Juventus: Cristiano Ronaldo, du jamais-vu depuis 62 ans !

John Charles - Cristiano Ronaldo Copyright -AFP
En faisant parler la poudre à Bologne lundi, Cristiano Ronaldo a signé sa 22e réalisation de la saison en seulement en 23 matches en Serie A. Il faut remonter à 1958 et au légendaire attaquant gallois John Charles pour retrouver un joueur de la Juventus Turin aussi prolifique à ce stade de la saison.



Où s’arrêtera Cristiano Ronaldo ? Véritable machine à marquer, la superstar de la Juventus Turin n’en finit plus d’affoler les statistiques. Jamais rassasié, le «serial buteur» lusitanien ne cesse d’épingler les prouesses à son tableau de chasse déjà extrêmement bien garni.

En effet, et en faisant trembler les filets lundi sur la pelouse de Bologne (0-2), le Portugais est tout simplement entré dans l’histoire de son nouveau club.

A lire aussi >> Bologne-Juventus: le résumé de la rencontre (0-2)

Personne n'avait fait mieux depuis 1957


Auteur de l’ouverture du score sur penalty face aux "Rossoblù", le nouveau chouchou de la "Vecchia Signora" est devenu le premier joueur turinois à réussir l'incroyable prouesse de signer 22 réalisations après seulement 23 journées de Serie A depuis l’illustre canonnier Gallois, John Charles, lors de l’exercice… 1957-1958 ! De quoi faire taire définitivement ses détracteurs qui pensaient que le quintuple Ballon d’Or serait sur le déclin.



Il convient de noter également qu'avec désormais 43 buts inscrits en Serie A, Ronaldo s'impose désormais comme étant le meilleur buteur portugais de l’histoire du championnat italien. Il dépasse son illustre compatriote Manuel Rui Costa, auteur de 42 buts sous les couleurs de la Fiorentina et du Milan AC entre 1994 et 2006.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Samuel Eto'o appuie le tacle de Lionel Messi sur le Barça

Décidément, il n’y a pas que les joueurs actuels du Barça qui en veulent à Josep Maria Bartomeu, le président du club. C’est aussi le cas d’anciennes stars de l’équipe, comme Samuel Eto'o. Retenu par le Barça cet été, Lionel Messi n'a clairement pas enterré la hache de guerre avec sa direction. Dans son message d'adieu à son ami uruguayen Luis Surez, le sextuple ballon d'or n'a pas hésité à dézinguer ses responsables. "Tu méritais de partir comme le joueur que tu es : l’un des plus importants de l’histoire du club, qui a réalisé des choses importantes à la fois pour le collectif qu’individuellement. Et non se faire virer comme ils l’ont fait. Mais la vérité est qu’à ce stade, plus rien ne me surprend" a écrit l'Argentin sur son compte Instagram. Le post de la Pulga a fait réagir plusieurs joueurs dont l'ancienne légende du club, Samuel Eto'o. L'ancien capitaine des Lions Indomptables a lui aussi envoyé une pique à la direction blaugrana "Fils, l'élégance ne S’ACHÈTE pas. Prends soin de toi et pense à toi" a réagi le Camerounais. A lire aussi >> FC Barcelone : Le départ de Suarez, une erreur ?

PSG : La réponse de Neymar sur le post de Messi

Suite au départ de Luis Suarez, Lionel Messi a envoyé un gros tacle aux dirigeants du Barça. Ce tacle a été approuvé par le joueur du PSG Neymar La fracture entre la direction du Barça et l’effectif est toujours aussi palpable, et on a pu le constater ce vendredi avec la nouvelle sortie incendiaire de Lionel Messi sur les réseaux sociaux. Visiblement, la manière dont le club catalan a géré le départ de Luis Suarez n'est pas du tout passée aux yeux de la Pulga. Le sextuple ballon d'or a profité d'un message d'adieu adressé à son ami uruguayen pour dézinguez sa direction. "tu ne méritais pas de te faire dégager comme ils l'ont fait. Mais la vérité est qu'aujourd'hui plus rien ne me surprend" a écrit Messi sur son compte Instagram En réponse au post de Messi, Neymar, l’autre ancien membre de la MSN, est venu appuyer les dires de l’Argentin sur la direction catalane. "C'est incroyable comment ils font les choses", a réagi l'attaquant du PSG, avec un émoji affligé. A lire aussi >>Messi tacle encore les dirigeants du Barça

Arsenal : Aubameyang révèle les raisons de sa prolongation

Aubameyang (Arsenal) Copyright -AFP
Pierre-Emerick Aubameyang, arrivé à Arsenal à l'hiver 2018 en provenance du Borussia Dortmund a récemment prolongé de trois saisons le contrat qui le lie aux Gunners. Le Gabonais est revenu sur les raisons qui l'ont poussé à prolonger son bail avec le club londonien. L’histoire entre l'international Gabonais et le club londonien est bien partie pour durer encore quelques temps. L’ancien stéphanois a annoncé avoir paraphé un nouveau deal de trois ans avec la formation londonienne. Un engagement qui est assorti d’une revalorisation salariale. Étincelant la saison dernière avec les Gunners, PEA, très convoité, aurait pu rejoindre un cador européen. Mais le capitaine des Panthères a finalement décidé de prolonger son contrat avec Arsenal. L'attaquant a expliqué les principales raisons de sa décision lors d'une interview à Sky Sports "Deux choses m'ont persuadé de rester. La première, c'est le coach. Parce que depuis qu'il est arrivé, il a apporté une énergie positive et une nouvelle philosophie. Je pense que c'est important car il connait mon jeu et je sens que je peux progresser avec lui. Je pense que c'était le facteur clé avec bien sûr tout l'amour que j'ai reçu de la part des supporters et de l'ensemble du club... Nous avons eu une discussion pendant la coupure. Il m'a dit, nous allons parler de l'avenir et de ce que tu veux faire. Je lui ai dit que je me sentais bien depuis qu'il était là, que j'aimais la philosophie de jeu et que je progressais, que je voulais rester. Il m'a répondu, qu'il était sûr que si je restais je pouvais laisser une trace ici. Que je pouvais gagner des trophées ailleurs, mais qu'il pensait que je pouvais laisser une trace dans ce club si formidable. Cela a été une discussion clé pour moi et je me suis dit que tout était clair pour moi et que je devais rester" a ainsi confié le serial buteur des Gunners. A lire aussi >> FC Barcelone : Le départ de Suarez, une erreur ?

PSG : Un défenseur allemand pour remplacer Thiago Silva ?

Le PSG, qui cherche à se renforcer en défense, aurait entamé des négociations avec Chelsea au sujet d'Antonio Rüdiger. Juste après le « Final 8 » de la Ligue des Champions, Thiago Silva (fin de contrat) a quitté le PSG afin de rejoindre Chelsea. Et si Antonio Rüdiger effectuait le chemin inverse ? A en croire les informations de RMC Sport, le club de la Capitale aurait en tout cas débuté des négociations avec les Blues au sujet de l'international allemand, lié aux Londoniens jusqu'en 2022. Désireux de se renforcer en défense centrale, les Parisiens auraient ainsi jeté leur dévolu sur le joueur de 27 ans, qui ne devrait pas être retenu par ses dirigeants si une offre intéressante venait à se présenter sur leur bureau. Rüdiger plaît à Tuchel C'est d'ailleurs là une possible pierre d'achoppement dans les discussions : alors que Paris, qui doit composer avec un budget limité, préférerait un prêt, Chelsea serait davantage partisan d'un transfert définitif. Formé à Stuttgart, où il a débuté sa carrière professionnelle (2012-2015), Rüdiger plairait à Thomas Tuchel. L'entraîneur du PSG ne compte pas pléthore de solutions dans le secteur défensif depuis les départs de Thiago Silva et Tanguy Kouassi, même si Alessandro Florenzi est arrivé pour remplacer Thomas Meunier au poste de latéral droit. A lire aussi >> PSG : Di Maria recadré par le sélectionneur argentin

Carabao Cup : Tottenham qualifié sans jouer

L'English Football League (EFL) a disqualifié Leyton Orient (League Two, D4) de la Carabao Cup ce vendredi, suite aux nombreux cas de Covid-19 qui ont empêché le club de jouer contre Tottenham mardi dernier. Les Spurs passent ce tour.
Les Spurs n'avaient sûrement pas besoin mais ils ne s'en plaindront pas. Mardi, les hommes de José Mourinho auraient dû affronter le modeste club de quatrième division anglaise de Leyton Orient dans le cadre des 16eme de finale de la Carabao Cup, mais le match n'a pas pu se dérouler à cause de cas positifs à Leyton. Trois jours après cette rencontre non jouée, l'English Football League (EFL) a décidé de disqualifier la formation de League Two. "Le bureau de la EFL a déterminé que, conformément à la règle 5.1 de la Carabao Cup, le club n'était pas en mesure de remplir ses obligations de terminer le match", a conclu l'instance dans un communiqué.



De ce fait, les Spurs de Tottenham accèdent directement en 8es de finale où ils rencontreront à domicile Chelsea, vainqueur mercredi de Barnsley (Championship) sur le score de 6-0 avec notamment un triplé de la recrue Kai Havertz et un but d'Olivier Giroud. Leyton Orient, qui se voit donc sortir de la compétition sans prendre part à son seizième de finale, ne jouera pas non plus son match de championnat prévu ce samedi contre Walsall.