter son soutien au peuple libanais et à ses supporters de Beyrouth touchés par ce drame", adressant donc un message envers sa communauté présente au pays.

L'émotion forte a été partagée par de nombreux clubs de Ligue 1 (Saint-Étienne, l'Olympique Lyonnais, Montpellier...), mais également des clubs étrangers, par exemple le FC Barcelone ou Manchester United. Le club anglais a indiqué : "Nos pensées et nos prières vont à toutes les personnes touchées par la récente explosion à Beyrouth, au Liban."

Real Madrid : Mourinho élogieux envers Casillas

José Mourinho, l'ancien entraîneur du Real Madrid, est revenu sur sa relation avec Iker Casillas, alors que ce dernier a pris sa retraite à l'âge de 39 ans.
Casillas a annoncé sa retraite ce mardi après une carrière de joueur longue de 22 ans qui lui a permis de remporter une foule de trophées, en clubs comme sous le maillot de la sélection espagnole. Parmi les honneurs remportés au cours de sa carrière, l'ancien joueur âgé de 39 ans compte notamment 2 championnats d'Europe et une Coupe du monde avec l'Espagne, ainsi que cinq titres en Liga et trois couronnes en Ligue des champions, sous la tunique du Real Madrid.


Une vraie amitié selon Mourinho


Vers la fin de son étape avec le Real Madrid, Casillas s'est brouillé avec José Mourinho, son entraîneur d'alors, qui lui a préféré Diego Lopez. Après avoir affronté entre autres Casillas et Sergio Ramos lors de joutes verbales, Mourinho a quitté Madrid à la fin de la saison 2012-13 pour rejoindre Chelsea.

L'actuel coach de Tottenham a rendu un hommage appuyé à son ancien gardien du côté du Bernabeu. "Son intelligence et sa maturité ont fait que nous nous respectons toujours et quelques années plus tard nous avons pu cultiver une amitié sincère.

C'est un grand gardien et un grand homme. C'est un gardien historique du Real Madrid, de la Roja et du football mondial. Avec lui j'ai gagné la Liga des records et avec lui j'ai aussi eu des moments difficiles en raison de ma décision professionnelle, mais en aucun cas personnelle, de faire jouer un autre de ses coéquipiers", a indiqué Mourinho à AS.

Manchester City : Ferran Torres a signé

Ce mardi, Manchester City a officialisé une première recrue lors de ce mercato avec l'arrivée de Ferran Torres, le milieu offensif espagnol, en provenance de Valence.
Comme pressenti depuis plusieurs jours, Manchester City a fait de Ferran Torres sa première recrue de l’été 2020. Après l’avoir sollicité pendant quelque temps, les dirigeants Eastlands ont réussi à boucler l’opération et mettre la main sur l’un des meilleurs espoirs du football espagnol et européen. Contre un montant de 25 millions d'euros (plus de 12 de bonus), ils ont arraché ce milieu offensif polyvalent de 20 ans au FC Valence. Une nouvelle dont Pep Guardiola, le manager de l’équipe, doit particulièrement se réjouir.

Ferran Torres pour faire oublier David Silva


Ferran Torres a paraphé un deal de cinq ans avec les vice-champions d’Angleterre. Il a choisi cette destination plutôt que la Juventus et le Borussia Dortmund, qui l’avaient également dans leur viseur. Du côté de l’Etihad Stadium, il tentera de confirmer toutes les qualités qu’il a fait entrevoir durant ses trois années chez les Ché (98 matches joués et 9 buts marqués). Avec les Citizens, les attentes seront beaucoup plus importantes qu’à Valence, surtout qu’il est appelé à remplacer numériquement David Silva, une légende des Sky Blues. A noter que Torres devra attendre la saison 2020/2021 afin de pouvoir se produire avec sa nouvelle équipe. Il n’est pas éligible pour participer aux derniers matchs de Ligue des Champions durant ce mois d’août.

Real Madrid : Le conseil de Murphy à Bale

Pour TalkSPORT, Danny Murphy, l'ancien milieu de terrain de Tottenham, a évoqué la situation de Gareth Bale au Real Madrid et lui a donné un conseil pour son avenir.
Gareth Bale vient de boucler sa septième saison au Real Madrid. L’ailier gallois reste fidèle aux Merengue, alors que sa situation au club est devenue quasi insoutenable. Le joueur n’a plus la tête au projet merengue, et le staff ne compte plus sur lui comme l’atteste ses apparitions limitées en fin de l’exercice 2019/2020. Pourtant, les solutions existent. Comme celle qui consiste à s’asseoir sur les deux dernières années de contrat dans la capitale espagnole et relever un challenge dans un endroit plus familier et où il retrouverait la joie de jouer. C’est exactement ce que conseille Danny Murphy à Bale.

« A Tottenham, il retrouverait le plaisir de jouer »


Murphy a quitté Tottenham au moment où Bale s’y était engagé (à l’été 2007), mais il pense savoir parfaitement ce dont a besoin le gaucher de 31 ans. Lors d’une intervention à TalkSPORT, l’ex-international anglais a confié : « Peut-être qu’il a perdu la passion. En raison son style de vie, la famille qui est satisfaite, le golf, le climat madrilène et les finances qui sont au mieux. Mais ça reste un bon footballeur. Les gens aiment le regarder jouer. Et il n’a que 31 ans. Moi, je lui dirais, "va jouer mon pote. Prends du plaisir. Va quelque part où tu puisses le faire." Il doit y avoir une issue. Je pense que le seul endroit pour Gareth c’est Tottenham. Il a adoré jouer là-bas et les fans l’apprécient. Ca serait génial qu’il y retourne. Même si c'est pour deux ou trois ans, retournez là où il s’est fait, s’amuser et aider l’équipe à redevenir compétitive. » Un bon conseil. Mais est-ce que Bale est prêt à l’entendre ? C’est tout sauf une certitude.