La CAF répond aux accusations de détournements de fonds et annonce des réformes

Copyright : Panoramic
La Confédération africaine de football a répondu aux accusations sur sa mauvaise gestion financière et annoncé un ambitieux plan de réformes,à l'issue d'une réunion de son comité exécutif.

Mise en cause dans sa gestion financière par un audit conduit, à l'initiative de la FIFA, par le cabinet Price Waterhouse Coopers (PwC), la Confédération africaine de football a réuni son comité exécutif, vendredi à Doha en marge de la Supercoupe d'Afrique, qui oppose en fin d'après-midi l'Espérance de Tunis au Zamalek. Précisant que PwC n'a pas honoré l'invitation du comité, l'instance annonce dans un communiqué qu'elle conteste les allégations non fondées contenues dans le rapport en question. La prise en charge de funérailles ? Il s'agirait « d'actes de solidarité en faveur de familles de personnes ayant servi le football africain dont la famille de feu Hussein Swaleh décédé de retour de mission dans le crash d'un avion ». Les supposés détournements de fonds ? La balle est renvoyée dans le camp de la FIFA, supposée encadrer strictement leur utilisation, puisqu'il s'agit de fonds FIFA Forward. Enfin, mention est faite du dossier Tactical Steel, qui met personnellement en cause le président Ahmad, interpellé par la brigade financière en juin dernier à Paris.


Une commission indépendante de gouvernance


Accusée d'avoir fait preuve de favoritisme dans le choix de ce fournisseur, la Confédération rappelle que « les procédures sont en cours devant diverses instances ». « La CAF se tient à disposition afin de fournir toutes les justifications concernant cette opération autorisée au préalable par le comité exécutif », assure l'instance. Et le communiqué se conclut par l'annonce suivante : « le comité exécutif a décidé de transmettre les conclusions des investigations de l’audit de PwC concernant sept volets de la gestion financière à la commission de gouvernance. Un rapport en cours d’élaboration par le département financier de la CAF accompagnera les résultats de l’audit qui avait été décidé par le Comex du 11 avril 2019. La commission indépendante de gouvernance, dont les prérogatives sont définies dans l’article 44 des statuts de la CAF, recommandera les suites à donner aux résultats de l’audit au plus tard en juin 2020. »


Un ambitieux plan de réformes


Dans la seconde partie de ce long communiqué, la Confédération africaine de football lève le voile sur un vaste programme de réformes pour les deux années à venir. « Transform CAF 2021 comporte quatre axes de travail. Il s'agit de l'organisation et la gouvernance, les compétitions, l’arbitrage, et le développement de l'infrastructure. Ces quatre axes sont déclinés en 122 mesures dont 17 ont été jugées prioritaires et devront être finalisées à juin 2020 », indique le communiqué, qui précise que cette feuille de route nouvelle fera l'objet d'une « gouvernance spécifique » à travers la mise en place d’un comité de pilotage au niveau du comité exécutif et d'un comité de suivi au niveau de l’administration. Un rapport trimestriel de l'avancement de ces travaux de transformation (une démarche « systémique, inclusive, et transparente » est évoquée) sera publié sur le site de la CAF à partir de juin 2020, annonce encore l'organisation panafricaine, désireuse de donner l'image d'une institution qui va de l'avant malgré les turbulences. Rendez-vous est donc pris.


Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

PSG : Neymar récompensé

C'est Neymar qui a été très largement élu joueur du mois de janvier en Ligue 1, jeudi soir.
Le trophée UNFP pour le meilleur joueur du mois de janvier a été attribué à nul autre que Neymar. L'attaquant international brésilien du PSG a pu se targuer d'avoir récolté pas moins de 62% des suffrages, ne laissant que des miettes au défenseur rémois Yunis Abdelhamid (20 %) et à l’attaquant lyonnais Moussa Dembélé (18 %).

L’ancien joueur du Barça a inscrit 5 réalisations et distribué une passe décisive en trois matches durant le mois de janvier (Monaco, Lille et Montpellier). Neymar succède ainsi à l'attaquant asémiste Wissam Ben Yedder, récompensé fin 2019. Ambitieux et désireux de "tout gagner" avec le PSG, Neymar a marqué lors de la défaite parisienne en 8es de finale aller de Ligue des champions face au Borussia Dortmund (2-1).

Barça - Messi : « Ronaldo, c'était la garantie de 50 buts »

Cristiano Ronaldo a reçu les louanges de Lionel Messi, qui ne peut que constater à quel point le Portugais manque au Real Madrid.
Le Real Madrid a-t-il perdu beaucoup avec le départ de Cristiano Ronaldo pour la Juventus ? Aucun doute pour Lionel Messi. Dans un long entretien au quotidien sportif catalan Mundo Deportivo, où il évoque un large éventail de sujets, l'international argentin parle notamment de son grand rival Cristiano Ronaldo. Et Messi estime que le Real peut se mordre les doigts d'avoir laissé filer l'ancien mancunien.

Pour Messi, le Real a beaucoup perdu avec Ronaldo


"Ils ont perdu une grande source de buts. C'est quelque chose d'évident, mais il a offert beaucoup d'autres aspects. Cependant, quand une équipe perd une source de 50 buts par saison, vous allez le remarquer. Madrid a de bons joueurs, mais Cristiano était une garantie de ramasser 50 buts par campagne", a ainsi analysé La Pulga.

Ligue Europa : Martial buteur avec MU, l'Ajax battu

Manchester United a été accroché sur le terrain de Bruges (1-1) jeudi, en Ligue Europa. L'Ajax a perdu à Getafe (2-0), l'Inter l'a emporté.
Bruges avait donné du fil à retordre au Real Madrid en phase de poule de la Ligue des champions. Opposé à Manchester United, le club belge a ouvert le score par Dennis, buteur face aux Merengue, qui lobait Sergio Romero au quart d'heure de jeu. Inspiré face à Chelsea en championnat, Anthony Martial égalisait à la 36e minute en battant Mignolet de l'intérieur du pied droit. 1-1, le score n'allait plus évoluer et c'est bon résultat pour les Red Devils grâce à leur attaquant tricolore.

Le RB Salzbourg orphelin d'Haaland


Benfica, qui se rendait sur le terrain du Shakhtar Donetsk, a concédé un but sur une reprise pied droit de Patrick peu avant l'heure de jeu, et a cru a égaliser par l'entremise de Tavares à la 62e minute. Un but annulé par le VAR. Les Aigles revenaient tout de même à la marque 4 minutes plus tard sur un penalty signé Pizzi. Mais Kovalenko redonnait l'avantage aux locaux à 20 minutes de la fin d'une reprise du gauche. 2-1, score final.

Orphelin d'Erling Haaland, qui fait désormais le bonheur du Borussia Dortmund, le Red Bull Salzbourg s'est largement incliné sur le terrain de l'Eintracht Francfort avec un triplé de Kamada notamment (4-1). Surprenant troisième de Liga, Getafe s'est offert le scalp de l'Ajax Amsterdam, excusez du peu, grâce à des buts de Deveyrson et Kenedy (2-0). Le Sporting Portugal n'a pas fait dans le détail face à l'Istanbul Basaksehir (3-1) et s'assure un bon matelas en vue du retour. Copenhague, qui recevait le Celtic, n'a pu faire mieux qu'un match nul à la maison (1-1), tandis que Séville, multiple vainqueur de l'épreuve est allé chercher le nul à Cluj (1-1). Enfin, l'Inter Milan s'est offert un résultat probant sur le terrain du Ludogorets grâce à Eriksen et Lukaku en fin de match sur penalty (0-2).

Rivaldo : « Le Barça n'a pas besoin de Braithwaite »

L'arrivée de Martin Braithwaite au FC Barcelone laisse de nombreux supporters dans l'expectative. Et d'anciennes gloires, comme Rivaldo.
Rivaldo a critiqué la décision du FC Barcelone de faire signer l'attaquant de Leganes Martin Braithwaite en joker médical. L'ancien numéro 10 des Blaugrana a expliqué qu'il aurait préféré promouvoir un attaquant de La Masia plutôt que de procéder à un transfert d'urgence. "Honnêtement, je ne comprends pas et je ne valide pas la signature de pour plusieurs raisons", a-t-il déclaré à Betfair. "Premièrement, parce que cette signature a été faite en dehors du mercato et, en plus, parce que Barcelone aurait pu choisir un garçon de La Masia au lieu de faire ce transfert. Je ne vois aucune raison de faire un tel effort pour intégrer un attaquant qui, avec tout le respect que je lui dois, n'est pas le joueur dont Barcelone a besoin maintenant. Je pensais à un joueur plus jeune qui pourrait s'améliorer davantage."

Villas-Boas rassure au sujet de Payet et évoque le retour de Thauvin

Présent devant la presse jeudi, André Villas-Boas a rassuré sur l’état de santé de Dimitri Payet, laissé au repos contre Lille dimanche dernier. L’entraîneur portugais a également évoqué le retour de Florian Thauvin.

Sorti blessé contre Lyon (1-0) mercredi dernier, en quart de finale de la Coupe de France, Dimitri Payet n’a pas fait partie du groupe marseillais qui renversé Lille (1-2) quatre jours plus tard. André Villas-Boas a toutefois rassuré sur l’état de santé de son meilleur joueur jeudi, devant la presse. « Payet est à 100 % pour le prochain match », a expliqué le technicien portugais. Le milieu offensif des Phocéens sera donc en pleine possession de ses moyens pour la réception de Nantes samedi (17h30).


Au contraire de Nemanja Radonjic, qui souffre d’une pubalgie. « Il a été opéré (mardi). Aujourd'hui, il a déjà fait un peu de vélo, on va le laisser en traitement à Belgrade avec son physio pendant cinq jours. Puis, il va revenir ici », a détaillé AVB. Concernant Florian Thauvin, les prévisions n’ont pas bougé : « Thauvin intensifie son travail. On reste sur début mars pour ses premières minutes ». Encore un peu de patience.