L1 (J18) : Chaîne, compos, stats… Tout ce qu’il faut savoir sur Dijon - PSG

Le PSG a remporté ses 6 matchs contre Dijon en Ligue 1, c’est la seule équipe actuellement dans l’élite contre laquelle les Parisiens n’ont connu que la victoire.

Dijon - PSG, où et quand voir le match


En direct sur Canal+ et beIN Sports 1 le mardi 12 mars à 19h00.

Dijon - PSG, les compos probables


Dijon


Allain - Chafik, Yambéré, Lautoa, Aguerd - Marié, Balmont, Abeid - Saïd, J.Tavares (cap), Sammaritano

PSG


Areola - Meunier, Thiago Silva (cap), Kehrer, Bernat - Nkunku, Verratti, Marquinhos, M.Diaby - Mbappé, Di Maria

Dijon - PSG, les groupes


Dijon


Allain, Rúnarsson - Aguerd, Chafik, Lautoa, Tegar, Yambéré - Abeid, R.Amalfitano, Balmont, Kwon, Loiodice, Marié, Sammaritano - Jeannot, J.Keita, Saïd, Tavares

PSG


Non communiqué

Dijon - PSG, la forme du moment


Les trois derniers matchs de Dijon


09/03/2019 : Dijon - Reims (0-1, L1)
03/03/2019 : Lille - Dijon (1-0, L1)
26/02/2019 : PSG - Dijon (3-0, CdF)

Les trois derniers matchs du PSG


06/03/2019 : PSG - Manchester United (1-3, C1)
02/03/2019 : Caen - PSG (1-2, L1)
26/02/2019 : PSG - Dijon (3-0, CdF)

Dijon - PSG, les stats à retenir (avec OPTA)



  • Paris a remporté ses 6 matches contre Dijon en Ligue 1, c’est la seule équipe actuellement dans l’élite contre laquelle les Parisiens n’ont connu que la victoire.

  • Paris a marqué 2 buts ou plus lors de chacun de ses 6 matches de Ligue 1 face à Dijon (20 buts au total).

  • Dijon n’a gagné que 2 de ses 24 derniers matches de Ligue 1 (6 nuls, 16 défaites) : le 5 décembre 2018 contre Guingamp (2-1) et le 26 janvier 2019 contre Monaco (2-0).

  • Paris affiche 71 points après 26 matches de Ligue 1 cette saison, un record à ce stade de la compétition.

  • Paris n’a perdu que 2 de ses 42 derniers matches de Ligue 1 (34 victoires, 6 nuls), c’était contre Rennes le 12 mai 2018 (0-2) et contre Lyon le 3 février dernier (1-2).

  • Dijon n’a remporté que 2 de ses 12 dernières réceptions en Ligue 1 (3 nuls, 7 défaites), c’était le 5 décembre 2018 contre Guingamp (2-1) et le 26 janvier 2019 contre Monaco (2-0).

  • Paris n’a perdu qu’un seul de ses 20 derniers déplacements en Ligue 1 (14 victoires, 5 nuls), c’était le 3 février à Lyon (1-2).

  • Paris affiche une différence de buts de +64 après 26 matches de Ligue 1 cette saison (79 buts marqués, 15 encaissés), un record à ce stade de la compétition.

  • 2 des 3 derniers buts de Dijon en Ligue 1 ont été inscrits par Naïm Sliti. 2 de ses 4 derniers buts dans l’élite ont été marqués sur penalty.

  • Edinson Cavani a trouvé le chemin des filets lors de chacun de ses 3 matches de Ligue 1 face à Dijon : 1 but le 20 septembre 2016, 1 but le 4 février 2017 et 1 but le 17 janvier 2018.

Cameroun : Coton Sport recrute un nouvel entraîneur

Après le départ de Bertin Ebwelle qui n'a pas souhaité renouveler son contrat, le club de Garoua a engagé un nouvel entraîneur. Le poste d'entraîneur de Coton Sport n'est pas resté longtemps vacant. Quelques jours après le départ de Bertin Ebwelle qui n'a pas souhaité renouveler son contrat avec le club, les dirigeants de l'équipe phare de la région du Nord-Cameroun ont déjà signé son successeur : Emmanuel Ndoumbe Bosso. Le désormais ex-coach de Yong Sport a signé chez les Cotonniers, deux jours seulement après son enlèvement et sa remise en liberté à Bamenda. « Le Bureau Exécutif de Coton Sport s'est a ccordé sur la nomination de monsieur Emmanuel Ndoumbe Bosso comme nouvel entraîneur principal de l’équipe première de Coton Sport pour une durée d’un an renouvelable », confirme le président du club, Fernand Sadou. Le nouveau patron de l'encadrement technique du club champion en titre du Cameroun a pris ses quartiers à Garoua avec la lourde charge de remettre le club sur le chemin du succès.

Real Madrid : Zinedine Zidane fait le forcing pour Sadio Mané

Sadio Mané Copyright -AFP
Depuis la saison dernière, Sadio Mané est annoncé avec insistance du côté du Real Madrid. La piste avait pris l’eau avec le départ de Zidane, mais avec le retour du technicien français, les Madrilènes pensent à l’international Sénégalais pour mener l’attaque de la maison blanche la saison prochaine.  L’information barre la UNE du quotidien pro-madriléne Marca. En effet, selon nos confrères espagnols, Zinedine Zidane insiste pour que Sadio Mané soit l’une des recrues offensives du Real Madrid pour la saison prochaine avec Eden Hasard. Comme aussi annoncé par France Football, le technicien français est très intéressé par le profil de l’international Sénégalais depuis juin dernier. La star a le profil parfait que chercherait Zidane. En effet, il est adroit devant les buts, il est rapide, il prend les profondeurs et c’est un joueur d’équipe.  Cependant, même si le coach madrilène devrait bénéficier d’une grosse enveloppe pour recruter, ça sera difficile pour lui de convaincre Liverpool de laisser partir son actuel meilleur joueur. En effet, Sadio Mané est auteur de 17 buts en Premier League depuis de la saison. Il a aussi été le grand artisan de la qualification des reds de Liverpool en quart de finale de la Ligue des champions face au Bayern Munich.       

Mercato : Naby Keita pourrait revenir en Bundesliga cet été

Naby Keita - Liverpool Copyright -@lfc
Arrivé à Liverpool l'été dernier, pour la somme de 60 M€ en provenance du RB Leipzig, Naby Keita vit une saison compliquée avec les Reds. Le Guinéen ne donne pas satisfaction à son coach, Jürgen Klopp, qui attend plus de son milieu de terrain. L'international Guinéen pourrait revenir en Allemagne cet été puisque les dirigeants de Liverpool seraient prêts à le revendre 10 M£ (environ 11 M€) moins cher que ce qu’ils avaient déboursé pour l’acheter, soit pour environ 49 M€. Naby Keita figure sur les tablettes du Bayern Munich et du Borussia Dortmund qui veulent en profiter de son expérience passée en Allemagne.

Real Madrid : l'hommage étonnant de Sergio Ramos à Lionel Messi

Ramos Copyright -AFP
Le défenseur espagnol du Real Madrid, Sergio Ramos, n'est pas franchement ami avec Lionel Messi, mais cela ne lui empêche pas de reconnaître son talent de footballeur. Dans un entretien accordé à Goal, l’Espagnol a confié : « Je respecte Maradona, mais en Argentine, ils savent tous qu’il est à des années-lumière du meilleur joueur argentin de l’histoire, qui est pour moi, Leo Messi ». Voilà qui est dit et qui fera sûrement plaisir au meneur de jeu du Barça. L'Argentin reçoit l'un un hommage étonnant et tout a fait improbable.

CAN 2019 : Zoom sur les 24 équipes qualifiées pour la phase finale

Les Lions de la Téranga Copyright -OFC
Les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2019) ont révélé leurs derniers secrets dimanche et on connaît désormais les 24 équipes qui prendront part à la phase finale de la messe africaine. Treize équipes, déjà présentes lors de la dernière édition de la CAN disputée au Gabon seront encore une fois présents dans la prochaine édition tandis que 8 autres équipes retrouvent la compétition. Enfin, trois pays joueront pour la première fois une phase finale à savoir le Madagascar, le Burundi et la Mauritanie. Le tirage au sort de la phase finale de la CAN se déroulera le 12 avril prochain dans la capitale égyptienne du Caire. Six groupes de quatre pays, issus de chapeaux différents, seront constitués à cette occasion. Le tirage au sort permettra également à chaque sélection de connaître son programme complet et les dates de ses matches. La phase finale de la CAN 2019 aura lieu du 21 juin au 19 juillet 2019. Elle se déroulera dans six stades différents. L'Egypte avait déjà organisé cette épreuve à trois reprises par le passé, et il en est sorti vainqueur deux fois. Bilan des équipes qualifiées : Ils étaient au Gabon en 2017 : Le Cameroun, la Guinée-Bissau, le Sénégal, la Tunisie, l’Algérie, le Zimbabwe, la République Démocratique du Congo, le Maroc, la Cote d’Ivoire, l’Egypte, le Ghana, le Mali et l’Ouganda. Ils retrouvent la CAN Le Nigéria (victorieux en 2013), l’Angola (qualifié en 2013), la Guinée (qualifiée en 2015), la Namibie (qualifiée en 2008), l’Afrique du Sud (qualifié en 2015), le Kenya (qualifié en 2004), la Tanzanie (qualifiée en 1980) et le Bénin (qualifié en 2010). Ils découvrent la CAN Madagascar, le Burundi et la Mauritanie