L1 (J29) : Tout ce qu’il faut savoir sur PSG - Marseille

Pour sa première au Parc des Princes depuis son élimination contre Manchester United en Ligue des Champions, le PSG accueille dimanche (21h00) Marseille, qui a pris 16 points sur ses 6 derniers matchs de L1. Un Classico qui pourrait être plus équilibré que sur le papier.

PSG - Marseille, où et quand voir le match


En direct sur Canal+ le dimanche 17 mars à 21h00.

PSG - Marseille, les compos probables


PSG


Areola - Kehrer, Thiago Silva (cap), Marquinhos, Bernat - Daniel Alves, Verratti, Paredes, Kurzawa - Di Maria, Mbappé

Marseille


Mandanda (cap) - B.Sarr, Bo.Kamara, Caleta-Car, Sakai - Strootman, Luiz Gustavo - Thauvin, Sanson, Ocampos - Germain

PSG - Marseille, les groupes


PSG


A venir...

Marseille


A venir...

PSG - Marseille, la forme du moment


Les trois derniers matchs du PSG


12/03/2019 : Dijon - PSG (0-4 / L1)
06/03/2019 : PSG - Manchester United (1-3 / LDC)
02/03/2019 : Caen - PSG (1-2 / L1)

Les trois derniers matchs de Marseille


10/03/2019 : Marseille - Nice (1-0 / L1)
03/03/2019 : Marseille - Saint-Etienne (2-0 / L1)
24/02/2019 : Rennes - Marseille (1-1 / L1)

PSG - Marseille, les stats à retenir (avec OPTA)



  • Paris n’a perdu aucun de ses 18 derniers matches face à Marseille toutes compétitions confondues (15 victoires, 3 nuls), la plus longue série de son histoire face à cet adversaire. La dernière défaite du PSG face à l’OM toutes compétitions confondues remonte au 27 novembre 2011 (0-3).

  • Paris n’a perdu aucun de ses 14 derniers matches de Ligue 1 face à Marseille (11 victoires, 3 nuls), le dernier revers parisien face à l’OM dans l’élite remontant au 27 novembre 2011 (0-3).

  • Paris a remporté 7 de ses 8 dernières réceptions de Marseille en Ligue 1 (1 nul), après n’avoir gagné que 6 de ses 21 précédentes (8 nuls, 7 défaites)

  • Paris affiche 74 points après 27 matches de Ligue 1 cette saison, un record à ce stade de la compétition.

  • Marseille a remporté 5 de ses 6 derniers matches de Ligue 1 (1 nul), après ne s’être imposé qu’une seule fois lors de ses 8 précédents (3 nuls, 4 défaites).

  • Paris n’a perdu qu’un seul de ses 56 derniers matches à domicile en Ligue 1 (48 victoires, 7 nuls), c’était le 12 mai 2018 contre Rennes (0-2). D’ailleurs, le club parisien reste sur 14 succès de rang à domicile dans l’élite, meilleure série en cours parmi les équipes des 5 grands championnats européens.

  • Marseille a perdu la moitié de ses 14 derniers déplacements en Ligue 1 (5 victoires, 2 nuls), après ne s’être incliné que 3 fois lors de ses 25 précédents (12 victoires, 10 nuls).

  • Marseille a trouvé le chemin des filets lors de chacun de ses 13 derniers matches de Ligue 1 (17 buts au total), seul… Paris est actuellement sur une plus longue série (27).

  • L’attaquant de Paris Edinson Cavani a marqué lors de chacun de ses 3 derniers matches de Ligue 1 face à Marseille : 1 but le 26 février 2017, 1 but le 22 octobre 2017 et 1 but le 25 février 2018. Il a inscrit 12 buts lors de ses 9 dernières rencontres de L1.

  • L’attaquant de Marseille Mario Balotelli a marqué 5 buts lors de ses 7 derniers matches de Ligue 1, après être resté muet lors de ses 11 précédents.

André Villas-Boas se rapproche de l'OM : une rencontre prévue mardi ou mercredi

Selon L'Equipe, un rendez-vous est prévu mardi ou mercredi entre la direction marseillaise et André Villas-Boas. Le coach portugais est bel et bien le favori pour prendre la succession de Rudi Garcia.
L'appel du pied d'André Villas-Boas à l'Olympique de Marseille, devant les caméras de Perform en milieu de semaine, était donc loin d'être anodin. A la recherche du successeur de Rudi Garcia sur son banc, le club phocéen a visiblement fait du coach portugais son favori. C'est en tout cas ce que confirme L'Equipe dimanche soir, en expliquant que l'ancien entraîneur de Porto, Chelsea et Tottenham est en discussions avancées avec la direction marseillaise en vue d'une collaboration. Une rencontre serait même prévue mardi ou mercredi à Monaco, où se tiendra à partir de lundi la Convention des clubs professionnels, organisée par le syndicat Première Ligue. Autour de la table se trouveront évidemment Jacques-Henri Eyraud, le président marseillais, et Andoni Zubizarreta, directeur sportif parti pour prendre pleinement les commandes. Villas-Boas est d'ailleurs la priorité du Basque, alors que la piste menant à Gabriel Heinze a été refermée selon le quotidien.

Villas-Boas a revu son salaire à la baisse




Reste, cependant, à régler quelques détails qui n'en sont peut-être pas. Celui qui est libre depuis novembre 2017 et la fin de son aventure avec le Shanghai SIPG aurait revu ses ambitions salariales à la baisse, alors qu'il émargeait à 10 millions d'euros par an en Chine, par exemple. Mais le problème viendrait plutôt du staff. Il y a d'abord la question du nombre, le technicien de 41 ans n'ayant, par exemple, jamais lâché son préparateur physique et son superviseur des équipes adverses depuis 2009 et ses débuts à l'Académica de Coimbra. Mais il y a aussi, comme suite logique, celle de la rémunération des intéressés. Rien n'est bouclé, donc. Mais le Portugais est attiré de longue date par la Ligue 1, comme le rappelle L'Equipe. Et il n'a jamais semblé si proche de la rejoindre.

Serie A : L'Atalanta Bergame et l'Inter Milan en Ligue des Champions, Empoli relégué

L'Atalanta Bergame et l'Inter Milan ont validé, dimanche soir, leur qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Empoli rejoint Frosinone et le Chievo Vérone dans le train pour la descente en deuxième division.
Ils étaient quatre pour deux places. Deux places qualificatives pour la prochaine Ligue des Champions. Dimanche soir, la Serie A a rendu son verdict et ce sont l'Atalanta Bergame et l'Inter Milan qui accompagneront la Juventus et Naples pour représenter le football italien lors de la prochaine C1. Malgré des scénarios à rebondissements, le Top 6 est finalement resté inchangé lors de cette dernière journée. Le Milan AC et l'AS Rome devront donc se contenter de la Ligue Europa, alors qu'Empoli est relégué en deuxième division.

Icardi manque un penalty


Le scénario le plus fou de la soirée est venu de Giuseppe-Meazza, où l'Inter Milan s'est défait d'Empoli (2-1) dans un match à énorme enjeu et très tendu jusqu'au bout. Tenus en échec par une formation venue chercher son maintien, les hommes de Luciano Spalletti ont fait une première différence au retour des vestiaires quand Keita Baldé a ouvert le score d'une belle frappe des 20 mètres après être entré en jeu à la pause (51eme). Au coeur des débats cette saison, Icardi a ensuite manqué un penalty (61eme) qui aurait pu coûter très cher puisque Traoré a égalisé un quart d'heure plus tard (76eme).

L'Atalanta valide son excellente saison


C'est finalement Nainggolan qui a délivré les siens, en opportuniste, suivant une frappe de Vecino sur le poteau (81eme). Les Nerazzurri ont ensuite dû compter sur Handanovic (92eme, 98eme) et son poteau (89eme) pour ne pas craquer et empêcher Empoli de se maintenir. L'Atalanta, de son côté, a été justement récompensé de sa superbe saison en tremblant également quelque peu face à Sassuolo (3-1). Berardi a fait une grosse frayeur aux hommes de Gian Piero Gasperini en ouvrant le score (19eme) avant que Zapata (35eme), Gomez (53eme) et Pasalic (65eme) ne renversent la situation. Les locaux ont évolué durant toute la deuxième mi-temps à dix, après l'exclusion de Berardi (45eme+5), et même à neuf, après celle de Magnanelli (83eme).

Le Milan et la Roma avaient fait le job mais...


Le Milan AC et l'AS Rome n'avaient, de leur côté, par leur destin entre les pieds. Et s'ils ont fait le travail en battant respectivement la SPAL (3-2) et Parme (2-1), ils n'ont pas pu compter sur un faux pas de leurs adversaires directs. Les Rossoneri restent donc cinquièmes et décrochent une qualification directe pour la prochaine Ligue Europa, quand la Louve devra passer par un tour préliminaire. Un club romain qui a fait ses adieux à son légendaire capitaine Daniele De Rossi, évidemment sorti sous les ovations du public et les félicitations de tous les acteurs présents sur la pelouse. En bas de tableau, la Fiorentina et le Genoa se sont quittés sur un match nul qui a arrangé tout le monde (0-0) et restent en Serie A.

Mario Balotelli (Marseille) sur son avenir : « Je ne sais pas ce que les dirigeants veulent faire »

Dans une interview accordée au Canal Football Club, Mario Balotelli a avoué qu'il ne savait pas de quoi son avenir était fait. L'attaquant marseillais a expliqué qu'il n'avait pas rencontré ses dirigeants avant la dernière journée contre Montpellier vendredi.
Dans un peu plus d'un mois, le contrat de Mario Balotelli à Marseille arrivera à expiration. L'attaquant italien, arrivé l'hiver dernier après une expérience à Nice, est donc à un nouveau tournant de sa carrière. Mais ne sait visiblement pas encore où ce dernier le conduira. Interrogé par Canal+ avant la dernière journée de Ligue 1 vendredi, l'ancien du Milan AC, de l'Inter ou encore de Liverpool a confié être dans le flou. "Une prolongation ? Je ne sais pas, on verra. Je n'y pense pas encore, a-t-il expliqé. Je ne sais pas ce qu'ils (les dirigeants, ndlr.) veulent faire". Sans Coupe d'Europe à disputer, il semble difficile d'imaginer Super Mario poursuivre l'aventure. Pourtant, lui ne ferme pas la porte. "Bien sûr, ça peut être une option. Pourquoi pas ? Je me suis toujours senti bien ici, pourquoi est-ce que je devrais dire non ?". Concernant un éventuel départ à Brescia, ville où il a grandi, Balotelli s'est en revanche montré plus clair : "Un jour, oui. L'année prochaine, je ne pense pas". Au moins une option d'écartée...

Coupe du monde des U20 : Le Sénégal bat la Colombie et se qualifie en huitième de finale

Ce dimanche, le Sénégal jouait son deuxième match de poule pour la coupe du monde des moins de 20 ans. Les lionceaux sont venus au bout de la Colombie sur le score de deux buts à 0.  Après sa large victoire, 3 buts à 0, lors du premier match poule face au Tahiti, le Sénégal était de sortie ce dimanche pour le compte de la deuxième journée face à la Colombie. Et comme le premier match, les lionceaux ont de nouveau fait sensation en venant au bout d’une bonne équipe colombienne. Les protégés de Youssou Dabo ont battu la Colombie sur le score de 2 buts à 0. Après une demi-heure âprement disputée, le Sénégal réussit à ouvrir le score grâce à Ibrahima Niane sur pénalty.  Les Colombiens tentent de revenir au score mais se heurtent à une bonne défense des sénégalais. De retour des vestiaires, les lionceaux défendent bien leur cage et réussissent à faire le break à la 85ème minute de jeu grâce à Dion Lopy toujours sur penalty.  Grace à cette victoire probante, le Sénégal se qualifie pour les huitièmes de finale de la coupe du monde des moins de 20 ans. Le Sénégal affiche un bilan de 2 victoires, 5 buts marqués pour 0 encaissé.   

Mehdi Abeid et Arnold Bouka Moutou vont quitter Dijon

Selon L'Equipe, Mehdi Abeid et Arnold Bouka Moutou, qui sont en fin de contrat avec Dijon, ne prolongeront pas.
Alors que Dijon jouera son maintien dans l'élite lors d'une double-confrontation face au RC Les (30 mai et 2 juin), le DFCO a visiblement déjà réglé certains dossiers concernant le prochain Mercato. En effet, selon L'Equipe, Mehdi Abeid, qui est en fin de contrat, ne prolongera pas l'aventure. Le milieu de terrain de 26 ans aimerait retourner en Angleterre, où il avait évolué entre 2011 et 2015, étant prêté plusieurs reprises du côté de St.Johnstone (Ecosse) durant cette période. Lui aussi libre au 30 juin, le défenseur de 30 ans Arnold Bouka Moutou va également faire ses valises selon le quotidien.