L1 : Le PSG se balade contre Toulouse mais perd Kylian Mbappé

Copyright : Panoramic
Le PSG a facilement battu Toulouse ce dimanche soir au Parc des Princes (4-0). Mais le club de la Capitale a perdu trois joueurs sur blessure, dont Kylian Mbappé et Edinson Cavani.

Le debrief


Une semaine après sa défaite surprise à Rennes, le Paris Saint-Germain avait à cœur de se racheter devant son public. Sans Thiago Silva, laissé sur le banc au coup d’envoi, mais avec sa recrue Idrissa Gueye au milieu, et un schéma en 4-4-2, le club de la Capitale a rempli sa mission. Le succès fut long à se dessiner, mais les hommes de Thomas Tuchel ont maîtrisé leur sujet pendant toute la soirée ce dimanche. L’envie d’aller de l’avant, avec beaucoup d’engagement et de vitesse, dans les dix premières minutes, a laissé entrevoir un large succès parisien. Pourtant, le rythme est vite retombé malgré les tentatives d’incursion de Kylian Mbappé et, même sur un fil, la très jeune défense à cinq de Toulouse a résisté une mi-temps. Il a en effet fallu attendre le retour des vestiaires pour voir le champion de France en titre faire la différence au tableau d’affichage grâce à… Eric Choupo-Moting ! Entré en jeu en première période suite à la blessure d’Edinson Cavani (cuisse droite), le Camerounais a ouvert le score en réalisant un petit festival auquel il n’avait habitué personne.

Pour le plus grand plaisir du Parc des Princes, l’ancien joueur de Schalke 04 a même réussi son premier doublé en Ligue 1 dans un deuxième acte où le TFC a complètement lâché l’affaire. Tenace, l’arrière-garde des Violets n’a pas trouvé les ressources nécessaires pour s’accrocher dès que le break a été fait. L’addition est même lourde à l’arrivée, avec un revers 4-0, et le score aurait pu être encore plus difficile à digérer si Baptiste Reynet n’avait pas réalisé plusieurs arrêts décisifs, dont un penalty d’Angel Di Maria repoussé. Même s’il a eu besoin de temps, le PSG s’est rassuré. Oui, l’équipe de Thomas Tuchel reste capable de jouer les rouleaux compresseurs en Ligue 1. Mais tout n’a pas été parfait sur le terrain, puisque Paris retiendra aussi et surtout de cette soirée la perte de trois de ses titulaires. Aux sorties prématurées d’Edinson Cavani et Abdou Diallo avant la mi-temps s’est ajoutée la blessure de Kylian Mbappé en deuxième période. Ce qui change quand même pas mal de choses pour le PSG, pour les Bleus, et même pour la dernière ligne droite du Mercato.
L’instant T :
On vient de dépasser l’heure de jeu quand Kylian Mbappé déploie ses jambes et court à toute vitesse en direction de la surface adverse pour tenter de récupérer le ballon avant qu’il ne sorte du terrain. L’attaquant parisien arrive à peine trop tard, mais non seulement il se blesse. L’ancien Monégasque se plaint de la cuisse gauche et demande tout de suite le changement, ce que son entraîneur entend en le remplaçant par le jeune Arthur Zagre. Reste à connaître la gravité de la blessure de Mbappé (Cavani et Diallo sont aussi sortis prématurément), alors que la liste des Bleus doit être dévoilée jeudi.

Les buts


50eme minute (1-0)
Choupo-Moting ouvre le score ! Servi par Di Maria, l’attaquant parisien veut jouer le une-deux avec son partenaire mais se rate. Il récupère le ballon dans la surface et réalise un petit festival. A lui seul, au ralenti ou presque, il élimine quatre adversaires puis trompe Reynet avec l’aide du poteau !

55eme minute (2-0)
Paris double la mise avec la complicité du pauvre Goncalves ! Sarabia surgit au deuxième poteau pour reprendre un centre de Di Maria. L’Espagnol remise vers l’axe, mais le défenseur toulousain pousse le ballon au fond des filets en voulant le dégager…

75eme minute (3-0)
Encore Choupo-Moting ! Le Camerounais réussit son premier doublé en Ligue 1. Servi en retrait par Bernat, après une belle action initiée par Di Maria, l’attaquant du PSG n’a plus qu’à ouvrir son pied de près pour tromper Reynet.

83eme minute (4-0)
Marquinhos arrive lancé et catapulte de la tête un corner sortant botté par Di Maria. Reynet ne peut rien faire.

Les tops et les flops


Eric CHOUPO-MOTING (7)

Personne ne l’avait vu venir, et pourtant ce dimanche soir, Eric Choupo-Moting a inscrit son premier doublé en Ligue 1 ! L’attaquant camerounais, rapidement entré à la place d’Edinson Cavani, blessé, a été décisif dans le succès du PSG, avec notamment un but de toute beauté où il élimine plusieurs défenseurs toulousains avant de tromper Reynet.
Colin DAGBA (7)

Préféré à Thomas Meunier dans le couloir droit de la défense, Colin Dagba a marqué des points ce dimanche soir. Pratiquement jamais inquiété défensivement, le jeune joueur issu du centre de formation du PSG a été appliqué sur ses montées, n’hésitant pas à combiner avec ses partenaires. Intéressant.
Mathieu GONCALVES (3)

Mathieu Goncalves disputait ce dimanche soir son premier match dans l’élite. Débuter à Paris, ce n’est pas un cadeau. Et sans surprise, le jeune défenseur de 18 ans a souffert au marquage de Mbappé. Son premier quart d’heure a été très compliqué, puis il a relevé la tête jusqu’à ce CSC et ce penalty concédé en deuxième période…
Efthymios KOULOURIS (3)

On se gardera bien de le juger sur ce déplacement au Parc des Princes. Mais après deux premières journées pleines de promesses, Efthymis Koulouris a été transparent contre le PSG. L’avant-centre grec a été sevré de ballons et a parfois manqué de promptitude dans ses déplacements.

La feuille de match


PSG - TOULOUSE : 4-0


Parc des Princes (40 000 spectateurs environ)
Temps agréable – Pelouse excellente
Arbitre : M.Brisard (6)

Buts : Choupo-Moting (50eme et 75eme), Goncalves (55eme csc) et Marquinhos (83eme) pour le PSG

Avertissement : Sangaré (56eme) pour Toulouse

PSG
PSG
Areola (5) – Dagba (7), Marquinhos (cap) (7), A.Diallo (non noté) puis Thiago Silva (40eme, 6), Bernat (5) - Sarabia (6), Verratti (6), I.Gueye (6), Di Maria (6) - Cavani (non noté) puis Choupo-Moting (14eme, 7), Mbappé (6) puis Zagre (66eme)

N'ont pas participé : Bulka (g), Kimpembe, Meunier, Paredes
Entraîneur : T.Tuchel

Toulouse
Toulouse
Reynet (6) – S.Moreira (4), Amian (4), M.Goncalves (4) puis Saïd (71eme), B.Diakité (5), I.Sylla (4) - Vainqueur (5) puis Dossevi (60eme), Sangaré (5), Makengo (4) - Gradel (cap) (4), Koulouris (3) puis Leya Iseka (60eme)

N'ont pas participé : Goicoechea (g), Isimat-Mirin, K.Sidibé, Boisgard
Entraîneur : A.Casanova
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Éliminatoire CAN 2021 : Le Sénégal s’impose face au Congo

Ce mercredi soir au stade Lat Dior de Thiés, le Sénégal affrontait le Congo Brazzaville pour le compte des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations de 2021 au Cameroun. Les lions de la Téranga se sont imposés à domicile (2-0). Pour son premier match des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations 2021, le Sénégal n’a pas tremblé face au Congo. En effets, dominateurs, les lions de la Téranga ont fait le travail dès la première période. Sur un corner de Krépin Diatta, Sidy Sarr ouvre le score dès la 26ème minute de jeu. Le Sénégal continue sur cette lancée et fait le break deux minutes plus tard. Titularisé à la place de Mbaye Niang, Habib Diallo, sur une passe décisive de Sadio Mané, double la mise pour le Sénégal. Au retour des vestiaires, les lions de la Téranga baissent d’intensité et concèdent des occasions. Cependant, les Congolais se heurtent à une bonne défense du Sénégal et un excellent Kalidou Koulibaly, capitaine des lions malgré la titularisation de Cheikhou Kouyaté. Avec cette victoire 2 buts à 0 face au Congo, le Sénégal, finaliste de la dernière coupe d’Afrique des nations en Egypte, démarre bien ses éliminatoires. A l’issue de cette première journée dans ce groupe I, les lions occupent la deuxième place du classement. Ils sont devancés par la Guinée-Bissau qui a battu l’Eswatini (3-0).

CAN 2021 (Q): Intraitable, le Sénégal surclasse le Congo (2-0) !

Sénégal - Congo Copyright -AFP
Le Sénégal a aisément battu le Congo (2-0), mercredi à Thiès pour le compte de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021. Le Sénégal a aisément disposé du Congo (2-0), mercredi à Thiès pour le compte de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021. Dominatrice d’entrée, l’équipe hôte se créait la première occasion quand Habib Diallo, préféré à Mbaye Niang à la pointe de l’attaque, plaçait sa tête hors du cadre (10eme). Avec son nouveau capitaine, Kalidou Koulibaly, les Lions de la Teranga faisaient contre mauvaise pelouse bon cœur devant leur public de Thiès. Les vice-champions d’Afrique ne butaient pas longtemps sur la défense congolaise. Sidy Sarr interceptait une tentative de retourné acrobatique de Koulibaly et fusillait Mafoumbi abandonné par sa défense (25eme).

HABIB DIALLO OUVRE SON COMPTEUR

Le break était fait sur un centre de Mané pour Habib Diallo. L’actuel Messin, qui avait lui-même obtenu le corner au départ de l’action, devait à son prédécesseur son premier but en équipe nationale. L’ancien de Génération Foot était proche du doublé sur un service d’Ismaïla Sarr, auteur d’une belle percée (37eme). Sorti sur blessure après la pause, le joueur de Watford cédait par la suite sa place à Sada Thioub. Disputée sur un rythme plus modéré, la seconde période voyait le Sénégal contrôler tranquillement les débats face à une faible équipe congolaise. Aliou Cissé et le Sénégal remportaient tranquillement ce match.   Les onzes de départ : Sénégal : Ed.Mendy, Wagué, Koulibaly, Kouyaté, R.Coly, Gueye, S.Sarr, Diatta, Is.Sarr, H.Diallo, Mané. Congo : Mafoumbi, Tsouka, Mayembo, Itoua, Bissiki, Andzouana, Ossete, Loussoukou, Makiesse, Ibara, Ganvoula.   Classement du groupe I :  1) Sénégal: 3 pts 2) Guinée-Bissau: 3 pts 3) Congo: 0 pt 4) Eswatini: 0 pt. Le résumé de la rencontre en vidéo:

FC Barcelone : Koeman entraîneur après l'Euro 2020 ?

Ronald Koeman, le sélectionneur des Pays-Bas, a indiqué qu'il pourrait entraîner le FC Barcelone après l'Euro 2020.
L'ancien défenseur Blaugrana est actuellement sélectionneur des Pays-Bas et espère pouvoir se qualifier pour l'Euro 2020 avec son équipe. Mais Koeman possède une clause dans son contrat avec la KNVB lui permettant de rejoindre le FC Barcelone après le tournoi comme il l'a expliqué dans des propos relayés par AS.

Koeman au Barça après l'Euro 2020 ?


« est une possibilité, mais seulement après l'Euro 2020 », a ainsi déclaré le coach batave. « Je ne sais pas si je continuerai à parler de ce job à Barcelone à l'avenir, car c'est un peu étrange de parler de la possibilité de rejoindre le club pendant que vous êtes l'entraîneur des Pays-Bas. » Koeman est l’un des favoris pour succéder au très contesté Ernesto Valverde au Camp Nou, actuellement sous pression après une série de résultats mitigés autant en termes de résultats que de production ludique.

Ancien sociétaire du Barça,(entre 1989 et 1995), Koeman n’a jamais dissimulé ses velléités d'entraîner l’actuel leader de la Liga. « Tout le monde sait que j’aime le Barça, ils connaissent mon amour pour ce club dans lequel j’ai grandi comme joueur et comme personne. Dans ma vie professionnelle comme entraîneur, j’ai deux rêves à réaliser. Le premier est d’être sélectionneur des Pays-Bas. Mon autre souhait, mon autre rêve, est d’entraîner un jour le Barça », avait-il indiqué à l'époque où il entraînait Everton.

CAN 2021 - Eliminatoires (J1) : Le Burkina Faso coince, la Gambie s'impose

Le Burkina Faso a été tenu en échec par la Gambie (0-0), mercredi en éliminatoires de la CAN 2021. La Gambie s'est imposée en Angola, tandis que le Soudan écrasait Sao Tomé.
Le Burkina Faso a fait une bien mauvaise opération dans le groupe B en concédant le nul face à l'Ouganda (0-0), ce mercredi soir à Ouagadougou. Les Etalons laissent ainsi la première place provisoire du groupe au Malawi, qui a battu le Soudan du Sud (1-0) dans l'après-midi. Le jeune Nord-Irlandais Johnny McKinstry commence bien son mandat à la tête des Cranes.

Les onzes de départ :
Burkina Faso : Sawadogo, Yago, Dayo, Tapsoba, Y.Coulibaly, Kaboré, Dabo, Pitroipa, Bayala, E.Traoré, F.L.Traoré.
Ouganda : Onyango, Mugabi, Awany, Jjuuko, Ochaya, Abdul, Azira, Miya, Aucho, Okwi, Kaddu.

Classement du groupe C : 1. Malawi, 3 pts. 2. Burkina Faso, Ouganda, 1 pt. 4. Soudan du Sud, 0 pt.

Dans le groupe C, le Soudan n'a pas fait de détails contre Sao Tomé-et-Principe (4-0), grâce à des buts signés Agab (7eme), Eltesh (44eme), Diogo (62eme, csc) et Al Rashid (77eme).

Les onzes de départ :
Soudan : Aboeshren, El Tahir, Merghani, Kamal, Boya, Eltetsh, Abuagla, Al Rashid, Eldin, Shiboub, Bakhet, Agab.
Sao Tomé : Aldair, Soares Jr, Viegas, Pequeno, Monteiro, E. Varela "Pogba", Pontes, Barbeiro, Jok.Carvalho "Iniesta", Nazare, L.Leal.

Alors qu'il avait ouvert le score dès l'entame par Wilson Eduardo (3eme), l'Angola a subi la loi de la Gambie (1-3) dans le groupe D. Les Scorpions du Belge Tom Saintfiet, qualifiés en écartant Djibouti de haute lutte, l'ont emporté grâce notamment à un doublé express d'Hasan Ceesay.

Les onzes de départ :
Angola : Cabaça, Isaac, Bastos, Wilson, Núrio Furtuna, Herenilson, Show, Fredy, Geraldo, Wilson Eduardo, Gelson Dala.
Gambie : Jobe, Nj.Faye, Sanneh, Colley, Jagne, Sohna, Marreh, H.Barry, Ab.Jallow, M.Barrow, As.Ceesay.

CAN 2021 – Eliminatoires (J1) : Le Sénégal sans forcer face au Congo

Le Sénégal a aisément battu le Congo (2-0), mercredi à Thiès pour le compte de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021.
Le Sénégal a aisément disposé du Congo (2-0), mercredi à Thiès pour le compte de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021. Dominatrice d'entrée, l'équipe hôte se créait la première occasion quand Habib Diallo, préféré à Mbaye Niang à la pointe de l'attaque, plaçait sa tête hors du cadre (10eme). Avec son nouveau capitaine, Kalidou Koulibaly, les Lions de la Teranga faisaient contre mauvaise pelouse bon cœur devant leur public de Thiès. Les vice-champions d'Afrique ne butaient pas longtemps sur la défense congolaise. Sidy Sarr interceptait une tentative de retourné acrobatique de Koulibaly et fusillait Mafoumbi abandonné par sa défense (25eme).

Le break était fait sur un centre de Mané pour Habib Diallo. L'actuel Messin, qui avait lui-même obtenu le corner au départ de l'action, devait à son prédécesseur son premier but en équipe nationale. L'ancien de Génération Foot était proche du doublé sur un service d'Ismaïla Sarr, auteur d'une belle percée (37eme). Sorti sur blessure après la pause, le joueur de Watford cédait par la suite sa place à Sada Thioub. Disputée sur un rythme plus modéré, la seconde période voyait le Sénégal contrôler tranquillement les débats face à une faible équipe congolaise. Aliou Cissé et le Sénégal remportaient tranquillement ce match entre coachs passés par le PSG.

Les onzes de départ :
Sénégal : Ed.Mendy, Wagué, Koulibaly, Kouyaté, R.Coly, Gueye, S.Sarr, Diatta, Is.Sarr, H.Diallo, Mané.
Congo : Mafoumbi, Tsouka, Mayembo, Itoua, Bissiki, Andzouana, Ossete, Loussoukou, Makiesse, Ibara, Ganvoula.

Classement du groupe I : 1. Guinée-Bissau, Sénégal, 3 pts. 3. Congo, Eswatini, 0 pt.