L1 : Le PSG écrase l’OM en 45 minutes

Copyright : Panoramic
Avec des doublés de Mauro Icardi et de Kylian Mbappé, le PSG a réalisé un festival lors du choc de dimanche soir contre l’OM. Alors que le club de la Capitale s’envole en tête du classement, les Phocéens ont pris une leçon.

Le debrief


Il n’y a pas eu de miracle sur la pelouse du Parc des Princes. Après une entame de match intéressante, l’OM a progressivement coulé face aux attaques parisiennes. Alors que Valère Germain a raté une belle occasion de débloquer la situation (10eme), les troupes de Thomas Tuchel sont montés en puissance au fil des minutes. Avec Marco Verratti et Angel Di Maria à la manœuvre, les Parisiens ont progressivement fait exploser le verrou adverse, Mauro Icardi (10eme, 26eme) et Kylian Mbappé (32eme, 44eme) se chargeant de tromper un Steve Mandanda abandonné par sa défense. C’est la première fois que le club de la Capitale marque autant de buts lors de la première période d’un Clasico, et le match était évidemment plié à la pause.

Alors que les coéquipiers de Thiago Silva ont tranquillement pu gérer la seconde mi-temps, André Villas-Boas avait raison de parler d’une « différence abyssale entre les deux équipes ». L’OM a d’ores et déjà connu une telle déconvenue dans un passé pas si lointain (contre l’OL en 2002 et face à Monaco en 2017), mais il va être délicat de se relever de ce 4-0. Et ceci malgré un léger mieux au retour des vestiaires. Si les Parisiens ont pu faire le plein de confiance avec une victoire qui leur permet de prendre huit d’avance sur leur premier poursuivant, Nantes, les partenaires de Steve Mandanda se retrouvent dans une position délicate avant d’affronter Monaco (en Coupe de la Ligue), Lille et Lyon. Aujourd’hui, l’écurie du président Jacques-Henri Eyraud ne compte que deux longueurs de retard sur le podium, mais cette prestation illustre les limites de la formation olympienne.


L’instant T :
Alors que les deux équipes sont toujours dos à dos, Germain se procure la première vraie situation de la rencontre (10eme). Parfaitement servi par Payet, l’ancien Monégasque peut reprendre au point de penalty, mais sa frappe du pied gauche ne trouve pas le cadre du but de Navas. Un raté suivi quelques instants plus tard par l’ouverture du score du PSG. On connait la suite…

Les buts


10eme minute (1-0)
Sur le côté droit aux abords de la surface de l’OM, Di Maria est au duel avec Sakai. Après un crochet, l’ancien sociétaire du Benfica Lisbonne, du Real Madrid et de Manchester United se met sur son pied gauche et adresse un centre parfait pour Icardi. Oublié par B.Kamara, qui est trop court pour intervenir, l’Argentin est en position idéale pour placer une tête piquée. S.Mandanda repousse sur sa ligne, mais le joueur prêté par l’Inter Milan a parfaitement suivi pour marquer du pied droit dans le but vide.

26eme minute (2-0)
Après une nouvelle perte de balle de Rongier, Di Maria sert en retrait Verratti. Aux 20 mètres, le milieu de terrain italien a tout le temps pour déclencher une merveille d’ouverture pour Icardi. Parti dans le dos de B.Sarr, l’Argentin devance la sortie de S.Mandanda pour placer un coup de tête qui termine dans le but vide.

32eme minute (3-0)
Idéalement lancé par Verratti, Di Maria part à la limite du hors-jeu côté droit. Couvert par B.Sarr au départ de l’action, l’Argentin échappe au marquage de Sakai avant de centrer en retrait pour un Mbappé qui n’a plus qu’à marquer dans le but vide.

44eme minute (4-0)
A la suite d’une passe magnifique de Verratti pour casser les lignes, Di Maria sort le grand jeu avec un extérieur du pied gauche pour lancer Mbappé en profondeur. Alors que B.Sarr est pris de vitesse, le Tricolore déclenche une frappe du pied droit pour le 4-0. S.Mandanda touche le ballon, mais cela n’empêche pas le 2eme but du Tricolore.

Les tops et les flops


Mauro ICARDI (8)

Préféré à Edinson Cavani, l’attaquant international argentin n’a pas raté ses premiers pas lors d’un Clasico. Au contraire. Auteur d’un doublé, le joueur prêté par l’Inter Milan a parfaitement profité des limites de la défense marseillaise. Avec un peu plus de réussite (23eme, 29eme), le natif de Rosario aurait pu terminer avec un triplé, mais il n’y a pas grand-chose à lui reprocher. Buteur lors des 5 derniers matchs officiels du PSG, il s’agit d’une vraie bonne pioche qui va certainement mériter un gros investissement l’été prochain.


Angel DI MARIA (9)

Mauro Icardi et Kylian Mbappé ont marqué un doublé, mais il faut souligner la performance XXL de l’ancien joueur du Benfica Lisbonne, du Real Madrid et de Manchester United. L’Argentin est tout simplement impliqué dans les quatre buts du club de la Capitale.
Kylian MBAPPE (9)

Dans la lignée de son triplé face au Club Bruges, le Tricolore a été beaucoup trop fort pour les défenseurs marseillais. Après avoir profité d'une offrande d'Angel Di Maria pour inscrire son premier but (32eme), l'ex-Monégasque a remis ça juste avant la pause (44eme). De retour dans le onze de départ de Thomas Tuchel, le champion du monde 2018 devient le seul jouer de l'histoire à avoir marqué lors de quatre Clasicos de suite.  Pas
Bouna SARR (2) et Hiroki SAKAI (3)

Alors que l’international japonais a vécu un calvaire face à Angel Di Maria, cela n’a pas été beaucoup mieux pour mieux pour l’ancien Messin. Concerné par trois des 4 buts parisiens, le numéro 17 est beaucoup trop léger au niveau défensif. C’est encore plus flagrant face à un tel adversaire.
Maxime LOPEZ (3)

Aligné aux côtés de Valentin Rongier et Kevin Strootman, le Bleuet n’a pas fait le poids sur la pelouse du Parc des Princes. Avant de céder sa place à la pause, le milieu de terrain phocéen a été dépassé par les événements. Alors que l’OM était positionné trop bas, le numéro 27 n’a pas été en mesure d’apporter sa touche technique.

La feuille de match


PSG - OM : 4-0


Parc des Princes (45 000 spectateurs environ)
Temps nuageux – Pelouse en très bon état
Arbitre : M.Bastien (5)

Buts : Icardi (10eme et 26eme) et Mbappé (32eme et 44eme) pour le PSG

Avertissements : Dagba (39eme) et Bernat (59eme) pour le PSG – Sakai (62eme) pour l’OM

Expulsions : Aucune

Amiens
PSG
Navas (5) – Dagba (6) puis Paredes (62eme), Thiago Silva (cap) (6), Kimpembe (7), Bernat (6) – Herrera (6) puis Sarabia (79eme), Marquinhos (6), Verratti (7) – Mbappé (9) puis Cavani (71eme), Icardi (8), Di Maria (9)

N'ont pas participé : Rico (g), Ab.Diallo,, Draxler, Choupo-Moting
Entraîneur : T.Tuchel

Guingamp
OM
S.Mandanda (cap) (4) – B.Sarr (2), B.Kamara (4), Caleta-Car (4), Sakai (3) – Rongier (4), Strootman (4), M.Lopez (3) puis Amavi (46eme - 5) – Germain (4) puis M.Sanson (82eme), Benedetto (4) puis M.Aké (80eme), Payet (5)

N'ont pas participé : Y.Pelé (g), A.Gonzalez, Radonjic, Khaoui
Entraîneur : A.Villas-Boas
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

EST - JS Kabylie : la même formation qu'à Casablanca

Espérance Sportive de Tunis (EST) Copyright -OFC
Seul le défenseur axial Khelil Chammam (EST) manquera à l'appel dans le onze rentrant de l'Espérance Sportive de Tunis, ce vendredi (19h GMT) à Radès contre la Jeunesse Sportive de Kabylie pour le compte de la 2e journée de la phase de poules de la Ligue des champions de la CAF. L'entraineur Mouine Chaâbani va continuer à compter sur la formation alignée samedi dernier à Casa contre le Raja, à savoir: Ben Cherifia- Derbali, Chetti, Badrane, Yaâkoubi- Coulibaly, Bonsu, Benguith- Badri, Ouattara, El Houni. Ce derby maghrébin opposera les deux leaders de la poule "D" qui ont remporté leur première rencontre de poule: l'EST contre le Raja à Casa (2-0), et la JSK à domicile face aux Congolais de l'AS Vita Club (1-0). Après la 12e journée du championnat d'Algérie, le club kabyle occupe la 7e place avec 17 points.

La JSK prévient ses supporters

Un quota de 3 mille billets a été accordé à la JS Kabylie pour le match de ce vendredi soir à Radès. Pour les supporters algériens, l'accès au stade est désigné par les portes 32 et 33 (Virage Nord). Un dispositif est mis en place par la direction de la JSK pour la remise des tickets par le biais d'agents du club. Par ailleurs, les supporteurs canaris doivent présenter leurs passeports pour la remise du ticket. Tout comme l'EST, la direction de la JSK a lancé un appel à ses fans afin d'éviter tout usage de fumigènes et de lasers durant la partie afin d'épargner au club une lourde sanction financière.

Les 23 de l'EST pour le Mondial

Le championnat du monde des clubs se déroulera du 11 au 21 décembre au Qatar. Le continent africain sera représenté par l'Espérance Sportive de Tunis qui a arrêté sa liste de 23 joueurs pour le Mondial où elle débutera sa campagne le 14 décembre devant le représentant asiatique, Al Hilal d'Arabie Saoudite. Cette liste comprend les joueurs suivants: *Gardiens: Moez Ben Cherifia, Rami Jridi et Mohamed Debchi *Défenseurs: Chamseddine Dhaouadi, Mohamed Ali Yaâkoubi, Khelil Chammam, Raed El Faddae, Samah Derbali, Elyès Chetti, Iheb Mbarki et Abdelkader Badrane *Milieux de terrain: Kwame Bonsu, Fousseny Coulibaly, Abderraouf Benguith, Fadi Ben Choug, Mohamed Ali Ben Romdhane et Mohamed Amine Meskini *Attaquants: Bilel Bensaha, Anis Badri, Ibrahima Ouattara, Hamdou El Houni, Taha Yassine Khenissi et Haythem Jouini. A lire aussi >> LDC (J1) : l'Espérance refroidit le Raja chez lui, les Mamelodi Sundowns déroulent

US Monastir : après Idriss Mhirsi, un défenseur axial ?

Idriss Mhirsi Copyright -OFC
Idriss Mhirsi a signé jeudi un contrat allant jusqu'au mois de juin 2021 en faveur de l'Union Sportive Monastirienne. L'ancien ailier de l'Espérance Sportive de Tunis est libre de tout engagement depuis la résiliation de son contrat au mois de décembre 2018 avec le club de L2 française, le Red Star. Malgré le manque de compétition de sa nouvelle recrue, M.Ahmed Belli s'est réjoui de ce renfort: "Ce qui me réconforte, c'est que ce grand joueur a insisté afin de venir jouer à Monastir, a-t-il affirmé. Cette arrivée entre dans le cadre du renforcement de l'effectif. Je n'ai jamais vendu de joueur au mercato d'hiver, et je ne vais pas déroger à la règle. Je ne vais céder aucun joueur au mercato d'hiver. A condition de faire d'ici la fin de saison le plein dans nos rencontres de football et de basket-ball. Nous voulons jouer à guichets fermés nos prochaines rencontres jusqu'au mois de juin prochain, en présence de 5 mille spectateurs en football, et 2 mille en basket-ball, ce qui n'est pas énorme pour une ville comme Monastir. Avec 4 mille billets vendus pour notre dernier match, notre recette a été de 30 mille dinars. En basket, faire le plein nous assure une recette de 20 mille dinars". A présent, après l'arrivée de Mhirsi, 25 ans, qui a disputé 3 matches avec l'équipe nationale "A" après avoir fait partie de toutes les sélections des jeunes, on parle de nouveaux renforts au sein du leader de la Ligue 1. A commencer par un défenseur axial dont le comité usémiste veut taire le nom. A lire aussi >> US Monastir : un vrai test pour les supporters

Everton : Moyes pour succéder à Silva ?

Selon Sky Sport, Everton songerait à remplacer Marco Silva par Davis Moyes au poste d'entraîneur.
Avec neuf défaites en quinze journées de Premier League, Everton vit une première partie de saison compliquée. Après une lourde défaite face à Liverpool dans le derby de la Mersey (5-2), l’avenir du coach Marco Silva pourrait être largement compromis. Selon Sky Sport, les dirigeants des Toffees ont d’ores et déjà un nom en tête pour lui succéder. David Moyes. L’actuel 18ème du championnat pourrait donc faire revenir son ancien coach. Entraîneur du club entre 2002 et 2013, l’Écossais connaît le club par cœur et serait pour Farhad Moshiri, le propriétaire du club, la solution la plus adéquat. Pour la prochaine journée de Championnat, Everton accueillera Chelsea (7 décembre à 13h30)

Nantes : Cardiff saisit le TAS pour Sala

Condamné par la FIFA à payer six millions d'euros à Nantes pour le transfert d'Emiliano Sala, Cardiff a décidé de faire appel au Tribunal arbitral du sport.
Entre Cardiff City et le FC Nantes, c’est loin d’être fini. Réunie le 25 septembre dernier, la Commission du statut du joueur de la FIFA avait condamné le club gallois à verser six millions d’euros aux Canaris dans le cadre du transfert d’Emiliano Sala, tragiquement décédé en début d’année dans l’avion censé l’emmener dans son nouveau club. Mais le 18eme de la dernière saison de Premier League n’a pas dit son dernier mot dans cette affaire et a interjeté appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS), comme indiqué jeudi dans un communiqué de l’instance : « Une procédure d’arbitrage d’appel a été ouverte. Les conseils de Cardiff City FC et du FC Nantes se sont entendus pour déterminer un calendrier de procédure ad hoc. Une audience sera vraisemblablement fixée au printemps 2020. Il est peu probable qu’une sentence finale ne soit rendue avant juin 2020 », peut-on lire. Une affaire qui s’éternise tristement.

Lyon : Koné absent jusqu'en 2020

Sorti sur blessure contre Lille (0-1), Youssouf Koné, l'arrière gauche de Lyon, va être opéré à une cheville et sera absent plusieurs semaines.
La liste des blessés s’allonge à l’OL. Sorti sur blessure mardi soir contre Lille (0-1), Youssouf Koné ne rejouera plus en 2019. Le coach des Gones, Rudi Garcia a donné des nouvelles du latéral gauche malien. Et elles ne sont pas rassurantes : « Youssouf Koné est forfait. Il va se faire opérer vendredi de la cheville », a confié en conférence de presse, le technicien rhodanien. Koné, transféré de Lille à Lyon cet été pour 9 millions d'euros, souffre d'un problème ligamentaire, a indiqué l'entraîneur, sans plus de précision.


Melvin Bard appelé ?





Avec Marçal suspendu, Léo Dubois et Youssouf Koné blessés, il ne reste plus que deux latéraux dans le groupe lyonnais : Kenny Tete et Rafael. Deux arrières droits de profession. Performant avec la Youth League et l'équipe réserve, Melvin Bard pourrait apparaître pour la première fois dans le groupe professionnel. Ces derniers jours, le jeune de 19 ans s’entraîne avec les joueurs de Rudi Garcia. Et à en croire le coach, le jeune Gone pourrait rapidement avoir sa chance.