LdC : le Bayern écrase Chelsea à Londres !

Bayern Munich Copyright -AFP
Copyright : Panoramic
Porté par Serge Gnabry (doublé) et Robert Lewandowski (un but, deux passes décisives), le Bayern Munich s'est nettement imposé sur la pelouse de Chelsea ce mardi (0-3). Les Bavarois ont donc déjà fait un pas sérieux vers les quarts de finale de la Ligue des Champions.

Les « remontadas » des saisons récentes incitent forcément à la prudence. Mais il serait malvenu de prétendre le contraire : le Bayern Munich est très bien parti pour rallier les quarts de finale de la Ligue des Champions. Les Munichois ont en effet décroché un probant succès du côté de Chelsea ce mardi (0-3). Face à des Blues très décevants dans le jeu, le « Rekordmeister » s’en est remis à Serge Gnabry, auteur d’un doublé, pour débloquer la situation. Passeur décisif sur les deux premiers buts, l’inévitable Robert Lewandowski a ensuite alourdi l’addition en fin de match. Un scénario presque parfait pour la formation allemande, qui a néanmoins dû déplorer la sortie de Kingsley Coman sur blessure.

Une seconde période à sens unique


Le premier acte avait déjà offert quelques signes annonciateurs de ce qui allait se produire, à l’image des deux grosses occasions obtenues par Thomas Müller (30eme, 35eme). C’est finalement juste après la pause que le Bayern Munich a concrétisé sa mainmise sur la rencontre. En l’espace de trois minutes, Serge Gnabry a assommé Chelsea en inscrivant deux buts (51eme, 54eme). A chaque fois, l’attaquant allemand a bénéficié d’un service cinq étoiles de Robert Lewandowski, qui s’est permis d’enfoncer le clou dans le dernier quart d’heure (76eme). Au-dessus de leurs adversaires dans tous les secteurs du jeu, les Bavarois n’ont pas volé leur large victoire. Les joueurs de Hans-Dieter Flick pourront aborder la manche retour, le 18 mars prochain à l’Allianz Arena, avec une certaine sérénité.

Chelsea est passé au travers




Le succès décroché face à Tottenham samedi (2-1) avait été particulièrement encourageant. Mais les Blues n’ont pas été en mesure de rééditer cette performance. Titularisé pour la deuxième fois de rang, Olivier Giroud n’a pas eu le rendement escompté. Tout comme Mason Mount, parfaitement muselé par Alphonso Davies. La défense à trois a quant à elle été pour le moins friable. Ce qui doit surtout préoccuper Frank Lampard, c’est que sa formation a fait preuve d’une grande impuissance au retour des vestiaires. Les Londoniens auront le plus grand mal à renverser la vapeur dans trois semaines. Et ce d’autant plus qu’ils devront faire sans Jorginho – qui a écopé d’un deuxième carton jaune synonyme de suspension – ni Marcos Alonso, expulsé en fin de match suite à un geste d’énervement sur Lewandowski (83eme). Une soirée à oublier, donc.



>> Revivez rencontre en direct commenté :


>> Ligue des Champions UEFA: tous les résultats des huitièmes
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Coronavirus : Pape Diouf décédé

Pape Diouf - OM Copyright -AFP
Une bien triste nouvelle vient d'être communiquée. Pape Diouf, l’emblématique président de l’Olympique de Marseille (2005 à 2009) est décédé des suites du Coronavirus, ce mardi 31 mars 2020. L'homme de 68 ans, hospitalisé depuis samedi, à Dakar (Sénégal) était placé sous assistance respiratoire. Selon la télévision sénégalaise, Diouf a rendu l'âme à l'hôpital de Fann. Il devait être transféré en France afin d'être pris en charge dans un hôpital niçois. Malheureusement, le dirigeant sénégalais n'a pas survécu. Le Sénégal enregistre, de ce fait, son premier cas de décès lié au coronavirus. A lire aussi sur Orange Football Club >>Coronavirus: Pape Diouf placé sous assistance respiratoire !

Van Dijk : « Messi, l’adversaire le plus dur que j’ai affronté »

Le défenseur de Liverpool, Virigil Van Dijk, a désigné Lionel Messi comme l’opposant le plus redoutable qu’il a eu à défier durant sa carrière.

Virgil Van Dijk a vu le Ballon d’Or lui échapper au profit de Lionel Messi, en décembre dernier. Un échec douloureux pour le Néerlandais, mais qui ne l’a pas empêché de garder une haute estime envers le talentueux attaquant du Barça. Fair-play, l’arrière central des Reds a même admis qu’il n’a jamais eu à se mesurer à un adversaire aussi relevé que l’international albiceleste.




Van Dijk s’inspire de Hyypia


Le colosse hollandais a fait part de son admiration envers la Pulga lors d’un questionnaire avec les fans sur twitter. « Il y a beaucoup d’attaquants difficiles que j’ai croisés, et le plus compliqué c’est certainement Messi », a-t-il répondu. L’ancien défenseur de Southampton a aussi été impressionné par un autre argentin, en la personne de Sergio Aguero, tandis qu’il a mentionné Sami Hyypia comme ancienne légende des Reds érigée en source d’inspiration. Enfin, Van Dijk a indiqué que « ses débuts pro, ceux avec la sélection des Pays-Bas et aussi la finale gagnée de Ligue des Champions » font partie de ses meilleurs souvenirs de carrière.


Real Madrid : Eduardo Camavinga toujours dans le viseur

Eduardo Camavinga ferait l'objet d'un intérêt toujours plus prononcé de la part du Real Madrid.
Depuis plusieurs mois, le Real Madrid et son staff technique surveillent les progrès d’Eduardo Camavinga. L’intérêt merengue envers le jeune prodige tricolore n’est pas feint, et les Castillans seraient disposés à le matérialiser rapidement. C’est ce que révèle le site ESPN, précisant que le milieu de terrain Eduardo Camavinga est perçu à Santiago Bernabeu comme un potentiel successeur du Brésilien Casemiro.

Le prix de Casemiro est évalué entre 40 et 60M€. Un montant qui n’est pas de nature à décourager l’état-major du club espagnol. Toutefois, sur ce dossier, le Real devrait être confronté à une rude concurrence. Le Borussia Dortmund, Liverpool, le FC Barcelone et le PSG ont aussi tous dans leur viseur le natif d’Angola. Reste à savoir vers quelle équipe, le cœur du principal intéressé balance.

Chelsea : La piste menant à Moussa Dembélé relancée

Facebook