L1 (J5) : Lyon rattrapé sur le fil par Amiens

Copyright : Panoramic
Grâce à un doublé de Moussa Dembélé, Lyon semblait bien parti à Amiens pour renouer avec la victoire mais Bodmer a égalisé dans le temps additionnel (2-2), vendredi lors de la 5eme journée de Ligue 1. L'OL demeure sur trois matchs sans victoire.

Le debrief


Une défaite à Montpellier et un nul à domicile contre Bordeaux. Après des débuts rêvés pour Sylvinho, la lune de miel a pris fin et l’OL se devait de remettre la machine en route après dix jours de trêve internationale. Il fallait surtout prendre le maximum de confiance avant l’entrée en lice en Ligue des Champions contre le Zenith mardi prochain et le choc contre le PSG dans une semaine. Tout n’a pas été parfait ce vendredi à la Licorne et l’Olympique Lyonnais s’est logiquement fait surprendre à Amiens (2-2) dans les derniers instants de la rencontre.

En prévision de cette semaine ô combien importante pour la formation rhodanienne et un peu par les circonstances (blessures, suspension), Sylvinho a fait tourner avec les présences de Tete, Marcelo, Reine-Adelaïde ou encore Terrier. Il a surtout refait confiance à Moussa Dembélé, qu’il avait laissé sur le banc lors de la dernière journée. Frustré de cette « sanction » pour faire le bonheur de Memphis, l’attaquant lyonnais était attendu au tournant. Face à Amiens, il a clairement montré qu’il ne devait pas être la victime collatérale du dilemme offensif de son coach. Double buteur contre Angers, l’ancien du Celtic a remis ça ce vendredi avec ses quatrièmes et cinquièmes buts de la saison. Il a surtout pensé enlever une belle épine du pied de sa formation mais un match ne dure pas 45 minutes.

Mis en difficulté par le pressing amiénois dès l’entame du match, Lyon a payé sa fébrilité défensive sur un coup-franc anodin de Jallet (7eme). Peu à son avantage depuis le début de la saison, Andersen a réussi à feinter Lopes et offrir l’ouverture du score, sans même toucher le ballon. Touché par la sortie sur blessure de Konaté (22eme), Amiens a plus subi ensuite et n’a ressorti la tête de l’eau qu’après la pause. Portés la ferveur picarde, les coéquipiers de Kakuta ont poussé mais n’ont jamais réussi à aller jusqu’au bout de leurs intentions, à l’image de cette statistique avec aucun tir cadré suite au but de Jallet… Bloqué à 3 points en 4 matchs, Amiens aurait pu baisser les bras. Mais face aux occasions manquées par leur adversaire, l’équipe d’Elsner a été récompensée de ses efforts avec une égalisation dans les derniers instants. Après Jallet, c’est un autre ancien de la maison lyonnaise qui est venu crucifier les Gones. Le but de Bodmer (90eme+1) a un goût de victoire. Pas sûr que ce soit la même chose dans les rangs lyonnais.
L’instant T :
Le match vient de dépasser l’heure de jeu depuis quatre minutes et Kakuta dans un rôle de quarterback voit le départ d’Otero dans le dos d’Andersen. A la lutte, le Danois accroche avec son bras l’Amiénois qui s’écroule à la limite de la surface. Penalty ou pas, difficile de savoir. De toute façon, Mr Bastien choisit de ne pas siffler et le VAR ne semble pas vouloir s’attarder plus que ça sur l’action. Dommage puisque le score était de 2-1 et aurait offert une belle opportunité au club picard de revenir plus vite dans la partie. Que ce soit sur coup-franc ou penalty.

Les buts


8eme minute (1-0)
Ouverture du score pour Amiens ! Sur un centre enroulé de Jallet, Andersen se jette pour repousser le danger. Le Danois ne touche pas le ballon mais surprend Lopes qui n’esquisse aucun geste…

9eme minute (1-1)
Amiens n’aura pas mené bien longtemps ! Dembélé vient remettre les deux équipes à égalité sur un plat du pied en extension. L’attaquant lyonnais a profité du festival individuel de Reine-Adelaïde sur le côté gauche pour s’offrir son 4eme but en 4 matchs.

33eme minute (1-2)
Le doublé pour Dembélé ! Sur un centre enroulé de Traoré et alors qu’il est en avance sur le ballon, l’ancien du Celtic arrive à rabattre du genou malgré la présence de Chedjou ! Gurtner est battu.

90eme minute (2-2)
Sur une action d'abord confuse dans la surface et mal dégagée par les Lyonnais, Jallet remet de la tête dans les pieds de Bodmer. Le n°24 contrôle en pivot et place une frappe un peu écrasée au ras du poteau, qui fait mouche. Amiens égalise !

Les tops et les flops


Moussa DEMBELE (8)

Laissé sur le banc contre Bordeaux, Dembélé n’avait pas caché sa frustration pendant et après la rencontre. Titularisé par Sylvinho ce vendredi quand Memphis était remplaçant, l’attaquant lyonnais a prouvé qu’il était indéboulonnable dans cette équipe. Véritable poison, il n’a pas eu besoin de beaucoup de ballon pour faire parler la poudre. Un deuxième doublé cette saison et désormais 5 buts en Ligue 1.
Christophe JALLET (6)

Un but et une passe décisive. Pour son cinquième match avec Amiens, Christophe Jallet a joué un bien mauvais tour à son ancien club. Désigné tireur de tous les coups de pied arrêté amiénois, le latéral a été chanceux avec un coup-franc envoyé dans la boîte qui a finalement trompé tout le monde. Si, à l’image de son équipe, il a un peu subi, les actions lyonnaises sont souvent passées de l’autre côté. C’est donc offensivement qu’il a fait le job en remettant le ballon de la tête dans les pieds de Bodmer, fraîchement entré.
Jordan LEFORT (4)

Approximatif en début de match avec des relances incertaines notamment dans l’axe, le défenseur central a laissé Dembélé seul dans son dos pour l’égalisation lyonnaise. Gêné par la puissance physique de l’attaquant lyonnais dans les airs, l’Amiénois n’a pas passé une soirée de tout repos.

La feuille de match


AMIENS - LYON : 2-2


Stade de la Licorne (environ 13 000 spectateurs)
Temps chaud – Pelouse excellente
Arbitre : M.Bastien (5)

Buts : Jallet (8eme) puis Bodmer (90eme+1) pour Amiens - Mo.Dembélé (9eme, 33eme) pour Lyon

Avertissements : Diabaté (2eme) puis Monconduit (84eme) pour Amiens - Reine-Adelaïde (74eme) pour Lyon

Expulsion : Aucune

Amiens
Amiens
Gurtner (cap) (6) – Jallet (6), Chedjou (5), Lefort (3), Aleesami (5) - Blin (6) puis Monconduit (73eme), Gnahoré (6) - Konaté (non noté) puis Otero (22eme) (5), Kakuta (6), Diabaté (4) puis Bodmer (87eme), Guirassy (6)

N'ont pas participé : Dreyer, Calabresi, Zungu, Cornette
Entraîneur : L.Elsner

Lyon
Lyon
Lopes (6) – Tete (6), Marcelo (5) puis Solet , Andersen (4), Dubois (cap) (5) - Reine-Adelaïde (7) puis Lucas (78eme), Tousart (4), Aouar (5) - Be.Traoré (7), Mo.Dembélé (8), Terrier (6) puis Cornet (84eme)

N'ont pas participé : Tatarusanu, Rafael, Caqueret, Depay
Entraîneur : Sylvinho

CAN U23 : Les éléphanteaux connaîtront leurs adversaires le 3 octobre

La CAF vient de dévoiler la date du tirage au sort de la Coupe d'Afrique des Nations U-23 Total Égypte 2019. C'est en effet le jeudi 03 octobre prochain que les 8 nations qualifiées connaîtront leurs adversaires de groupe. C'est le Palais Haramlek au cœur du complexe de Montaza à Alexandrie qui sera le théâtre de la cérémonie du tirage au sort. Cette rencontre est prévue pour démarrer sous le coup de 17 heures (heure égyptienne) soit 15 heures GMT. L'Égypte (pays hôte), le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali, le Nigéria, l’Afrique du Sud et la Zambie connaîtront leurs différents groupes et adversaires au soir de ce tirage. Rappelons que la compétition se disputera du 8 au 22 novembre 2019 sur les pelouses du stade international du Caire et au stade Al Salam. Ce tournoi qualificatif pour les jeux olympiques de Tokyo 2020 permettra aux 3 premiers de composter leurs tickets au terme des débats.

UEFA LDC : Maxwell Cornet voit Lyon finir premier de son groupe

Contraint au nul ( 1-1) sur ses installations ce mardi pour son entrée en lice, l'Olympique Lyonnais qui a manqué de peu le second tour la saison écoulée vise gros cette année. Aux cotés du Zénith Saint-Petersbourg, Benfica et Leipzig , les rhodaniens ont toutes les chances d'attraper le tour suivant cet exercice. C'est en tout cas ce que pense Maxwel Cornet (entré à la 77e). L'international ivoirien qui voit son club finir en tête de son groupe cette année. "Je pense qu’on terminera en tête du groupe, affirme t-il sur le site du club avant de poursuivre.Ensuite, je vois bien Leipzig nous accompagner en 8es de finale. Pour la troisième place du groupe, je pense que le Zénith est mieux armé que le Benfica pour être reversé en Europa League. En tant que compétiteur, on a toujours envie de gagner et on fera tout pour finir premiers."a t-il admis. Un tantinet déçus après le nul de la première journée, l'éléphant et ses coéquipiers entendent se reprendre à Leipzig le 02 octobre prochain.

Premiership : Yakou Méïté (Reading) va mieux

Les nouvelles sont rassurantes pour Yakou Méïté ,le jeune international ivoirien de Reading FC. Blessé à la tête suite à un coup de coude de Boro Adam Clayton le milieu de terrain de Middlesbrough samedi dernier au Riverside Stadium, l'attaquant ivoirien va mieux. Reading FC peut pousser un ouf de soulagement ! Car , le contrôle médical effectué la soirée du samedi révèle que le joueur formé au Paris Saint-Germain est hors de danger. "Notre attaquant a été emmené à l'hôpital samedi soir pour des contrôles de précaution.Heureusement, tout va bien.Il sera de retour et en mesure de s'entraîner vers la fin de la semaine ( celle de s'achever ndlr) .Il sera disponible pour le samedi prochain.", lit-on dans les colonnes de Getreading.

Premier League : Wilfried Zaha (Crystal Palace) pas encore remis de mercato raté

Wilfried Zaha draine encore les stigmates de son mercato raté. Follement convoité cet été , l'international ivoirien qui souhaitait mettre les voiles est finalement resté à quai .La faute aux dirigeants de Crystal Palace qui ont opposé leur véto en refusant les offres d'Arsenal et d'Everton. La mort dans l'âme , l'éléphant a accepté de poursuivre l'aventure avec son club formateur en dépit de sa grosse colère.Un courroux qui a emporté selon The Times , son agent il y a quelques jours . Ce dernier est accusé par l'ailier ivoirien d'être à l'origine de l'échec de son transfert à Arsenal. À côté de cela, le joueur passé par Manchester United ne connait toujours son rayonnement habituel en cette entame saison. Le feu follet ivoirien n'a d'ailleurs pas encore trouvé la mire. Une situation que Charles Paul Merson, ex international anglais , aujourd'hui consultant sportif impute à une frustration due à son mercato raté.

Ballon d'or - Drogba : " Je le prends comme une reconnaissance de ma carrière "

C'est officiel depuis 48 heures déjà ! Didier Tébily Drogba est le nouvel ambassadeur de la 64e édition du Ballon d'or France Football. Un statut qui permettra à l'emblématique buteur et capitaine des Éléphants de Cote d'Ivoire de co-animer la prestigieuse cérémonie prévue le 2 décembre prochain au Théâtre du Châtelet à Paris. Nommé à huit reprises , le meilleur buteur africain de l'UEFA Ligue des Champions et 14e buteur mondial de la même compétition de tous les temps a réagi à cet insigne honneur de la part des organisateurs de cette cérémonie. « C'est un honneur de présenter ce trophée si prestigieux. Je le prends comme une reconnaissance pour ma carrière et son exemplarité », a-t-il confié à l'Equipe. Auteur d'une prestigieuse et historique 4e place en 2007, l'ex international ivoirien qui fait partie des meilleurs ''No 9'' de ces dernières décennies aurait souhaité mieux. « Pour moi, le Ballon d'Or, c'est la reconnaissance suprême en tant que joueur. J'aurais aimé faire mieux mais cette quatrième place est une belle récompense », reconnaît Didier Drogba. Rappelons que les nommés pour les 4 trophées seront connus les 21 octobre prochain. Les semaines d'après, Didier Drogba , réalisera des interviews avec les candidats pour France Football et L'Équipe.