Le PSG rassure Buffon mais le flou persiste

Après des semaines de mutisme, le PSG a tenu à rassurer Gianluigi Buffon sur son futur dans la Capitale. La proposition d’une prolongation d’un an tient toujours mais la bonne saison de Kevin Trapp à Francfort vient mettre la zizanie dans une hiérarchie des gardiens déjà difficile à cerner.
Le mutisme des dirigeants du PSG avait fini par le surprendre voire même l’agacer mais depuis quelques jours Gianluigi Buffon (41 ans) s’est vu rassurer. En fin de contrat dans quelques semaines, le portier italien a vu le club parisien prendre les devants et organiser une réunion avec ses représentants afin de lui assurer qu’il a bel et bien un avenir chez les champions de France. Avant la désillusion contre Manchester United, Buffon s’était vu proposé une prolongation d’un an plus une en option sur les mêmes bases salariales que son contrat actuel (410 000 euros net mensuels). La signature ne faisait alors aucun doute et n’était qu’une question d’heures. Mais ça c’était avant que le champion du monde 2006 fasse preuve d’une certaine fragilité dans le but parisien. Un simple contre-temps donc pour L’Equipe qui assure tout doit être réglé dans les prochains jours.

Buffon prêt à être n°2 ?


Mais le flou autour des gardiens du PSG est-il vraiment un lointain mauvais souvenir ? Pas si sûr. Il y a quelques jours, Thomas Tuchel a confirmé que l’alternance entre Buffon et Alphonse Areola va prendre fin la saison prochaine et qu’un véritable statut de numéro 1 et numéro deux sera confié. Mais à qui ? La tendance penche du côté de l’international français (26 ans) qui représente bien plus l’avenir du club que l’ancien Turinois. Seulement l’offre d’une prolongation de contrat faite à Kevin Trapp (28 ans) auteur d’une grosse saison à l’Eintracht Francfort où il est prêté vient semer le doute. Malgré ses 41 ans Gianluigi Buffon est-il vraiment prêt à s’asseoir toutes les semaines sur le banc et à se contenter des coupes nationales ? La question reste en suspens et c’est un nouveau dossier chaud qui s’invite à la table des dirigeants parisiens dans un Mercato de tous les dangers.

Coup de tonnerre à Madrid: Zidane menacerait de démissionner !

Florentino Pérez - Zinédine Zidane Copyright -Twitter @realmadrid
Le quotidien anglais, The Independent, a lâché une bombe ce samedi : Zinedine Zidane, frustré au Real Madrid, penserait déjà à rendre son tablier. Zinedine Zidane pourrait à nouveau quitter la "Maison Blanche" madrilène selon le très informé journal britannique "The Independent", qui s'appuie sur une analyse du journaliste de El Pais, Diego Torres. Le technicien franco-algérien serait déçu par l’attitude attentiste de Florentino Perez concernant plusieurs profils qu’il a suggérés à son président lors de l’actuel mercato estival. Zidane serait ainsi loin d’être satisfait par l’effectif qu’il a à disposition en vue du nouvel exercice et menacerait de quitter son poste pour la deuxième fois en un peu plus de 12 mois. Tout serait parti de l'échec des dirigeants merengue dans le dossier Paul Pogba cet été. En effectuant son retour au Real Madrid, Zizou a clairement expliqué au patron de la Casa Blanca que le milieu de terrain français devait jouer un rôle crucial dans la restructuration de son équipe après un exercice 2018/2019 en deçà des attentes. « Ne pas réussir à recruter Pogba pousse Zidane au bord de la démission », affirme le journaliste du quotidien espagnol El Pais, Diego Torres. « Perez a bien tenté d'inclure à la fois James Rodriguez et Gareth Bale dans l'échange avec Manchester United, mais il ne s'est pas rapproché de la somme de 170 millions d'euros exigée par le club mancunien ». Au début du mercato d’été, Zinédine Zidane aurait présenté à son président une liste de souhaits comportant Eden Hazard, Paul Pogba et Kylian Mbappé. Le surdoué kabyle était bien conscient que le recrutement du dernier cité n’allait pas être une tâche aisée, mais il s'attendait au moins à bénéficier des services de Pogba et Hazard. Idem en ce qui concerne les départs. L'effectif pléthorique du Real Madrid a besoin d’un sérieux dégraissage. Or, Gareth Bale (en conflit avec Zidane) et James Rodriguez (indésirable) doivent maintenant être réintégrés au sein du groupe après que le club n'ait pas réussi à les vendre. Toutes ces raisons, combinées à une pré-saison loin d’être brillante tant en termes de résultats que de performances, pousserait Zidane à la démission selon The Independent.

🔴MERCATO : Neymar condamné à rester au PSG !

Neymar (PSG) Copyright -AFP
L'hypothèse d'un retour de Neymar au FC Barcelone a pris du plomb dans l'aile depuis que Philippe Coutinho, potentielle monnaie d'échange dans ce dossier, a été prêté au Bayern Munich. Même si le Real Madrid n'aurait pas fait une croix sur lui, l'international brésilien pourrait donc bel et bien rester au PSG. Le dossier Neymar a probablement pris une nouvelle tournure vendredi soir. Mais sans doute pas dans le sens souhaité par le principal intéressé. En rejoignant le Bayern Munich en prêt, Philippe Coutinho a joué un mauvais tour à son compatriote. L'ancien de Liverpool intéressait en effet le PSG et aurait pu être inclus dans un éventuel deal destiné à faire revenir « Ney » au FC Barcelone. Sans cette monnaie d'échange, les négociations devraient inévitablement se compliquer, comme l'explique L'Equipe dans son édition de ce samedi. D'abord car le Barça ne disposerait pas des liquidités suffisantes - les transferts de Frenkie de Jong et d'Antoine Griezmann pèsent lourd dans la balance - pour satisfaire les exigences parisiennes. Ensuite parce que les champions d'Espagne en titre n'auraient aucunement l'intention de se séparer des autres Blaugrana susceptibles de plaire au club de la Capitale (Nelson Semedo, Ousmane Dembélé).

Le Real Madrid est toujours dans le coup pour Neymar

Dès lors, Neymar doit vraisemblablement se faire à l'idée qu'il ne quittera pas la Ville Lumière cet été. A moins que... Toujours d'après le quotidien sportif, le Real Madrid n'aurait pas encore fait une croix sur l'Auriverde. Ces dernières semaines, Florentino Pérez aurait d'ailleurs régulièrement échangé avec Pini Zahavi (le « super agent » en charge de défendre les intérêts de l'ancien Barcelonais). Des discussions auraient même eu lieu entre les dirigeants parisiens et leurs homologues madrilènes mercredi dernier. Un retour du natif de Mogi das Cruzes en Liga ne serait ainsi toujours pas à exclure.

OM : La Juventus Turin propose plus pour Juan Miranda (FC Barcelone) mais…

Marseillais et Turinois sont à la lutte pour recruter Juan Miranda, le jeune latéral gauche du FC Barcelone. Malgré des moyens limités, les Phocéens restent dans la course.


Lié jusqu’en juin 2021 avec le FC Barcelone (+ deux années supplémentaires en option), Juan Miranda, 19 ans, est ardemment courtisé par la Juventus Turin. Selon certaines indiscrétions, la Vieille Dame propose dix millions d’euros, plus des bonus, afin de s’attacher les services du latéral gauche espagnol, mais l’affaire est loin d’être bouclée. En effet, les Blaugrana privilégient aujourd’hui une location pour le natif d’Olivares. Il n’est pas question de faire une croix sur un tel élément à fort potentiel. Dans cette optique, l’international U19 suscite aussi l’intérêt prononcé de Marseille. L’offre phocéen est nettement moins intéressante sur le plan financier, mais le Barça privilégie actuellement un départ sur la Canebière. A condition que le club du président Jacques-Henri Eyraud accepte un prêt avec option d’option d’achat, les champions d’Espagne en titre conservant un droit de rachat. Affaire à suivre.

EA Guingamp : pourquoi Jacques Zoua n’a pas signé

Bien parti pour s’engager avec le club de l’En Avant Guingamp, l’attaquant camerounais, vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017 n’a plus signé. Comprendre les raisons. Jacques Zoua (27 ans) ne défendra finalement pas les couleurs de l’En Avant Guingamp cette saison. Arrivé au club il y a quelques jours, « l’ancien attaquant du Gazélec Ajaccio avait pourtant donné satisfaction lors des séances d’entraînement, au point qu’il a passé avec succès une visite médicale », rapporte Footmercato.net. Selon le site internet bien renseigné, l’entraîneur guingampais, Patrice Lair, avait également validé le profil de l’ex-buteur du Bate. « Un accord pour un contrat se profilait sauf que tout a été remis en question après la défaite d’En Avant à Orléans en Coupe de la Ligue (4-1) cette semaine », indique encore le site. L’entraîneur est contraint de changer ses plans. « Je cherche un autre profil. J’ai accepté qu’il vienne à l’entraînement. Je ne vais pas poursuivre » a même expliqué Lair en conférence de presse vendredi. D’après Footmercato, le président de l’EA Guingamp a convoqué une réunion après l’élimination prématurée de son club et a assuré que désormais plus aucun joueur ne partirait d’ici la fin du mercato, alors que Lucas Deaux et Ludovic Blas sont respectivement courtisés par Nîmes et Angers. Or sans départ, le club breton ne peut pas non plus recruter, ce qui a fait capoter la venue de l’attaquant camerounais alors que toutes les parties étaient tombées d’accord. Avec Footmercato.net

Premier League : Porté par Lacazette et Aubameyang, Arsenal vient à bout de Burnley

Arsenal s'est imposé face à Burnley ce samedi (2-1) grâce à des buts d'Alexandre Lacazette et de Pierre-Emerick Aubameyang. Remplaçant au coup d'envoi, Nicolas Pépé a disputé l'intégralité de la seconde période.
Doucement mais sûrement, Nicolas Pépé continue de monter en puissance. Entré en jeu en fin de match le week-end dernier à Newcastle (0-1), l'ailier ivoirien a pris part à l'intégralité de la seconde période, ce samedi lors de la réception de Burnley. L'ancien Lillois a pu montrer son aisance balle au pied et placer quelques accélérations, ce qui a suscité les acclamations du public de l'Emirates Stadium. Ce n'est cependant pas lui qui a fait la différence face aux Clarets, mais ses deux compères de l'attaque londonienne : Alexandre Lacazette et Pierre-Emerick Aubameyang. L'ex-Lyonnais a ouvert le score d'une frappe du droit dans un angle fermé (13eme), alors que le Gabonais a redonné une longueur d'avance aux siens d'un tir au ras du poteau (64eme), à chaque fois suite à une passe décisive de Dani Ceballos. Entretemps, Ashley Barnes avait égalisé pour les visiteurs (43eme), qui ont ensuite beaucoup subi et n'ont donc pas résisté jusqu'au bout. Avec deux victoires à l'issue des deux premières journées de championnat (une première depuis 2009), les Gunners prennent provisoirement les commandes de la Premier League.