Juventus : De Ligt veut rester

Copyright : Panoramic
En difficulté pour sa première saison en Italie, Matthijs De Ligt n'a pas l'intention de quitter le club turinois.
Transféré de l’Ajax contre un montant de 85M€ l’été dernier, Matthijs De Ligt n’a pas vraiment séduit à l’occasion de sa première saison en Italie. Le défenseur central a rencontré des difficultés d’adaptation et n’est pas parvenu à faire oublier Giorgio Chiellini lorsque celui-ci était absent. Pour autant, l’international hollandais ne se laisse pas envahir par le doute. Et, il n’a surtout nullement l’envie de baisser les bras et opter pour la solution de facilité en rejoignant un autre club.

« Quand je suis arrivé à la Juve, j'ai immédiatement réalisé la dimension internationale du club. Tous les autres joueurs m'ont immédiatement fait sentir comme faisant partie d'une famille, tous sans exception, a-t-il confié dans un entretien accordé à Tuttosport. Beaucoup de choses ont été inventées à mon sujet, mais la vérité est que je suis vraiment heureux à Turin et de pouvoir m'entraîner tous les jours avec des joueurs extraordinaires. J'ai le sentiment de m'améliorer de jour en jour. Alors oui, je suis très content ici ».

« Je m’améliore rien qu’en regardant Ronaldo »


A la Juventus, De Ligt a la possibilité de côtoyer les plus grands, tel que Cristiano Ronaldo. Il avoue avoir déjà beaucoup appris au côté du quintuple Ballon d’Or. « Ronaldo est le meilleur de sa génération. Un énorme exemple pour les jeunes joueurs. J'essaie toujours d'améliorer ma façon de jouer en le regardant car même à l'entraînement il a une intensité folle et on se demande s'il a vraiment 35 ans », a-t-il souligné. Et il n’y a pas que CR7 qui suscite son admiration au quotidien : « Nous avons vraiment une bonne équipe, beaucoup de bons gars. Outre Ronaldo, j'ai été impressionné par Dybala et Bentancur : deux joueurs avec une technique incroyable. Rodrigo aussi, il est sous-estimé, il aura un grand avenir devant lui ».
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Barry à Drogba : "Un guerrier n’abandonne jamais"

Didier Drogba et Copa Barry Copyright -AFP
Didier Drogba pourrait voir sa candidature à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football compromise alors qu'il n'arrive pas à avoir le parrainage de l'un des cinq organismes reconnus par la FIF. La légende Ivoirienne a reçu un sacré coup sur la tête puisque le syndicat des footballeurs, dont il est membre, a préféré soutenir l'un de ses concurrents. Son ancien coéquipier Cyril Domoraud, président de cet organisme n'a pas plaidé en sa faveur. Copa Barry, ancien coéquipier de Drogba a tenu à soutenir l'ancien attaquant des Blues, lui qui l'a déjà fait à maintes reprises par le passé : "La trahison est la pire épine que l’on puisse nous planter dans le dos. Mais, un guerrier n’abandonne jamais. Avec toi hier, avec toi aujourd’hui et avec toi demain. Malgré le choix des footballeurs locaux de porter Didier DROGBA comme leur candidat, l’AFI a décidé d’aller contre le choix de ceux qu’ils administrent. En réalité à quoi et qui sert l’AFI ? Continuons de soutenir Didier! Je sais et vous le savez, DIEU est le meilleur des stratèges”, a déclaré l’ancien gardien ivoirien", a indiqué le portier Ivoirien. Pour rappel, L'ancien gardien de but de la sélection Ivoirienne et de Lokeren, Copa Barry a indiqué en juin qu'il soutient Drogba et quelque soit les conséquences."Il était temps de faire un choix même s'il me coûte ma place dans le staff de Patrice Beaumelle", avait indiqué Barry qui n'a pas pris le même chemin que deux autres anciens Éléphants, Guy Demel et Meité Abdoulaye, qui avaient préféré soutenir Yacine Idriss Diallo plutôt que l'ancien attaquant des Blues. "Aujourd'hui, devant toute la Côte d'Ivoire, j'affirme mon choix pour celui avec qui j'ai bataillé sur le terrain; pour celui avec qui j'ai gagné et perdu des matchs; pour celui avec qui j'ai partagé de grandes compétitions avec en tête d'apporter le bonheur au peuple. Il est temps de soutenir Didier dont le programme épouse mes convictions. C'est un devoir", avait-il également déclaré. A lire aussi >> FIF : Un nouveau coup dur pour Didier Drogba ?

Man City : Guardiola ne veut pas partir

Pep Guardiola a assuré qu'il allait rester à Manchester City, ce qu'il avait déjà affirmé, même en cas de relégation en quatrième division...
Ce qui était encore une probabilité forte il y a quelques jours s'apparente aujourd'hui à une évidence : Pep Guardiola sera bien l'entraîneur de Manchester City la saison prochaine. Après avoir déjà laissé entendre qu'il ne quitterait pas le club même si la sanction de l'UEFA était confirmée, le technicien espagnol en a remis une couche. Il affirme que même en cas de rétrogradation administrative, il n'aurait pas quitté ses fonctions.

"On a suggéré qu'on irait en League 2, je serais resté"


«C'est le moment (d'évoquer sa situation contractuelle, ndlr), a-t-il expliqué après avoir répondu aux critiques suite à la décision du Tribunal Arbitral du Sport de blanchir Manchester City. Nous avons un mois devant nous. Un an de plus, c'est très long, pour un manager. J'étais heureux et je le suis encore. On a du temps pour en parler. Ma situation personnelle est claire, j'ai dit il y a un mois que je resterais, peu importe la décision du TAS concernant la Champions League. Certaines personnes en Angleterre ont suggéré qu'on aille en League 2 (équivalent de la quatrième division anglaise). Je serais resté ». Pep Guardiola est aux commandes de Manchester City depuis 2016. Avec deux titres de champions d'Angleterre et un total de 7 trophées remportés, il est l'entraîneur le plus titré de l'histoire du club.

Arsenal : Mikel Arteta veut encore croire à l'Europe

Le coach d'Arsenal, Mikel Arteta, espère convaincre ses joueurs de lutter jusqu'au bout pour une qualification en Coupe d'Europe.
Mikel Arteta ne veut pas baisser les ambitions d'Arsenal, surtout pour l'Europe. Défait par Tottenham ce week-end (2-1), Arsenal peut encore viser une possible qualification en Ligue Europa, alors que l'équipe ne se situe qu'à quatre points de Sheffield United - septième du classement. Alors qu'il reste 3 matches à jouer et également une demi-finale de FA Cup face à Manchester City, Arteta a affirmé son ambition majeure auprès de son vestiaire. Au cours d'une interview accordée au site officiel du club londonien, il a ainsi assuré :  "Je vais continuer et je vais essayer de persuader les garçons de continuer et de se battre jusqu'à ce que nous ayons un peu d'espoir et jusqu'à ce que ce soit mathématiquement impossible. C'est là que nous en sommes".

Liverpool arrive dès mercredi


En outre, Arteta a reconnu être parfaitement conscient des lacunes de son équipe, notamment sur les buts encaissés après des coups de pied arrêtés : "C'est l'un d'entre eux, mais dans ce championnat, c'est très difficile. Cela fait partie du processus que nous essayons de faire. Nous nous améliorerons là-bas et nous savons à quel point ils sont importants dans les grands matchs. Nous en avons parlé avant le match, à savoir que les coups de pied arrêtés dans ce match sont cruciaux, et cela nous a coûté les trois points." Arsenal, mercredi, affrontera Liverpool, le nouveau champion, à l'Emirates Stadium pour tenter de rebondir après la défaite concédée contre les Spurs.

Premier League (J36) : Chelsea se relance grâce à Giroud

Ce mardi, dans la lutte à la qualification pour la Ligue des Champions, Chelsea a fait le boulot contre Norwich (1-0), grâce à un but d'Olivier Giroud. La pression est désormais sur Manchester United et Leicester.
Corrigés samedi dernier par Sheffield United (3-0), les Blues se devaient de réagir ce mardi lors de la réception du reléguable Norwich. Tout autre résultat qu’un succès auraient placé les Londoniens en mauvaise posture dans l’optique d’une qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Le contrat a été finalement rempli, même si c’était sur le plus petit des écarts. Olivier Giroud s’est rendu l'auteur du seul but de la rencontre.

Giroud - Pulisic, le ticket gagnant


Buteur lors de ses deux dernières titularisations, l’attaquant français a remis ça pour offrir à son équipe trois points très importants. Le champion du monde a fait la différence à un moment clé de la rencontre. Juste avant la pause (46eme), et alors qu’il venait de manquer une opportunité intéressante un quart d’heure auparavant (30eme), il a débloqué la situation d’une reprise de la tête après un centre parfait de Christian Pulisic. Une réalisation qui a fait un bien fou aux locaux.

Giroud - Pulisic, c’était de loin la paire la plus remuante dans le camp londonien lors de cette partie. L’Américain s’est montré très disponible, et a su surtout s’ouvrir à plusieurs reprises le chemin des buts. Malheureusement pour lui, le Néerlandais Tim Krul s’est opposé à ses tentatives les plus dangereuses (37eme et 75eme).

Le break a fui les Blues


Après avoir scoré, Giroud a également manqué de mettre son équipe à l’abri, au cœur d’une seconde période bien moins rythmée que la première. A la 73eme minute, il n’est pas parvenu à cadrer son deuxième coup de casque. Et à la 85eme minute, juste avant qu’il ne cède sa place sur le terrain, il a vu sa reprise au premier poteau passer à côté. Des essais non convertis et qu’il n’a finalement pas eu à regretter.

Chelsea a su tenir son succès et valider son sursaut. Avec cette victoire face à la lanterne rouge, Chelsea consolide sa 3eme place au classement. Les Londoniens sont toujours maîtres de leur destin par rapport à l’objectif qu’ils visent. Et c’est avec un moral retapé qu’ils vont se présenter à leur match face au champion en titre Liverpool, programmé le 22 juillet.

Cameroun : Coton Sport engage neuf nouveaux joueurs

Le club vice-champion du Cameroun vient d’annoncer le recrutement de neuf joueurs parmi lesquels des éléments de l’équipe nationale amateur du pays.

Le mercato commence fort à Coton Sport. Le club phare de Garoua vient de signer neuf joueurs. Notamment un gardien de but, quatre défenseurs et quatre milieux de terrain. La plupart étant des joueurs régulièrement sélectionnés en équipe nationale amateur. Vice-champion du Cameroun cette saison, le club a en effet piqué deux joueurs dans l’écurie de la Panthère du Ndé : le gardien Derick Anye et Hervé Ngomo. Houzaifi Youssoufa et Mezui Mbah eux, ont également quitté le nid de la Colombe du Dja-et-Lobo. Comme Etame Ngombe, Legrand Nkuissi, Francis Balliang, Bille Obame et Beyene Essama respectivement en provenance de Bamboutos de Mbouda, Stade Renard, Union de Douala, Tonnerre et Boums de Yaoundé.

La Coupe de la CAF en ligne de mire

Visiblement, Coton Sport de Garoua veut mettre toutes les chances de son côté avant d’entamer la prochaine saison. Le club le plus titré du championnat camerounais nourrit d’ailleurs l’espoir de disputer la Coupe de la CAF cette année. Enfin, à une condition : que les pouvoirs publics donnent leur accord pour l’annulation de la Coupe du Cameroun. En effet, en cas d’annulation du tournoi, le club vice-champion national pourra représenter le pays à la Coupe africaine. Seul hic ? C’est à la présidence de la République que revient le dernier mot en ce qui concerne l’avenir de la Coupe du Cameroun. La finale de cette compétition étant régulièrement présidée par le chef de l’Etat lui-même.

A lire aussi >> Cameroun : Coton Sport bientôt de retour en Coupe africaine ?

«Nous avons écrit au ministère des Sports pour lui proposer d’annuler l’édition de la Coupe du Cameroun de cette année», a confié à Cameroon-info.net, Alim Konaté, le premier vice-président de la Fécafoot. «Nous ne pouvons pas prendre la responsabilité d’annuler parce que c’est une compétition dont la finale est présidée par le Chef de l’Etat. Donc, nous nous limitons au niveau des propositions», a-t-il ajouté.