L1 : Pas de départ pour Atal

Copyright : Panoramic
Jean-Pierre Rivère, président de Nice, a fermé à double tour la porte à un départ de Youcel Atal, le latéral algérien.
Jim Ratcliffe l’a rappelé au cours du long entretien qu’il a accordé à L’Equipe et Nice Matin : l’OGC Nice va baser sa stratégie sur les jeunes joueurs à fort potentiel. Un projet qui fait donc la part belle aux éléments tel que Youcef Atal, qui attire les regards depuis son arrivée sur la Côte d’Azur. L’international algérien est désormais convoité de toutes parts et pourrait faire l’objet d’une offre dès cet hiver. Mais, interrogé dans l’émission Breaking Foot, le président des Aiglons Jean-Pierre Rivère a coupé court à cette possibilité : « Non, il ne partira pas cet hiver. Et je vais même vous dire, il n’est pas prévu qu’il parte l’été prochain », a-t-il assuré sur RMC Sport.

Rivère : « Notre objectif n’est pas de faire du trading de joueurs »


« Notre objectif est de prendre des jeunes talentueux, de les faire grandir, de les faire progresser, a-t-il poursuivi. Et sans manquer de respect à personne, ce n’est pas pour les vendre à Newcastle ou des clubs comme ça, non, on les garde chez nous. Après, si un jour des clubs comme le Real Madrid ou le Bayern viennent, alors oui il sera difficile de les retenir. Mais notre objectif n’est pas de faire du trading de joueurs ». Les choses sont claires : Nice compte bien faire franchir encore plusieurs paliers à son latéral (ou ailier) avant de le revendre à un club du gratin européen. Reste à savoir quels sont les plans de l’intéressé, dont le contrat court jusqu’en 2023.
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

En direct : Juventus - Olympique Lyonnais (2-1)

Juventus - OL Copyright -AFP
Après son brillant succès 1-0 au match aller à domicile face à la Juventus, l'OL se déplace à Turin ce vendredi 7 août à l’occasion des huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions avec comme objectif de décrocher une place dans le Final 8. >> Ligue des Champions UEFA: tous les résultats des huitièmes Vivez la rencontre en direct commenté :

AS Roma : Pastore va se faire opérer

Javier Pastore va subir une opération dans les prochains jours. Son avenir à la Roma, lui, pourrait poser question.
Depuis le mois de novembre dernier, Javier Pastore, l'ancien joueur du PSG, a des problèmes au niveau de sa hanche et, selon La Gazzetta dello Sport, il va subir une opération chirurgicale afin d'être de nouveau dans une condition physique optimale. Selon le média transalpin, l'opération va se dérouler dans les prochains jours.

La Roma a voulu résilier le contrat de Pastore


Javier Pastore est sous contrat jusqu’en 2023 avec le club italien et pourrait ne pas voir son avenir totalement assuré du côté de la Ville éternelle. Toutefois, les dirigeants espèrent qu'il sera opérationnel lors du mois d'octobre prochain. Le club a envisagé de résilier le contrat du joueur par le passé, vu la fréquence de ses blessures, mais il aurait été convaincu par Pastore de changer d'avis, selon la même source.

Si l'indisponibilité de Pastore est estimée à deux mois, une décision sera prise pour son avenir en fonction de son rétablissement. Le joueur avait rejoint le club italien contre une somme de 24,7 millions d'euros en 2018, en provenance du PSG. Mardi, l’AS Rome avait communiqué à l’UEFA, sa liste de joueurs amenés à disputer la fin de la Ligue Europa (le club a depuis été éliminé par le FC Séville en huitième de finale) et Pastore n'avait pas été intégré dans les joueurs concernés.

En direct : Manchester City - Real Madrid (2-1)

Manchester City - Real Madrid Copyright -AFP
Vivez en direct sur notre portail le choc opposant Manchester City et le Real Madrid, disputé dans le cadre des huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions UEFA. Coup d’envoi prévu vendredi à 19h00 GMT. >> La rencontre en direct commenté : >> Ligue des Champions UEFA: tous les résultats des huitièmes

FC Barcelone : "Messi a sur ses épaules la charge de toute l'équipe", pense Edmilson

Pour l'ancien joueur du Barça, Edmilson, Lionel Messi joue pratiquement seul au sein de l'équipe dirigée par Quique Setien.
Le FC Barcelone a affiché un visage contrasté cette saison, et n'a pas rassuré ses plus fervents supporters lors de cette exercice 2019-2020. Second de Liga derrière le Real Madrid alors qu'il possédait 2 points de plus que son rival lors de la reprise du championnat espagnol post-covid, le club catalan a un nouveau coach depuis janvier dernier, Quique Setien, et n'a pas encore pu offrir sa meilleure version, hormis une belle prestation face à Villarreal (1-4) début juillet.


Ce samedi, c'est Naples qui viendra au Camp Nou pour tenter de se qualifier en quart de finale de la Ligue des champions alors que les deux équipes s'étaient séparées sur un match nul en février dernier lors du match aller des huitièmes de finale du tournoi (1-1).

Naples a un coup à jouer, pour Edmilson


Sondé auprès de Radio Kiss Kiss, Edmilson, ancien joueur du Barça, a livré son opinion sur la situation vécue par le club catalan, ne se montrant pas forcément très optimiste. "Le Barça traverse une période très sombre. Aujourd'hui, on voit Messi jouer pratiquement seul et avoir sur ses épaules la charge de toute l'équipe. Ils ont également changé d'entraîneur en cours de saison", a-t-il indiqué.

Concernant la rencontre entre les pensionnaires du Camp Nou et le club italien, Edmilson a placé le Barça comme un favori, même si Naples a une chance selon lui, à condition d'être très impliqué.

"Je pense que Naples peut aller à Barcelone et tentez sa chance. L’équipe de Gattuso doit continuer à jouer comme elle l’a fait et ne pas avoir peur du Barça, car les Blaugrana n’auront pas peur. Le Barça reste le Barça malgré tout. Ils jouent à domicile et ils sont toujours favoris", a-t-il assuré.

Ligue des Champions : Les compos de Manchester City - Real Madrid

Le Real Madrid se déplace à l'Etihad Stadium pour tenter de renverser la situation contre Manchester City, ce vendredi (21h). Voici les compositions des deux équipes.
En ballottage favorable après la victoire décrochée au Santiago-Bernabeu à l'aller (1-2), Manchester City se présentera dans un 4-3-3 habituel. Aymeric Laporte sera associé à Fernandinho en charnière, Rodri prenant place dans un rôle de sentinelle. Devant, le trident offensif sera composé de Raheem Sterling, Gabriel Jesus et du jeune Phil Foden, qui a gagné du crédit aux yeux de Pep Guardiola au cours des dernières semaines.

Zidane a opté pour Rodrygo


Privé de leur capitaine Sergio Ramos, les hommes de Zinédine Zidane évolueront dans un 4-3-3 classique à l'Etihad Stadium ce vendredi. Très attendu après ses performances étincelantes en Liga, Karim Benzema est bien là, tout comme son compatriote Raphaël Varane, patron de la défense madrilène. La petite surprise concerne Rodrygo, qui a été préféré à Marco Asensio sur l'aile droite. Marcelo, Vinicius Junior ou encore Isco seront remplaçants au coup d'envoi.

Manchester City : Ederson - Walker, Fernandinho (cap), Laporte, Cancelo - De Bruyne, Rodri, Gundogan - Foden, Gabriel Jesus, Sterling

Real Madrid : Courtois - Carvajal, Militao, Varane, F.Mendy - Kroos, Casemiro, Modric - Rodrygo, Benzema (cap), Hazard.