L1 : Battu par Nîmes, Monaco va trembler jusqu’au bout

Battu ce samedi soir par Nîmes, Monaco va être contraint de jouer son maintien parmi l’élite lors des deux dernières journées. Le club de la Principauté compte le même nombre de points que le barragiste caennais.

Le debrief


Incapable de gagner le moindre de championnat depuis le 15 mars dernier, Monaco n’a pas réussi à mettre un terme à sa série négative lors de son déplacement de samedi soir pour affronter Nîmes. Rapidement mené au score suite à une réalisation de Renaud Ripart (9eme), le club de la Principauté n’a pas proposé suffisamment pour espérer ramener un résultat des Costières. Alors que les attaquants asémistes ont été globalement inexistants, les hommes de Leonardo Jardim peuvent d’ailleurs s’estimer heureux de ne pas avoir encaissé un nouveau but en fin de match. Malgré un regain de forme il y a quelques semaines, les coéquipiers de Radamel Falcao vont être contraints de joueur leur maintien parmi l’élite lors des deux dernières journées, et cela s’annonce des plus compliquées compte tenu de la production du jour. Alors que Caen a battu Reims (3-2), l’ASM ne doit sa 17eme place qu’à une meilleure différence de buts (-19 contre -20). Avec des matchs contre Amiens (qui ne compte que deux points d’avance) et Nice, le sprint final s’annonce irrespirable sur le Rocher. A force de griller des jokers semaine après semaine, les Rouge et Blanc se retrouvent bel et bien au bord du gouffre.


Le film du match


5eme minute
A la suite d’une faute de Miguel, Falcao se charge lui-même d’un coup-franc aux abords de la surface du NO. Sa frappe enroulée du pied droit termine au-dessus du but de Bernardoni.

9eme minute (1-0)
Après avoir été sauvé par son poteau, Benaglio doit s’incliner sur un coup de tête de Ripart. Alors que l’action s’est poursuivie sur le côté droit, le capitaine nîmois a parfaitement coupé au premier poteau sur un centre de Thioub. Sa reprise décroisée n’a laissé aucune chance au gardien monégasque.

12eme minute
Sur une reprise de volée de volée vicieuse d’A.Silva, Bernardoni effectue le geste juste avec une manchette de la main gauche sur sa ligne.

80eme minute
A la suite d’un renvoi de la défense de l’ASM, A.Silva tente sa chance aux abords de la surface, mais sa frappe croisée du pied droit termine de peu à côté du poteau de Bernardoni.

57eme minute
Sur un corner frappé côté gauche, Falcao place un bon coup de tête au niveau du point de penalty, mais Bernardoni est sur la trajectoire. Le gardien nîmois repousse le danger sur sa ligne.

68eme minute
Sur le coté gauche, Maouassa se met son pied droit et déclenche un centre parfait en direction de Ripart. L’attaquant nîmois reprend de la tête dans la surface de l’ASM, mais Benaglio sort le grand jeu. Le gardien monégasque réalise un arrêt spectaculaire pour sortir le ballon de sa lucarne droite.

88eme minute
Sur une contre-attaque du NO, Ripart lance parfaitement Thioub qui part défier Benaglio. Légèrement décalé côté gauche dans la surface de l’ASM, l’attaquant nîmois arme une frappe croisée eu pied gauche qui flirte avec le poteau de Benaglio.

91eme minute
Idéalement servi par Bouanga, Thioub a une nouvelle balle de break, mais sa demi-volée du pied droit qui s’écrase sur la barre transversale. Benaglio intervient in extremis pour empêcher le ballon de franchir la ligne.

94eme minute
Savanier se charge d’un coup-franc aux abords de la surface des Crocos. Sa frappe enroulée du pied droit termine sur le poteau gauche de Benaglio. Alors que le gardien suisse était battu, le ballon revient sur Alioui qui est trop court pour reprendre correctement.

Tops et flops


Top
TOP 3

Titularisé à la pointe de l’attaque nîmoise, RIPART a inscrit son 6eme but de la saison en championnat. Précieux dans le domaine aérien, le capitaine nîmois n’a pas été loin du doublé en seconde période (68eme). Exemplaire.

BERNARDONI n’a pas forcément eu grand-chose à faire, mais le joueur prêté par Bordeaux a répondu présent devant Adrien Silva (12eme), Kamil Glik (36eme), Gelson Martins (50eme) et Radamel Falcao (57eme). Solide.

Confirmé aux côtés d’Anthony Briançon, MIGUEL a effectué un gros match face au duo Falcao – Vinicius. Tout n’a pas été parfait dans la relance, mais le numéro 26 a été intraitable dans les duels (20 gagnés). Surprenant.

Flop
FLOP 3

Il y a eu un coup-franc en début de match (5eme) et une reprise de la tête en seconde période (57eme), mais FALCAO a été particulièrement décevant sur la pelouse des Costières.

Au contraire de ses coéquipiers Sada Thioub et Renaud Ripart, BOUANGA n’a pas réussi à peser sur les débats. L’ancien Lorientais a eu trop de déchet ce samedi soir, même s'il ne faut pas oublier une passe qui aurait pu être décisive pour Sada Thioub (91eme).

Buteur la semaine passée contre l’ASSE, G.MARTINS n’a pas eu la même réussite face aux Crocos. Hormis quelques éclairs, le joueur prêté par l’Atlético Madrid a été transparent. C'était malheureusement de majorité des joueurs asémistes...

Monsieur l’arbitre au rapport


Un match sans histoire pour M.Ripart qui a su sortir les cartons au bon moment.

La feuille de match


L1 (36eme journée) / NIMES - MONACO : 1-0


Stade des Costières (10 000 spectateurs environ)
Temps doux - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Stinat (6)
But : Ripart (9eme) pour Nîmes

Avertissements : Bouanga (45eme) pour Nîmes - A.Silva (16eme), Golovin (41eme), Ballo-Touré (64eme) et Jemerson (93eme) pour Monaco

Expulsion : Aucune

Marseille
Nîmes
Bernardoni (7) – Alakouch (5) puis Paquiez (82eme), Miguel (6), Briançon (cap) (6), Maouassa (5) – Ferri (5), Savanier (6), Bobichon (5) puis Valls (87eme) – Thioub (6) puis Alioui (92eme), Ripart (cap) (6), Bouanga (4)

N'ont pas participé : Sourzac (g), Lybohy, Valdivia, Alioui, Guillaume
Entraîneur : B.Blaquart

Marseille
Monaco
Benaglio (5) – D.Sidibé (4), Glik (5), Naldo (4) puis Vinicius (46eme - 4), Ballo-Touré (4) – A.Silva (4), Jemerson (4) – G.Martins (4), Golovin (4) puis Chadli (89eme), R.Lopes (4) puis M.Sylla (83eme) – Falcao (cap) (3)

N'ont pas participé : Se.Sy (f), B.Badiashile, Henrichs, N’Doram
Entraîneur : L.Jardim

Parme : Gervinho, un doublé et un hommage à DJ Arafat !

Gervinho - DJ Arafat Copyright -AFP
Marqué, comme beaucoup d’Ivoiriens par le décès brutal du chanteur DJ Arafat il y a près d’une semaine, l’ex capitaine des Eléphants de la Côte d’Ivoire, Gervinho, a tenu à rendre hommage à son compatriote. Auteur d’un magnifique doublé samedi soir face à Venise (3-1) en Coupe d’Italie, la super star de Parme a célébré sa première réalisation en brandissant un maillot sur lequel était écrit «repose en paix DJ Arafat». Il convient de rappeler que Gervinho s’est déjà fait remarquer le jour de l’annonce du départ du "roi du coupé-décalé", puisque c’est via Twitter qu’il avait décidé de réagir en publiant plusieurs photos en compagnie de son ami disparu. Le message qui accompagnait ces publications exprimait une douleur bien réelle : « Repose en paix l’artiste ! Personne ne mérite de mourir prématurément, tu vivras pour toujours à travers ta musique ».

🔴FLASH - PSG : Le Real Madrid n'a pas dit son dernier mot pour Neymar !

Neymar Jr - Florentino Perez Copyright -OFC
L'hypothèse d'un retour de Neymar au FC Barcelone a pris du plomb dans l'aile depuis que Philippe Coutinho, potentielle monnaie d'échange dans ce dossier, a été prêté au Bayern Munich. Si l'international brésilien pourrait bel et bien rester au PSG, le Real Madrid n'aurait pas fait une croix sur lui comme l'explique L'Equipe ce dimanche. Le dossier Neymar a probablement pris une nouvelle tournure samedi. Mais sans doute pas dans le sens souhaité par le principal intéressé. En rejoignant le Bayern Munich en prêt, Philippe Coutinho a joué un mauvais tour à son compatriote. L'ancien de Liverpool intéressait en effet le PSG et aurait pu être inclus dans un éventuel deal destiné à faire revenir « Ney » au FC Barcelone. Sans cette monnaie d'échange, les négociations devraient inévitablement se compliquer, comme l'explique L'Equipe dans son édition de samedi. D'abord car le Barça ne disposerait pas des liquidités suffisantes - les transferts de Frenkie de Jong et d'Antoine Griezmann pèsent lourd dans la balance - pour satisfaire les exigences parisiennes. Ensuite parce que les champions d'Espagne en titre n'auraient aucunement l'intention de se séparer des autres Blaugrana susceptibles de plaire au club de la Capitale (Nelson Semedo, Ousmane Dembélé).

Le Real Madrid est toujours dans le coup pour Neymar

Dès lors, Neymar doit vraisemblablement se faire à l'idée qu'il ne quittera pas la Ville Lumière cet été. A moins que... Toujours d'après le quotidien sportif, le Real Madrid n'aurait pas encore fait une croix sur l'Auriverde. Ces dernières semaines, Florentino Pérez aurait d'ailleurs régulièrement échangé avec Pini Zahavi (le « super agent » en charge de défendre les intérêts de l'ancien Barcelonais). Des discussions auraient même eu lieu entre les dirigeants parisiens et leurs homologues madrilènes samedi. Un retour du natif de Mogi das Cruzes en Liga ne serait ainsi toujours pas à exclure.

Ligue 1 (Nice) : le Camerounais Ignatius Ganago punit Nîmes

A 20 ans, l’international espoir camerounais a inscrit son premier de la saison en Ligue 1 samedi, lors de la victoire de l’OGC Nice à Nîmes (1-2). Ignatius Ganago est en pleine forme. Le jeune international espoir camerounais l’a encore prouvé samedi, lors du déplacement à Nîmes (1-2), pour le compte de la deuxième journée de Ligue 1 française. Titulaire comme il y a une semaine, le joueur de 20 ans a tiré son épingle. Auteur du second but de son équipe (0-2, 16e) après celui de Cyprien sur penalty (0-1, 10e), le joueur formé à l’Ecole de football des brasseries du Camerounais a été excellent sur l’ensemble de la partie. Alors que la rencontre n’avait rien de vraiment facile. Largement dominateurs en début de partie, les Aiglons ont en effet souffert après la réduction du score de Ripart (45e), suivie notamment l'expulsion de Coly (51e). En difficulté jusqu'au bout, Nice a su tenir bon pour grimper au 2e rang du classement, à égalité avec le leader Lyon qui a humilié le SCO Angers de Stéphane Bahoken (6-0) vendredi, en ouverture de cette deuxième journée du championnat.

🔴FLASH : Mamadou Samassa hospitalisé après un malaise en plein match !

Mamadou Samassa Copyright -AFP
Débarqué cet été en Turquie du côté de Sivasspor, le gardien international malien, Mamadou Samassa (29 ans, 11 sélections) s’est fait une énorme frayeur lors de la 1ère journée du championnat turc, samedi face à Besiktas (3-0). À la suite d’un choc avec un attaquant adverse à la 47ème minute de jeu, le géant malien (1,97m) a été percuté en pleine poitrine et est mal retombé, sur la tête. Alors qu’il partait se faire soigner sur le bord de la pelouse, le transfuge de l’ES Troyes s’est ensuite écroulé, victime d’un malaise effrayant ! Inconscient et évacué en ambulance vers l’hôpital le plus proche, le dernier rempart des Aigles a suscité beaucoup d’inquiétudes et de nombreux supporters turcs, maliens et africains ont exprimé leur soutien sur les réseaux sociaux. Heureusement, dans la nuit, Sivasspor a tweeté une photo de son gardien de but, tout sourire et pouce levé. Le tout accompagné de ce message rassurant: "Mamadou Samassa est sous contrôle à l’hôpital et salue tous nos fans."

«Je t'offre le triple de ton salaire», la réponse magique de Lionel Messi !

Lionel Messi - Khaldoon Al Mubarak Copyright -AFP
Lionel Messi s'est retrouvé à plusieurs reprises dans le viseur de Manchester City avant de signer sa dernière prolongation de contrat avec Barcelone. Khaldoon al Mubarak, président de l’écurie mancunienne depuis 2008, a confié dans des propos relayés par Mundo Deportivo qu’il avait tenté de convaincre Lionel Messi de rallier les rangs des Cityzens. En vain ! La super star argentine du FC Barcelone, Lionel Messi, devrait être l'homme d'un seul club, mais a déjà eu des offres mirobolantes sur sa table, notamment en 2017, lors des moments d'intenses négociations de prolongation de contrat avec le Barça. En effet, le 25 novembre 2017, le capitaine catalan signait son nouveau contrat avec son club de toujours, étendant son lien avec le FC Barcelone jusqu'en juin 2021 et acceptant ainsi une clause libératoire de 700 millions d'euros. Toutefois, et avant d'arriver à cet accord avec les dirigeants barcelonais, les rumeurs se sont multipliées et le quintuple Ballon d’or a été l'un des joueurs fortement prisés par Manchester City. Khaldoon al Mubarak, président de l’écurie mancunienne depuis 2008, a admis que le club 'citizen' avait essayé d'engager le génie argentin lors du mercato estival 2017.

"Nous avons offert le triple de son salaire, mais il n'a jamais accepté"

« Nous avons demandé à Guardiola de lui parler en 2017. Nous lui avons même offert le triple du salaire qu'il a au Barça» révèle le richissime propriétaire émirati dans des propos relayés par le journal espagnol Mundo Deportivo. Messi qui touchait à l’époque 40 millions d’euros par an aurait pu ainsi percevoir un salaire record de 120 M€ annuels. Il a tout de même refusé. « Lionel Messi a dit non merci. Il n’a jamais accepté notre offre » conclut le président de City.