L1 : Angers renoue avec la victoire et enfonce Caen

Après cinq matchs nuls de rang, Angers s’est logiquement imposé sur la pelouse de Caen ce samedi (0-1). Le SCO reste tranquillement calé dans le ventre mou (12eme), alors que le SMC retombe à la dernière place.

Le debrief


Il fallait marquer le coup, et c’est précisément ce qu’ils ont fait. Angers a disposé de Caen ce samedi (0-1) à l’occasion du 1000eme match de son histoire dans l’élite. Une victoire logique, tant les hommes de Stéphane Moulin ont été rarement inquiétés par leurs adversaires. Mené par Flavien Tait, le SCO a proposé plusieurs mouvements collectifs bien construits, et c’est justement à l’issue de l’un d’entre eux que Jeff Reine-Adélaïde a inscrit le troisième but de sa carrière en Ligue 1 (61eme), après les deux marqués face à Rennes le week-end dernier (3-3). Les Angevins n’ont pas su faire le break, mais cela ne leur a pas été préjudiciable. Après cinq nuls d’affilée, le club du Maine-et-Loire renoue donc avec le succès. De quoi conforter sa douzième place et revenir provisoirement à deux longueurs du Top 10.

En dix confrontations, Caen n’a jamais réussi à battre Angers en L1. Mal en point au classement, les Normands auraient été bien inspirés d’enfin faire chuter leur bête noire. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas mis les ingrédients nécessaires pour parvenir à leurs fins. Dangereuses approximations dans la relance, criant manque d’inspiration sur le plan offensif, pressing désordonné, voire inexistant… La copie rendue par Fayçal Fajr et ses coéquipiers était bien trop médiocre pour pouvoir espérer une issue plus favorable. Chahuté par des supporters qui n’ont pas oublié la gifle infligée par Saint-Etienne mi-mars (0-5), Malherbe n’a été maintenu à flots que par Brice Samba, le seul à avoir réellement été au niveau. Ce revers, conjugué aux nuls de Dijon contre Amiens (0-0) et de Guingamp à Strasbourg (3-3) a pour conséquence de faire plonger les Caennais à la dernière place. Les confrontations directes face au DFCO (34eme journée) puis à l’EAG (35eme journée) seront sans doute déterminantes...

Le film du match


26eme minute
Première occasion pour Caen ! Décalé par Enzo Crivelli, Saïf-Eddine Khaoui entre dans la surface et tire du plat du pied gauche. Ludovic Butelle repousse !

44eme minute
Quelle double opportunité pour Angers ! Après avoir intercepté une passe hasardeuse d’Alexander Djiku, Flavien Tait s’infiltre dans la surface et tente sa chance du gauche. Brice Samba détourne le ballon, qui arrive sur Jeff Reine-Adélaïde. La frappe de l’ex-Gunner heurte la transversale !

61eme minute (0-1)
Le SCO ouvre le score ! Après avoir combiné avec Flavien Tait, Pierrick Capelle entre dans la surface et centre en retrait pour Jeff Reine-Adélaïde, qui conclut à bout portant !

74eme minute
Les Angevins passent tout près du break ! Flavien Tait entre dans la surface mais perd son duel face à Brice Samba. Le ballon revient sur Thomas Mangani, qui tente un joli lob du gauche. C’est sur le poteau !

Tops et flops


Top
TOP 3

Véritable maître à jouer du SCO cette saison, Flavien TAIT a survolé les débats ce samedi soir. Impliqué sur le but de son équipe (61eme), l’ancien Castelroussin s’est également montré dangereux à plusieurs reprises. Son aisance technique et sa lecture du jeu ont mis à mal l’arrière-garde adverse.

Une semaine après avoir débloqué son compteur en signant un doublé face à Rennes (3-3), Jeff REINE-ADELAÏDE a poursuivi sur sa lancée. Repositionné dans l’axe suite à la sortie sur blessure de Cristian Lopez (27eme), le joueur formé à Arsenal a d’abord raté une très belle occasion (44eme), avant de donner la victoire à sa formation en seconde période (61eme). Remplacé par Abdoulaye Bamba à l’issue d’une prestation aboutie (90eme).

Impérial dans son couloir gauche, Pierrick CAPELLE s’est permis plusieurs montées offensives intéressantes. Il a plus d’une fois combiné avec Thomas Mangani et Flavien Tait. C’est surtout lui qui a servi Jeff Reine-Adélaïde sur un plateau (61eme).

Flop
FLOP 3

Même s’il faisait toujours preuve de déchet, Casimir NINGA avait au moins le mérite de se montrer dangereux lors de ses dernières sorties. Ce qui n’a pas été le cas ce samedi soir. Le Tchadien a au contraire été très discret et n’a quasiment jamais fait la différence balle au pied.

Censé être le patron de la défense caennaise, Alexander DJIKU n’a pas dégagé une grande sérénité. Averti en fin de partie (83eme), l’ex-Bastiais s’est notamment fait remarquer par une relance très approximative qui a été à l’origine d’une grosse occasion angevine (44eme).

Aligné sur le côté gauche de la défense, Emmanuel IMOROU a tenté d’apporter le surnombre en attaque. Le Béninois a multiplié les centres mais, en dépit de ses efforts, a fait preuve d’une trop grande imprécision dans cet exercice.

Monsieur l’arbitre au rapport


Bon match de la part de M.Stinat, qui a maîtrisé son sujet de bout en bout et a su sévir lorsqu’il le fallait.

La feuille de match


L1 (32eme journée) / CAEN – ANGERS : 0-1


Stade Michel-d’Ornano (17 175 spectateurs)
Temps clément – Pelouse en bon état
Arbitre : M.Stinat (8)

But : Reine-Adélaïde (61eme) pour Angers

Avertissements : Oniangué (53eme), Crivelli (55eme), Deminguet (65eme), Djiku (83eme) pour Caen - Capelle (74eme) pour Angers

Expulsion : Aucune

Caen
Caen
Samba (6) – Guilbert (5) puis Zahary (64eme), Gradit (5), Djiku (4), Imorou (4) – Oniangué (cap) (4) puis Oniangué (69eme), Deminguet (5) – Khaoui (4) puis Moussaki (76eme), Fajr (4), Ninga (4) – Crivelli (5)

N'ont pas participé : Zelazny (g), Armougom, Sankoh, Tchokounté
Entraîneur : F.Mercadal

Angers
Angers
Butelle (6) – Manceau (6), Pavlovic (5), Thomas (6), Capelle (7) – Pajot (6) puis Kanga (75eme), Santamaria (6), Mangani (cap) (6) – Reine-Adélaïde (7) puis A.Bamba (90eme), C.Lopez (non noté) puis El-Melali (27eme - 5), Tait (7)

N'ont pas participé : Boucher (g), Aït-Nouri, I.Traoré, Soula
Entraîneur : S.Moulin

Buteurs africains de la saison 2018/2019: Mbaye Diagne, roi incontesté !

Top 10 des meilleurs buteurs africains en Europe Copyright -OFC
Après un week-end riche en événements dans la plupart des championnats majeurs européens, Orange Football Club vous propose un tour d’horizon des meilleurs artificiers africains en Europe. Comme depuis quelques semaines, le "serial-buteur" sénégalais Mbaye Diagne truste la première place. Le Lion de la Téranga qui a rallié en janvier dernier les rangs de Galatasaray n’en finit plus d’affoler les compteurs sur les terrains turcs en inscrivant samedi dernier son premier doublé sous ses nouvelles couleurs. L'attaquant de 27 ans a ainsi porté son compteur but à l’impressionnant total de 28 unités en seulement 25 apparitions en championnat, consolidant sa place de leader des meilleurs buteurs africains en Europe. A lire aussi >> Cinq choses à savoir sur Mbaye Diagne, un des meilleurs buteurs d’Europe Le Top 3 est désormais complété par l'ex buteur tanzanien du TP Mazembe, Mbwana Samatta (Genk, 22 buts), tandis qu'à la troisième marche du podium, on retrouve l’expérimenté buteur tunisien Hamdi Harbaoui (34 ans, 20 réalisations). A lire aussi >> Tunisie - Harbaoui: "Une mafia fait la loi en sélection !" Il convient de noter également que l'autre grande performance du weekend écoulé est à mettre à l’actif de l'attaquant international algérien du TSG Hoffenheim, Ishak Belfodil, qui s’est remarquablement illustré dimanche en inscrivant un magnifique doublé sur la pelouse de Schalke 04 (2-5). L'ex canonnier de Parme et de l'Inter Milan porte ainsi son total but cette saison à 15 unités en Bundesliga, et intègre désormais le Top 10 des meilleurs artificiers africains en Europe. Ci-après les 10 meilleurs buteurs africains dans les principaux championnats européens : Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne, France, Belgique, Portugal, Pays-Bas, Suisse, Turquie: (22/04/2019) 1) Mbaye Diagne (Sénégal / Kasimpasa-Galatasaray / Turquie): 28 buts 2) Mbwana Samatta (Tanzanie / Genk / Belgique) : 22 buts 3) Hamdi Harbaoui (Tunisie / Zulte-Waregem / Belgique) : 20 buts 4) Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon / Arsenal / Angleterre): 19 buts 5) Mohamed Salah (Egypte / Liverpool / Angleterre) : 19 buts 6) Nicolas Pépé (Côte d'Ivoire/ LOSC / France) : 19 buts 7) Sadio Mané (Sénégal/ Liverpool/ Angleterre) : 18 buts 8) Ishak Belfodil (Algérie / TSG Hoffenheim/ Allemagne) : 15 buts 9) Hakim Ziyech (Maroc/ Ajax Amsterdam / Pays-Bas): 15 buts 10) Abdenasser El Khayati (Maroc / Den Haag / Pays-Bas) : 14 buts  

Le TOP 3 des meilleurs buteurs africains en Premier League :

1) Mohamed Salah et Pierre-Emerick Aubameyang: 19 buts 2) Sadio Mané : 18 buts 3) Wilfried Zaha : 9 buts  

Le TOP 3 des meilleurs buteurs africains en Ligue 1 :

1) Nicolas Pépé : 19 buts 2) Wahbi Khazri : 13 buts 3) Stéphane Bahoken, François Kamano et Max-Alain Gradel : 10 buts  

Le TOP 3 des meilleurs buteurs africains en Serie A :

1) Gervinho: 10 buts 2) Khouma Babacar: 7 buts 3) Franck Kessié : 5 buts  

Le TOP 3 des meilleurs buteurs africains en Liga :

1) Karl Toko-Ekambi : 9 buts 2) Youssef En-Nesyri : 8 buts 3) Samuel Chukwueze : 5 buts  

Le TOP 3 des meilleurs buteurs africains en Bundesliga :

1) Ishak Belfodil : 15 buts 2) Dodi Lukebakio : 10 buts 3) Baba Rahman : 9 buts

Sami Khedira (Juventus) sur le départ ?

Selon Rai Sport, Sami Khedira, le milieu de terrain de la Juventus Turin, aurait de fortes chances de bouger lors du Mercato d’été.
Lié jusqu’en juin 2021 avec la Juventus Turin, le milieu de terrain international allemand Sami Khedira (32 ans) ne serait pas certain de rester lors du Mercato d’été. Au contraire. Selon les informations de Rai Sport, l’ancien joueur du Real Madrid, qui a été formé au VfB Stuttgart, aurait de fortes chances de faire ses valises dans les prochaines semaines. A l’image de Paulo Dybala, Alex Sandro ou encore Douglas Costa, le numéro 6 ne devrait pas être retenu par la Vieille Dame, qui a d’ores et déjà bouclé la venue du Gallois Aaron Ramsey (28 ans, Arsenal).

Un nouveau contrat pour John Stones (Manchester City) 

Selon les informations du Mirror, John Stones, le défenseur central de Manchester City, pourrait parapher un nouveau bail de quatre ans.
Lié jusqu’en juin 2022 avec Manchester City, le défenseur central international anglais John Stones (24 ans) se dirigerait vers une prolongation de contrat. Selon les informations du Mirror, les Citizens souhaiteraient blinder l’engagement de l’ancien joueur de Barnsley et Everton, qui est apparu à vingt-deux reprises cette saison en Premier League. Le protégé de Josep Guardiola pourrait parapher un nouveau bail de quatre ans, avec un salaire d’un peu de 200 000 euros par semaine (contre de l’ordre de 140 000 actuellement).

Lucas Ocampos (OM) parle prolongation

Lucas Ocampos, le couloir gauche de l’OM, va-t-il prolonger son engagement qui expire en juin 2020 ? L’Argentin s’est confié dans un entretien accordé au Phocéen.
Homme de base du dispositif de Rudi Garcia, l’entraîneur de l’OM, le couloir gauche Lucas Ocampos (24 ans) se retrouve à une période charnière de sa carrière. Auteur de quatre buts et six passes décisives cette saison en championnat, l’ancien joueur de Monaco, qui a été formé à River Plate, va devoir s’entretenir avec sa direction afin de faire le point sur son avenir la Canebière. « J’ai encore un contrat jusqu’en 2020, a expliqué le natif de Quilmes dans un entretien accordé au Phocéen. Je pense donc à bien finir les deux mois restants, de faire les meilleures choses pour moi, pour l’équipe. Après, on parlera avec les dirigeants. Eux aussi voudront parler avec moi. Il n’y a pas de problème, c’est sûr que l’on va trouver un accord. Si l’OM me dit qu’il faut signer maintenant ? Pour moi, l’OM est un très grand club. Après, il y a des choses à côté, ce n’est pas par rapport au football… Si l’OM me dit on signe un nouveau contrat aujourd’hui, je suis disponible pour le faire. Mais après, il y a des choses, tout le monde le sait, il y a des négociations dans le football. Pour moi, ce n’est pas un problème d’argent. J’aime bien le club, je voulais continuer ma carrière ici. Je suis très content, ma famille aussi. »

Garcia : « Il montre la voie dans l'engagement »


Après des prêts en Serie A (Genoa puis Milan AC), Lucas Ocampos a progressivement fait son trou aux côtés des coéquipiers de Steve Mandanda. A tel point que l’Argentin est aujourd’hui cité comme un exemple par son coach. « On a besoin de Lucas parce que c'est un joueur qui montre des qualités assez exceptionnelles, et pas seulement athlétiques ou mentales, a récemment indiqué Rudi Garcia en conférence de presse. Depuis que Mario (Balotelli) est arrivé, c'est celui qui lui fait le plus de passes décisives. C'est aussi un exemple du don de soi et de mouiller le maillot pour l'OM. C'est contagieux. Il montre la voie dans l'engagement et dans le fait d'aller gagner des duels. Contre Nîmes, il n'était pas là, mais j'espérais 11 Ocampos sur le terrain et je les ai eus. »

CAN U17 : les combinaisons des demi-finales

Cameroun - CAN U17 Copyright -OFC
Tous qualifiés pour la Coupe du monde de cette année au Brésil, les quatre nations demi-finalistes de la Coupe d'Afrique des moins de 17 ans qui se déroulent en Tanzanie connaissent chacune, son prochain adversaire.  Invaincue depuis le début du tournoi avec ses deux victoires respectivement contre la Guinée (2-0) et le Maroc (2-1), et le nul concédé face au Sénégal (0-0), la sélection nationale du Cameroun termine première du groupe B. Les Lionceaux camerounais vont à cet effet affronter l'Angola, deuxième du groupe A. "Notre premier objectif a été atteint, maintenant, nous allons attaquer l’autre partie avec pour ambition d’aller au bout. Nous ne voulons aucunement nous arrêter en si bon chemin et tout sera mis en œuvre pour atteindre cet objectif, remporter le trophée, a confié Thomas Libiih, entraineur des moins de 17 ans du Cameroun. L'autre affiche de ces demi-finales oppose le Nigeria, premier du groupe A, à la Guinée qui a obtenu son ticket en renversant le Maroc (1-0), lors de la dernière journée du premier tour. Ces deux rencontres sont prévues ce mercredi 24 avril. Les affiches des demi-finales Cameroun - Angola Nigeria - Guinée